Montres de luxe : le dragon s essouffle - article paru en nov/dec 2013
1 page
Français

Montres de luxe : le dragon s'essouffle - article paru en nov/dec 2013

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

La chute des exportations de montres horlogères suisses ont reculé de 30 à 50%. Pour en comprendre les raisons, téléchargez cet article et lisez le !

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 21
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français

Exrait

Montres de luxe :le dragon s’essouffle Chute des exportations de montres horlogères suisses
Les exportations d’horlogerie suisse ont affiché une chute de 25 %, un chiffre surprenant qui ne reflète pas la bonne santé (apparente) des ventes de montres au détail.
D.P. n premier lieu, les campagnes E anti-corruption ont freiné l’ar-deur des acheteurs et collec-tionneurs. Dans les milieux politiques, il est maintenant interdit de s’affi-cher avec une montre de luxe, et les photos de personnalités portant un de ces petits joyaux au poignet ont vite fait de faire le tour de la toile et susciter la colère des citoyens chinois. Car malgré une économie dont le taux de crois-sance fait pâlir d’envie l’Occident, ceux-ci commencent à être confrontés à des difficultés écono-miques.
74
Même les plus fortunés, dont la pre-mière destination de voyage est justement Hong Kong, deviennent prudents - et plus sélectifs - dans leurs achats. En sommeil, donc, la tradition des cadeaux qui remonte à plusieurs siècles (Matteo Ricci, le premier jésuite qui s’installa en Chine en 1583, utilisait déjà les hor-loges pour séduire l’empereur Wanli et « remercier » ses courtisans). « D’après les échos du secteur, les plus grosses pertes ont porté sur les montres qui coûtent plus de 100.000 HK$ (environ 10.000 €). 
« Leurs ventes ont reculé de 30 à 50 % » déclare Enders Lam, vice-président de la Hong Kong Watch Manufacturers Association au Hong Kong Trader. Il est vrai que l’attrait des prix détaxés à Hong Kong a favorisé un tourisme de luxe artificiel. La cible des acheteurs désirant une belle montre pour eux, en vrai connaisseur du luxe, a été totale-ment ignorée. Autant dire qu’elle est, depuis peu, dans la ligne de visée des importateurs d’horlogerie suisse. Pour preuve, des boutiques s’ouvrent dans de nouveaux quar-tiers, moins show off, et la FHH a organisé le salon Watches & Wonders à Hong Kong en sep-tembre dernier pour mettre en avant le savoir-faire et le patrimoine culturel du Swiss Made. Il était temps. Qui se frotte les mains en atten-dant ? Les sociétés immobilières qui
vantent des placements d’argent sans risque et discrets dans l’immobi-lier de prestige, et les chaînes hôte-lières de luxe, qui proposent des séjours « discrets » eux aussi, tous frais payés, comme alternative de cadeau. Les marques de luxe telles qu’Armani ou Bulgari qui ont construit des hôtels 5*, véritables temples de leur univers, auraient-elles eu du flair ?                I.H.
- nov / déc 2013
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents