Actes et délibérations du premier Congrès catholique canadien français tenu à Québec les 25, 26, et 27 juin 1880 [microforme] : annuaire no 3 du Cercle catholique de Québec, 1879-80

Actes et délibérations du premier Congrès catholique canadien français tenu à Québec les 25, 26, et 27 juin 1880 [microforme] : annuaire no 3 du Cercle catholique de Québec, 1879-80

-

Documents
394 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

?\m\î\ CONGI[ÈS CATHOLIQUE r«-^ —m_^«,.«^^«,,-B_«:_^^ ^j^ ACTES ET 'DELIBER/TIOHS DU D Tm«RËS CÂ uum E CA]S"ADIE]^ FEAÎÎ'CAIS TENU A QUÉBEC LES 26 ET 27 JUIN 188025, NOANÎ(UA11[E 3 DU CEljCLE CATHOLIQUE DE QUEBEC 1879-80 MONTREAL IMPRIMEUR-EUSÈBE SÉNÉGAL, ÉDITEUR Rue Sl-Vincenl, Nos 6, S et 10 1880 Imprimatur Quebecen-•^ E. A. Archpus Le Comité de direction du Cercle catholique de Québec a entrepris la tâche de faire publier les dis- cours prononcés en séance solennelle, et les rapports présentés aux divers bureaux ou commissions du Congrès. Cette succession que le Comité a re- cueillie si volontiers de messieurs les organisateurs membresdu Congrès, tous du Cercle, ne laissait pas renfermer bien des difficultésque de ; néanmoins, le Comité a pu, à force de persévérance, se procurer tous les documents relatifs au premier Congrès catholique et les mettrefranco-canadien, en bon ordre avant de livrer l'impression.les à ouvrage comprend donc les discoursCet remar- quables prononcés dans les deux séances solennelles Congrès, et les nombreux rapports soumis à ladu considération des bureaux. A part les discours de M. le comte de Foucault, et de M. le juge Routhier, l'honneur de laqui ont déjà eu publication, tous les ci-inclusautres travaux sont inédits. fait une œuvre plus humble,Les bureaux ont mais loisible de croire qu'elle sera profitable à tousil est ceux qui feront la lecture des rapports, tant à cause de la variété des sujets qu'ils traitent, que de leur im- portance.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 16
Langue Français
Signaler un problème

?\m\î\ CONGI[ÈS CATHOLIQUEr«-^ —m_^«,.«^^«,,-B_«:_^^
^j^
ACTES ET 'DELIBER/TIOHS
DU
D Tm«RËS CÂ uum E
CA]S"ADIE]^ FEAÎÎ'CAIS
TENU A QUÉBEC
LES 26 ET 27 JUIN 188025,
NOANÎ(UA11[E 3 DU CEljCLE CATHOLIQUE DE QUEBEC
1879-80
MONTREAL
IMPRIMEUR-EUSÈBE SÉNÉGAL, ÉDITEUR
Rue Sl-Vincenl, Nos 6, S et 10
1880Imprimatur
Quebecen-•^ E. A. ArchpusLe Comité de direction du Cercle catholique de
Québec a entrepris la tâche de faire publier les dis-
cours prononcés en séance solennelle, et les rapports
présentés aux divers bureaux ou commissions du
Congrès. Cette succession que le Comité a re-
cueillie si volontiers de messieurs les organisateurs
membresdu Congrès, tous du Cercle, ne laissait pas
renfermer bien des difficultésque de ; néanmoins, le
Comité a pu, à force de persévérance, se procurer tous
les documents relatifs au premier Congrès catholique
et les mettrefranco-canadien, en bon ordre avant de
livrer l'impression.les à
ouvrage comprend donc les discoursCet remar-
quables prononcés dans les deux séances solennelles
Congrès, et les nombreux rapports soumis à ladu
considération des bureaux. A part les discours de
M. le comte de Foucault, et de M. le juge Routhier,
l'honneur de laqui ont déjà eu publication, tous les
ci-inclusautres travaux sont inédits.
fait une œuvre plus humble,Les bureaux ont mais
loisible de croire qu'elle sera profitable à tousil est
ceux qui feront la lecture des rapports, tant à cause de
la variété des sujets qu'ils traitent, que de leur im-
portance.
encore lesCet ouvrage contient toutes lettres
la France, de l'Italie,d'adhésion au Congrès : de del'Espagne,du Portugal, de la Hollande, de la Prusse,
de l'Ile Maurice, des Etats-Unis, et du Canada. Ces
résument bien le caractère fraternité quilettres de
unir toutes les associations catholiques entredoit
on se rappelle encore les applaudissementselles, et
soulevés la lecture d'un certain nombre de cesqu'a
écrits, chefs-d'œuvre de délicatesse de sentiments, de
pensées et de style.
journaux France, desQuelques de Etats-Unis et
ayant manifesté ouvertement leur sympa-Canadadu
Congrès catholique, il n'était que justethie au de
dans cet ouvrage les correspondancesreproduire et
écrits publiés dans leurs colonnes.autres
enfin parL'ouvrage se termine le compte rendu
du Cercle catholique dedes opérations Québec pour
le 26 juin 1880. Onl'année expirée trouvera lay
membres, les rapports du Comitéliste de ses de
direction et des sous-œuvres, etc.
Puisse ce livre faire tout le bien attendu par ceux
Congrèsqui ont organisé ce au prix de tant de
sacrifices de tous genres,labeurs et de et par le
direction du Cercle catholiqueComité de de Québec,
l'heureux inspiration de montrer sonqui aeu dévoue-
à la cause nationale en prenant l'initiativement de
cette grande fête de la religion !LE COMITÉ D'ORGANISATION
COpÈS DE QUEBEC.DU CATHOLIQUE
I.—OFFICIERS :
PRÉSIDENT HONORAIRE :
Sa Grandeur Mgr E. A. Tasghereau, archevêque de Québec.
VICE-PRÉSIDENTS HONORAIRES :
Mgr g. F. Gazeau, prélat domestique de Sa Sainteté vicaire-;
général chanoine honoraire d'Aquin.
;
curéM. l'abbé F. X. GossELiN, de St-Roch de Québec visi-;
teur du Cercle catholique de Québec.
PRÉSIDENT ACTIF :
L'honorable M. A. B. Routhier, Commandeur de l'ordre de
St. Grégoire-le-Grand juge de la cour supérieure docteur es;;
lettres de rUniversité-Laval. .
-^VICE-PRÉSIDENTS ACTIFS :
M. surintendantL'honorable GédéOxN Ouimet, de l'Instruc-
tion publique Officier de l'Instruction publique de France.;
M. Clément Vincelette, Chevalier de l'ordre de St-Sylvestre;
président du Cercle catholique de Québec.
SECRÉTAIRES CORRESPONDANTS :
Ernest Gagnon, secrétaire du département deM. l'Agricul-
publics.ture et des Travaux
médecinM. C. L Samson, membre du Conseil municipal de;
Québec.
SECRÉTAIRE ARCHIVISTE :
Dionne, docteur en médecineM. N. E. de l'Université-Laval,
en chef du Courrier durédacteur Canada.
TRÉSORIER:
M. J. A. Langlais, libraire-éditeur.PREMIER CONGRÈS CATHOLIQUE TENU A QUÉBEC.6
ASSISTANT TRÉSORIER :
Chevalier de Tordre Sl-Grégoire-le-M. C. A. Vallée, de
Grand président de l'Uiiion-AUet des ex-Zouaves pontificaux
;
IL—MEMBRES:
M. G. M. MuiR, Commandeur de l'ordre de St-Grégoire-le-
Grand et Chevalier de l'ordre de Pie IX président général de
;
la société St-Vincent-de-Paul du Canada.
E. médecin professeur à l'Université-Laval.M. J. Landry,
;
la Recorder.M. E. A. Déry, juge de cour du
négociant.M. J, B. Renaud,
M. A. Hamel, rentier.
maireM. F. Kérouac, de St-Sauveur.
M. A. LeMoine, notaire.
M. J. G. Bossé, avocat.
M. F. E. Hamel, négociant.
M. Cyrille Tessier, notaire.
M. Pierre MacKay, avocat.
R. P. Vallée, député à la Chambre des Communes.M.
M. J. B. Cloutier, professeur à l'Ecole normale-Laval.
M. J. P. Tardivel, rédacteur du Canadien.
M. Alfred Cloutier, avocat.
Victor Livernois,M.
M. A. Rheaume, négociant.
•M. P. Brunet,CATHOLIQUE/DRESSE DU CONGI[ÈS
SA SAINTETÉ LÉON XIII.
Très-Saint Père,
La célébration solennelle de la fête nationale des Canadiens-
français à Québec, a fourni au Cercle catholique de cette ville
l'heureuse opportunité de réunir en un Congrès les sociétés-
sœurs et les cercles alTiliés de la Confédération du Canada et
des Etats-Unis d'Amérique.
Réunis autour du vénérable archevêque de Québec, leur
président d'honneur, et des autres évoques de la province, ces
associations ont voulu, en ce jour mémorable où toute la
nation canadienne-française chôme sa fête nationale, offrir
œuvres catholiques une occasion de s'afTirmer, de faireaux
connaître leur situation les moyens d'étendre leur actionet
bienfaisante. Elles espèrent par là nouer tiitre elles des rap-
d'amitiéports plus suivis.
réchaufferDes adhésions nombreuses sont venues notre zèle
à jeter les bases de ce Congrès catholique. Nos frères d'Italie,
de France, de Belgique et même de l'île Maurice, nous ont
envoyé des témoignages de la plus pure fraternité. Deux
illustres fils de la France catholique, la belle patrie de nos
père.s, ont traversé l'Atlantique pour venir serrer la main de
leurs frères du Canada, et apporter lumièresà ce Congrès les
leur vaste science et l'exemple leur à lade de dévouement
catholique.grande cause
tousFrançais et Canadiens, fils dévoués de la Sainte-Eglise,
ont voulu, avant de procéder à leurs délibérations, déposer aux
fidèles,pieds du Père commun des l'hommage de leur filiale
Pierresoumission à la Chaire de tous ensemble déclarent;
solennellement qu'ils ne connaissent d'autre flambeau pour
les guider que le soleil qui brille au Vatican.