Grille d
22 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Grille d'audit technique

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
22 pages
Français

Description

Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec Programme d’accréditation d’échantillonnage environnemental GRILLE D’ÉVALUATION TECHNIQUE Échantillonnage de matières résiduelles fertilisantes (Résidus de fabriques de pâtes et papiers et autres résidus solides) Nom de la firme : o N de la firme : Date de la visite : Évaluateur (trice) spécialiste : DR-12-MRF-01-02 Édition : 27 janvier 2011 INFORMATION GÉNÉRALE LIEU DE L’ÉVALUATION Adresse Ville Code postal Téléphone Télécopieur Firme offrant des services à une clientèle externe : Type de firme Firmà une clientèle interne : Réunion Réunion PRÉSENCE DU PERSONNEL FONCTION de d’ouverturefermeture PARAMÈTRES AUDITÉS TYPE DE PRODUCTION (types d’échantillons) ET ANALYSES Chimiques (composés) - continu inorganique - continu organique discontinu inorganique organique Microbiologiques continu (ponctuel ou instantané) (composé) DR-12-MRF-01-02 Page 3 de 20 C NC 1. ORGANISATION ET GESTION (SECTION 4.2.1 - DR-12-MRF-01) 1.1 La firme se compose d’au moins deux personnes :  identification du responsable scientifique :  identification du personnel technique : (Validation de l’information de la demande d’inscription) 1.2 La firme dispose et maintient à jour la liste des employés habilités à ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 567
Langue Français

Exrait

Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec




Programme d’accréditation
d’échantillonnage
environnemental








GRILLE D’ÉVALUATION
TECHNIQUE



Échantillonnage de matières
résiduelles fertilisantes
(Résidus de fabriques de pâtes et papiers

et autres résidus solides)


Nom de la firme :
o N de la firme : Date de la visite : Évaluateur (trice)
spécialiste :

DR-12-MRF-01-02
Édition : 27 janvier 2011

INFORMATION GÉNÉRALE

LIEU DE L’ÉVALUATION
Adresse
Ville Code postal
Téléphone Télécopieur

Firme offrant des services à une clientèle externe :
Type de firme
Firmà une clientèle interne :

Réunion
Réunion PRÉSENCE DU PERSONNEL FONCTION de d’ouverture
fermeture






PARAMÈTRES AUDITÉS TYPE DE PRODUCTION
(types d’échantillons) ET ANALYSES
Chimiques (composés) - continu inorganique
- continu organique discontinu inorganique organique
Microbiologiques continu (ponctuel ou instantané) (composé)
DR-12-MRF-01-02 Page 3 de 20 C NC 1. ORGANISATION ET GESTION (SECTION 4.2.1 - DR-12-MRF-01)
1.1 La firme se compose d’au moins deux personnes :

 identification du responsable scientifique :

 identification du personnel technique :




(Validation de l’information de la demande d’inscription)
1.2 La firme dispose et maintient à jour la liste des employés habilités à échantillonner des MRF.
1.3 Le personnel chargé de l’échantillonnage des MRF correspond à celui indiqué dans la liste du
personnel de la firme.
1.4 Le préleveur est autonome.
Commentaires :







C NC 2. SYSTÈME QUALITÉ (SECTION 4.2.2 - DR-12-MRF-01)
2.1 La firme dispose de protocoles d’échantillonnage à jour et contrôlés.
2.2 Les protocoles d’échantillonnage respectent les prescriptions requises au document intitulé
Protocole d’échantillonnage des matières résiduelles fertilisantes (résidus de fabriques de pâtes et
papiers et autres résidus solides) (DR-12-MRF-01-01).
2.3 La firme a effectué un audit interne annuel de ses activités d’échantillonnage.
2.4 Le dernier rapport d’audit interne est disponible.
2.5 Les actions correctives détectées à l’audit interne ont été mises en place et ont fait l’objet d’un
suivi.
2.6 Les anomalies sont notées et corrigées. L’information sur le suivi est facilement accessible.
Commentaires :





DR-12-MRF-01-02 Page 5 de 20 C NC 3. FORMATION ET EXPÉRIENCE DU PERSONNEL (SECTION 4.2.3 - DR-12-MRF-01)
3.1 Le responsable scientifique possède la formation et l’expérience pertinente requise :
 B. Sc. en sciences pures ou appliquées, trois années d’expérience pertinente et membre en
règle d’une corporation professionnelle, lorsque légalement requis.
3.2 Les techniciens possèdent la formation et l’
 D.E.C. en sciences pures ou appliquées ou l’équivalent et une formation adéquate
ou
 trois années d’expérience pertinente et une formation adéquate.
3.3 Le personnel de la firme a accès à de la formation pertinente dans le domaine de l’échantillonnage.
3.4 Un registre de la formation reçue à l’interne ou à l’externe est rempli et disponible pour chacun des
membres du personnel.
Commentaires :





C NC 4. PROTOCOLE, MÉTHODES ET ÉQUIPEMENTS (SECTION 4.2.4 - DR-12-MRF-01)
4.1 La firme possède tout le matériel et l’équipement requis pour la réalisation de l’échantillonnage
conformément au Protocole d’échantillonnage des matières résiduelles fertilisantes (résidus de
fabriques de pâtes et papiers et autres résidus solides).
(Voir parties 4.3 à 4.8)
4.2 Les demandes de dérogations méthodologiques ont été entérinées par le CEAEQ avant l’applica-
tion :
 historique des demandes de dérogations méthodologiques.
Commentaires :








Page 6 de 20 DR-12-MRF-01-02 4.3 ÉCHANTILLONNAGE POUR L’ANALYSE DES PARAMÈTRES CHIMIQUES
C NC ÉCHANTILLONNAGE DES MRF PRODUITES EN CONTINU POUR L’ANALYSE DES PARAMÈTRES
INORGANIQUES (SECTIONS 2.1 ET 2.4 – DR-12-MRF-01-01)
4.3.1 Une copie de la méthode d’échantillonnage est disponible et à jour au site d’échantillonnage.
4.3.2 Le préleveur porte en tout temps, des gants jetables de type latex ou de nitrile.
4.3.3 Le préleveur change de gants à chaque point de prélèvement.
4.3.4 Un échantillon composé est réalisé à partir d’échantillons instantanés.
4.3.5 Le préleveur connaît la distinction à faire entre un échantillon composé et instantané (types
d’échantillons) et connaît la méthode.
4.3.6 Un nombre minimal de 8 échantillons instantanés sont prélevés à des intervalles de 60 minutes.
4.3.7 Le matériel d’échantillonnage suivant est disponible et propre sur le site de prélèvement :
 seau propre en plastique d’environ 20 litres avec couvercle;
 pots en plastique ou en verre d’environ un litre à grande ouverture avec couvercles;
 cuillère ou louche en plastique;
 sacs en plastique refermables;
 glacière et matériel réfrigérant;
 toile et pelle en plastique, au besoin.
4.3.8 Le matériel d’échantillonnage réutilisable fait l’objet d’un nettoyage préalable, suivi d’un rinçage à
l’eau savonneuse et d’un autre à l’eau distillée, et est asséché avec un chiffon propre.
4.3.9 L’ensemble du matériel d’échantillonnage est gardé dans un endroit propre ou dans un contenant
protégé des contaminations.
4.3.10 Les seaux, les pots et les sacs sont étiquetés avant chaque période de prélèvement et portent des
numéros associés au point de prélèvement.
4.3.11 Le seau, le pot ou le sac utilisé à un point de prélèvement doit avoir le même numéro que le
contenant qui est expédié pour l’analyse.
4.3.12 Un échantillon instantané est pris à la sortie du point de prélèvement avec la cuillère ou la louche
en plastique.
Si cela est sécuritaire, le prélèvement peut aussi se faire manuellement avec des gants jetables
neufs à chaque point de prélèvement.
4.3.13 L’échantillon instantané prélevé est ensuite placé dans un pot de plastique d’un litre avec couvercle
ou dans un sac de plastique refermable.
4.3.14 Les échantillons instantanés sont transférés dans un seau de plastique afin de constituer l’échan-
tillon composé.
4.3.15 Le seau de plastique de 20 litres est fermé et conservé à environ 4 ºC pour toute la durée de la cam-
pagne d’échantillonnage.
4.3.16 La température dans la glacière est vérifiée et notée à chaque heure.
4.3.17 Lorsque tous les échantillons ont été prélevés et accumulés dans le seau, l’échantillon composé est
homogénéisé correctement avec une louche de plastique propre.
4.3.18 Si le volume de l’échantillon dans le seau est supérieur à 10 litres, le fractionnement doit être
réalisé par la technique de quartage. Le contenu est vidé sur une toile de plastique ou sur une
surface adéquate. À l’aide d’une pelle en plastique, un tas de forme régulière est formé et divisé en
quatre. Jeter deux quarts opposés, combiner les deux restants et répéter le procédé jusqu’à
l’obtention d’un échantillon composé de la taille voulue.
DR-12-MRF-01-02 Page 7 de 20 4.3.19 Une fraction d’un litre de l’échantillon composé est transféré dans un contenant qui se referme,
préalablement étiqueté et prêt à être acheminé au laboratoire.
4.3.20 Les échantillons sont conservés dans un environnement d’environ 4 ºC au moyen d’agents réfrigé-
rants dans des glacières qui assurent leur intégrité et les protègent de la lumière.
4.3.21 Les échantillons sont emballés et conservés adéquatement.
4.3.22 ons sont transportés au laboratoire dans les plus brefs délais.
Commentaires :





4.4 ÉCHANTILLONNAGE POUR L’ANALYSE DES PARAMÈTRES CHIMIQUES
C NC ÉCHANTILLONNAGE DES MRF PRODUITES EN CONTINU POUR L’ANALYSE DES PARAMÈTRES
ORGANIQUES (SECTIONS 2.2 ET 2.4 - DR-12-MRF-01-01)
4.4.1 Une copie de la méthode d’échantillonnage est disponible et à jour au site d’échantillonnage.
4.4.2 Le préleveur porte en tout temps des gants jetables de type latex ou de nitrile.
4.4.3 Le préleveur change de gants à chaque point de prélèvement.
4.4.4 Un échantillon composé est réalisé à partir d’échantillons instantanés.
4.4.5 Le préleveur connaît la distinction à faire entre un échantillon composé et instantané (types
d’échantillons) et connaît la méthode.
4.4.6 Un nombre minimal de 8 échantillons instantanés sont prélevés à des intervalles de 60 minutes.
4.4.7 Le matériel d’échantillonnage suivant est disponible et propre sur le site de prélèvement :
 seau propre en métal d’environ 20 litres avec couvercle;
 pots en verre ambré d’environ un litre à grande ouverture avec couvercles;
 pellicule d’aluminium ou de téflon au besoin;
 cuillère ou louche en métal;
 glacière et matériel réfrigérant
 pelle en métal, au besoin;
 surface en métal ou en verre, au besoin.
4.4.8 Les produits suivants sont disponibles si les installations permettent la décontamination du matériel
utilisé pour l’échantillonnage et que la firme fait la décontamination :
 eau distillée;
 acétone;
 hexane.
Si la firme ne fait pas elle-même la décontamination du matériel, vérification de l’entente entre le
laboratoire responsable des analyses pour se conformer au protocole de décontamination.
Page 8 de 20 DR-12-MRF-01-02 4.4.9 Tout le matériel utilisé pour l’échantillonnage est préalablement décontaminé selon la procédure
suivante :
 lavage à l’eau savonneuse;
 rinçage à l’eau distillée;
 rinçage à l’acétone;
 double rinçage à l’hexane;
 rinçage à l’acétone;
 séchage à l’air libre.
4.4.10 L’ensemble du matériel d’échantillonnage est gardé dans un endroit propre ou dans un contenant
protégé des contaminations.
4.4.11 Les seaux et les pots sont étiquetés avant chaque période de prélèvement et portent des numéros
associés au point de prélèvement.
4.4.12 Le seau utilisé à un point de prélèvement doit avoir le même numéro que le contenant qui est expé-
dié pour l’analyse.
4.4.13 Un échantillon instantané est pris à la sortie du point de prélèvement avec la cuillère ou la louche
en métal.
Si cela est sécuritaire, le prélèvement peut aussi se faire manuellement avec des gants jetables
neufs à chaque point de prélèvement.
4.4.14 L’échantillon instantané prélevé est ensuite placé dans un pot de verre ambré d’un litre avec cou-
vercle.
4.4.15 Les échantillons instantanés sont transférés dans un seau en métal d’environ 20 litres afin de
constituer l’échantillon composé.
4.4.16 Le seau en métal de 20 litres est fermé et conservé à environ 4 ºC pour toute la durée de la cam-
pagne d’échantillonnage.
4.4.17 La température dans la glacière est vérifiée et notée à chaque heure.
4.4.18 Lorsque tous les échantillons ont été prélevés et accumulés dans le seau, l’échantillon composé est
homogénéisé correctement avec une cuillère ou une louche en métal propre.
4.4.19 Si le volume de l’échantillon est supérieur à 10 litres, le fractionnement doit être réalisé par la
technique de quartage. Le contenu est vidé sur une surface métallique ou sur une surface en verre.
À l’aide d’une pelle en métal, un tas de forme régulière est fait et divisé en quatre. Jeter deux
quarts opposés, combiner les deux restants et répéter le procédé jusqu’à l’obtention d’un
échantillon composé de la taille voulue.
4.4.20 Une fraction d’un litre de l’échantillon composé est transféré dans un contenant de verre ambré qui
se referme, préalablement étiqueté.
4.4.21 Un papier d’aluminium ou une membrane de téflon est posé sur l’ouverture du pot de verre ambré
(si le couvercle n’en contient pas) et le couvercle est vissé fermement .
4.4.22 Les échantillons sont conservés dans un environnement d’environ 4 ºC au moyen d’agents réfrigé-
rants dans des glacières qui assurent leur intégrité et les protègent de la lumière.
4.4.23 Les échantillons sont emballés et conservés adéquatement.
4.4.24 ons sont transportés au laboratoire dans les plus brefs délais.
Commentaires :





DR-12-MRF-01-02 Page 9 de 20 4.5 ÉCHANTILLONNAGE POUR L’ANALYSE DES PARAMÈTRES CHIMIQUES
C NC ÉCHANTILLONNAGE DES MRF PRODUITES EN DISCONTINU POUR L’ANALYSE DES SUBSTANCES
INORGANIQUES (SECTIONS 2.1, 2.3 ET 2.4 - DR-12-MRF-01-01)
4.5.1 Une copie de la méthode d’échantillonnage est disponible et à jour au site d’échantillonnage.
4.5.2 Le préleveur porte en tout temps des gants jetables de type latex ou de nitrile.
4.5.3 Le préleveur change de gants à chaque point de prélèvement.
4.5.4 Un échantillon composé est réalisé à partir d’échantillons ponctuels d’amas de cendres ou de tout
autre résidu solide produit en discontinu.
4.5.5 Le préleveur connaît la distinction à faire entre un échantillon composé et ponctuel (types d’échan-
tillons) et connaît la méthode.
4.5.6 Le matériel d’échantillonnage suivant est disponible et propre sur le site de prélèvement :
 seau propre en plastique d’environ 20 litres avec couvercle;
 pots en plastique ou en verre d’environ un litre à grande ouverture avec couvercles;
 cuillère ou louche en plastique;
 sacs en plastique refermables;
 glacière et matériel réfrigérant
 pelle et toile en plastique.
4.5.7 Le matériel d’échantillonnage réutilisable fait l’objet d’un nettoyage préalable, suivi d’un rinçage à
l’eau savonneuse et d’un autre à l’eau distillée, et est asséché avec un chiffon propre.
4.5.8 L’ensemble du matériel d’échantillonnage est gardé dans un endroit propre ou dans un contenant
protégé des contaminations.
4.5.9 Les seaux, les pots et les sacs sont étiquetés avant chaque période de prélèvement et portent des
numéros associés au point de prélèvement.
4.5.10 Le seau, le pot ou le sac utilisé à un point de prélèvement doit avoir le même numéro que le conte-
nant qui est expédié pour l’analyse.
4.5.11 Le volume de l’amas a été estimé :
 Moins de 400 mètres cubes : _________________________________________
 Plus de 400 mètres cubes : ___________________________________________
4.5.12 Lorsque le volume de l’amas est inférieur à 400 mètres cubes, un minimum de 10 échantillons
ponctuels est prélevé.
4.5.13 Lorsque le volume de l’amas est supérieur à 400 mètres cubes, le nombre de prélèvements est
V
déterminé par la formule suivante : n  . Nombre de prélèvements (max. 30) : ____________
2
4.5.14 L’échantillonnage doit couvrir toute la circonférence de l’amas en le quadrillant, par exemple, en
un nombre de sections correspondant au nombre d’échantillons ponctuels déterminé.
4.5.15 L’échantillon est prélevé à une profondeur se situant entre 30 cm et 1 m et en alternant en haut, au
centre et en bas de l’amas, si possible.
4.5.16 Un échantillon ponctuel de volume égal est prélevé dans chacune des sections de l’amas et déposé
dans un seau de 20 litres en plastique.
4.5.17 Le seau de plastique de 20 litres est refermé entre chaque prélèvement .
4.5.18 Lorsque tous les échantillons ponctuels ont été prélevés et accumulés dans le seau, l’échantillon
composé est homogénéisé correctement avec une louche de plastique propre.
Page 10 de 20 DR-12-MRF-01-02

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents