La construction d
15 pages
Français

La construction d'une grande infrastructure de transport et ses premiers effets territoriaux : le cas de l'autoroute A39, section de Dole à Bourg-en-Bresse / The construction of a major transport infrastructure and its initial territorial impacts ; the case of the A39 motorway between Dole and Bourg-en-Bresse - article ; n°1 ; vol.77, pg 7-20

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Géocarrefour - Année 2002 - Volume 77 - Numéro 1 - Pages 7-20
L'autoroute A39 reliant Dijon à Bourg-en-Bresse via Dole et Lons-le-Saunier participe au renforcement du réseau autoroutier du Centre-Est de la France et s'inscrit dans le corridor de transport reliant l'Europe du Nord au bassin méditerranéen via les vallées de la Saône et du Rhône. Au- delà de son rôle dans le réseau autoroutier français, l'А39 assure la desserte des territoires qu'elle traverse. Pour autant, quels effets a-t- elle ou aura-t-elle pour ceux- ci ? Afin de les identifier, ГА39 fait l'objet d'un travail d'observation de ses effets tant socio-économiques qu'écologiques. Le présent article est consacré aux seuls effets socio-économiques mesurés durant la période de construction de l'autoroute. Il présente successivement l'autoroute A39 et son observatoire puis les effets du chantier et les principales politiques d'accompagnement mises en œuvre par les collectivités locales pour valoriser l'arrivée de cette infrastructure de transport.
The A39 motorway, linking Dijon and Bourg-en-Bresse via Dole and reinforces the motorway network of central eastern France and forms part of transport corridor formed the Saône and Rhône between northern Europe and the Mediterranean basin. Apart from its role part of the national motorway network, the also serves the different regions it crosses. But are or will be its effects on these regions ? In order to identify the various socio- economic and ecological impacts, the A39 has been the subject of a series of observations. The present article is concerned only with the socio-economic impacts produced during the construction of the motorway. It considers first the motorway itself and its observation unit and then the effects of the construction phase, followed by the principal policy measures taken by the local authorities to entrance the impact of this new transport infrastructure.
14 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2002
Nombre de lectures 61
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Pascal Bérion
La construction d'une grande infrastructure de transport et ses
premiers effets territoriaux : le cas de l'autoroute A39, section de
Dole à Bourg-en-Bresse / The construction of a major transport
infrastructure and its initial territorial impacts ; the case of the
A39 motorway between Dole and Bourg-en-Bresse
In: Géocarrefour. Vol. 77 n°1, 2002. pp. 7-20.
Résumé
L'autoroute A39 reliant Dijon à Bourg-en-Bresse via Dole et Lons-le-Saunier participe au renforcement du réseau autoroutier du
Centre-Est de la France et s'inscrit dans le corridor de transport reliant l'Europe du Nord au bassin méditerranéen via les vallées
de la Saône et du Rhône. Au- delà de son rôle dans le réseau autoroutier français, l'А39 assure la desserte des territoires qu'elle
traverse. Pour autant, quels effets a-t- elle ou aura-t-elle pour ceux- ci ? Afin de les identifier, ГА39 fait l'objet d'un travail
d'observation de ses effets tant socio-économiques qu'écologiques. Le présent article est consacré aux seuls effets socio-
économiques mesurés durant la période de construction de l'autoroute. Il présente successivement l'autoroute A39 et son
observatoire puis les effets du chantier et les principales politiques d'accompagnement mises en œuvre par les collectivités
locales pour valoriser l'arrivée de cette infrastructure de transport.
Abstract
The A39 motorway, linking Dijon and Bourg-en-Bresse via Dole and reinforces the motorway network of central eastern France
and forms part of transport corridor formed the Saône and Rhône between northern Europe and the Mediterranean basin. Apart
from its role part of the national motorway network, the also serves the different regions it crosses. But are or will be its effects on
these regions ? In order to identify the various socio- economic and ecological impacts, the A39 has been the subject of a series
of observations. The present article is concerned only with the socio-economic impacts produced during the construction of the
motorway. It considers first the motorway itself and its observation unit and then the effects of the construction phase, followed by
the principal policy measures taken by the local authorities to entrance the impact of this new transport infrastructure.
Citer ce document / Cite this document :
Bérion Pascal. La construction d'une grande infrastructure de transport et ses premiers effets territoriaux : le cas de l'autoroute
A39, section de Dole à Bourg-en-Bresse / The construction of a major transport infrastructure and its initial territorial impacts ;
the case of the A39 motorway between Dole and Bourg-en-Bresse. In: Géocarrefour. Vol. 77 n°1, 2002. pp. 7-20.
doi : 10.3406/geoca.2002.6258
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_1627-4873_2002_num_77_1_6258OCARREFOUR VOL 77 1/2002 G
Pascal BERION La construction d'une grande infrastructure
Laboratoire THE MA de transport et ses premiers effets UMR CNRS 6049,
Université de Franche- territoriaux : le cas de l'autoroute A39, Comté
section de Dole à Bourg-en-Bresse
RÉSUMÉ ГА39 a été construite en deux étapes : Dijon-Dole
L'autoroute A39 reliant Dijon tout d'abord, mise en circulation en 1994, Dole - sur transport La interrogations réalisation l'organisation suscite à d'une l'égard toujours et grande des la un impacts dynamique vaste infrastructure débat qu'elle socio- et induit des de à Bourg-en-Bresse via Dole ensuite.
et Lons-le-Saunier participe
au renforcement du réseau économique des régions où elle s'inscrit. Le Son tracé, qui ne quitte jamais le fossé bressan,
autoroutier du Centre-Est de questionnement porte principalement sur l'intérêt borde le vigoureux plissement du Revermont du
la France et s'inscrit dans le que peuvent porter les acteurs économiques Jura et rejoint ensuite les plaines alluviales du
corridor de transport reliant locaux, mais aussi l'ensemble de la population, au Doubs et de la Saône. À ses débuts, au nord de
l'Europe du Nord au bassin nouvel axe de transport que constitue l'autoroute. Bourg-en-Bresse, en bordure de ГА40, il traverse
méditerranéen via les vallées Son usage, motivé par les gains de temps de successivement les départements de l'Ain et de de la Saône et du Rhône. Au- déplacement qu'elle permet, la sécurité qu'elle Saône-et-Loire à quelques kilomètres seulement
delà de son rôle dans le offre et son insertion dans un réseau de grandes des limites du département du Jura. À hauteur de
réseau autoroutier français, liaisons routières, suggèrent de nouvelles Lons-le-Saunier, ГА39 entre en terre comtoise pour
ГА39 assure la desserte des perspectives en termes de développement et de rejoindre Dole, puis elle se dirige vers Dijon en se
territoires qu'elle traverse. mobilité. Face à cette interrogation, les positions connectant successivement aux autoroutes A36 et Pour autant, quels effets a-t- A31. Longue de 110 km entre Dole et Bourg-en- sont très contrastées. Longtemps les responsables elle ou aura-t-elle pour ceux- Bresse, ГА39 est une autoroute à deux fois deux politiques et institutionnels, ainsi que les ci ? Afin de les identifier, voies élargissable à deux fois trois voies dans le promoteurs, ont mis en avant la théorie dite "des ГА39 fait l'objet d'un travail effets structurants" suivant laquelle la mise en futur. Elle est équipée de six diffuseurs assurant la d'observation de ses effets desserte locale (Dole-Choisey, Poligny-Bersaillin, service d'une infrastructure autoroutière apporte tant socio-économiques automatiquement "progrès et prospérité" aux Lons-le-Saunier-Beaurepaire, Le Miroir-Cuiseaux, qu'écologiques. Le présent Beaupont - Saint-Amour et Viriat - Bourg-en- communes, villes et territoires situés à proximité. article est consacré aux seuls Bresse), de cinq aires de repos, de deux aires de Au cours des vingt dernières années, une telle effets évidence "mécaniste" a été contestée par de nom service (Arlay et Dommartin-les-Cuiseaux) pour mesurés durant la période lesquelles les Départements du Jura et de Saône- breux chercheurs, économistes et géographes de construction de et-Loire ont réalisé d'importants aménagements pour la plupart, qui préfèrent parler d'effets l'autoroute. Il présente d'opportunité ou de congruence, plaçant au cœur pour leur promotion touristique et économique, successivement l'autoroute de la réflexion la "réactivité" du milieu socio-éco d'un centre d'entretien et d'un peloton de gendarA39 et son observatoire puis nomique, face à la nouvelle donne géographique merie, tous deux implantés à Courlaoux dans le les effets du chantier et les qu'introduit l'aménagement de l'infrastructure. Jura. Le coût global de cet aménagement dépasse principales politiques les 4 milliards de francs. La circulation attendue et d'accompagnement mises Le débat sur la réalité des relations dynamiques constatée dans les mois suivant sa mise en en œuvre par les collectivités qu'entretiennent infrastructures et territoires est circulation est de 18 000 véhicules par jour en locales pour valoriser cependant loin d'être clos, tant l'analyse est moyenne (dont 1/3 de poids lourds). Il s'agit très l'arrivée de cette complexe et les outils méthodologiques pour probablement de l'une des dernières autoroutes à infrastructure de transport. l'appréhender, encore a inventer. forte circulation dont l'espace français a été doté.
MOTS CLÉS Cette infrastructure fait l'objet depuis 1993 d'une La mise en place, récente, par le ministère Observatoire, effets socio- opération originale de recherche conduite par l'Équipement et les sociétés concessionnaires économiques, travaux plusieurs laboratoires des universités de Franche- d'Observatoires chargés de suivre l'évolution des publics, politiques Comté, Bourgogne et Rhône-Alpes, à l'initiative de territoires concernés, dans la globalité de leurs d'accompagnement. la SAPRR et du ministère de l'Équipement (Service composantes, devrait apporter de nouveaux
d'études techniques des routes et autoroutes - éléments de réponse, en mettant en œuvre de ABSTRACT SETRA) baptisée Observatoire de l'environnement nouvelles méthodes d'investigation, s'inscrivant The A39 motorway, linking et des effets économiques de l'autoroute A39, dans la durée et s'attachant à tous les champs Dijon and Bourg-en-Bresse section Dole - Bourg-en-Bresse. socio-économiques où s'expriment les dynamivia Dole and Lons-le-Saunier, ques territoriales. L'expérience actuellement en reinforces the motorway cours sur le cas de l'autoroute A39 en est un Historique et fonctions d'un projet connu network of central eastern exemple. L'observation de son cas, qui est initialement sous le nom d'A6 bis France and forms part of the toutefois loin d'être achevée, permet dès à présent transport corridor formed by de faire état des effets "territoriaux" de sa Dès les premières années qui ont suivi l'ouverture the Saône and Rhône valleys construction en termes d'impact économique local de l'autoroute A6, les services de l'État se between northern Europe
et de politiques d'accompagnement. penchent sur l'étude d'un renforcement des and the Mediterranean
équipements autoroutiers sur l'axe Paris, Lyon, basin. Apart from its role as
L'AUTOROUTE A 39 ET SON OBSERVATOIRE Marseille constitué par ГА6 et ГА7. part of the national
motorway network, the A39
Longue de 145 km, reliant Dijon à Bourg-en-Bresse Près de vingt années d'études et d'instruction. . . also serves the different
via Dole et Lons-le-Saunier, l'autoroute A39, située La première étude effectuée sur cet itinéraire regions it crosses. But what
dans le Centre-Est de la France, est une remonte à 1968. Elle traite de la nécessité de créer are or will be its effects on
infrastructure concédée à la Société des à terme un barreau autoroutier entre Dijon et Dole. these regions ? In order to
identify the various socio- Autoroutes Paris Rhin Rhône (SAPRR). Ouverte à Mais, il faut attendre 1979, année de préparation
du futur schéma directeur routier national (SDRN) economic and ecological la circulation dans son intégralité depuis juin 1998, ,
:
VOL 77 1/2002 La construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse 8
impacts, the A39 has been pour que les faits se précisent. Les prévisions anticipée d'un mois et demi afin que l'autoroute
the subject of a series of d'accroissement du trafic routier de l'époque soit utilisable lors de la Coupe du monde de
observations. The present indiquent qu'en l'absence d'aménagement dans football).
article is concerned only les vingt années à venir, ГА6 sera saturée à
with the socio-economic Dix-neuf ans ont été nécessaires (1979-1998) pour hauteur de Beaune où l'on enregistre déjà près de
impacts produced during que le projet d'autoroute A39 devienne réalité. 30 000 véhicules par jour. Pour pallier ce
the construction of the Dix-neuf ans structurés en trois grandes phases. problème, l'Etat propose la création de deux
Le temps du politique, national et régional (1979- motorway. It considers first itinéraires alternatifs constitués soit à partir du
the motorway itself and its 1988), où l'on définit les grandes orientations du renforcement des routes existantes, soit en en
observation unit and then projet (choix du mode d'aménagement et du construisant de nouvelles. Le premier, partant du
the effects of the principe de tracé). Le temps des études présud d'Orléans sur ГА10, se dirigera vers Clermont-
construction phase, décisionnelles (1989-1994), voué aux études Ferrand et traversera le Massif Central (actuelles
followed by the principal préalables et à l'information des populations dont A71 et A75) pour rejoindre I'A9 et le littoral policy measures taken by l'avis est demandé par enquête publique. Enfin, le languedocien. Le second prendra naissance au the local authorities to troisième est la construction de l'infrastructure sud-est de l'Ile-de-France, rejoindra Troyes, entrance the impact of this (1995-1998), qui ne représente qu'un peu plus du Langres et Dijon, puis se dirigera le plus à l'est new transport sixième de la période d'instruction du projet possible de la vallée de la Saône vers Lyon avant infrastructure. (fig. 1). de franchir le massif alpin suivant l'itinéraire
Grenoble-Gap-Sisteron (A5, A31, A39, A40, A48 et
A51) pour déboucher sur ГА8 et la Côte-d'Azur. Figure 1 : Réseau autoroutier et trame urbaine dans la zone d'action du groupe SAPRR
(état au 1er janvier 1995) Concernant la future A39 qui s'inscrit dans ce
Sources Observatoire A39. Tableau de bord des marchés. dispositif de renforcement de ГА6, les instances ©THEMA UMR 6048. Observatoire A39. SAPRR-SETRA 2000 régionales consultées en 1982-1983 sur les ■ Qreil ■ SoissonsO A26V f"4) Reims Hagondange f~\ /-4?hionvi aménagements à proposer pour la liaison Dijon-
Bourg-en-Bresse, préfèrent la création d'une auto
route concédée à l'équipement des routes natio
nales existantes. Ce choix est officiellement inscrit
au nouveau Schéma directeur routier national de
1986. Mais il est décidé d'engager sa réalisation en
deux temps. Le premier concerne la liaison Dijon-
Dole, le second la liaison Dole-Bourg-en-Bresse.
Dès lors, sous l'autorité des Préfets, de nouvelles RemiremontO ' „ \FfbOlirQ consultations sont engagées pour arrêter le futur uebwillerO
itinéraire autoroutier. A leur issue, l'itinéraire est
validé par deux arrêtés du ministère de
l'Équipement, le 18 mars 1988 pour Dijon-Dole et
le 7 juillet 1989 pour Dole - Bourg-en-Bresse. Dès A 6
lors des études dites d'avant-projet sommaire sont Vierzon Bourgogne engagées pour déterminer un tracé plus précis Centre \ûBour9es situé dans "une bande de 300 mètres" soumis O Nevers
ensuite à la procédure d'enquête préalable à la
déclaration d'utilité publique. Dans le cas de Dijon-
Dole, il est procédé à un avant-projet sommaire
simplifié qui permet au ministre d'arrêter la bande
de 300 m le 21 juin 1988. L'enquête débute en
novembre 1988 et la déclaration d'utilité publique Villefranche-|en sur-Saône I f Bre est prononcée le 5 mars 1990 et en accorde la
concession à la SAPRR. L'ouverture du chantier de
construction est réalisée en mai 1992. La mise en
service des 35 premiers kilomètres de ГА39 a lieu
le 25 octobre 1994.
Pour Dole - Bourg-en-Bresse, le ministre de A49^ • i Grenoble
l'Équipement arrête le tracé de la bande de 300 m
le 13 mai 1991 et précise qu'il s'agira comme
Dijon-Dole d'un ouvrage concédé. L'enquête Autoroutes Unités urbaines de plus de 20 000 habitants en 1990 __ en service publique se déroule en juin et juillet 1992. La (en milliers d'habitants ) — — en construction Déclaration d'utilité publique (DUP) est prononcée 9 000 ■■ >■ i en projet le 11 janvier 1994 et le chantier débute en Juillet de 600 à 1 300
de 250 à 400 1995 pour une durée de trois ans (1 10 km). La mise de 100 à 150 en service s'effectue le 3 juin 1998 (elle a été limite de région de 20 à 50 limite d'Etat construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse VOL 77 1/2002 La
KEYWORDS ... pour une autoroute aux multiples fonctions méconnaissance réelle qui demeure sur les effets
Observation unit, socio- Fruit d'un processus décisionnel long et rigoureux, de pareils équipements. On sait, comme l'a
economic impacts, public la réalisation de ГА39 se comprend au regard des démontré F. Plassard, qu'ils ne sont pas en mesure
work, attendant policies. fonctions qu'elle va assurer à diverses échelles de créer dans les espaces traversés un
géographiques développement économique systématique et
qu'ils peuvent produire certaines dégradations
Tout d'abord elle a une vocation européenne environnementales. Par ailleurs, comme on
manifeste car elle participe à la réalisation d'un connaît mal ces effets, on ne dispose pas d'un
second axe de transit nord-sud drainant les flux corpus méthodologique susceptible de les
originaires du Bénélux et circulant sur un itinéraire apprécier.
Calais-Langres-Dijon (A26, A5 et A31), ainsi que les
flux des pays rhénans transitant sur ГА36 pour les Trois objectifs sont attribués à l'Observatoire A39 :
diriger au sud de Bourg-en-Bresse, soit vers - apporter une connaissance complémentaire et
Genève ou les tunnels alpins (A40), soit sur Lyon objective sur la nature et l'ampleur des effets
et ГА7 (A40 et A42) ou Grenoble-Aix-en-Provence constatés au bénéfice d'équipements futurs ;
- élaborer et valider des méthodes scientifiques de (A43, A48 et exA51). Elle renforce donc les liaisons
routières entre l'Europe de Nord et les espaces mesure qui soient transposables sur d'autres lieux
méditerranéens (péninsule ibérique et Italie). et d'autres infrastructures ;
- répondre aux interrogations des responsables Ensuite, elle a une fonction nationale grâce à ce
lien nord-sud en rendant plus commodes les locaux, des milieux associatifs et plus
relations entre le Centre-Est et les pays rhénans généralement des populations.
avec le Midi de la France. Par ailleurs, elle a un rôle
Le protocole d'Observation est mis en oeuvre pour manifeste aux échelles régionales et locales. Elle
plus de dix ans (1993-2004) et s'articule en trois ouvre tout d'abord les régions traversées sur un
grandes phases de recherche : réseau européen de grandes infrastructures - situation territoriale et environnementale initiale routières et donne une accessibilité nouvelle sur
(1993-1994) ; l'aire métropolitaine lyonnaise. A une échelle plus - conséquences du chantier de construction (1995- fine, elle soulage la RN83 d'un flux de transit
1998) ; conséquent qui constitue une gêne pour la - évolution après plusieurs années de mise en commodité des déplacements régionaux. Elle
service (1999-2004). apporte aussi des gains de temps de transport
intéressants pour les liaisons interurbaines Les recherches conduites ont été confiées en régionales et locales. Elle constitue donc une priorité à des équipes universitaires dont la modernisation importante du réseau routier majorité est franc-comtoise. Ainsi, le laboratoire régional et local. IRADES devenu depuis THEMA, se trouve chargé
des questions socio-économiques avec l'appui Une autoroute sous la loupe d'un Observatoire d'équipes lyonnaises et bourguignonnes et du
Centre d'études techniques de l'équipement L'A39, comme tout ouvrage majeur de transport, (CETE) de Lyon. Quant aux aspects environneest soumise aux obligations de suivi de ses mentaux, ils sont abordés par l'Institut des conséquences économiques et environnement sciences et techniques de l'environnement ales instaurées par la Loi d'orientation des (Université de Franche-Comté), renforcé par des transport intérieurs (LOTI) du 30 décembre 1982. équipes des universités de régions voisines (Dijon, Cette procédure instituée par l'Etat et connue sous Lyon et Chambéry) et au cas par cas avec des le qualificatif de "Bilan LOTI" est un exercice de bureaux d'études spécialisés ainsi que le CETE. contrôle dont les finalités sont, d'une part,
d'évaluer les effets du nouvel ouvrage en ... des effets économiques et écologiques Ç'éco- comparant la variation d'indicateurs de type avant- éco") après et, d'autre part, de vérifier que le cahier des Le programme socio-économique est structuré charges remis au maître d'ouvrage a bien été autour de 12 thèmes de recherche : occupation respecté. des sols, organisation de l'espace et télédétection ;
agriculture et filières agro-alimentaires ; tourisme Mais la SAPRR, le SETRA et les Conseils généraux et loisirs ; ГА39 et le tourisme dans le Haut-Jura ; de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire ont souhaité développement économique régional ; rayonnepoursuivre l'évaluation des effets de ГА39 au-delà ment des villes ; effets sur la RN83 ; incidences des dispositions administratives en vigueur en économiques et sociales du chantier ; finances initiant une procédure externe, confiée à des locales ; politiques d'accompagnement ; marché scientifiques : l'Observatoire de l'environnement et foncier ; transport et déplacements. des effets économiques de l'autoroute A39.
Le programme environnemental est tout aussi
vaste : Objectifs et organisation d'un Observatoire...
- ressenti des populations et de la presse, paysage, La mise en place d'un Observatoire, consacré à
nuisances phoniques, morphologie fluviale, l'autoroute A39, trouve sa motivation dans la :
:
VOL 77 1/2002 La construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse 10
végétation aquatique, étangs, insectes, effets des capables de disposer des moyens technologiques,
sels de déneigement, écosystème végétation, logistiques et humains pour conduire de tels
écosystème faune, batraciens. travaux.
L'Observatoire fonctionne depuis 1993, soit cinq L'Observatoire A39 a tenté d'apprécier l'impor
ans avant l'ouverture de l'autoroute A39 à la tance des retombées économiques locales en
circulation ; l'essentiel des effets territoriaux développant des recherches dans trois directions :
d'accessibilité et de mobilité est donc encore à la participation des entreprises locales, les venir. Pourtant, au cours de cette période 1993- dépenses des personnels déplacés, l'impact du 1998, alors que l'autoroute devient une réalité chantier sur l'emploi dans la région. physique mais non encore fonctionnelle, deux
grands types d'effets peuvent être mis en Une importante participation des entreprises évidence : locales - les premiers concernent la mise en place de L'observation a porté sur l'analyse de 70 % du l'infrastructure, sa matérialisation dans l'espace et montant des travaux ; elle concerne les marchés sa construction : ce sont les effets liés au chantier de TOARC (terrassement, ouvrage d'art, proprement dit ; rétablissement de chaussées) et de construction -les seconds relèvent de l'attitude des acteurs de chaussées. locaux qui intègrent la future autoroute dans leurs
projets territoriaux, en anticipant sur les L'information de base a été fournie par le maître opportunités de développement qu'offrira, dans le
d'œuvre (Scetauroute) ; il s'agissait des actes long terme, le nouvel axe de transport : on parlera d'engagement des marchés précisant le nom de alors d'effets d'anticipation.
l'entreprise mandataire et ceux de ses co-traitants
et sous-traitants à paiement direct, la description LES EFFETS LIÉS AU CHANTIER
des travaux à réaliser et le montant total de la
prestation. Sur la base de ces informations, La phase de construction est marquée par deux
chaque entreprise titulaire de marché a fait l'objet, événements majeurs. Tout d'abord, l'activité
lors de la réception des travaux, d'une enquête économique engendrée par un investissement
dite de "bilan" où elle indiquait comment elle avait considérable ne peut pas être sans incidence sur le
milieu local (effets financiers). Ensuite, la dépensé ses crédits. Ce travail exhaustif et minut
ieux réalisé avec une excellente collabo-ration des réalisation du ruban autoroutier et de ses annexes
modifie l'organisation physique de l'espace (effet entreprises a permis d'établir pour chaque marché
d'emprise) et, partant, perturbe à des degrés (24 au total) un véritable tableau de bord de la
divers les activités économiques et sociales qui s'y répartition des dépenses entre les différentes
déroulaient. entreprises, en fonction de leur statut sur le
chantier (titulaires de marchés, sous-traitants,
Les effets économiques du chantier partenaires) et surtout de leur origine géographi
que. Pour l'analyse des tableaux de bord, ont été
Pour la construction des 110 km d'autoroute entre considérées comme "locales" les entreprises dont
Dole et Bourg-en-Bresse, le maître d'ouvrage a le siège était situé dans les trois départements
consenti un investissement de plus de quatre traversés par ГА39 (Ain, Jura, Saône-et-Loire) et
milliards de francs. Cette masse financière injectée les trois départements très proches du chantier
en moins de trois ans (de juillet 1995 à mai 1998) (Doubs, Côte-d'Or, Rhône) (fig. 2).
dans le circuit économique a été utilisée essen Tableau 1 : Coûts de construction de la section Dole-Bourg-en-Bresse par postes tiellement pour les différents travaux nécessaires à (situation mai 1998, valeur F janvier 1992) la construction de l'infrastructure et de ses an Source SAPRR
nexes (terrassements, ouvrages d'art, chaussées, Poste de dépenses Montant TTC Structure (%) équipements divers) et secondairement pour les
Etudes et direction des travaux 507 MF 11,9% acquisitions foncières et les prestations variées Acquisitions foncières 254 MF 6,0% (études, financement de la maîtrise d'œuvre). Dégagement des emprises 138 MF 3,2 % L'ensemble du projet a nécessité la participation Terrassements 1 287 MF 30,2 % de nombreux intervenants de toute nature et Assainissement 188 MF 4,4% d'origines géographiques très diverses (tabl. 1). Ouvrages d'art 739 MF 17,3%
Chaussées 441 MF 10,3%
La question posée à l'Observatoire est de savoir si Equipements de sécurité 208 MF 4,9 %
un investissement aussi considérable est profitable Ouvrages d'exploitation 195 MF 4,6%
Aménagements paysagers et à l'économie locale, sachant que les marchés les
protection de l'environnement 295 MF 6,9 % plus importants sont captés par de très grandes Sujétions spéciales 2 MF 0,04% entreprises, d'envergure nationale et internatio
TOTAL 4 255 MF 100,0% nale, de l'industrie des travaux publics, générale(TVA corrigée : 80 % à 20,6 %) 4 199 MF ment étrangères aux régions traversées et seules I
:
:
I
l
I
I
|
I
l
La construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse VOL 77 1/2002 11
1 - Sous-traitant à paiement Les résultats globaux montrent une répartition que les retombées locales se répartissent entre
direct cette appellation dési grossièrement équilibrée de l'investissement entre une multitude de PMI-PME (plusieurs centaines).
gne des entreprises réalisant les entreprises "étrangères" (54 %) et les entre Une enquête, conduite auprès d'une centaine
des travaux connexes à un prises locales (46 %). Les premières sont pour d'entre elles, fait apparaître que leur participation
marché. Il s'agit par exemple l'essentiel les grandes entreprises "majors" dans au chantier de ГА39 représente en général une
dans le cas de terrassements faible part (moins de 5 %) de leur chiffre d'affaires les travaux publics : elles interviennent en tant que de grande masse de la cons annuel. Elles ont été prudentes et ont considéré le titulaires des marchés. Le tissu local rassemble la truction et de la pose des chantier d'A39 comme un appoint afin de ne pas plupart des sous-traitants à paiement direct1, mais équipements d'assainisse subir une sévère dépression d'activité après sa surtout de très nombreux partenaires qui ment. L'entreprise sous- clôture. interviennent comme fournisseurs ou prestataires traitante à paiement direct de services pour le compte de grands groupes. Au n'est pas placée sous l'autorité Ainsi, par leur volume global, les retombées total, pour près de 2,5 milliards de francs de de l'entreprise titulaire d'un économiques locales sont importantes, elles sont travaux observés, 1,3 milliard a directement profité marché. Elle est payée également très diffuses et leur incidence apparaît aux entreprises locales. directement par le maître modeste sur la vie de chacune des entreprises d'ouvrage et son rapport avec concernées : le chantier a contribué à soutenir l'entreprise titulaire du marché Dans l'espace, l'importance de cet impact est l'activité économique mais, sauf exception, il n'a se limite à des aspects de différente selon les départements considérés. La pas permis un renforcement sensible du poids des coordination pour que chacun situation géographique, par rapport au chantier, différents intervenants. puisse exécuter dans le bon joue certes un rôle essentiel mais non ordre ses tâches respectives. déterminant. Ainsi les retombées sont fortes pour La méthode d'analyse utilisée dans le cas de ГА39 le Jura et l'Ain qui disposent d'un nombre semble montrer que l'importance des retombées important d'entreprises dans les agglomérations locales est en général mal appréciée et sous- proches du chantier (Bourg-en-Bresse, Lons-le- estimée : ainsi, dans ses études préalables, le Saunier, Dole) ; elles sont à l'inverse discrètes en maître d'ouvrage avançait lui-même un chiffre de Saône-et-Loire où le tissu économique de la 30 % de l'investissement. Mais la prise en compte Bresse louhannaise est plus lâche. Enfin, des mécanismes qui conduisent à ces résultats paradoxalement, les trois départements les plus incite à la prudence, tant sont nombreux les éloignés ont un niveau de participation facteurs déterminant l'organisation géographique relativement élevé : les trois capitales régionales des flux financiers. Citons, parmi d'autres, la (Dijon, Besançon et surtout Lyon) abritent en effet stratégie des grands groupes par rapport à leurs le siège de grosses entreprises de travaux publics éventuels partenaires, les potentialités offertes par qui agissent sur le chantier en tant que titulaires de le tissu local de PME-PMI de la filière des travaux marchés. Une analyse plus fine montre par ailleurs publics, le montant et la structure des marchés
proposés par le maître d'ouvrage, la durée du
chantier et son organisation dans l'espace... La
comparaison avec les résultats que fourniront des
études en cours sur d'autres grands chantiers
d'infrastructures (en particulier sur l'autoroute
A77) devrait être riche d'enseignements.
Les dépenses du personnel "déplacé"
Si la majorité des flux financiers est capturée, lors
de l'attribution des marchés, par les "majors" des
travaux publics, celle-ci est pour une part non
négligeable réinjectée sur place auprès des
partenaires économiques qui travaillent dans leur
sillage. Mais l'apport économique ne se limite pas
à ces seuls transferts. Les grandes entreprises de
travaux publics mobilisent sur le chantier leurs
propres salariés dont l'origine géographique est
extérieure à la région. Cette main-d'œuvre, qui
s'installe à proximité du chantier pour une durée
50 km d'intervention plus ou moins longue, apporte un
Figure 2 : Montants et nature supplément de consommation au sein du système Types de contributions des contributions des économique local (les dépenses qu'elle effectue HB Mandataires entreprises régionales à la durant son séjour). СИ Co-traitants construction de l'autoroute l J Sous-traitants à paiement direct
A39 Pour apprécier cette dépense, une enquête a été pi Fournisseurs réalisée auprès de 530 individus travaillant sur le Sources Observatoire A39. Locatiers chantier. On relève que les personnels "déplacés" Partenaires Tableau de bord des marchés. Prestataires de services représentent 70 % de l'ensemble du personnel ©THEMA UMR 6048. Observatoire Travail intérimaire A39. SAPRR-SETRA 2001 Ll Divers employé sur le chantier, soit l'équivalent de 550 :
:
:
:
:
VOL 77 1/2002 La construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse 12
Deux catégories de Dépenses mensuelles personnels du personnel
personnes présentes pendant toute la durée des 10 000 Locaux travaux. Leurs dépenses effectuées localement (y 8 300 F 8 000. compris les des familles éventuellement extérieurs 6 000 F déplacées) s'élèveraient à environ 6 000 francs par 6 000.
mois : elles se répartissent en trois rubriques de 4 000. poids à peu près équivalent : hébergement
2 000. (2 000 F), restauration (2 700 F restaurant et achat
de denrées alimentaires) et autres (loisirs, 0
carburants, achats divers 1 300 F). Pour la durée
Figure 3 : Les personnels du totale du chantier, cela représenterait une dépense Un apport financier évalué à 155 MF chantier et l'économie locale de l'ordre de 100 millions de F (MF) pour la durée du chantier A39
provenant essentiellement des salaires des Structure des dépenses du personnel extérieur Sources Enquête Personnel 1996 grandes firmes mais aussi de quelques sous- Divers et 1997 traitants extérieurs à la région. Géographi- ©THEMA-UMR 6049. Observatoire Hubergement:34,0% A39. SAPRR-SETRA 2001 quement, cette ressource supplémentaire Carburant: apportée à l'économie locale se limite aux petites 13,1 %
communes et bourgs ruraux situés à proximité
immédiate du chantier, mais elle se disperse tout
au long du linéaire du chantier. Elle profite avant
tout à quelques hôtels et restaurants qui ont su
attirer et retenir la clientèle par une politique de
prix attractifs, mais aussi certains services (garage,
bar-tabac...), ainsi qu'à des particuliers qui ont mis
à profit les opportunités qui s'offraient à eux Repas: 15,5%
(propriétaires de logements offerts à la location,
Terrassements Figure 4 : Effectifs mensuels agriculteurs pour le caravaning à la ferme...) 2 000. de personnels présents sur le (fig. 3).
chantier A39 ; une moyenne
de 770 emplois Peu importante au regard de l'ensemble de 1 500_ l'investissement (moins de 3 % du total), l'apport
du personnel de chantier "déplacé" ne saurait
cependant être négligé. Il a eu un impact indénia
ble à une échelle très locale. Ainsi le prix des 1000 locations d'appartements et le chiffre d'affaires des
hôteliers et restaurateurs auraient augmenté de 20
à 30 %. Toutefois, dans ce domaine, il s'est révélé
impossible d'obtenir des indications fiables. Une
enquête conduite auprès des commerçants des
bourgs proches du chantier révélait que la
situation économique était inchangée ; les enquêt
es ne souhaitaient pas s'exprimer nettement sur 1996 1997 ■>■<- 1998 l'apport des personnels construisant l'autoroute.
Le chantier et l'emploi local Figure 5 : Fluctuations mensuelles du travail intérimaire une moyenne de 1 10 emplois
Sources Scétauroute-
©THEMA-UMR 6048-Observatoire A39. SAPRR-SETRA 2001 Un grand chantier comme la construction de ГА39
devrait a priori avoir des incidences positives sur la 350. Terrassements .
dynamique locale de l'emploi, au moins dans les
Ouvrages d'art secteurs directement concernés : bâtiment et 300.
travaux publics et secondairement transport Chaussées (conducteurs de camions) (fig. 4). 250_
Equipements Pendant la période des travaux, l'accroissement de 200. l'offre devrait se traduire par une baisse de la
со demande et donc du chômage. Il faut cependant £ 150J avoir présent à l'esprit qu'une partie de
l'accroissement d'activité est assurée par la main- 100_ d'œuvre des entreprises "étrangères" qui vient
s'installer sur le chantier. Pour ce qui concerne les 50_ entreprises locales qui ont participé au chantier,
les enquêtes révèlent qu'elles ont répondu à la fini lib demande sans faire appel à une main-d'œuvre
1996 1997 1998 construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse VOL 77 1/2002 13 La
supplémentaire. Rares sont celles qui déclarent semble peu probable qu'une telle construction,
avoir eu recours à des embauches nouvelles et pourtant d'envergure, mais dont les retombées
durables motivées par leur participation aux sont très diluées dans l'appareil économique, ait
travaux de ГА39. Trois raisons expliquent sans eu un effet d'entraînement durable sur l'activité
doute cette attitude. D'une part, dans un contexte des entreprises et sur l'emploi.
économique difficile pour les travaux publics, les
entreprises devaient fonctionner en dessous de Les effets liés à l'emprise
leurs capacités avant l'ouverture du chantier ; la
construction de l'autoroute a donc permis de La mobilisation des financements et des énergies
mieux utiliser la force de travail disponible et, peut- n'a bien sûr qu'un objectif : inscrire dans l'espace,
être, d'éviter des licenciements. D'autre part, la et durablement, le ruban autoroutier et ses
taille modeste des marchés confiés aux acteurs annexes (aires de repos, aires de services, gares
locaux, en général entre 5 et 10 % de leur chiffre de péage...). Cette emprise territoriale se traduit
d'affaires annuel (pour les grosses opérations), a par un changement radical de l'affectation des sols permis leur intégration au plan de charge des naguère agricoles ou forestiers. Elle s'accompagne entreprises, sans recourir à une main-d'œuvre d'opérations de transferts fonciers, les anciens supplémentaire. Enfin, les responsables des propriétaires ayant obligation de céder leur terrain entreprises ont fait preuve d'une certaine prudence au domaine public de l'Etat. Enfin, elle peut face à l'avenir : leur participation ne durant que contrarier le bon déroulement de certaines quelques mois, voire quelques semaines, des activités dont l'organisation spatiale est perturbée recrutements supplémentaires auraient posé le par l'effet de coupure : la loi fait alors obligation au problème de leur précarité après la fin des maître d'ouvrage de tout mettre en œuvre pour interventions. réparer les éventuels préjudices causés.
Les statistiques fournies par l'INSEE (fichier Les acquisitions foncières NOSTRA) confortent globalement ces conclus Le total des superficies acquises par la SAPRR ions. Tant en termes d'offres d'emplois que de
s'élève à 1 700 hectares environ. Ce chiffre demandes, la période de chantier ne s'inscrit pas comprend les emprises des chaussées, des aires en rupture par rapport aux évolutions antérieures.
de services, des aires de repos, ainsi que les Mais l'imprécision des données, tant au niveau
acquisitions faites au titre des mesures géographique (le bassin d'emploi) que sectoriel
compensatoires pour l'environnement ; il n'intègre (bâtiment, travaux publics et transport) ne donne
pas les terrains occupés temporairement par des sans doute pas un reflet exact de la réalité. Car si
dépôts de terre et qui sont restitués à leurs les véritables embauches sont très rares, le
recours au travail temporaire apparaît comme propriétaires après remise en état, à la fin des
beaucoup plus développé pour répondre à des travaux. La construction de l'autoroute A39 a donc
besoins ponctuels, voire saisonniers. Ce mode de nécessité une emprise moyenne de 15 hectares
recrutement apparaît assez peu dans les par kilomètre de linéaire. Cette valeur,
entreprises locales, mais il est systématique pour sensiblement plus élevée que pour d'autres
les grandes entreprises qui se sont largement autoroutes du même type (10 à 12 ha en tournées vers des agences locales de travail intér moyenne), s'explique avant tout par la largeur de imaire. Le cas est particulièrement net lors de la l'emprise qui intègre, pour l'avenir, la possibilité de réalisation des marchés du TOARC, pour construire une troisième voie de roulement dans lesquelles toutes les grandes sociétés ont eu chaque sens. recours à des embauches précaires pour des
postes à faible qualification (porte-mires, Les acquisitions se répartissent entre les terres personnel de surveillance du chantier, agricoles (50 % du total soit 871 ha) et les espaces manœuvres...). En moyenne, le travail intérimaire forestiers (40 %, 666 ha), les autres types a représenté 14 % des emplois occupés par le d'occupation étant très secondaires (étangs, bâti, chantier (110 individus pour un effectif moyen de voirie..., pour 148 ha). Notons que l'importance 770 personnes) (fig. 5). Au plus fort de l'activité, des emprises en forêt est supérieure en fait à la 150 à 200 personnes ont été mobilisées avec des place tenue par les espaces boisés dans contrats de courte durée. Ainsi, hormis le travail l'ensemble des régions traversées : il semble bien intérimaire, l'impact du chantier sur l'emploi local que le choix du tracé de l'infrastructure a privilégié est resté bien modeste et sans effet durable : en ce le passage dans ce type de milieu. domaine, le bilan est sans commune mesure avec
l'importance des investissements réalisés. Pour le maître d'ouvrage, le coût total hors taxe
des acquisitions s'élève à 254 millions de francs En l'état des investigations, on peut estimer que la
soit un coût moyen de 150 000 F par hectare. Des moitié au moins des masses financières mises en
jeu par la construction de ГА39 a été redistribuée analyses fines menées dans quelques communes
sous une forme ou sous une autre, dans le tissu montrent que les coûts moyens à l'hectare sont
économique local. Mais, en tout état de cause, il sensiblement plus élevés pour les terres agricoles :
VOL 77 1/2002 La construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse 14
Tableau 2 : Coût des acquisitions foncières que pour les acquisitions forestières : la différence
Source SAPRR étant de l'ordre de 30 % (tabl. 2).
Les postes de dépenses du foncier Montants Structure des
Concernant les terres agricoles acquises hors dépenses
réserves SAFER (sociétés d'aménagement foncier Financement des réserves foncières de la SAFER 17,1 MF 6,7 %
et d'établissement rural), l'hectare est acheté et Acquisition et indemnisation déterres agricoles 64,6 MF 25,4%
indemnisé à hauteur de 74 000 F (hors frais de et de forêts 26,2 MF 10,3%
remembre-ment et frais divers) (tabl. 3). et de biens bâtis et divers
18,6 MF 7,3 % (routes...)
La fixation du niveau des différentes indemnités a Dédommagement des occupations temporaires 13,3 MF 5,2 %
donné lieu à d'âpres négociations, en particulier Remembrement et travaux connexes 41,0 MF 16,1 %
avec le milieu agricole qui a exercé une forte Frais divers : études, expertises, notaires,
agents fonciers... 73,4 MF 28,9 % pression sur un maître d'ouvrage, par ailleurs
Total 254,2 MF pressé de conclure à l'amiable et rapidement les
opérations foncières afin de ne pas retarder la Tableau 3 : Montant moyen du remembrement bonne marche du chantier. Une enquête menée - valeur vénale du terrain 20 000 F (versée au propriétaire) auprès d'une centaine d'agriculteurs concernés, - indemnité de réemploi 4 000 F au montre que 80 % d'entre eux sont satisfaits, voire - de prise de possession immédiate 8 000 F (versée au très satisfaits, par les procédures mises en œuvre - indemnité d'éviction 20 000 F à l'agricu Iteu r) par la SAPRR. - de trouble de jouissance 10 000 F (versée à l'agriculteur)
- indemnités diverses (clôtures, point d'eau...) 12 000 F à l'agriculteur ou Le remembrement des espaces agricoles traversés au propriétaire) par l'autoroute
remembrées s'élèvent à près de 4 000 ha, surtout La question des acquisitions foncières ne se limite
situés dans le département de l'Ain. pas aux seuls aspects financiers entre les ayants
droits et la société concessionnaire. Lorsque
- Le remembrement avec inclusion d'emprise. l'emprise affecte les espaces à vocation agricole, la
Cette seconde procédure a été choisie par 19 législation oblige cette dernière à engager, si les
communes principalement situées dans le Jura. commissions communales d'aménagement
Dans ce cas, l'emprise est incluse dans le foncier le jugent utile, une procédure de
périmètre à réaménager dont la superficie est réorganisation foncière par la réalisation d'un
portée à vingt fois la hauteur du prélèvement remembrement agricole.
effectué, ce qui offre de bonnes possibilités de
Sur les 48 communes concernées par le passage restructuration. En outre, pour optimiser
de l'autoroute A39, 15 n'ont pas opté pour le l'opération, les Conseils généraux financent
généralement un remembrement complémentaire remembrement : les terrains ont alors été achetés
pour les superficies restantes. Tous les directement aux propriétaires par le maître
propriétaires inclus dans le périmètre participent à d'ouvrage. Trois raisons peuvent expliquer les
choix faits par la Commission communale la ponction effectuée pour les besoins de
d'aménagement foncier (CCAF) : la faiblesse des l'emprise, chacun acceptant de donner un peu
pour éviter que quelques-uns ne soient trop ponctions opérées, une emprise localisée dans les
lourdement pénalisés. Les superficies massifs forestiers, un parcellaire correctement
remembrées sont de 6 000 ha pour le compte de structuré par un remembrement récent.
la SAPRR, et 6 330 ha pour les Conseils généraux
Les 33 communes qui ont opté pour le du Jura et de la Saône-et-Loire, au titre des
remembrement avaient la possibilité de choisir périmètres complémentaires.
entre deux procédures.
- Le avec exclusion de l'emprise. Au total, l'inscription de l'autoroute A39 dans
Dans ce cas, cette dernière est exclue du périmètre l'espace a entraîné la disparition de plusieurs
remembré et les prélèvements des surfaces centaines d'hectares de forêts et de terres
nécessaires sont supportés uniquement par les agricoles. Le niveau élevé des indemnités versées
propriétaires touchés qui sont indemnisés au cas par le maître d'ouvrage semble avoir satisfait
aussi bien propriétaires qu'exploitants. Il est par cas. La société concessionnaire opère alors
l'aménagement foncier d'un périmètre proche de d'ailleurs intéressant de noter que la majeure
l'emprise et correspondant environ à cinq fois la partie des agriculteurs, qui ont perdu des terres en
superficie de celle-ci. Ce type d'intervention est raison du passage de l'autoroute, ont très
retenu lorsque les propriétaires préfèrent vendre rapidement loué ou acheté des terrains dont les
leur bien plutôt que de s'en voir restituer une surfaces sont souvent supérieures aux ponctions
partie et lorsque les conditions de regroupement qu'ils avaient subies (information obtenue par
du parcellaire ne permettent pas d'améliorer les enquête). En outre, les opérations de remembre
conditions initiales. Pour les 14 communes qui ont ment nécessitées par l'emprise ont permis
opté pour cette procédure, les surfaces d'accélérer les processus locaux de réorganisation construction de l'autoroute A39, section Dole - Bourg-en-Bresse VOL 77 1/2002 15 La
foncière sur plus de 16 000 ha. Outre la réparation bonne intégration de ГА39 suppose d'opérer
des préjudices (effets de coupure), la certaines modifications sur le réseau traditionnel
réorganisation du parcellaire a contribué à une pour l'adapter aux nouvelles conditions de trafic.
valorisation des biens fonciers concernés. Là D'une part, une bonne connexion doit être assurée
encore, les enquêtes menées auprès des exploi entre les diffuseurs et le réseau local pour
tants révèlent dans l'ensemble un très bon degré permettre une irrigation des espaces proches.
de satisfaction qui contraste fortement avec leur D'autre part, l'augmentation probable des flux sur
attitude réservée, voire hostile, du départ (enquête certains grands axes incite à améliorer leur
initiale de 1993). Les nombreuses réunions condition de circulation pour assurer une bonne
d'information, de concertation et de négociation fluidité du trafic au-delà de l'autoroute.
conduites par la SAPRR, la rapidité, l'efficacité et la
En termes d'infrastructures routières, la bonne organisation des travaux, mais aussi
responsabilité des interventions est partagée entre l'importance des indemnités versées, ne sont sans
l'Etat, pour le réseau principal, et les Départements doute pas étrangères à ce jugement positif.
pour les réseaux secondaires. Les actions de l'Etat
correspondent à des opérations inscrites dans le LES POLITIQUES D'ACCOMPAGNEMENT
contrat de plan 1994-1998, au titre de la "politique
La construction d'une autoroute ne constitue pas d'accueil de ГА39". En fonction de la configuration
du réseau de routes nationales, les régions Rhône- seulement une perturbation physique durable des
milieux traversés et un apport financier temporaire Alpes et Bourgogne ne sont pas concernées et les
pour les économies locales. Elle est surtout interventions se localisent uniquement dans le
porteuse d'une nouvelle organisation territoriale, département du Jura. Elles ont pour objectif
en termes de flux, de mobilité et d'accessibilité, l'amélioration des carrefours situés à proximité
par l'ouverture et la connexion qu'elle offrira, dès des diffuseurs (Dole, Gevry, Sellières) et d'assurer
sa mise en service, sur l'ensemble du réseau une meilleure desserte des agglomérations
autoroutier national et international. Les nouveaux (Poligny). L'aménagement de la RN5 qui conduit
avantages mais aussi les risques de déstabilisation vers le Haut-Jura et la Suisse s'inscrit d'une façon
des équilibres existants ne feront bien sûr sentir plus générale dans une politique d'amélioration de
leurs effets que lorsque l'infrastructure sera cet axe classé Grande liaison d'aménagement du
ouverte à la circulation, et les éventuelles territoire, mais l'ouverture de ГА39 est un
transformations des dynamiques socio- argument supplémentaire pour accélérer les
économiques s'inscriront alors progressivement travaux. Dans le même ordre d'idées, le
dans la vie des territoires traversés. contournement de Lons-le-Saunier est en
apparence indépendant de ГА39 car c'est avant L'avenir de ceux-ci peut alors être déterminé par tout un problème spécifique d'une agglomération les seules lois du marché, mais il peut également qui connaît de grosses difficultés de circulation. En être préparé par les responsables locaux qui, par réalité sa réalisation est indispensable pour faciliter des actions volontaristes, tentent de mettre en l'accès au diffuseur de Beaurepaire et évacuer, en valeur les nouveaux atouts, tout en maîtrisant, périphérie de l'agglomération, le flux de transit autant que faire se peut, les handicaps liés à la que génère ce dernier. nouvelle situation. Aussi, sans attendre la mise en
service de l'autoroute et en anticipant sur les effets Les trois Conseils généraux des départements
potentiels, se définissent localement différentes traversés par ГА39, dans la mesure où ils ont en
stratégies de politique d'accompagnement et de charge une partie essentielle des routes de leurs
valorisation de l'infrastructure qui visent à mettre territoires de compétence, se sont impliqués dans
en place de nouveaux équipements, considérés des travaux permettant une bonne intégration de
comme de nécessaires vecteurs de développe l'autoroute dans le réseau existant. Dans l'Ain,
ment. Ces stratégies, conduites par des acteurs l'essentiel des investissements porte sur
différents, sont de nature très diverses et ne l'aménagement de l'axe CD56-CD2 qui joint les
répondent pas toutes aux mêmes ambitions, pays de la Saône à la bordure jurassienne : ils
même si leur objectif global est une meilleure devraient améliorer la desserte de la Haute Bresse,
intégration/valorisation de l'autoroute dans le soit par ГА6 à l'ouest, soit par ГА39 à l'est.
système territorial local.
En Saône-et-Loire, ГА39 ne fait que traverser les
La modernisation des réseaux routiers locaux marges orientales du département, un secteur
pour irriguer le territoire depuis l'autoroute rural desservi par un réseau routier dense et de
bonne qualité. Aussi les aménagements prévus
Un premier aspect concerne les aménagements par le Conseil général sont très modestes et
routiers qui accompagnent la création de consistent essentiellement en un renforcement
l'autoroute. Le choix du tracé et surtout des routes existantes.
l'implantation des diffuseurs s'appuient en effet
sur l'organisation du tissu urbain et des axes dits Dans le département du Jura, ГА39 coupe en deux
"structurants" de la circulation routière. Aussi une le bas pays jurassien et passe à proximité de