Annales de Terre Sainte, 1095-1291

Annales de Terre Sainte, 1095-1291

-

Documents
48 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

go — cg = r, III, col. 1 Mar. San. 1 54: m. Guill. de Tvr XI, 5: A, 3;3-554, 437-4)^.468-469,476-479, 503, XV. ». 592'', offrent plusieurs passages analogues. m. 5';r, 612), 2 bans ms. textes; exemple; " Apud Raraatam annoyi , à nos par hi^ JitnaUi Ttrrj; 5afn:/.£' que nous >' MCI Ccsarea capitur. Anno MCII fecit secunduni5 (1096-1291), apudont conservées deux manuscrits du fonds lalin de la H (B. tertium) bellum Babilonorum Hy-17355; Bibiiotbèque nationale de Paris (n. f. 108 et » belim. u5689^, ^^ "^ sont du reste que la re- oh , ms.'• '9>)» ^"' 4ï755S> production de Bernard Gui (Muratori SS, RR. Ital.^ , Annales de Terre[431] Sainte. B in5 En l'an M. C et XIII, fu le quarte ba- A. mil et C et XIIJ ans , fu faite la Am., A, 16 : mars. Sin. i;6. talle, et le desconfit Bauduins, li rois de quarte bataille que le roi B[auduin] des- Jérusalem, en Tabarie. confit les Sarrasins i Tabarie. En l'an M. et XV,ni) C fu edefio le chastel A. mil et C et XV ans, fu edefiiès le Ani., A, 16; San.de Mont Royal. 1^6.castiel Je Mont Real. 1118 En l'an M. C et XVIII, fu mors Bau- A. mil et C et XVIIJ ans, B[auJuin], Am., A lù: San.duins, li prumiers rois de le >S«.Jérusalem, et premier roi de Jérusalem, fu mors en morut en Egipte; et fu eslus à roy Bau- la terre d'Egypte entre la Faramie et le Haris,duin dou Bourc , et fu le secons rois de et fu esleûs à roy B. dou Bourc , le secontJérusalem. roy de Jérusalem. milEn l'an M. C et XXIII, fu le quinte ba- A. et C et XXIIJ ans, fu faite la Am..

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 34
Langue Français
Signaler un problème

go
— cg
= <M
= 0)
^o
h".
co ^\.
%: V
r
J-
'*^
S.
1^
W^-^:-
i;îi^^.4'-ANNALES
DK
TERRE SAINTE
— 12911095
PUBLIEES
Reinhold Rôhricht
ET
RaynaudGaston
PARIS
ERNEST LEROUX
# Boiiapjrttf28, rue
m
1884ANNALES
Dt
SAINTETERRE
— 12911095
PUBLIEES
RôhrichtReinhold
RaynaudGaston
1PARIS
LEROUXERNEST
Bonapjrtc28, rue
18S4EXTRAIT
DES
L'ORIENT LATINDEARCHIVES
PATRONAGEPUBLIÉES SOUS LE
DE LA
LATINl'orientSOCIÉTÉ DE
i8S}Tome II,
427-461.pp.
Tiré à 90 exemplaires
— l'Iastitut Royal des Sourds-muets.GÊKES Imprimerie de,
ANNALES DE TERRE SAINTE
entre les années etPour la période de l'histoire des croisades comprise 1277 1291,
temps, que deux sources que l'on pûton ne connaissait jusque dans ces derniers
bien connue, de Marine Sanudo, et un autre écrit,contrôler l'une par l'autre , l'œuvre,
mais très sommaire, le Liber de p.issagiis;qui se rapproche beaucoup du précédent,
sait qu'elle ne va pas au-delà de(nous laissons de côté VEstoire d'Erack, car on
Histoire de Chypre, nous a fait con-Le comte de Mas Latrie, dans sonl'année 1277).
Chronique d'Amadi mais il ne luiune précieuse source de renseignements, la ;naître
spécial de son étude. Voici qu'en a euemprunté que les faits relatifs à l'objeta
nouvelle les renseignementsbonne fortune de découvrir en Italie une raine , oùla
mettre même d'établir claire-qui en outre, cet avantage de nous àabondent, et a,
jusqu'ici: c'est la chronique intituléeintime des sources connuesment la connexion
délai le monde savant, on en adésireux d'en faire jouir sansGeites des Chiprois:
Rapport notre Sociétél'impression dans le VIII' deimmédiatement commencé ;
nous n'avons doncd'en faire ressortir l'importance;on a déjà pris soin(p. 18-22),
aujourd'hui une autrepoint. Mais nous présenteronsbesoin d'insister sur cepas
être comptée auRapport, et qui doit évidemmentindiquée dans le mêmesource,
les Annales defamille que les Gestes; ce sontnombre des documents de même
Terre Sainte.
XIII' s.), ff. etBibl. nat., fr. (pap., 48-49deux rédactions: A, 249^1On en possède
prés, la plusà très peu d'exceptionsfr. (vél., XV= s.), ff. 369-37):B, Bibl. nat., 6447
abréviation évidentereproduction exacte ou unetoute son étendue, larécente est, dans
d'indications qui éta-un certain nombreCependant on rencontrede la première. y
variantes, portantunes ne sont que desdifférence entre les deux: lesblissent une
histo-d'autres sont des renseignementsdes expressions; maissur des chiffres ou
si l'auteur depermis de se demandertrouvent que là : il est doncriques qui ne se
première, ou biensources que celui de lapuisé aux mêmesla dernière rédaction a
c'est une questionet à une autre source :première rédactions'il a puisé à la fois à la
ici.prétention de résoudrenous n'avons pas laque,
Annales de Terre Sainte. [428]4
renseignements fournisNotre but étant de fixer la valeur des par les Annales
,
collationnées avec les Gestes, Y Eraclenous les avons soigneusement , Marine Sa-
Marino Sanudo avonsnudo et Amadi. C'est l'œuvre de que nous prise pour base
des croisades,de cette étude, parce qu'elle relate toute l'histoire de à1095 1291
laisser aucune lacune, tandis que YEracle ne dépasse pas l'année qu' Amadisans 1277,
années et que les GesUs ne commencent qu'à l'annéesaute les 1273-1274, 1279-1285,
avions d'ailleurs d'autant plus de motifs pour faire passer au premier rang
: nous113 5
l'oeuvre de Sanudo, qu'à côté des renseignements que lui seul fournit, on retrouvey
autres De la Chronique d'Amadi nouspresque tous ceux des sources. avons étudié
qui s'étendséparément les deux parties: dans la première, jusqu'à nous1193,
avons remarqué qu'à part quelques renseignements propres, ce chroniqueur ne fait,
la plupart du temps, que reproduire littéralement ceux des Gestes; pour la seconde,
nous avons trouvé que c'était, en générai, une abréviation et', sur quelques points,
la copie presque mot pour mot des Gestes : nous en citerons comme exemple la
grande relation de la prise d'Acre. Dans cette étude nous avons été bien souvent
embarrassés pour déterminer laquelle des deux sources, Amadi ou les Gestes, l'au-
teur des Annales avait mise contribution. Cependant, un examen attentifà n'a pas
tardé à nous démontrer clairement que, pour la période comprise entre 1250 et 1277,
les Annales tiennent plus près de YEracle d'Amadi de l'unse et ou des deux, que
des Gestes.
Malgré toutes ces analogies , nos Annales renferment encore un certain nombre
de renseignements qui ne se retrouvent dans aucun des documents avec lesquels il
nous a été donné de les comparer: et ce ne sont pas uniquement des variantes,
mais bien de véritables données historiques constituant un progrès , étendant le,
cercle de nos connaissances; il faudra faire encore de nouvelles découvertes pour
savoir à qui ces renseignements ont été empruntés. En tout cas les Annales devront
dorénavant être consultées pour toute étude critique des textes analogues.
Nous nous sommes proposé de faire ressortir ici clairement les points sur lesquels
ces diverses relations présentent des analogies, et les parties où chacune diffère des
autres pour
: atteindre ce but nous employons un double système de notes margi-
nales et de caractères d'impression distincts. Ainsi toutes les fois que, dans deux ou
trois sources, nous avons trouvé la même donnée, présentée d'une manière analogue,
nous avons, en iiiarge, placé le premier le titre de celle qui offrait le plus d'analogie
et ainsi de suite. Quant au texte, l'emploi des caractères ordinaires indique que le
passage en question se retrouve implicitement dans la source citée en marge
;
l'emploi des caractères italiques, que l'analogie est littérale ou à peu près; l'emploi
des caractères plus forts que le passage s'écarte des autres sources, soit par une
,
différence de lecture, soit par quelque renseignement historique particulier.
Notre confrère, M. Gaston Rayn.^ud, a bien voulu se charger de l'établissement,
assez difficile, et de la vérification du- texte sur les manuscrits.
I Sans que nous prétendions, bien entendu, que eertainement plus moderne que notre rédaction \)
nos Annalts aient lou/curs mis les dites sources à constituerait, dans la plupart des cas, l'bypotbése la
contribution: le contraire, en effet, (surtout pour plus admissible.
Sanudo, qui, écrivant au milieu du X1V< siècle , estAnnales de[429] Terre Sainte.
ANNALES DE TERRE SAINTE
A B
Fr. 34941 Fr-( ) 6447l ]
yechi h ramembranche conhien li crestien Ce est la ratnembrance combien li cres-
furent en servage aveuc les tienSarrasins en furent en servage les Sarrasins. Ce
c'estJérusalem, asavoir iiij' Ixxxx ans, est a savoir iiij' et Ixxxx ans et avant,
enet l'an devant que les Frans presisseiit li que les Frans prisent Jérusalem , l'empe-
Jé-
rusalem, Vemperour de Constentinohie avait reour de Constantinoble avoit jait redrechier
redrechierfait le moustier don Saint Se- le moustier dou S. Sépulcre d'outre mer.
ptilchre.
En Tan de l' incarnation Crist A. mil et LXXXXV ans l'incarnas-Jesu de Nhr. San. i3i-i-,.4.1095
M et LXXXXV ans, fu consille à sion nostre signour fu le con-le Jesus-Crist,
.Clerraont, et s'esmut Pierres li Hermites cilie à Clermont, et la meute des pèlerins
et li perelin pour aler en le Terre Sainte. que Pierre l'Ermite amena de la mer.
xvEn l'an M et LXXXXVI ans, au quint A. mil et LXXXXVI ans, à jors1096 .Mar. San. 136 ;
An).. A, 10.
août.5 jour d'aoust, se parti Godefrois de Bullion d'aoust , Godefrois de Buillon mut de
de Franche et Bauduins, ses frères. Franche.
En l'an M etLXXXXVII, fu prise Nique A. mil et LXXXXVII ans, fu prise Nike1097 Ibid., lj8.
ou inois de juing, et estoient noz gens ou mois de ju[n]g, et estoient nos gensjuin.
VI<: m. hommes à pié, et à cheval c. VP mil homes à piet et C mil homesm.
à cheval.
fu prise An-En l'anM et LXXXXVIII ans, fu prinse A. mil et LXXXXVIII ans,1098
Anthioche. tioche.
mois deEn Tan M et LXXXXVIIIJ, ou mois de A. mil et LXXXXIX ans, ou Ibid., 147.1099
'juing, asegierent noz gens Jérusalem et juign, asegierent le crestiens [la cité] dejuin.
etn'estoient noz hommes que famés et n'estoient lors nos gensles que Jérusalem,
il avoitdont il n'i avoit XX m. femes et houmes XL mil, dont n'ique XL m., que
chevalque XX mil homes armés et àhommes d'armes, et fu prise le chité à
homes, et dedens la vile estoient XLjuin. XV jours dou mois de junet par un ven- V'1$
houmes d'armes.redi et en cheli an fu eslus à ro)' de mil
;
mil et LXXXXIX ans, fu priseGodefrois de Bullion , et en A. Je- ibia., i48;v.Guill.Jérusalem
Tyr., VII, M-rusalem à xv jours de juign, et par uncheli desconfit les Sarrazins en Ba-an il
lors estoient pape de Roumebilonie Escalonne. venredi, etdevant
I Ce if a été ajouté au-dessus.,
Annales de Terre Sainte. [430]
B
=,[Urbain] et empereour de Roume Henris,
et rois de Franche Phelippes , et empe- Mar. S-m.
rour de Grès Alexis et en cel an fu
,
esleùs à roi de Jérusalem Godefrois de Ibid., 149.
Buillon, et en cel an desconfi il les Sar-
rasins de Babilone devant Escalone.
mil ansA. et C , ou mois de juign Ibid.,En l'an M et C ans , raorut Godefrois , 152;IIOO
A, 'S-morut G. de Buillon, et au Noël après fuBullion, au Noël après fu couronnésdéc. de et2;
couronnés à roi Bauduin, son frère, et cefrères, et fu li prumiersà roy Bâuduins, ses
fu le premier roi de Jérusalem.à roi de Jérusalem.
A. mil et C et an, fu prise Cesaire ;. Ibid.En l'an M. C et an, fu prise Cesaire. JJ
A, M-
A. mil et C et ans fu laIJ , secondeEn l'an M. C et fu le seconde Ibid. 1S3 ; Ara.,II02 IJ,
A,bataille S-de ceaus de Babilloine aus plainsbatalle de chaus de Babiloine es plains
de Rames, que le premier roi ot4 desconfi.Rames et les desconfist Bâuduins, lide ,
rois de Jérusalem.prumiers
A, i;.A. mil et C et ans, fu prise Acre. Am.,l'an et ans, fu prinse Acre. IIJEn M. C IIJI!03
A. mil et C et V ans, fu faite ba- Ibid., Am.,V ans fu le tierche la 154;En l'an M. C et ,IIO5
''
taille tierce Babilonie 'noz de ceaus de versbatalle de chaus de Babiloine et de
Mar. San.Sar- Ybellin et en cel an morut Buemont, le 153.gens, et estoient noz gens V<: et les
conte de Toulouse, et adont desconfirazins XV m. ', et en cheli an morut le
Tancres le Soudan de Halappe.conte de Toulouze et Tancre, le soudant
de Halape.
Am 16.A,et ans pèlerin quiEn l'an M. C et VII ans, pèlerins qui A. mil et C VIJIIO7 ,
alloient de JaflFe en Jérusalem desconfirent aloient de Aphe en Jérusalem desconfirent
chiaus d'Escalonne. ceaus de Calone.
16.VIII ans Hues de A. mil et cent et ans , Hues de An A,En l'an M. C et , VIIJ1108
Tabarie, ferma le Saint Omer, sires de Tabarie, ferma leSaint Omer, sires de
cheli an Bau- Toron devant Sur et en cel an R. douTlioron de-ant Sur, et en ,
son neveu et son nevot, issirent deduin de Bourc et Josselin , Bon Josselins,
,
issirent de prison par raenchon , et en prison par raenchon et en cel an ariva
;
cheli an arriva devant Triple Bertrans devant Tripple Bertrans fils dou conte
,
fiex dou conte de Toulouse, et vindrent Toulouse et en cel an vindrent lesde ,
les Jenevois o Ixk galées , et prindrent galles, prisent Gibelet.neveus o Ixx et
Gibelet.
En l'an M. C et IX ans, à x jours de Am., A, 16, Mar.A. mil et C et IX ans, à x jours de1109
^"-'ss-juing, fu prise Triple, et Bertrans de Tou- juign, fu prise Tripple, et Bertran fist
fist hommage au roy Jérusalem.louze de hommage au roi de Jérusalem.
d'avrilg, Am., A, n-.En l'an M. C et X, ou mois mil mois d'avril,IIIO A. et C et X ans, ou
avril.
fu prise Baruth, et en cheli an ou mois ou mois defu prise Barut, et en cel an,
mai. de may fu prise Seete, et l'an après morut may, fii prise Sayete.
(IIII) Tancre, le prinche d'Anthioche.
A. mil et CetXI ans, ou mois de marc, Am., a, i6i Mar.
San. l<4.™ . . ,,, A
d Antioches.morut Tancres, prmces
« XXV >r, III, col.
1 Mar. San. 1 54: m. Guill. de Tvr XI, 5: A, 3;3-554, 437-4)^.468-469,476-479, 503,
XV. ». 592'', offrent plusieurs passages analogues. m. 5';r, 612),
2 bans ms. textes; exemple; " Apud Raraatam annoyi , à nos par
hi^ JitnaUi Ttrrj; 5afn:/.£' que nous >' MCI Ccsarea capitur. Anno MCII fecit secunduni5 (1096-1291),
apudont conservées deux manuscrits du fonds lalin de la H (B. tertium) bellum Babilonorum Hy-17355;
Bibiiotbèque nationale de Paris (n. f. 108 et » belim. u5689^,
^^ "^ sont du reste que la re- oh , ms.'• '9>)» ^"' 4ï755S>
production de Bernard Gui (Muratori SS, RR. Ital.^