etude Groupe Open
10 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

etude Groupe Open

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
10 pages
Français

Description

Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 9 octobre 2006 GROUPE OPEN FR0004050300 - OPN FAIR VALUE: 17€ Données boursières K € 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 13,22 Chiffre d'Affaires 459,4 555,3 613,3 663,2 Vol moyen (3m): Résultat opérationnel 11 18,2 25 31,7 9419 Cap. Boursièr e, M€ 133,3 Marge opérationnelle, % 2,4% 3,3% 4,1% 4,8% Nombre d’actions, M Résultat net 4,6 13,9 18,4 23,2 10,08 Var. sur 1 an: Marge nette, % 1,0% 2,5% 3,0% 3,5% 16,55/10,51 VE, M€ 139,3 BNA dilue, € 0,47 1,38 1,80 2,01 Disponibilités, M€ 40 P/E 9,6 7,3 6,6 Source : NexResearch NOTRE OPINION Suite à la publication des résultats du S1 2006, nous revoyons à la hausse notre fair value sur le Groupe Open et nous modifions notre méthode de valorisation. En utilisant la moyenne pondérée des méthodes du P/E 07 et du DCF, nous obtenons une fair value de 17€, soit 28% au-dessus du dernier cours. RESUME-CONCLUSION Groupe Open est une société informatique composée de deux pôles d’activité bien distincts: services informatiques avec Teamlog-Innetis et distribution à valeur ajoutée avec Logix. Bien que Groupe Open évolue sur un secteur à éviter et qui continue à sous performer le ermarché (-4,60% pour le CAC Technology VS +11,48% pour le CAC40 depuis le 1 janvier 2006), nous voyons toujours du potentiel dans cette valeur et une décote importante par rapport à notre objectif de cours. A 7,3x les bénéfices estimés pour 2007 contre une ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 74
Langue Français

Exrait

Données boursières Dern. Cours Vol moyen (3m): Cap. Boursièr e, M€ Nombre d’actions, M Var. sur 1 an: V E, M€ Disponibilités, M€ Source : NexResearch
NOTRE OPINION
GROUPE OPEN FR0004050300  OPN FAIR VALUE: 17€  K 2005 13,22 Chiffre d'Affaires 459,4 941911Résultat opérationnel 133,3 Marge opérationnelle, % 2,4% 10,084,6Résultat net 16,55/10,51Marge net te, % 1,0% 139,3 BNA dilu e, € 0,47 40 P/E
Marina Iliev marina@nexfinance.frwww.nexresearch.fr9 octobre 2006
2006e 555,3 18,2 3,3% 13,9 2,5% 1,38 9,6
2007e 613,3 25 4,1% 18,4 3,0% 1,80 7,3
2008e 663,2 31,7 4,8% 23,2 3,5% 2,01 6,6
Suite à la publication des résultats du S1 2006, nous revoyons à la hausse notre fair value sur le Groupe Open et nous modifions notre méthode de valorisation. En utilisant la moyenne pondérée des méthodes du P/E 07 et du DCF, nous obtenons une fair value de 17€, soit28% audessus du dernier cours.
RESUMECONCLUSION
Groupe Open est une société informatique composée de deux pôles d’activité bien distincts: services informatiques avec TeamlogInnetis et distribution à valeur ajoutée avec Logix. Bien que Groupe Open évolue sur un secteur à éviter et qui continue à sous performer le e r marché (4,60% pour le CAC Technology VS +11,48% pour le CAC40 depuis le 1 janvier 2006), nous voyons toujours du potentiel dans cette valeur et une décote importante par rapport à notre objectif de cours. A 7,3x les bénéfices estimés pour 2007 contre une moyenne sectorielle de plus de 11x, nous pensons que le potentiel du Groupe Open n’est pas entièrement pris en considération par le marché. Le groupe surperforme toujours son secteur grâce à un management habile et opportuniste qui par un ensemble de décisions stratégiques a porté rapidement le groupe dans le top 10 des sociétés informatiques françaises. Il nous semble plus pertinent de valoriser séparément les deux entités qui constituent le groupe car elles présentent des taux de croissance et de rentabilité, ainsi que des multiples différents. Pour obtenir la valorisation finale du groupe, nous avons additionné ces deux valorisations. La direction du groupe s’est toujours montrée prudente dans ses annonces au marché. Lors de la publication des résultats du S1 2006 supérieurs aux attentes, les objectifs de croissance et de REX 2006 ont été revus à la hausse et nous pensons qu’une autre bonne surprise en fin d’année n’est pas à exclure. Il est important de noter que 1,17M de BSAR convertibles à 14€ ont été émis par le groupe. Audelà de 17€, niveau où la conversion devient intéressante, nous pensons que ces BSAR fixeront un plafond sur le cours de Groupe Open. 1
POINTS FORTS
Rehausse des objectifs 2006 Lors de la publication des résultats du S1 2006, Groupe Open a revu à la hausse ses prévisions de croissance organique et de marge opérationnelle. L’objectif de progression du chiffre d’affaires passe de 8% à 10% et celui de résultat opérationnel courant attendu de 16M € à 18M€, soit une amélioration de la marge opérationnelle de 0,4% d’après nos estimations. Les synergies réalisées grâce au rapprochement des deux sociétés dans le pôle TeamlogInnetis, ainsi que la fin des restructurations dans le pôle intégration se reflètent dans une amélioration de la rentabilité globale du groupe et nous sommes confiants que cette tendance d’amélioration se poursuivra aussi en 2007. Comme convenu avec les fondateurs de Teamlog, l’intégration du pôle services se fera par l’acquisition d’Innetis par Teamlog, opération qui permettra d’alléger la structure opérationnelle du groupe pour profiter pleinement des synergies possibles. Les modalités de ce rachat seront annoncées avant la fin de l’année. Un véritable changement de dimension Grâce à l’acquisition de la SSII Teamlog en 2005, Groupe Open s’est doté d’un pôle services à part entière dans son activité et se positionne aujourd’hui parmi les leaders des sociétés informatiques en France. Cette acquisition va ramener le chiffre d’affaires du groupe à plus de 500M€ en 2006 et la part des services dans l’activité s’élève désormais à 30% contre seulement 10% auparavant. Ainsi, l’offre produits du Groupe Open s’adresse aujourd’hui principalement à des clients grands comptes et grâce à ce changement de dimension qui devrait se poursuivre, la société pourra gagner des contrats importants et à l’échelle européenne qui sont source de revenus plus élevés. Une équipe managériale compétente Le développement de la société repose sur une équipe managériale dynamique qui au fil du temps a su saisir les opportunités intéressantes et ainsi placer Groupe Open en tête des sociétés informatiques françaises. Malgré les difficultés du marché en 20022004, le groupe a vu progresser son chiffre d’affaires et toute une série d’opérations de croissance externe réussies ont complètement changé l’échelle de l’activité du groupe. Tout ceci nous laisse confiants quant à la poursuite du business plan annoncé par le groupe (1Md€ de CA en 2010 et place dans le top 5 des SSII françaises).
RISQUES
Une émission de BSAR qui pèse sur le cours Les BSA exerçables jusqu’au 21 octobre 2006 au prix de 12,67€, et l’émission de plus de 1 million d’ OBSAR avec un prix d’exercice des BSAR fixé à 14€ pèsent actuellement sur le cours du titre du Groupe Open. Ces bons sont exerçables jusqu’en avril 2009. Le financement des acquisitions Pour franchir le cap de 1Md€ de chiffre d’affaires en 2010, le business plan du Groupe Open reposera dans le futur sur une politique active de croissance externe. D’après nos estimations, les opérations futures devront rapporter au groupe un chiffre d’affaires supplémentaire compris entre 200 et 300M€. Même si actuellement la santé financière du groupe est loin d’être inquiétante (trésorerie au 31 décembre 2005 de 40M€ et dette nette de 46M €), la question du financement de ces nouvelles acquisitions n’est pas à négliger. Si l’on prend en compte les niveaux de valorisation élevés des SSII sur le marché, il nous semble évident que les prochaines acquisitions du Groupe Open se feront dans le pôle « Distribution à valeur ajoutée » où les sociétés se paient à des multiples inférieurs. En l’absence de plus d’informations sur ces futures acquisitions, nous ne les intégrons pas dans notre valorisation. Un marché des services informatiques peu porteur en 2006Les sociétés de services informatiques ont vu leurs marges se réduire en ce début d’année 2006. Le mouvement semble se poursuivre également au S2 2006, parallèlement à l’accélération de la 2
concentration dans le segment. Les objectifs de croissance annuelle du secteur comprise entre 6 et 8% ne seront probablement pas atteints et les spécialistes tablent sur une hausse de moins de 5% en France. Le marché reste segmenté et la concurrence intensive continue à peser sur les marges des sociétés informatiques. Même si Groupe Open continue à sur performer ses comparables en termes de croissance organique mais aussi de taux de marge, les tensions sur les prix et la concurrence peuvent avoir un impact négatif sur sa rentabilité dans les années à venir.
VALORISATION
Nous valorisons le Groupe Open par la somme entre les valorisations de ses deux pôles d’activité et obtenons ainsi une fair value de 17€, soit 28% au dessus du dernier cours. Groupe Open Poids TI LGX Fair Value 8,49 DCF 50% 5,64 13,52 10,25 Valorisation par P/E 07 50% 9,65 20,39 Fair Value17,0 €
TEAMLOGINNETIS
En utilisant la moyenne pondérée des méthodes du P/E 07 et du DCF, nous obtenons une Fair Value de 9,3€ pour le pôle services informatiques.
DCF
DCF Valorisation par P/E 07 Fair Value Discounted Cash Flow Valeur résente de FCF +Valeur résente de VR = Valeur d'entre rise  Dettes nettes = Valeur Fair Value Coût moyen pondéré du capital (WACC) Cours, € Nombre d'actions, M Ca italisation, K€ Facteur bêta Prime de ris ue du marché Taux sans ris ue Coût des capitaux propres Part des fonds propres dans l'entreprise Coût de la dette Taux marginal d'imposition Coût de la dette a rès im ôt Part des dettes dans l'entreprise Coût moyen pondéré du capital (WACC) Taux de croissance à l'infini
Poids 50% 25%
26 59 85 2,44 82 8,15 €
13,22 10,1 133,3 1,1 7,5% 4,0% 11,9% 98% 3,3% 33,4% 2,2% 2% 11,7% 2,5%
Fair Value 8,15 10,53 9,3 €
3
Estimation des FCF, € CA croissance CA EBIT marge EBIT EBIT*(1 tax) + Dotations aux amortissements  Investissements nets  Augmentation du BFR = Free Cash Flow (FCF) Valeur résiduelle (VR)
Méthode des comparables
Valorisation P/E BPA 07E P/E Comparables 07E
Comparables Cours Capit, M Alten25,65 €791 Assystem14,65 €315 SII35,80 €107 Steria42,09 €783 Altran6,55 €768 Moyenne
LOGIX
2006 165 41% 11 6,8% 7 2,0 2,0 2,7 5
2007 176 7 % 13 7,4% 9 2,2 2,2 2,9 6
Fair Value
2008 187 6% 15 7,9% 10 2,3 2,3 3,1 7
0,90 11,72 10,53 €
V E VE/CA 06 VE/CA 07 748 1,31 1,14 354 0,53 0,48 91,32 0,71 0,61 789,13 0,63 0,60 1 108,410,74 0,71 0,78 0,71
2009 198 6% 16 8,3% 11 2,4 2,5 3,3 8
2010 209 6% 18 8,4% 12 2,6 2,6 3,5 8 91
PE 2006 PE 2007 17,21 14,83 10,62 9,16 13,51 11,55 13,53 11,96 13,94 11,10 13,76 11,72
En utilisant la moyenne pondérée des méthodes du P/E 07 et du DCF, nous obtenons une Fair Value de 7,6€ pour le pôle distribution à valeur ajoutée.  Poids Fair Value DCF 50% 5,36 Valorisation par P/E 07 25% 9,87 Fair Value7,6 €
DCF
Discounted Cash Flow Valeur présente de FCF +Valeur résente de VR = Valeur d'entreprise  Dettes nettes = Valeur Fair Value
10 50 60 5,56 54 5,36 €
4
Coût moyen pondéré du capital (WACC) Cours, € Nombre d'actions, M Capitalisation, K€ Facteur bêta Prime de risque du marché Taux sans ris ue Coût des capitaux propres Part des fonds ro res dans l'entre rise Coût de la dette Taux mar inal d'im osition Coût de la dette a rès im ôt Part des dettes dans l'entreprise Coût moyen pondéré du capital (WACC) Taux de croissance à l'infini Estimation des FCF,€ 2006 CA390 croissance CA 17% EBIT7 marge EBIT 1,8% EBIT*(1 tax)5 + Dotations aux amortissements2,0  Investissements nets 4,8  Augmentation du BFR 3,5 = Free Cash Flow (FCF)1 Valeur résiduelle (VR)
Méthode des comparables
Valorisation P/E BPA 07E P/E Comparables 07E
Comparables Devoteam Groupe Ares Neurones Sylis O2i Moyenne
Cours Capit, M 27,00 €262 2,17 €19 4,95 €115 4,17 €40 5,95 €11
13,22 10,08 133,27 1,05 7,5% 4,0% 11,9% 98% 3% 30% 2,2% 36% 11,7% 2,5%
Fair Value
2007 437 16% 12 2,7% 8 2,2 5,4 4,2 1
2008 476 9% 17 3,6% 12 2,3 5,9 4,9 3
0,90 10,67 9,65 €
V E VE/CA 06 VE/CA 07 227 0,90 0,81 93 0,22 0,22 63,43 0,50 0,46 61,91 0,44 0,40 11,14 0,59 0,52 0,44 0,40
2009 514 8% 21 4,0% 14 2,4 6,4 5,5 5
PE 2006 17,20 n/a 18,33 11,58 14,51 14,81
2010 545 6% 25 4,5% 17 2,6 6,8 6,0 7 77
PE 2007 15,52 7,00 16,50 8,18 11,02 10,67
5
PROFIL DU GROUPE OPEN
Activité du Groupe Open
Grâce à un mix de croissance organique et d’opérations de croissance externe, Groupe Open figure aujourd’hui parmi les 10 premières sociétés informatiques françaises (SSII et distribution à valeur ajoutée). Le groupe a fondé sa stratégie autour d’une double compétence : l’ingénierie et la technologie. Son activité repose sur la conception et la mise en œuvre des applications et de l’infrastructure nécessaire au système informatique de ses clients. Deux pôles se distinguent au sein de son organisation : ·(Le pôle services TeamlogInnetis): Après l’acquisition de la société Teamlog, ce pôle s’impose aujourd’hui comme une référence parmi les SSII en France. Son offre destinée aux moyennes et grandes entreprises va de la prestation de conseil à l’intégration et à l’exploitation des systèmes. ·Le pôle distribution à valeur ajoutée (Logix): des produits destinés aux professionnels de l’informatique (serveurs, logiciels ebusiness, solutions de stockage, de sécurité, etc.). Logix est aujourd’hui présent dans 12 pays et figure dans le top 3 des sociétés de distribution à valeur ajoutée en Europe. Pour le S1 2006, 31% du chiffre d’affaires du groupe provient du pôle TeamlogInnetis et 69% du pôle Logix. Mais en ce qui concerne les résultats, 91% de la marge opérationnelle courante est issue du pôle services (ROC TeamlogInnetis de 5M€ en juin 2006 contre 0,5M€ pour Logix).
TeamlogInnetis
Teamlog et Innetis allient une position de multi spécialiste, avec une capacité à gérer et faire évoluer les différents éléments constitutifs du système d'information des entreprises. En conjuguant ces deux savoirfaire, les deux entreprises se sont affirmées comme un partenaire à l'égard de leurs clients pour les accompagner depuis les phases amont de conseil et d'étude, jusqu’à la maintenance et l’infogérance, en passant par le développement de solutions et d’industrialisation de programmes. Crée en 1991,Teamlogest une SSII se consacrant aux métiers du conseil, de l’ingénierie des systèmes d’information et de communication et à la gestion des infrastructures distribuées. Elle est présente sur l’ensemble du territoire français et à Barcelone, Bucarest, Genève, Lisbonne, Madrid et Montréal. L’offre de Teamlog s’articule autour de trois métiers principaux : 1)L’activité ingénierie de développement et intégration de systèmes va de la conception d'architectures de systèmes d'information et d'architectures de réseaux à la maîtrise d'œuvre, le déploiement d'applications, sans oublier le développement et l’intégration de progiciels de gestion. 2)Gestion des infrastructures distribuées : Teamlog propose à ses clients des prestations d’infogérance et garantit l’évolution, la sécurité, l’amélioration de la qualité de service et la maîtrise des coûts des éléments d’infrastructure, matériels et logiciels, composant le système d’information. A noter l’élargissement de l’offre de Teamlog via la mise en place d’une plateforme nearshore à Barcelone. 3)L’activité conseil permet à Teamlog de prendre en compte les orientations stratégiques définies par les directions générales et les directions des achats, de les décliner ensuite aux plans tactique et opérationnel.
6
Innetisest une société de services qui a pour vocation d'accompagner les entreprises dans la mutation de leur système d'information. Elle propose à ses clients des solutions associant architecture technique, développement d'applications, progiciels ERP et relation client dans une logique ebusiness. Son objectif est de mettre en œuvre les technologies et les solutions permettant aux entreprises d'évoluer vers une organisation "orientée client". Innetis les accompagne dans le mariage de leurs business online et off line. Il s'agit notamment d'aider les acteurs traditionnels à recentrer leur stratégie autour du client en intégrant les processus online à leur organisation. En partenariat avec les principaux acteurs majeurs du marché Internet, Innetis couvre l'ensemble des domaines clés de la mutation ebusiness : depuis le conseil en marketing et en web design jusqu'à l'exploitation du système d'information, en passant par l'intégration des services ERP, CRM et e commerce.
Logix
Logix est un intégrateur de technologies ebusiness à destination des professionnels de l'informatique. Avec une offre produit à fort contenu technologique, Logixaccompagne ses clients, plus de 6500 SSII et intégrateurs, dans la constitution de leurs offres techniques.
Logix a organisé son offre autour de quatre segments de marché :
1)la sécurité, regroupant tous les aspects liés aux réseaux et auxLe segment des réseaux et de communications et englobant la problématique de sécurité adaptée. 2)Le segment des solutions de stockage et l’administration des données, destiné à répondre à la problématique de stockage des données, de leur accès et de leur gestion. 3)Le segment des serveurs complexes et l’administration de systèmes. 4)Le segment des infrastructures logicielles : Middleware, regroupant tous les outils nécessaires à l’intégration et au développement des applications ebusiness, prolongées des logiciels décisionnels.
La vision du groupe sur le moyen terme est axée vers l’équilibre entre les deux pôles. Cet équilibre n’est pas tellement sollicité en termes de chiffre d’affaires (dont la répartition restera sensiblement la même) mais environ 50% de son résultat opérationnel devrait provenir du pôle distribution à valeur ajoutée d’ici 2010. Pour ce faire, le groupe compte poursuivre une stratégie de croissance externe, basée sur son expérience d’intégration de nouvelles sociétés. Le business model du groupe repose donc sur une combinaison entre la forte rentabilité du pôle services et la croissance élevée dans la distribution. Cette stratégie de développement devrait permettre au Groupe Open de se positionner assez rapidement parmi les 5 premières sociétés d’informatique françaises. Répartition géographique des ventes En juin 2006, avec un effectif de plus de 2300 ingénieurs, 16% 17% 39% 40% 53% Groupe Open est implanté dans 15 pays et 17 régions en France. Le dynamisme de ses filiales 60% 84% 83% 61% 47% internationales devient de plus en plus évident, et on remarque la hausse significative de leur part dans 2002 2003 2004 2005 juin06 la répartition géographique du France International chiffre d’affaires. La structure des ventes est aujourd’hui beaucoup plus équilibrée au niveau géographique qu’elle ne l’était il y a 5 ans et l’objectif du groupe d’une répartition mieux partagée entre le national et l’international semble donc accompli.
7
Le Marché
Les sociétés de services informatiques ont vu leurs marges se réduire en ce début d’année 2006. Le mouvement semble se poursuivre également au S2 2006, parallèlement à l’accélération de la concentration dans le segment. Mais le secteur reste encore très fragmenté. Il est dominé par quelques géants comme Business Objects, Logica CMG, Capgemini et Atos. Seulement 6 % des sociétés informatiques dépassent les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires en France. Après avoir connu une crise violente entre 2002 et 2004, les sociétés de services informatiques françaises ont renoué avec la croissance depuis l'année 2005. Mais malgré cette amélioration, le marché français continue à progresser moins vite que le reste du monde. Le syndicat des SSII françaises Syntec Informatique tablait au début de l’année sur une croissance moyenne en 2006 comprise entre 6 et 8% pour le secteur. Mais selon une enquête réalisée par Euler Hermes Sfac auprès de 15 000 entreprises, la croissance sera de 4,8 % en 2006 et de 3 % en 2007, alors qu'elle atteint 5,2 % dans le reste du monde. Bien que les sociétés de services informatiques semblent avoir durablement su rmonté les difficultés de la période 20022004, le marché français qui a subi de profonds changements ces dernières années, n'a pas pu rattraper les niveaux de croissance d’avant la crise. Les raisons peuvent être cherchés à la fois dans l’intensification de la concurrence et dans la baisse substantielle des prix. Ces derniers commencent à se stabiliser mais l’effet positif est en partie effacé par la hausse des charges de personnel que subissent la plupart des SSII en raison de difficultés de recrutement.
PROJECTIONS FINANCIERES
Nos projections
M€ S1 2005 S1 2006 2004 2005 2006e 2007e 2008e TEAMLOGINNETIS CA Teamlog 28,3 62,2 0,0 83,7 129,2 138,2 146,5 croissance CA,% 7,0% 6,0% CA Innetis 16,6 17,0 29,1 33,5 36,0 38,2 40,4 croissance CA,% 7 % 6% 6% CA TOTAL 44,9 79,2 29,1 117,2 165,2 176,4 187,0 Croissance CA total, % 302,7% 41,0% 6,8% 6,0% ROC Teamlog 2,4 3,9 0 5,1 8,9 10,4 11,9 ROC Innetis 0,6 1,1 0,7 2 2,3 2,6 2,8 ROC Total 3,0 5,0 0,7 7,1 11,2 13,0 14,7 Marge opérationnelle courante, % 6,7% 6,3% 2,4% 6,1% 6,8% 7,4% 7,9% Résultat Net n/a n/a 6,4 9,2 10,7 Marge nette, %n/a n/a5,7%3,9% 5,2% BPA Teamlog Innetis n/a n/a 0,64 0,90 0,92 LOGIX CA logix 144,4 174,0 294,2 342,2 390,1 436,9 476,2 Croissance CA, % 20,50% 16,3% 14,0% 12,0% 9,0% CA TOTAL 294,2 342,2 390,1 436,9 476,2 Croissance CA total, % 16,3% 17,0% 16,0% 9,0% ROC Logix 1,4 0,5 8,5 3,9 7 1 2 17 ROC Total 8,5 3,9 7 12 17 Marge opérationnelle courante, % 1,0% 0,3% 2,9% 1,1% 1,8% 2,7% 3,6% Résultat net n/a n/a 7,44 9,23 12,55 Marge nette, %n/a n/a1,9% 2,1% 2,6% BPA Logix n/a n/a 0,74 0,90 1,09 GROUPE OPEN CA TOTAL GPE OPEN 189,3 253,2 323,3 459,4 555,3 613,3 663,2 Croissance CA, % 33,8% 42,1% 20,9% 10,4% 8,1% ROC TOTAL GPE OPEN 1,6 5,5 9,2 11 18,2 25,0 31,7 Marge opérationnelle courante,% 0,8% 2,2% 2,8% 2,4% 3,3% 4,1% 4,8% Résultat Net total 1,46 4,63 13,88 18,40 23,21 Marge nette totale, % 0,5% 1,0% 2,5% 3,0% 3,5% BPA dilué 0,15 0,47 1,38 1,80 2,01 Nombre d'actions dilué, M 9,741487 9,844176 10,08072 10,208359 11,558359 Source : Groupe Open, nos estimations 8
Quelques données financières
29
294
117
Croissance du CA, M€ 437 390 342
165
176
187
476
2004 2005 2006e 2007e 2008e TeamlogInnetis Logix Le chiffre d’affaires de Logix va continuer à croître plus rapidement que celui de TeamlogInnetis stimulé notamment par le développement rapide des segments de logiciels d’intégration ebusiness et par le déploiement de l’offre existante de produits Logix à l’international avec la solution IPVista.
2,8% 2,9% 2,4%
2004
Evolution des marges opérationnelles
6,1%
2,4%
1,1%
2005
6,8%
3,3%
1,8%
2006e
7,4%
4,1%
2,7%
2007e
7,9%
4,8%
3,6%
2008e
TeamlogInnetis Logix Groupe Open Le S1 2006 marque le retour à l’équilibre pour le pôle intégration et le résultat opérationnel de Logix devrait progresser significativement pour le S2 de cette année. Nous tablons donc sur une marge opérationnelle courante autour de 2,1% sur l’année 2006. La rentabilité du pôle services continuera à progresser graduellement pour atteindre environ 8% en 2008, ce qui est au dessus de la moyenne des SSII françaises. Il faudra noter que la plus faible rentabilité du pôle intégration est compensée par des taux de croissance des ventes supérieurs à ceux des services informatiques.
GRAPHIQUE : GROUPE OPEN VS COMPARABLES
9
NFinanceest une société d’analyse et d’ingénierie financière dont les analystes adhèrent à l'éthique et aux normes du CFA Institute. Les informations exprimées dans cette étude sont soumises seulement à titre informatif et ne sont en aucune façon une offre ou une sollicitation d’acheter ou de vendre les instruments financiers mentionnés cidessus. Les informations exposées dans ces analyses et/ou études sont issues de sources dignes de foi. La responsabilité de NFinance ne saurait être engagée, directement ou indirectement, en cas d’erreur ou d’omission. Chaque utilisateur s’engage à effectuer de façon indépendante sa propre vérification des données ainsi que sa propre évaluation de l’opportunité et de l’adaptation à ses besoins des opérations proposées, notamment en ce qui concerne les aspects juridiques, fiscaux et/ou comptables. L’utilisateur reste ainsi seul maître de l’opportunité de ses propres investissements et dégage la société NFinance de toute responsabilité pour les informations, analyses, recommandations, tendances et/ou idées de produits d’investissement que cette étude a pu exposer. Ni les analystes, ni NFinance ne possèdent de v aleurs mobilières émises par les sociétés sujettes à nos analyses.
Vous pouvez trouver plus d’information sur notre site Internet www.nexresearch.fr
En applications des règlements de l’AMF et du codes des sociétés et des marchés financiers, nous publions les information suivantes : Montages d’opérations financières : néant, intérêt personnel de l’analyste : néant, prestations de conseils : néant, communications préalable a l’émetteur : non. Ce document ne peut pas être distribué au Royaume Unis, sauf aux personnes autorisées ou exemptées sous le UK Financier Securities Act 186 et l’article 11 (13) du Financial Securities Act. Ce document ne peut pas être distribué ou disséminé aux États Unis ou dans ses possessions. Les valeurs mobilières sujettes de cette étude non pas été enregistrées avec le Securities and Exchange Commission et envoyer cette étude à un résident des États Unis est interdit.
10