Marketing Direct 142 Novembre 2010
68 pages
Français

Marketing Direct 142 Novembre 2010

-

Description

Le magazine de la conquête et de la fidélisation

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 janvier 2010
Nombre de lectures 223
EAN13 1261-9523
Langue Français
Poids de l'ouvrage 45 Mo

À SUIVRE L’INVITÉ DU MOIS EN PRATIQUE EN PRATIQUE
PASCAL BOURGUE,L’E-MAIL EST-IL TRANSPROMO : UN MAILING
AÉROPORTS DE PARIS
EN PERTE QUAND LE MD S’INVITE ÉCO-RESPONSABLE« Valoriser
DE VITESSE ? DANS LE COURRIER C’EST POSSIBLEl’image
P. 16 ADMINISTRATIF P. 50 P. 54de l’aéroport » P. 34
LE MAGAZINE DE LA CONQUÊTE ET DE LA FIDÉLISATION E-MARKETING.FR ISSN 1261-9523 7,50 € NOVEMBRE 2010 N°142
L’ENQUÊTE P. 23 P. 19
25-30 ANS,
GÉNÉRATION
“TOUT, TOUT DE SUITE”
CV_001_MD142_Couv.indd 1 28/10/10 14:15LE MAGAzInE DE LA COnQuê TE ET DE LA FIDÉLISATIOn e-marketing.fr Édito 142
Éditialis Par StÉfanie moge-ma SSon, DIRECTRICE DE LA RÉDACTIOn
13, rue Louis-Pasteur
92513 Boulogne-Billancourt Cedex
Fax : 01 41 31 72 62
Pour obtenir votre correspondant, composez le 01 41 31,
suivi des 4 chiffres entre parenthèses.
Pour le joindre par e-mail, suivre le modèle :
initiale du prénom suivi du nom@editialis.fr
P-dg, directeur de la P ublication
Hervé Lenglart “000”, attention danger !
Assistante de direction : Sophie Laguerre (01 46 99 93 92)
rÉdaction Connaissez-vous les “OOO” ? Ce curieux acronyme, qui signifie “out of office” (ou, en
Directrice de la rédaction : Stéfanie Moge-Masson
bon français, “en-dehors du bureau”), désigne le message qu’il est de coutume de Assistante de la rédaction : Yveline Couteux (72 66)
Journalistes : E. Kovacs, A. de Montbeillard, C. Morel programmer sur sa boîte e-mails quand on prévoit de s’absenter plusieurs jours,
Rédactrice en chef technique : Christelle Helbert afin d’informer nos interlocuteurs de notre absence. Généralement laconiques et
Secrétariat de rédaction : M. Chesneau, M. Coquais,
L. Flécheux, B. Gouttebroze, S. Guillemin, convenus, ces e-mails types sont parfois ironiques ou malicieux, voire carrément
A. Poncelin de Raucourt cocasses ou cyniques. La société Message Business, spécialiste de l’e-mailing, s’est
Rédacteurs graphistes : B. Loubière, A. Millet et S. Soury
amusée à constituer un “best of” de ces messages décalés, qui ont dû susciter
Ont participé à ce numéro
Illustrations : Michel-Yves Schmitt l’amusement, la surprise, mais aussi, parfois, l’indignation de leurs destinataires,
Photo : James Thew / Fotolia (couverture), clients, prospects ou partenaires, que de vastes équipes marketing s’échinent
Rédaction : Y. Claeyssen, M. Fuxa, C. Heurtebise, M.-J. Levin,
H. Leremon, J. Pouponnot, J. Roda, F. Rosenthal. à séduire et fidéliser... Alors, dangereux les “OOO” ? Peut-être bien. À vous de juger.*
Secrétariat de rédaction : S. Deman, S. Marius. « Bonjour. Je suis en congé du 5 mai 2005 au 7 mai 2012. J’ai besoin de me reposer. »
Maquette : S. d’Erceville
Droits réservés pour les photos non créditées. « Je ne suis pas là, mais même si j’étais là, il y a peu de chances que je passe du temps
PublicitÉ à lire votre message probablement publicitaire ou ennuyeux. »
Directeur commercial adjoint : Vincent Léonard
« Bonjour. En mon absence, mon supérieur hiérarchique, X, travaille à ma place. (01 46 99 99 69)
Responsable grands comptes : Stéphane Fauchet Je ne reviendrai pas de si tôt. »
(01 46 99 99 62)
« X ne fait plus partie de notre équipe. Pour toute demande, vous devez adresser Équipe commerciale : Maïna Le Quéré (72 53),
Leila Bouguetaïa (01 46 99 99 66), Sylvie Rodrigues (72 42) désormais votre e-mail à : noreply@x.com. »
et Julian Perez (01 46 99 99 68)
« Je suis en congé jusqu’au 24 avril. Vous pouvez me laisser un message, je le lirai Assistantes de publicité : Charlotte de Lesseps (72 59)
peut-être à mon retour. Sinon, essayez encore et encore. »internet
Directeur du pôle : Laurent Dufaud (01 46 99 97 87) « Je suis absente jusqu’au 13/09/2011 et j’espère au-delà. .»
Promotion/ÉvÉnement « Ou ou ou. Ah ah ah. Hi hi hi. Je suis en vacances et pas vous ! Nanananère. »
Tél. : 01 46 99 99 74
Directeurs du développement : « Bonjour. Je vous répondrai avec plus de célérité quand je serai augmenté. »
Grégoire Cléry et Xavier Mayeur « Je ne suis pas là. Votre demande ne sera pas traitée avant mon retour et, vu le
Chefs de projets événements : Anne–Solène Alix
(01 46 99 99 67) et Anne–Laure Rozan (01 46 99 97 74) volume prévisionnel de demandes non traitées, ne le sera probablement jamais. »
marketing « Une des joies des vacances pendant 4 semaines fin août est le plaisir mesquin
Responsable : Marie Emmanuelle Eyraud (72 58)
de faire un répondeur automatique invitant à contacter sa chère collègue Marie
diffusion
pour toutes les demandes compliquées ou urgentes. (…) Mariex@x.fr est donc là pour Tél. : 01 46 99 90 18 - Fax : 01 46 99 97 71
répondre à tous vos desiderata. Son tél : 01 X X X X. Son skype (hi hi) : marie.x. Partenariats et ventes en nombre
Responsable : Jean-Sébastien Rocheteau (72 44) Pardon, j’oubliais son portable : 06 X X X X. »
Attaché commercial : Romain Jaczine (72 43)
« Bonjour, je ne reviendrai JAMAIS ! »Chargée de promotion : Gwenaëlle Chaigne (97 77)
service a bonnements Et ce petit dernier, pour la route… : « Je me tire ! Adieu. »
Tél. : 01 40 94 22 22
administration
* Âmes sensibles ou responsables marketing surimpliqués, attention Tél. : 01 46 99 93 93 – Fax : 01 46 99 97 89
Directeur financier et RH : Marc Gommez au traumatisme que peut susciter sur vous ce document.
imPression
Léonce-Deprez, Ruitz (62)
tarifs
Prix au numéro : France 7,50 e, Suisse 13,50 FS,
Belgique 8,25 e. Abonnement 1 an / France métropolitaine
osà Marketing Direct (9 n + 1 guide) : 98 e (TVA 2,10 %)
Abonnement Dom-Tom, étranger et étudiant : nous contacter.
MARKETInG DIRECT est édité par Éditialis,
SAS au capital de 136 000 e.
ACTIOnnAIRE : Editiabys.
n° ISSn : 1261 - 9523.
nuMÉRO DE COMMISSIOn
PARITAIRE : 0614 T 82111.
DÉPôT LÉGAL : à parution
Ce numéro s’accompagne d’une lettre de réabonnement sur une partie
de nos abonnés, d’un encart Buzzness Mobile, d’un encart Conférence
marketing du point de vente et d’une lettre Cercle de Marketing direct.
L’éditeur décline toute responsabilité en cas de perte, détérioration ou
non-retour des documents qui lui sont confiés. Il se réserve le droit de refuser
toute demande d’insertion sans avoir à motiver son refus.
Retrouvez votre magazine sur www.e-marketing.fr novembre 2010 N°142 marketing Direct 3
CA_003_MD142-EDITO-.indd 3 29/10/10 16:10SOMMAIRE142
NOVEMBRE 2010
BEST OFP. 38 UN NOUVEAU-NÉ
6 Zéro prospectus : SUR LA TOILE NOMMÉ ”ÉVEIL“
Leclerc s’offre
ÉVEIL & JEUX POURSUIT SA CROISSANCE ET ANNONCE
un nouveau “coup de pub” Pour vous LA NAISSANCE D’UN NOUVEL UNIVERS SUR
8 Profiliation, détecteur
SA PLATEFORME INTERNET : ÉVEIL & JEUX BÉBÉ. abonner,
de prospects B to B
UN ESPACE DÉDIÉ AUX 0-2 ANS, QUI CONFORTE LE retrouvez-nous 9 Vente-Privée : première
POSITIONNEMENT DE SPÉCIALISTE DU SITE ET REMET page 47application mobile
LE PRODUIT AU CŒUR DU DISPOSITIF DE VENTE. sous Windows Phone 7
10 Bébé 9 donne la parole
aux enfants
11 En bref : l’actualité
P. 23 25-30 ANS, GÉNÉRATION ”TOUT, TOUT DE SUITE“ des agences
MAÎTRISANT PARFAITEMENT LES NOUVELLES TECHNOLOGIES, LES URBAINS
DE 25 À 30 ANS CONSTITUENT UNE CIBLE DE PLUS EN PLUS COURTISÉE PAR L’ÉVÉNEMENT :
LES MARQUES. BOULIMIQUES DE SMS ET DE RÉSEAUX SOCIAUX, CE SONT VAD E-COMMERCE
12 Premier quinquennat réussi pour les Cubes DES CONSOMMATEURS HYBRIDES, DONT LES COMPORTEMENTS GARDENT
QUELQUES STIGMATES DE L’ADOLESCENCE, LE POUVOIR D’ACHAT EN PLUS.
L’ÉVÉNEMENT : DMA
14 Le nouveau visage de la DMA
À SUIVRE
16 L’e-mail est-il en perte de vitesse ?
TRIBUNE
18 « Les ados d’aujourd’hui sont nos consommateurs
“moyens” de demain », Damien Vincent / Facebook
20 « Le client, acteur de sa consommation »,
Roger Lei / LaSer
DÉCRYPTAGE
40 Cabine d’essayage virtuelle chez Levi’s
41 Jacques Vabre crée un blog éco-militant
42 Échanger pour mieux voyager
PORTFOLIO
44 La grande famille de la fidélité / Aquitem
45 Trilogie de mailing pour La Poste / La Poste
Solutions Business
TRIBUNE
48 « Les bonnes pratiques de la publicité ciblée »,
Céline Avignon / Cabinet Alain Bensoussan
EN PRATIQUE
50 Réussissez votre campagne TransPromo
54 Mailing : adoptez un comportement éco-responsable
LA VIE DU SNCD
62 Publicité ciblée : laisser le choix à l’internaute
PORTRAIT
64 Roger Notte / Suisse Imprimerie et Colorprint
SAGAP. 34 « FIDÉLISER NOS CLIENTS ET VALORISER L’IMAGE DE L’AÉROPORT »,
66 Le pionnier du cloud sur un petit nuage / SalesforceINTERVIEW DE PASCAL BOURGUE / AÉROPORTS DE PARIS
Retrouvez votre magazine sur www.e-marketing.fr NOVEMBRE 2010 N°142 MARKETING DIRECT 5
CA_005_MD142_SOMMAIRE.indd 5 28/10/10 13:41L’ ÉVÉNEMENT : VAD E-COMMERCE
En dépit des grèves nationales, qui ont privé un certain nombre de lauréats
e de la remise en mains propres de leur trophée, la 5 édition des Cubes organisée
par La Poste a remporté un vif succès.
Premier quinquennat
réussi pour les Cubes
Le 19 octobre dernier, d’imposer un concept pour le lance- offert aux jeunes un abonnement
dans le cadre majes- ment de sa nouvelle gomme, la d’un an au journal de leur choix.
tueux de la chambre de marque a fait appel aux consomma- L’opération a été soutenue par un fi lm
commerce et d’industrie teurs avec une cam- publicitaire, retransmis
ddee LLiillllee,, llaa ccéérréémmoonniiee ddeess CCuubbeess, , pagne expérientielle. sur la Toile et sur les
organisée par La Poste pendant le Parmi les vainqueurs, le chaînes régionales de
salon VAD e-commerce, a été placée ministère de la Culture télévision.
sous le signe du d éplacement des et de la Communication Le Cube du catalogue
frontières. Après le Canada, les (agence Leo Burnett de l’année a été remis à
Cubes sont partis à la conquête de France) a décroché Bergère de France
la Belgique, du Mexique, de l’Italie le Grand Cube 2010 (agence Meura, cam-
et de la Grande-Bretagne, avec un en faisant preuve d’au- pagne “Origin’”). Le
prix dédié à l’international qui a salué dace et d’imagination. catalogue de la marque
les meilleures créations des entre- La campagne, intitulée de fi ls à tricoter a séduit
prises en dehors de l’Hexagone. Dans “Mon journal offert”, le jury par son format,
Dans la catégorie cette catégorie, le Cube a été décerné avait pour objectif sa créativité et son
“catalogue”, le Cube à Perfetti Van Melle Canada (agence de (re)donner aux impression sur papier Deux campagnes a été décerné
Cossette/Blitz) pour la campagne 18-24 ans le goût de issu de forêts gérées victorieuses : à la marque de fils
Mentos et le ministère “Pour que votre monde tourne plus la lecture de la presse. à tricoter durablement. Mercedes
de la Culture. Bergère de France. rond” dédiée à Mentos. Plutôt que Ainsi, le ministère a Benz s’est vu décerner
12 MARKETING DIRECT N°142 NOVEMBRE 2010 Retrouvez votre magazine sur www.e-marketing.fr
CA_012-013_MD142_soirée cubes02.indd 12 28/10/10 14:54À SUIVRE
VEILLE/TENDANCE DU MARCHÉ
Boudé par les ados, l’e-mail est-il
en perte de vitesse ? « Non », répondent
les professionnels de l’e-mailing,
qui parlent plutôt d’une ouverture
du marché, favorable au SMS
et aux réseaux sociaux. Reste
qu’en effet, l’e-mail doit aujourd’hui
faire face à de sérieux concurrents.
L’E-MAIL EST-IL
EN PERTE DE VITESSE ?
“Oubliez spams FFaacce à ce à ceetttte oe ovveerrddoosse e
et offres non d ’informations agressives, conseils en communications
FOCUSadaptées !”, martèle Gmail, le service de (AACC), « l’e-mailing
Adwizmi.com. Le jeune site messagerie de Google, vient est de moins en moins efficace.
se targue de proposer aux SE REGROUPER de sortir Priority Inbox, une Il se fait distancer par d’autres
internautes des promotions POUR LUTTER s olution de tri sélectif des canaux, comme les réseaux
sur leurs marques favorites, CONTRE LE SPAM e-mails importants. De quoi sociaux ou le marketing
en fonction de leur profil. Ce Le MAAWG (Messaging i nquiéter les professionnels mobile ».
n’est pas un hasard si cette anti-abuse working group) de l’e-mailing. Et ce n’est pas
L’E-MAIL DE MASSEsociété a vu le jour à l’heure est un groupe de travail tout. Une autre tendance
EN PERTE DE VITESSEoù les surfeurs du Web se international qui lutte menacerait ces acteurs :
plaignent de recevoir trop contre les abus de boudant le courriel, les ados L’e-mail serait-il menacé de
d’e-mails indésirables. Que ce messagerie électronique communiquent via leur mobile disparition ? La plupart des
soit au bureau ou à la maison, dans l’industrie. Il compte (SMS) et les messageries professionnels pensent qu’il
les internautes en ont assez parmi ses membres des réseaux sociaux. Sheryl survivra, mais que « l’e-mail
des spams. 29 % d’entre eux Apple Inc, PayPal, Sandberg, directrice des de masse, lui, disparaîtra »,
reçoivent de 11 à 30 courriers Experian CheetahMail, opérations de Facebook, prédit selon les termes d’Éric Munz,
indésirables par jour, selon Edatis ou encore la fin du  courriel en B to C p-dg de l’agence digitale
l’étude Email marketing S ymantec. Son but est dans les années à venir (lire KDP Groupe.
attitude 2009, du Syndicat de réfléchir aux moyens la tribune de Damien Vincent Quant à Massimo Fubini,
national de la communication de protection contre les “Les ados d’aujourd’hui p-dg de ContactLab, société
directe (SNCD)/Directinet. En spams et autres virus afin sont nos consommateurs italienne spécialisée dans
B to B, la situation n’est guère de sécuriser et def iabiliser moyens de demain”, page 18). l’e-mailing, il évoque « une
rose. En 2010, chaque l’e-mail marketing. Pour Jérôme Toucheboeuf, évolution du marché à laquelle
professionnel reçoit environ directeur de FullSIX, agence les professionnels du message
74 mails quotidiens, dont de marketing relationnel, virtuel doivent s’adapter ».
13 spams, selon une étude et nouveau président de la Sans compter que l’e-mail
réalisée par le cabinet délégation Marketing services marketing est loin d’être
californien d’études Radicati. de l’Association des agences inefficace, puisque 64 % des
16 MARKETING DIRECT N°142 NOVEMBRE 2010 Retrouvez votre magazine sur www.e-marketing.fr
CA_016-017_MD142_Asuivre.indd 16 28/10/10 13:46
E
v
g
e
n
y

K
o
v
a
l
e
v

/

F
o
t
o
l
i
aenquête
25-30 ans, génération “tout, tout de suite “
les 25-30 ans, prescripteurs
de tendances
loin d’être des partisans
du “à quoi bon”, les 25-30 ans
veulent faire bouger le monde.
Toujours en mouvement,
ils attendent des marques
un ton décalé, mais surtout
sérieux et respectueux
de leurs valeurs.
Si vous aviez entre 25 et social. Chaque équipe devait animer Une opération dont le succès repose
28 ans en 2009 et que un WikiBlog, en interaction avec un sur un savant mélange entre nouvelles
vous vous intéressiez de collaborateur du groupe, qui jouait technologies, dimension collective et
près aux “grandes le rôle d’ambassadeur. Au terme de valeurs généreuses. Loin de se com-
causes”, vous avez peut-être participé trois semaines de jeu, un jury porter comme des partisans du “à
au business game de la Société départageait les projets fi nalistes. quoi bon”, les jeunes de 25 à 30 ans
Générale. Pour séduire les jeunes Les gagnants ont remporté des veulent servir des causes nobles et sur-
actifs, l’enseigne leur proposait de voyages éco-responsables ou l’op- tout améliorer les choses. Solidarité,
défendre, en équipe, un projet portunité d’amorcer leur projet engagement, responsabilité sont leurs
environnemental, humanitaire ou a u sein de la Société Générale. leitmotivs. « Ni révolutionnaires, ni
24 Marketing Direct N°142 noveMbre 2010 Retrouvez votre magazine sur www.e-marketing.fr
CA_023-033_MD142_enquête.indd 24 28/10/10 13:51enquête
avec comme cible les jeunes urbains, il Faut
Privilégier la connivence, mais elle est comPleXe À mettre
en Place. Michel PeRReT / leo BURneTT fRance
d’Étienne Chatiliez, ils sont d’ailleurs les plus importantes. Il est facteur de
nombreux (16 % en 2007, selon reconnaissance, d’entrée dans la vie
l’Insee) à vivre chez leurs parents, le active et, surtout, leur permet de gagner
plus souvent pour des raisons leur indépendance. Mais leur rapport
financières. « Comme à l’argent reste fl ou. Raphaël Butruille
quoi on peut être un (Vertone) évoque un « mélange de
“vieil adolescent” », fascination et de répulsion ». Plus 29 ANS commente Michel libérés que leurs prédécesseurs, ils
Perret, directeur ont moins de tabous et s’inscrivent C’EST L’ÂGE MOYEN AUQUEL
général en charge plus naturellement sur des sites de LES JEUNES URBAINS
des stratégies chez rencontres. La plateforme Attractive OBTIENNENT
Leo Burnett France. World compte 25 % de membres de
LEUR PREMIER CDI. « La famille reste 25 à 30 ans, dont 52 % de femmes.
(SOURCE : ÉTUDE INSEE, 2007) d’ailleurs un milieu Enfi n, comme le rappelle le sociologue
dans lequel ils se sen- Ronan Chastellier, la consommation
tent en confi ance », selon est beaucoup moins sexuée sur les
Raphaël Butruille, directeur produits high-tech. Le mobile, média
au sein du cabinet Vertone, spécia- personnel et d’impulsion, trouve un
liste du conseil en stratégie marketing noyau de fi dèles chez les 25-30 ans :
et relation client. selon Médiamétrie, en 2009, 59 % des
Même si certains décrochent leur 25-30 ans l'utilisaient régulièrement
p remier emploi vers 23 ans (23,2 ans pour surfer sur Internet, contre 44 %
à Paris et 22,6 ans en province, selon du reste de la population.
une étude Insee de 2007), le premier
humour et VéritéCDI est décroché en moyenne vers
29 ans. Nés sous Mitterrand, ils ne Alors, comment les annonceurs
peuvent être qualifi és de “digital appréhendent-ils cette cible ? À l’heure les
natives”, mais ont une parfaite maî- de gloire du marketing relationnel, marques
trise des nouvelles technologies. Ayant comment parviennent-ils à tisser une doivent sans arrêt
grandi avec l’information mobile, ils relation féconde et pérenne avec ces adaPter
exigent l’immédiateté. Ils sont vac- jeunes ? Qu’ils vivent en province ou leur discours
cinés contre toutes les catastrophes et en Île-de-France, les 25-30 ans réagis- À l’air du temPs.
s’accom modent des bouleversements sent différemment au discours des RaPhaËl BUTRUille
historiques, du Sida à la vache folle, marques qui, pour les séduire, doivent caBineT VeRTone
de l’effondrement du communisme à frapper les esprits. Plus “éduqués”, sur
celui des Twin Towers, des tremble- ce point, que les générations précé-
ments de terre aux raz-de-marée… dentes, ils ne se laissent pas facilement
Pourtant, ils semblent fatalistes, dans convaincre. « Il faut privilégier la conni-
un monde où tout va mal. Habitués vence, mais elle est complexe à mettre
à courir après le temps, ils détestent en place », prévient Michel Perret (Leo
attendre et vivent, en “.zip” ou en Burnett France). Le secret ? « Trouver
anarchistes, on pourrait presque les MP3, ce qu’ont vécu leurs parents. un terrain d’affi nité », poursuit-il. Les
qualifi er de néo-conservateurs », selon Amoureux de fringues, de sorties, de annonceurs ont affaire à une généra-
le sociologue d’OpinionWay, Ronan déco ou de cuisine, ils montrent une tion désenchantée qui cherche à avoir
Chastellier. grande sensibilité aux tendances. un rapport d’utilité avec la marque.
Bien dans leur peau, ils sont un poil Ces jeunes peuvent être fans d'une
maÎtres des nouVeLLes inquiets sur leur avenir, craignent la marque sans pour autant répondre
technoLogies régression de leur niveau de vie et, à ses sollicitations marketing. Des
Côté vie personnelle, qu’ils soient céli- dans une moindre mesure, le recul annonceurs qui doivent aussi veiller
bataires ou en couple, les 25-30 ans de l’âge légal de la retraite. Pourtant, le à respecter ce public et à adapter leur
sont rarement parents. Tels le Tanguy travail reste, pour eux, une des valeurs discours à ses valeurs.
Retrouvez votre magazine sur www.e-marketing.fr noveMbre 2010 N°142 Marketing Direct 25
CA_023-033_MD142_enquête.indd 25 28/10/10 13:51
E. Legouhy
James Thew / FotoliaEN PRATIQUE
RÉUSSISSEZ VOTRE
CAMPAGNE TRANSPROMO
EN UTILISANT LE MD
DANS LES COURRIERS ADMINISTRATIFS
factures ? reLeVÉs de compte ? poLices d’assurance ? et si ces documents Venaient compLÉter
La panopLie des supports muLticanaL. c’est tout L’enJeu du transpromo : insÉrer un espace
promotionneL sur un produit dÉJà eXistant, pour Le transformer en un outiL de marketing
performant. un programme en sept Étapes pour augmenter L’efficacitÉ du maiLing et rÉduire
Les coÛts.
Texte : Hélène Leremon / Illustration : Michel-Yves Schmitt
Parce que 95 % des documents
transactionnels réalisés par
une entreprise sont ouverts et lus,
le TransPromo est un outil efficace
et complémentaire au mailing tra-
ditionnel. Bien conçu, il est lu plus
longtemps. « Une à trois minutes
pour un support transactionnel
contre 15 secondes pour un courrier
classique », estime Stéphanie
Karsenty, directrice marketing
de Pitney Bowes. Factures, relevés
bancaires, papiers administratifs,
le document transactionnel est
le  mariage entre les données
de l’entreprise émettrice et le cour-
rier promotionnel. « Les factures ou
les relevés sont des courriers “obliga-
toires” pour le consommateur. Les
entreprises y voient une opportunité
pour exploiter un espace encore
vierge et rentabiliser au mieux leurs
envois », explique Stéphanie
Karsenty.
Aujourd’hui, le TransPromo
n’est plus seulement l’apa-
nage des grands groupes,
mais devient aussi celui des
TPE et des PME. En France, ce type
inTégreZ de courriers représente aujourd’hui économique. Elle permet de baisser assure un meilleur taux de lecture
les aVanTages3  % du volume d’impression les coûts et d’obtenir un meilleur qu’un simple prospectus. Agrémenté
éditique, il devrait atteindre entre Le TransPromo réunit de ROI. Au-delà, c’est un excellent de couleurs, de visuels et d’un
10 et 15 % d’ici trois à cinq ans. Des nombreux avantages. moyen pour participer à la protec- espace bien défini pour véhiculer 1
chiffres qui reflètent concrètement Inutile de faire des envois tion de l’environnement. En paral- un message promotionnel, le
son émergence et son installation massifs pour y avoir recours, cette lèle, le message directement TransPromo devient un outil com-
dans l’Hexagone. technique n’en demeure pas moins imprimé sur une unique feuille municant moderne et attractif.
50 marketing Direct N°142 novembre 2010 Retrouvez votre magazine sur www.e-marketing.fr
CA_50-53_MD142_pratiquetranspromo.indd 50 28/10/10 14:25

)