Analyse fonctionnelle COURS-SYNTHESE

Analyse fonctionnelle COURS-SYNTHESE

-

Documents
5 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Centres d’intérêt Savoirs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 A B C D A B C D Thèmes associés 1 11 11 1AF1 R1 E1 E8 E11 E13 E4 E5 I3 I1 I6 I12 A B C D 2 12 12 2AF2 R2 E2 E9 E12 E18 E7 E6 I4 I2 I7 B C 21 21AF3 R3 E3 E10 E15 E19 E16 I5 I11 I8 B C 22 22 R4 E14 E17 I13 I9 B C 31 23 R5 I10 B C 32 24 R6 B 41 R7 B 42 R8 B51 R9 B 52 Fonctionnalités, architecture et structure d’un système pluritechnique Schéma SADT et schéma Bloc Cours Exemple I- Introduction : Il faut utiliser des outils compréhensibles par tous pour décrire ce que fait un système qui existe ou que l’on veut concevoir. Ces outils sont en général normalisés. Dans cette partie de cours, nous ne verrons que certains outils très utilisés par les industriels pour définir un besoin ou décrire un système. Ces outils entrent dans un chapitre que l’on appellera étude (analyse) fonctionnelle (décrit le fonctionnement d’un système et non pas sa structure au niveau des composants). L’analyse fonctionnelle est un élément important de la démarche qui permet aux entreprises industrielles de traduire les attentes de leurs clients en solutions techniques compétitives. La fonction d’une usine où l’on II- Définitions : fabrique des tubes est fabriquer des tubes regroupe les activités II-1 Fonction : Une fonction regroupe l’ensemble des suivantes : transformer de la activités qui concourent à la ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 152
Langue Français
Signaler un problème
Centres d’intérêtSavoirs 1 2 3 4 5 6 7 8 910 11 12A B C D Thèmes associés111 11D1A BC AF1 R1E1 E8E11 E13E4 E5I3 I1 I6I122 B12 C12 D2AF2 R2E2 E9E12 E18E7 E6I4 I2 I7B21 C21AF3 R3E3 E10E15 E19 E16I5 I11I8 B22 C22 R4E14 E17I13 I9B31 C23 R5I10 B32 C24 R6B41 R7B42 R8B51 R9B52Fonctionnalités, architecture et structure d’un système pluritechnique Schéma SADT et schéma BlocCours Exemple I- Introduction : Il faut utiliser desoutils compréhensibles par touspour décrire ce que fait un système qui existe ou que l’on veut concevoir.
Ces outils sont en généralnormalisés.
Dans cette partie de cours, nous ne verrons que certains outils très utilisés par les industriels pour définir un besoin ou décrire un système. Ces outils entrent dans un chapitre que l’on appelleraétude (analyse) fonctionnelle (décritle fonctionnement d’un système et non pas sa structure au niveau des composants). L’analyse fonctionnelle est un élément important de la démarche qui permet aux entreprises industrielles detraduire les attentes de leurs clients en solutions techniques compétitives.
II- Définitions :
II-1 Fonction: Une fonction regroupe l’ensemble des activités qui concourent à la satisfaction d’un même objectif bien défini.
Une fonction s’écrit toujours sous la formed’un groupe verbal à l’infinitif.
II-2 Système : Un système est un ensemble organisé de ressources humaines et/ou matérielles pour la satisfaction d’une ou de plusieurs fonctions.
Sciences de l’ingénieur
Lycée Chevalier d’Eon - Tonnerre
La fonction d’une usine où l’on fabrique des tubes estfabriquer des tubesregroupe les activités suivantes :transformer de la matière en un produit; réduire les coûts de production; améliorer la qualité.
Le système qui assure la fonction fabriquer des tubes regroupeles hommes qui travaillent dans l’usine qui fabrique ces tubes et les machines qui sont utilisées pour les fabriquer.
Page 1/5
II-3 Frontière d’isolement (ou d’étude): Elle fixe lesLa frontière est:« lesmurs de limites du système étudié par rapport à sonl’usine ». environnement. Cet isolement permet de mettre en évidence les relations du système avec l’extérieur.II-4 Matière d’œuvre: La matière d’œuvre (MO) estLa matière d’œuvre entrante l’élément sur lequel agissent les activités du système.(MOE) est :le métal brutEn général, la MO entre dans le système et en ressort transformée. Lamatière d’œuvre sortante (MOS) est :les tubes La matière d’œuvre peut être de typematérielle, énergétique ou informationnelle.II-5 Valeur ajoutée: C’est l’action qui permet deLa valeur ajoutée est: la passer de la MOE à la MOS.transformation du métal brut en tubesCette action s’exprime toujours sous la formed’un groupe nominal. III- SADT (System Analysis Design Technic). La méthode SADT est une méthode graphique qui part du général pour aller au particulier. Elle permet dedécrire des systèmes complexes oucoïncident différentsflux de matières d’œuvre. IV-1 Principe : Utilisationde boites numérotéesles décrivant fonctionnalités d’un mécanisme, pourl’analyse de l’agencement d’un systèmeetl’aide au diagnostique en maintenance. IV-2 Construction d’une boite : Ces boites numérotées sont construites de la façon suivante :Données de -On isole le système de son environnement.contrôle  Unrectangle délimiterala frontière d’étude.Entrées ActionSorties -:Sous le rectangle apparaîtle nom du système(Fonction isolé. C’est ce que l’on appellele processeurd’un système) -Dans le rectangle on écritla fonction du systèmeMécanismes, rocesseurs -A gauche, des flèches entrantes indiquerontla MOE-des flèches sortantes indiquerontA droite,la MOS-Le dessus de la boite servira à indiquer les éléments/données qui contrôlent le système.
Sciences de l’ingénieur
Lycée Chevalier d’Eon - Tonnerre
Page 2/5
Contraintes de pilotage ou de commande Les contraintes de pilotage ou de commande (données de contrôle du système) : Ce sont les paramètres qui déclenchent Entrées Sorties ou modifient la réalisation d’une fonction.rendusProduits, énergiees tesFaire sur  entréespour nergétiques produire la valeuret rebuts Ces paramètres, ou données de contrôle, a outéee + valeur se classent en 4 catégories : Mécanism , processeurs *W: Mise en énergie ou présence de la matière d’œuvre Rayons du Exemple : Le store « SOMFY » *R: Paramètres de réglage(le système soleil a la même activité sur la MOE)*C: Paramètres de configuration(le système change d’activité sur la MOE)*E: Données d’exploitation ou de consignes de fonctionnement
Niveau d’étude :
Selon le niveau d’étude, les boites portent des noms différents dans le coin droit en bas.
La première boite qui est construite concerne une vue globale du système. Cette boite s’appelle A-0 (fonction globale du système).
Si l’on cherche à voir comment est réalisée la fonction de A-0, on éclate cette boite en sous boites qui s’imbriquent. La vue éclatée s’appelle A0 et les sous boites s’appellent A1, A2,
…On peut ainsi éclater les sous boites A1, A2, …pour visualiser comment leurs fonctions sont réalisées. La première sous boite issue de A2 s’appellera A21, la seconde A22, …
Vent SoleilW  Consigneselec Rayons duProtéger Rayonsdu soleil nondu soleilsoleil filtrés filtrés A-0 Store Somfy complet Vent SoleilConsignes W elec  opérateurBPChaîne d’information CRA Ordres Chaîne Capteurs Centrale d’énergie
Une décomposition ne doit pas dépasserRayons Infos physiques à Filtrer les d0u soleil 5 boites. Cela facilite la lecture du « » Préactionneurs rayons diagramme.+ Moteur + Rayons du soleil non filtrés tambour Toile Sciences de l’ingénieurLycée Chevalier d’Eon - Tonnerre
IV- Organisation fonctionnelle d’un système III-1 Description globale Flux d’information échangé et transformé par les blocs Il s’agit d’une description sous forme de blocs fonctionnels qui échangent soit del’énergiede soit l’information. ues à acquérirMOE Cette description fait apparaître : Vers l’opérateur ·2 chaînes fonctionnelles : Vers un autre autre -Chaîne d’information (pilote le système système à partir d’informations captées) -Chaîne d’énergie (agit sur la matière d’œuvre en utilisant de l’énergie) MOS ·un dialogue homme/machine ou Flux d’énergie machine/homme (pour la conduite transformée par les de la machine)blocs ·un dialogue machine/machine (utilisant par exemple un réseau pour la supervision d’un atelier) III-2 Chaîne d’information Cette chaîne permet : -d’acquérir des informations sur l’état d’un paramètre, d’un produit, ou de l’un des éléments du système (en particulier de la chaîne Capteurs TOR, Sorties automates d’énergie) ;Elle permet aussi analogiques, d’acquérir les informations issuesnumériques Interfaces M/H ou d’interfaces hommes/machine ou M/M (liaisons série, élaborées par d’autres chaînesInterfaces H/M ou parallèle, réseau) M/M d’informations issues d’autres systèmes ; API microcontrôleurs d -e traiter ces informationslogique programmée, logique câblée -de communiquer les informationstraitées pour réaliser, par exemple, l’assignation des ordres destinés à la chaîne d’énergie, ou bien communiquer des messages aux hommes ou à d’autres systèmes. Sciences de l’ingénieurLycée Chevalier d’Eon - Tonnerre Page4/5
III-3 Chaîne d’énergie
Cette chaîne, en suivant les ordres issus de la chaîne d’information, assure, en utilisant l’énergie, la réalisation d’une fonction de service (cf. cours de M. Dufour) dont les caractéristiques sont Prise, raccord spécifiées par le cahier des charges réseau, Pile, fonctionnel du système. Batterie, …
Sciences de l’ingénieur
Lycée Chevalier d’Eon - Tonnerre
Energies
MCC MAS Vérin
Contacteur Relais, Relais statique
Distributeur Variateur
Assemblages
Accouplements
Systèmes de transmission
Page 5/5