XML Cours et exercices
3 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

XML Cours et exercices

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
3 pages
Français

Description

XML Livre Page 1 Lundi, 17. septembre 2007 2:54 141Le document XMLL’objectif de ce premier chapitre est de vous guider dans l’intégration du formalisme XML dans les entreprises. Ce dernier est né d’un besoin universel : savoir faire cohabiter dans un même document de l’information et de la signification. D’une manière informelle, un document XML peut être perçu comme un document texte porteur de ces deux types de données.Rôle du document XMLL’entreprise fournit des services dont la production nécessite généralement plusieursétapes. À chaque étape, des informations peuvent être produites et/ou consommées. Lerôle de l’informatique est d’offrir un cadre de stockage et de traitement de l’ensemble deces informations. Pour être comprise, toute information doit être formalisée, c’est-à-direreprésentée en respectant certaines règles. Le choix des mots, l’ordre des mots, etc., toutcela a du sens pour les acteurs de l’entreprise, qu’ils soient humains ou logiciels. Undocument XML sert alors de vecteur à l’information : c’est une manière universelle dereprésenter des données et leur sens dans un cadre précis.Considérons l’exemple d’une entreprise, organisée en différents services, qui demande àun cabinet externe de réaliser des bilans de son activité. Ces bilans peuvent influencer lefonctionnement de plusieurs services, chaque service ayant ses particularités. Le cabinetfournit alors un document XML contenant ces bilans. Ce document est ensuite traité parun ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 64
Langue Français

Exrait

1
Le document XML
L’objectif de ce premier chapitre est de vous guider dans l’intégration du formalisme XML
dans les entreprises. Ce dernier est né d’un besoin universel : savoir faire cohabiter
dans un même document de l’information et de la signification. D’une manière informelle,
un document XML peut être perçu comme un document texte porteur de ces deux types
de données.
Rôle du document XML
L’entreprise fournit des services dont la production nécessite généralement plusieurs
étapes. À chaque étape, des informations peuvent être produites et/ou consommées. Le
rôle de l’informatique est d’offrir un cadre de stockage et de traitement de l’ensemble de
ces informations. Pour être comprise, toute information doit être formalisée, c’est-à-dire
représentée en respectant certaines règles. Le choix des mots, l’ordre des mots, etc., tout
cela a du sens pour les acteurs de l’entreprise, qu’ils soient humains ou logiciels. Un
document XML sert alors de vecteur à l’information : c’est une manière universelle de
représenter des données et leur sens dans un cadre précis.
Considérons l’exemple d’une entreprise, organisée en différents services, qui demande à
un cabinet externe de réaliser des bilans de son activité. Ces bilans peuvent influencer le
fonctionnement de plusieurs services, chaque service ayant ses particularités. Le cabinet
fournit alors un document XML contenant ces bilans. Ce document est ensuite traité par
un logiciel qui établit un résultat personnalisé pour chaque service et propose également
aux utilisateurs des fonctions de recherche et d’analyse.
XML – Cours et exercices
2
Le document XML : orienté document ou données ?
Lorsque les données sont élaborées par des êtres humains, on dit que les fichiers XML
produits sont orientés document. Lorsque les données sont construites automatiquement
par des programmes, on dit que les fichiers XML sont orientés données. Un fichier XML
orienté document peut être, par exemple, un livre, un article, un message… Un fichier
XML orienté donnée est, par exemple, un sous-ensemble d’une base de données.
Il faut noter que l’élaboration des fichiers XML nécessite des moyens de contrôle et
d’édition plus ou moins sophistiqués. On n’utilisera pas pour fabriquer un ouvrage en
XML un éditeur trop rudimentaire (comme le bloc-notes sous l’environnement
Windows). L’édition des documents XML sera abordée dans ce chapitre à la section
L’édition de document XML.
La circulation XML : notion de bus
Les données informatiques circulent aussi bien en interne, dans l’entreprise, que vers
l’extérieur, auprès de services et de partenaires externes. L’étendue de cette circulation
rend le format de données d’autant plus important que chaque acteur peut disposer de
plates-formes d’exploitation différentes. Le formalisme XML neutralise les différences
par un consensus de stockage, la plupart des langages de programmation étant à même de
traiter tout type de document XML. Les caractères Unicode constituent également un
moyen de garantir la neutralité des données transportées.
Structure et validation d’un document XML
On associe à un document XML un schéma, qui peut être vu comme le schéma d’une
base de données relationnelle. La validation d’un document XML garantit que la struc-
ture de données utilisée respecte ce schéma. On peut faire l’analogie avec le respect des
règles d’orthographe et de grammaire d’une langue. Les documents XML qui circulent
doivent ainsi être en accord avec ce schéma pour être acceptés par la plate-forme. Dans le
cas contraire ils sont rejetés et doivent être refaits.
Lorsque les flux d’échanges sont denses, la validation peut présenter pour inconvénient de
consommer des ressources. Il est difficile de raisonner pour tous les cas, mais la validation
peut être considérée comme incontournable à certaines étapes de préparation du cadre
d’exploitation. Lorsque les flux sont considérés comme stables, il est alors possible de prati-
quer une forme d’assouplissement des règles dans l’optique d’améliorer les performances.
Transformation et adaptation d’un document XML
Un document XML peut être transformé ; il n’est pas figé par un émetteur mais peut
suivre, par analogie avec les ateliers de production, différentes étapes de modification.
Le format XSLT (
eXtensible Stylesheet Language Transformation
) est un moyen pour
adapter un document XML à un autre format XML. Ces processus de transformation sont
cependant coûteux et doivent répondre à un besoin. Conduire des transformations en
Le document XML
C
HAPITRE
1
3
cascade peut être davantage pénalisant que de modifier les logiciels qui génèrent les
documents XML, tout dépend de la réactivité souhaitée. Avec XSLT, on peut parfaite-
ment imaginer exécuter la nuit des programmes
batch
qui réalisent ces générations de
documents, l’une des générations possibles étant dans un langage de présentation comme
XHTML ou bien XSL-FO (avec indirectement PDF, RTF…).
Par exemple, une société dispose d’un ensemble de produits. Ces produits sont présentés
à la fois sur leur site Internet, dans un catalogue, et dans un logiciel interne pour les salariés…
Le formalisme XML peut tisser un lien entre ces différents médias, les données étant au
coeur de l’activité, la présentation n’étant plus qu’un processus de transformation.
Circulation des documents XML et workflows
Les flux de données (workflows) existants vont être petit à petit remplacés par des
workflows XML. Les fichiers XML vont circuler, s’enrichir au fur et à mesure de ces
déplacements, être contrôlés, puis être présentés aux différents acteurs de l’activité
(commerciaux, clients…).
Prenons l’exemple d’un parc de machines équipées d’automates donc on souhaiterait
contrôler l’activité. Comme il n’est pas possible de passer derrière chaque machine pour
vérifier les opérations effectuées, un programme de type agent recueille les informations
et les envoie au format XML à une borne de supervision.
Les bases de données
Les bases de données étant incontournables dans les systèmes informatiques actuels,
nous allons, dans les paragraphes suivants, donner quelques points de repère quant à
leurs relations avec XML.
XML et les bases relationnelles
Puisqu’il structure des données selon un schéma fixé, le formalisme XML peut-il
remplacer les bases de données relationnelles telles que nous les connaissons ? La
réponse est clairement non et c’est même le danger d’une mauvaise utilisation du forma-
lisme XML. Un document XML est un fichier texte ; il n’est optimisé ni en espace ni
pour les manipulations que l’on peut opérer sur ce type de fichiers. Un document XML
pourrait être davantage perçu comme une partie d’un système d’information, car il résout
un problème de circulation de l’information à un moment donné. Il n’y a pas de raison
que les bases de données relationnelles ne soient pas gérées à l’avenir comme
aujourd’hui. Tout au plus, nous pourrons voir l’apparition de solutions complémentai-
res. Par exemple, le typage des champs d’une table devrait offrir un typage XML à
l’image du blob. La recherche par SQL sera peut-être étendue pour ces types
via
la
solution XQuery ; le standard SQL ISO travaille sur SQL/XML (
http://www.sqlx.org/
).
Quelques solutions existent déjà ça et là avec SQL Server ou Oracle, par exemple, mais ces
solutions n’offrent pas encore de fonctionnement vraiment homogènes.