Rapport d'information déposé en application de l'article 145 du Règlement par la Commission des finances, de l'économie générale et du plan, préalable au débat d'orientation budgétaire pour 2005

-

Documents
41 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Après avoir indiqué que le déficit public s'est établi à 4,1 % du PIB en 2003 et est estimé à 3,6 % pour 2004, le rapporteur espère que le mouvement de réformes structurelles engagé par le gouvernement pourra contribuer, dans les prochaines années, au redressement des finances publiques. Il remarque que le budget est élaboré avec de fortes contraintes et compte tenu du respect des engagements européens, qu'il est nécessaire de procéder au gel en volume de la dépense et que les marges de manoeuvre budgétaires sont très réduites. Il estime nécessaire d'établir des règles de bonne gestion budgétaire, en approfondissant la discipline budgétaire et en renforçant les instruments de pilotage budgétaire.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2004
Nombre de visites sur la page 10
Langue Français
Signaler un problème
N° 1681 ______
ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
DOUZIÈME LÉGISLATURE
Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 22 juin 2004.
R A P P O R T D ’ I N F O R M A T I O N
DÉPOSÉ en application de l’article 145 du Règlement
PAR LA COMMISSION DES FINANCES, DE L’ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU PLAN, préalable audébat d’orientation budgétaire pour 2005,
Finances publiques.
ET PRÉSENTÉ
PARM.GILLESCARREZ Rapporteur général, Député. ——
3 —
SOMMAIRE ___
INTRODUCTION....................................................................................................................
Pages
 5
I. UN BUDGET SOUS FORTES CONTRAINTES......................................................................... 9
A. LE NECESSAIRE RESPECT DE NOS ENGAGEMENTS EUROPEENS................................... 9
B. LA SIGNIFICATION DU GEL EN VOLUME DE LA DEPENSE................................................ 12
C. DES MARGES DE MANŒUVRE BUDGETAIRES TRES REDUITES....................................... 25
II. DES RÈGLES DE BONNE GESTION BUDGÉTAIRE PLUS QUE JAMAIS NÉCESSAIRES............. 33
A. LA DISCIPLINE BUDGETAIRE DOIT ETRE APPROFONDIE................................................. 33
B. IL FAUT RENFORCER NOS INSTRUMENTS DE PILOTAGE BUDGÉTAIRE............................ 35
EXAMEN EN COMMISSION..................................................................................................... 41