Prix de l
1 page
Français

Prix de l'immobilier : la fièvre se calme enfin

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Prix de l'immobilier : la fièvre se calme enfin

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 83
Langue Français
Le chef Cyril Lignac
L'ESSENTIEL Le moral des Français a flanché en décembre L'indicateur de confiance a chuté de trois points en décembre, a indiqué hier l'Insee. Pessimistes, les Français continuent tout de même de consommer.PAGE 4 LahaussedelaTVAdviise la Grande-Bretagne Le relèvement, hier, à 20 % delaTVAinquiètelagauche et les milieux d'affaires quant à son impact sur la croissance. PAGE 7 ET L'ÉDITORIAL DE JEAN-MARC VITTORI PAGE 14 ENTREPRISES  MARCHÉS Arianespace : décision en mars sur l'actionnariat L'Allemagne et l'Italie aimeraient avoir voix au chapitre. La présence au capital d'EADS et de Safran est également en question. PAGE 20
LasVegasaccueille la grand-messe high-tech Les principaux fabricants se retrouvent à partir de demain au CES pour présenter leurs nouveautés et leur riposte à Apple, avec unecinquantaine de nouvelles tablettes.PAGE 22
BTP : l'espagnol ACS monte au capital de Hochtief Le numéro un espagnol du BTP a atteint son premier objectif en détenant plus de 30 % du capital de son homologue allemand. PAGE 26 ET «CRIBLE » PAGE34
Le futur patron d'Eiffage prend ses fonctions
Pierre Berger, issu de Vinci, prend ce matin ses fonctions de directeur général délégué et d'administrateur. Il remplacera Jean-François Roverato comme directeur général en juillet.PAGE 26
Les assureurs contraints de doublerleurcaiptalen2013 La directive Solvabilité II, qui er entrera en vigueur le 1janvier 2013, multipliera par deux les exigences actuelles de capital, du moins pour les assureurs-dommages.PAGE 27
ISSN0153.4831. NUMÉRO 20841
e 102 ANNÉE 34 PAGES
- -Allemagne:2€.Andorre:2€.Antilles Guyane Réunion: 2 €. Belgique : 1,80 €. Canada : 4 CAD. Espagne : 2,10 €. Grande-Bretagne : 1£60. Grèce : 2 €. Italie : 2,20 €. Luxembourg : 1,80 €. Maroc : 16 DH. Suisse : 3,20 FS. Tunisie : 2.100 TNM. Zone CFA : 1.500 CFA.
DEUXIÈME SAISON DE « TOP CHEF » SUR M6 : LA CUISINE, UNE RECETTE D'AUDIENCE PAGE 23
Prxideli'mmobilier: laifèvresecalmeenifn
LES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES DANS LE L'ENQUÊTE PIÈGE HONGROIS PAGE 9
hLe prix moyen des logements anciens en France a dépassé son record de 2008hMais la hausse s'est essoufflée au second semestrehElle ne devrait pas excéder 3 % cette année
e prix de vente moyen des lo-L gementsanciensabattulan dernier un nouveau record, à 25.80euroslemètrecarréauqua-trième trimestre 2010, dépassant ainsiles25.49eurosdesonpré-cédent pic, en 2008. La progres-sion des prix au niveau national a atteint 8,7 % l’an dernier, selon les données du réseau immobilier
Century 21. Mais cette progres-sion importante des prix, concen-trée sur Paris et certaines grandes agglomérations, a été réalisée essentiellement au premier se-mestre. La hausse des prix n’a pas même atteint 1 % sur les six der-niers mois en moyenne nationale et, au second semestre, six régions ont même vu leurs prix baisser
par rapport au premier semestre 2010.Lemarchédelimmobilier résidentiel semble donc enfin se calmer. Cette trêve hivernale, dans un marché immobilier de-venu très hétérogène selon les régions, ne signifie pas la fin de la hausse. Elle devrait se poursuivre si les taux d’intérêt restent tou-jours historiquement bas cette
BOURSELes excès de valorisation limités encore à quelques segments Facebook, Apple, le spectre de la bulle technologique resurgit pple a dépassé le seuil symbo-sociétés technologiques¼ et ravi-segm ents. L eregain d’intérêt A lique des 300 milliards de dol-vent le spectre de la formationpour les « technos » est loin d’être lars,tandisqueFacebookpèseraitdunebulle,commeàlafindesgénéralisé,commeentémoi-50milliardsdedollars,selonlaannées1990.Delavisdesspé-gnentlesperformancesdécevan-presseaméricaine.Deuxexem-cialistes,ilnypasdebulleàpro-tesdeMicrosoftoudeHewlett-ples qui témoignent de l’engoue-prement parler, même si certainsPackard en 2010. ment des investisseurs pour lesexcès apparaissent sur quelquesPAGE 28 ET «34CRIBLE » PAGE
Quarante ans après, Renault amorce son retour en Algérie
uarante ans après avoir cessé Q la production de ses Dauphi-ne et de ses R4 en Algérie, Re-nault prépare son retour. Après de longs mois de négociations, legouvernementdAlgertient désormais pour« acceptable »le projet d’usine présenté par le groupe. Mais les tractations ne sont pas terminées.PAGE 21
LES RUBRIQUES
année, mais ne devrait pas ex-céder 3 % selon les estimations de Century 21. A Paris, où la barre des 8.000 euros le mètre carré était quasiment atteinte au mois de décembre, la surchauffe est ali-mentée par les investissements locatifs. PAGES 24, 25 ET L'ÉDITORIAL DE FRANÇOIS VIDAL PAGE 14
IDÉES PAR ROGER-POL DROIT
MERCREDI 5 JANVIER 2011
CONJONCTURE Zone euro : l’inflation au plus haut depuis 2 ans
’inflation dans la zone euro a L retrouvé fin décembre son niveau d’avant-crise. La hausse des prix s’est accélérée à la fin de l’année pour atteindre 2,2 % endécembre,selonlestima-tiondEurostat.Cetteaccélé-ration n’a toutefois pas grand-chose à voir avec l’activité éco-nomique liée à la reprise dans la zone euro. Ce sont les prix de l’énergie qui ont provoqué cet-te légère poussée inflationnis-te. Pour le seul mois de décem-bre, le prix du baril a bondi de 35,8 % sur un an. La tendance à la hausse des prix ne devrait d’ailleurs pas se poursuivre au cours des prochains mois, à en croire les économistes. L’inflation devrait se stabili-serautourde2%,toujoursà cause des prix du pétrole. Au-delà, le mouvement de hausse des prix devrait décélérer : linflationsous-jacente,cest-à-dire corrigée, des prix de lénergieresteeneffettrès sag e: 1,1 % en nove m b re. Compte tenu de la faiblesse de la demande intérieure, du niveau du chômage et de la bonne tenue de la productivité, les pressions sur les prix de-vraient rester faibles au cours des prochains trimestres. Pas de quoi, donc, inquiéter outre mesure la Banque centrale européenne, qui n’a pas touché à so ntau xd ire c te u r(1 %) depuis mai 2009. Elle ne devrait pas le relever avant 2012, selon les économistes. PAGE 7
Les vúux, un pari ambigu sur l’avenir
ntre la lucidité noire de Schopenhauer, pour qui E « chaque jour sera plus mauvais jusqu'à ce que le pirearrive,»et l’optimisme de Bergson, qui estime queaevuonud»utemel«tl'ipsestionnven, Roger-PolDroitvoitdansleritueldesvúuxdedébut d’année la représentation d’un très vieux dilemme philosophique. PAGE 15
CONSOMMATIONImpact tangible des intempéries Pas d’euphorie pour les ventes de Noël ue ce soit dans la grande distri-Les premières indications font res-Q bution ou chez les restaura-sortir une activité tout juste positive teurs, le pic d’activité tradition-dans la grande distribution. Glo-nel des fêtes de fin d’année ne s’estbalement, les ventes ratées avant pasdémenti,mêmesilimpactdesNoëlontpuêtrerattrapéesaprès.Le caprices de la météo est tangible,e-commerce poursuit, lui, sa crois-notamment dans la restauration.sance.PAGE 25
Aux Galeries Lafayette, à Paris
LE FAIT DU JOUR POLITIQUEPAGE 2LE MONDE EN CHIFFRESPAGE 7COURT TERMEPAGE 17PIXELSPAGE 22LONGUE DURÉEPAGE 34