BILAN CHIFFRE 2012 : FOIRES, SALONS, CONGRES & EVENEMENTS

BILAN CHIFFRE 2012 : FOIRES, SALONS, CONGRES & EVENEMENTS

-

Documents
36 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

#1 FOIRES, SALONS, CONGRES ET EVENEMENTS P. 3

A. Les principales évolutions des Foires, Salons, Congrès et Evénements p. 4
1. Le média foires-salons : l’un des seuls médias en progression chez les annonceurs
2. Le média foires-salons : un média qualitatif
3. La dynamique des salons professionnels
Focus international
4. Salons Grand Public : le succès des salons de passionnés et des salons professionnels mixtes
5. Les foires
Focus Foire de France

B. Le Marché des Foires et Salons aujourd’hui p. 13
1. Les données générales 2012
2. Les régions, acteurs majeurs du marché des foires et des salons
3. Le poids relatif des secteurs

C. Congrès et Evénements d’entreprises p. 16
1. Congrès : la qualité des contenus, facteur clé d’une fréquentation en hausse
2. Evénements et réunions d’entreprises


#2 SITES D’ACCUEIL, PARCS D’EXPOSITION ET CENTRES DE CONGRES P. 19

A. L’évolution des indicateurs globaux entre 2011 et 2012 p. 20
1. Des événements de plus en plus nombreux
2. A l’exception des foires et salons, des événements qui durent plus longtemps
3. Un taux d’occupation en forte progression
4. Des sites qui diversifient leurs événements
Focus le chiffre d’affaire dans les évènements hors foires et salons
5. Un niveau stable des investissements dans les sites d’accueil

B. L’offre globale d’espace des sites d’accueil dédiés p. 24
Focus panel de 50 sites d’accueil dédiés


#3 PRESTATAIRES ET CONCEPTEURS DE STANDS P. 28

1. Des acteurs clé pour la réussite des événements
2. Les prestations de services : une part déterminante des investissements des exposants
Focus international

Prospective : projection du marché des prestations




2
Bilan chiffré OJS 2012

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 novembre 2013
Nombre de visites sur la page 731
Langue Français
Signaler un problème
BILAN CHIFFRE2012 FOIRES, SALONS CONGRES & EVENEMENTS
Congrès NANTES 2013
Bilan chiffré OJS 2012
SOMMAIRE
#1FOIRES, SALONS, CONGRES ET EVENEMENTS A. Les principales évolutions des Foires, Salons, Congrès et Evénements 1. Le média foires-salons un: l’des seuls médias progression chez les annonceurs en 2. Le média foires-salons : un média qualitatif 3. La dynamique des salons professionnels Focus international 4. Salons Grand Public : le succès des salons de passionnés et des salons professionnels mixtes 5. Les foires Focus Foire de France B. Le Marché des Foires et Salonsaujourd’ hui1. Les données générales 2012 2. Les régions, acteurs majeurs du marché des foires et des salons 3. Le poids relatif des secteurs C. Congrès et Evénementsd’ entreprises1. Congrès: la facteur qualit des contenus, cl d’ une frquentation en hausse2.Evnements et runions d’ entreprises#2SITES D’ ACCUEIL, PARCS D’ EXPOSITION ET CENTRES DECONGRES A. L’ volutiondes indicateurs globaux entre 2011 et 2012 1. Des événements de plus en plus nombreux 2.A l’ exception des foires et salons, desévénements qui durent plus longtemps 3.Un taux d’ occupation en forte progression4. Des sites qui diversifient leurs événements Focus le chiffre d’affaire dans lesévènements hors foires et salons 5. Un niveau stable des investissements dans les sitesd’ accueilB. L’ offre globale d’ espace des sites d’ accueildédiés Focus panel de 50 sites d’accueil ddis#3PRESTATAIRES ET CONCEPTEURS DE STANDS 1. Des acteurs clé pour la réussite des événements 2. Les prestations de services : une part déterminante des investissements des exposants Focus international Prospective : projection du marché des prestations
Bilan chiffré OJS 2012
P.3
p. 4
p. 13
p. 16
P. 19
p. 20
p. 24
P. 28
2
#1FOIRES, SALONS, CONGRÈS ET ÉVÉNEMENTS
Bilan chiffré OJS 2012
3
A. LES PRINCIPALES ÉVOLUTIONS
1. Le média foires-salons :l’ un des seuls mdias en progression chez les annonceurs
D’ aprsles résultats del’ tudeIrep-France Pubpubliés en mars 2013, le marché de la communication en France a connu en2012 une baisse globale de 1,3%, en fort décalage avec le redémarrage qui avait été observé en 2011 oùl’ annes’ taitterminée positivement (+1,9%). Au total, les entreprises françaises auront, tous médias confondus, investi 31,019 milliardsd’ eurosen 2012.
Bilan chiffré OJS 2012
4
DES FOIRES ET SALONS EN 2012
D’ aprs France Pub, les dépenses de communication se sont maintenuesjusqu’ en dans le avril, prolongement de la tendance positive de la fin 2011. Ensuite, « un décrochages’ est produit concomitamment aux élections présidentielles et législatives » et la détériorations’ est poursuivie jusqu’  la fin del’ anne, à la dégradation des indicateurs économiques sur la fin de parallèlement l’ anne2012.
Ce sont les grands médias traditionnels qui ont le plus souffert de la crise : ainsi les dépensesen publicité presse se sont fortement contractées, enregistrant une diminution de 7,4 % en 2012. Les autres médias de masse ont également été touchés : -3,7% pour la télévision, -2,1% pour l’ affichage.
D’ aprs analyses conduites par France Pub selon les familles lesd’ annonceurs, les dépenses consacrées aux foires et salons se sont fortement accrues dans le secteur des biens de consommation (+17% par rapport à 2011)et dansl’ industrieBtoB (+9% par rapport à 2011). Le graphique illustre bien la résistance des foires et salons parmi les différents outils de communication des entreprises françaises.
Globalement ce sont les outils destinés à « soutenir les ventes et à générer du trafic » qui ont été privilégiés : les dépenses consacrées aux foires et salons ont enregistré une légère hausse de +0,8% à 1,515 milliardsd’ euros,celles dédiées aux relations publiques progressant plus fortement encore de + 3,4% sur l’ anne,à 1,797 milliardsd’ euros.
Bilan chiffré OJS 2012
5
2. Le média foires-salons : un média qualitatif
Globalement et tout type de manifestation confondu, les indicateurs en volume connaissent un retrait limité par rapport aux résultats des sessions précédentes comparables :
-1,8%pour les surfaces nettes occupées de stands -1%pour le nombre d’ entreprises et d’ organismes exposants-2,5%pour le total des entrées de visiteurs
Mais, calculé sur un panel de 418 manifestations,l’ indicateur CA ded’ exposition m² progresse en par 2012 de 5,5%. Lepérimètre des prestations facturées aux exposants par m² est supposé rester identiqued’ unesession à l’ autremais les organisateursn’ ayantpas augmenté leur prix en 2012, ce chiffre confirme quecertaines prestations marketing additionnelles qui autrefois étaient séparées, sont désormais intégrées dans des « offres packagées »afin de faciliter le service offert aux exposants.
Par grande famille de manifestation, le C. A. d’ exposition / m s’ tablit : 72,6HT /m²(+2,7%)pour les foires généralistes 103,00HT / m²(+0,9%)pour les salons de consommation (salons grand public) 133,6HT / m² soit(+9,7%)pour les grands salons mixtes 266,2HT / m²(+5,1%)pour les salons professionnels.
AU-DELÀ DE CE LÉGER RECUL DES INDICATEURS EN VOLUME, LA PROGRESSION DES DÉPENSES CONSACRÉES AUX FOIRES ET SALONS CHEZ LES ANNONCEURS LAISSE APPARAÎTRE QUE LE MÉDIA FOIRES-SALONS CONSERVE TOUTE LA CONFIANCE DES ENTREPRISES. MÉDIA DEMEURE UN LIEU CE D’ AFFAIRESET DE RENCONTRES PRIVILÉGIÉ QUI TEND À DEVENIR DE PLUS EN PLUS QUALITATIF.
L’ analysedes données porte sur un échantillon constant de 565 manifestations dont les chiffres ont été contrôlés en 2012 et lors de leur dernière édition (en 2011 pour les salons annuels et en 2010 pour les salons biennaux). Ces données ont été collectées grâce au partenariat del’ OJS deux organismes certificateurs : avecExpo’ Stat et,année, avec Expocert (panel constant de 118 pour la première manifestations).
Bilan chiffré OJS 2012
6
3. La dynamique des salons professionnels
Alors que tous les signaux économiques étaient négatifs, la croissance du PIB ayant terminél’ anne2012 à zéro,la participation des entreprisesaux salons professionnels de leur secteur est restée particulièrement dynamique, leur nombre progressant en 2012 de +0,7%,à périmètre constant de salons.Ce bon résultat est à mettre sur le compte des salons annuels et semestriels qui ont vu progresser leurs demandesd’ inscription de 1,4% en 2012, comparativement aux précédentes sessions.
Cette hausse des participations illustre surtoutla confianceque les entreprises et notamment les PME ont continuéd’ accorderà ce média. En effet,impossible de renoncer à un outil qui génère des affaires, favorise la prospection commerciale et nourrit la relation avec les clientsexistantsqu’ ilest important de fidéliser, surtout en période de récession.
Salons professionnels M² nets stands incluant 13 congrès Exposants expos Visites Nombre de manifestations : 192 
S-1 2012 olEv012S-2/1 2 008 731 2 014 308 0,3% 73 802 74 336 0,7% 2 812 498 2 670 701 -5,0% 
Côté surfaceet pour la seconde année consécutive, les m² nets occupés par les exposants ont poursuivileur stabilisation (+0,3%), salons biennaux/triennaux enregistrant un rattrapage, par les rapport à 2010 avec une légère hausse des surfaces occupées de 1%. Quant aunombre de visitescontrôlées, les chiffres 2012 sont en baisse de 5%, à périmètre comparable (de salons).Toutefois, si les organisateurs confirment la rationalisation des déplacementsd’ affaires, ils soulignentla des profils de visiteurs accueillis et un climat qualité d’ affairespositif, en total décalage avec la morosité ambiante.
Bilan chiffré OJS 2012
7
FOCUS : UN INVESTISSEMENT CROISSANT
DE LA CLIENTÈLE INTERNATIONALE SUR LES SALONS PROFESSIONNELS FRANÇAIS
D’ aprs les chiffres détaillés,la participation de la clientèle internationale aux salons professionnels français a contribué à maintenir les bonnes performances de ces rendez-vousd’ affaires: le nombred’ exposantsétrangersa légèrement progressé de 0,4%tandis que les m²qu’ ils ont augmenté de +3,7%, ce occupaient chiffre résultant notammentd’ volutions exceptionnelles constatées dans plusieurs grands salons internationaux (Maison et Objet : +7% ; SIAL : +12%, Intermat : +13%, Eurosatory : +5% ).
L’ ASIE: UN CONTINENT DE PLUS EN PLUS PRÉSENT (EN EXPOSANTS COMME EN VISITEURS)Aprèsl’ Europe,l’ Asie est le deuxième continentd’ origine participants des internationaux aux foires et salons en France: un exposant étranger sur cinq et plus d’ unétranger sur sept est en provenance de ce continent.visiteur
Continent d'origine des 
Europe et autres pays européens Asie Amérique Afrique 
Océanie Divers non répartis 
Exposants étrangers % du total 23 254 64,7% 7 405 20,6% 3 521 9,8% 1 460 4,1% 169 0,5% 118 0,3% 35 927 100% 
Bilan chiffré OJS 2012
Visiteurs étrangers 360 751 81 434 47 992 36 704 5 914 10 491 543 286 
% du total 66,4% 15,0% 8,8% 6,8% 
1,1% 1,9% 100,0% 
8
LES PRINCIPAUX PAYS ÉMETTEURS EN EXPOSANTS ET EN VISITEURS (Source OJSen partenariat avecExpo’ Stat)
rang 1 ITALIE 2 ALLEMAGNE 3 ESPAGNE 4 BELGIQUE 5 CHINE 6 ETATS-UNIS 7 GRANDE BRETAGNE 8 PAYS BAS 9 TURQUIE 10 SUISSE 11 INDE 12 CANADA 13 COREE 14 PORTUGAL 15 JAPON 
autres pays 
 nbre exposants % du totalRang 5 057 14,1% 1 ITALIE 3 100 8,6% 2 GRANDE BRETAGNE 2 498 7,0% 3 BELGIQUE 2 382 6,6% 4 ALLEMAGNE 2 263 6,3% 5 ESPAGNE 1 600 4,5% 6 ETATS-UNIS 3 104 8,6% 7 PAYS BAS 1 328 3,7% 8 SUISSE 907 %5,92 JAPON 831 3%2,01 RUSSIE 765 2 1 , % 11 TURQUIE 728 212,0% CHINE 636 %8,113 SUEDE 532 %41,51 COREE 504 1%5,41 MAROC 
9 692 27,0%
autres pays 
nbre total % du total 54 007 9,9% 50 509 9,3% 47 531 8,7% 39 577 7,3% 34 392 6,3% 24 748 4,6% 24 309 4,5% 20 689 3,8% 18 904 3,5% 15 556 2,9% 12 166 2,2% 11 196 2,1% 8 313 1,5% 8 212 1,5% 7 930 1,5%
165 247 30,4%
L’ Italie, malgré une situation économique compliquée, est restée en 2012,le premier pays exposant et visiteur, rangqu’ elleoccupait déjà en 2011 et en 2010 avec 14% des exposants étrangers et 10% des visiteurs internationaux recensés. Alors que la Belgique était traditionnellement le deuxième pays émetteur en visiteurs, la Grande Bretagne lui prend sa place en totalisant 9,3% des visiteurs étrangers. Par rapport à 2010, année comparable, les visiteurs en provenance des Etats-Unis se hissent à la 6ème (ils étaient en 7 placeèmeplace en 2010). A noter également que laSuède et la Corée font leur entrée en 2012 dans le palmarès des 15 premiers pays visiteurs, au détriment du Canada et du Portugal. Quant au Maroc, il rétrograde de la 12èmeà la 15èmeplace entre 2010 et 2012.
Bilan chiffré OJS 2012
9
4. Salons grand public : le succès des salons de passionnés et des salons professionnels mixtes
Les résultats définitifs ont confirmé les premières tendances observées en avril 2013 puisque la participation des exposants y a finalement diminué de 1,9% entrainant une contraction des surfaces de stands de -2,2%.L’ volutiondu nombre des entrées de visiteurs est de son côté, en léger retrait de -1%.
Salons grand public   
M² nets stands Exposants Visites 
S-1 1 214 736 52 007 7 447 252 
2012 Evol 2012/S-1 1 188 480 -2,2% 50 997 -1,9% 7 369 103 -1,0% 
Ces chiffres sont le résultat de plusieurs tendances qui se combinent et qui relèvent de la structure des manifestations de ce segment comme des thématiques traitées. Ainsi, les grands salons de filière ouverts au public) comme le Salon International de (professionnels l’ Agriculture, le Mondial del’ Automobile, encore Nautic International Paris ont connu oud’ excellentsrésultats. Les exposants y présentent leurs dernières innovations et le public est au rendez-vous pour les découvrir et se laisser séduire. Pour les autres salons, les résultats sont plus contrastés ; les salons de passionnés (modélisme, équitation, mangas) et ceux dédiés à la gastronomie ou au tourisme ont été plébiscités. En revanche, certains salons consacrés aux biens de consommation qui avaientjusqu’ icibien résisté ont été touchés dans leur zone de chalandise, par le moral en berne des ménages.
Bilan chiffré OJS 2012
10
5. Les Foires
La participation desexposants de foires diminue globalement del’ ordrede 4%,la crise ayant fragilisé les PME/TPE régionales et locales quin’ ont souvent que ces événements pour développer leurs carnets de commandes ou réaliser du chiffred’ affaires immédiat.Les foires du premier semestre été les plus ont touchées par ce phénomène, la participation diminuant de 6,2% sur la période. Surl’ ensembledel’ anne,le nombred’ entresde visiteurs se contracte de 1,3%,(-2,6% sans la Foire de Paris), les foires du 1er stabilisant positivement leur nombre semestred’ entres +0,4%. Le chiffre de àla fréquentation totale qui additionne les entrées des personnels exposants aux entrées de visiteurs diminue globalement de 1,3%.
Foires
Foires expositions M² nets stands Exposants Visites
S-1 1 249 122 25 824 5 093 399
2012 1 187 436 24 785 5 028 198
Evol -4,9% -4,0% -1,3%
51 manifestations
Cependant ces données reflètent des situations très différentes entre les foires et selon les territoires : -certaines manifestations ont enregistréd’ excellentesperformances en 2012. Ainsi, Paris a accueilli 9,1%d’ entreslors de son édition 2012 ; à Rouen, le thème  supplémentaires attractif annuel sur le Maroc a été plébiscité générant une hausse des visites de 22% ; autre exemple à Strasbourg où la Foire Européenne a vu le chiffre des entrées de visiteurs augmenter de 5%. - en revanche,d’ autres ont moins bien résisté à la crise manifestations : malgré les efforts importants déployés par les organisateurs, la baisse du pouvoird’ achat*des ménages a été parfois un frein puissant à la visite. Mais, par le lienqu’ elles entre les gens, les foires jouent un rôle essentiel contre le créent pessimismeY’ad’laJoie » était le thème de la Foire de Paris 2012)et pour fédérer les talents dans les territoires.
*-0,4% selonl’INSEEsurl’ensembledel’anne2012 avec une diminution de -0,8% au 4èmetrimestre
Bilan chiffré OJS 2012
11