//img.uscri.be/pth/b78969529d9965efff5402bbc4a4282d235f101f
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les troubles du comportement chez les usagers de cannabis:

De
7 pages

Les troubles du comportement chez les usagers de cannabis:

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 362
Signaler un abus
Les troubles du comportement chez les usagers de cannabis: expérience d’un service d’accueil des urgences
Dr BernardMARC, Expert près la Cour d’Appel en médecine légale et toxicologie, Praticien hospitalier responsable des Urgences Médico-Judiciaires (C.H. de Compiègne), Secrétaire de la société d’étude des Conduites Addictives et des Aptitudes Médico-professionnelles (C.A.A.M.)Member of the New York Academy of Sciences
INTRODUCTION:
La pratique des urgences et les différentes situations rencontrées tant dans un Service d’Accueil des Urgences que dans des Urgences Médico-Judiciaires nous confrontent au quotidien à des personnes, victimes ou auteurs, dans des situations où l’influence du cannabis est cliniquement indéniable.
Etats d’agitation, exacerbations anxieuses, comportements de «défonce »,passages à l’acte auto-agressif ou violences et maltraitances exercées envers autrui sont des situations où l’influence du cannabis devient grandissante, comme la population concernée, qui va du pré-adolescent accueilli aux urgences pédiatriques à l’adulte dans sa maturité, avec souvent un tableau de poly-consommation où alcool,cannabis et psychotropes se côtoient.
Que dire de l’importance grandissante de la conduite sous l’effet des stupéfiants, pour plus de 90% attribuable au cannabis, maintenant très largement en tête devant l’alcool, toutes régions confondues, pour la population des 18 à 38 ans ?
Cette communication fait le point sur les connaissances les plus actuelles pour se focaliser sur les conséquences traumatologiques rencontrées aux urgences et liées au cannabis pour une proportion grandissante de cas. Les troubles psychiatriques caractérisés, dont la psychose, ne sont pas abordés, étant spécifiquement traités dans la communication suivante.
L’expérience des Urgences Médico-Judiciaires du Centre Hospitalier de Compiègne est exposée en ce qui concerne les troubles liés au cannabis rencontrés chez des conducteurs contrôlés pour conduite sous l’influence des stupéfiants, vus à toute heure dans un Service d’Accueil des Urgences, avec un parallèle toxicologique clinique et analytique, entre les troubles observés, selon la grille d’évaluation de la fiche E remplie en casd’infraction au Code de la route et les taux sanguins de tetrahydrocannabinol (THC) mesurés par méthode de référence (chromatographie en phase gazeuse et spectrométrie de masse), sur des prélèvements effectués dans le même temps que l’examen clinique.
TROUBLES DU COMPORTEMENT ET CANNABIS : ETAT DES CONNAISSANCES EN 2008
Un premier point est la puissance addictive d’un stupéfiant dont la qualification a été trop longtemps celle d’une «drogue douce», sans prendre en compte la concentration croissante en produit actif dans les herbes et les résines de cannabis. Une étude récente a classé les drogues addictives (principaux stupéfiants et alcool) selon leur