Antonio Verrio à l'hôtel Brûlart - article ; n°1 ; vol.122, pg 64-71

-

Documents
9 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de l'Art - Année 1998 - Volume 122 - Numéro 1 - Pages 64-71
8 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1998
Nombre de visites sur la page 114
Langue Français
Signaler un problème

Madame Joëlle Barreau
Antonio Verrio à l'hôtel Brûlart
In: Revue de l'Art, 1998, n°122. pp. 64-71.
Citer ce document / Cite this document :
Barreau Joëlle. Antonio Verrio à l'hôtel Brûlart. In: Revue de l'Art, 1998, n°122. pp. 64-71.
doi : 10.3406/rvart.1998.348418
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1998_num_122_1_348418Barreau Joëlle
Antonio rno hôtel Brûlart
tifiait uniquement Jupiter nous pouvons main
tenant voir un homme présentant Jupiter et
Junan sa jeune épouse les nouveaux mariés tien
nent chacun une torche allumée symbole de
hymen tandis que les protagonistes une bac
chanale voluptueuse ébattent sur la voussure
Dans la chambre fig 3) Moreau avait cru recon
naître émergeant une nuée noire et or Plu
ton accueillant Proserpine aux enfers Les deux
personnages se révèlent être Bacchus et Ariane au
moment où le dieu dépose la couronne nuptiale splendeur les plus de sien commanditaire la sieurs gurée aussi ont subsistent comme mais italien longue place spectaculaire tation seconde la plafond Dans abrite été des approfondie2 situés originaux dans rue auteurs de ces dont pour carrière années ensemble hôtel immeuble du plafonds passée quatre histoire et moitié redécouvert dans le Perche nous Ainsi dont depuis bref 1670 un anglaise libertin du une remarquables le occasion anonymes replacés séjour histoire le style du on que apparaissent 7D le XVIIe nous demeure et plus décor dernier la avait S-9 et autre aurait Paris dans restauration ont jouisseur iconographie siècle important et rue de parisien1 réattribués peine ne mise plafonds mal la depuis quart dans laissé mener pouvaient du ancien capitale sans Signalés connue sur Perche le et du cet aucun vingt de des une imaginer milieu la La un peints XIXe piste avant hôtel ensemble peintures du les plafonds réhabili par prendre enquête et ans décors décor artiste siècle doute Paris défi pari dans un plu une qui la
sur la tête de la princesse5 la voussure quatre
tableaux de paysage avec ou sans architecture sont
séparés aux angles par quatre couples de centaures
en grisaille imitant le stuc
Au premier étage dans la chambre fig 8)
sont représentés Minerve et les Arts6 et quatre faux
bas-reliefs de bronze figurant des scènes de bac
chanale alcôve fig 6) la scène donné lieu
plusieurs interprétations le Réveil de Aurore
pour Champeaux et Saturne déployant une dra
perie pour protéger le sommeil de Rhéa la terrepour
Moreau Nous proposons voir Morphée veil Le décor et son iconographie lant sur le sommeil Endymion sujet peu repré
senté au XVIIe siècle iconographie du dieu des
La restitution de la distribution primitive de songes avec des ailes de papillon de nuit est
hôtel permet de préciser la nature des quatre cependant pas une invention de artiste qui pu
pièces ornées des décors subsistants3 deux au tirer sa source des bas-reliefs antiques où la divi
rez-de-chaussée sont situés dans la pièce qui ser nité est figurée en homme âge mûr barbu avec
vait de salle manger et dans la chambre des ailes oiseau ou de papillon8
attenante fig et 4) et deux au premier étage
de aile côté rue dans la chambre alcôve Datation du décor et commanditaires fig et 8)
La restauration de ces plafonds rendu plus La datation de ces décors peints jamais été
clairement établie9 histoire du bâtiment et de lisibles les sujets traités et nous permet de corriger
certaines interprétations Au rez-de-chaussée ses propriétaires nous permet hui de la
fixer en 1670-167l10 dans la salle manger fig 4) Moreau4 iden
REVUE DE ART no 122 1998-4 64-71 Barreau Ant nio Verrio hôtel Brûlart Joëlle
En avril 1668 Catherine Bauyn veuve An
dré Goislard achetait Anne Thurin et son
époux Alexandre de Piedefer marquis de Saint-
Mars une grande maison rue du Perche compre
nant un corps de logis simple en profondeur entre
cour et jardin une aile en retour sur rue et deux
petits pavillons cantonnant la fa ade sur le jardin
Catherine était la lle de Prosper Bauyn con
seiller au Parlement de Paris et de Marguerite
Boucherai et ainsi la nièce de Louis Boucherat
futur chancelier de France Mariée sans doute
très jeune André Goislard seigneur de la Gra-
velle maître ordinaire en la Chambre des comp Illustration non autorisée à la diffusion
tes elle était déjà veuve en 166l11
En janvier 1670 Catherine fit appel Libéral Illustration non autorisée à la diffusion
Bruand architecte ordinaire des bâtiments du
roi pour mettre au goût du jour sa nouvelle
demeure Le avril suivant elle se rendit proprié
taire de la petite maison voisine est et quelques
jours après passait un nouveau marché avec
Bruand Cette seconde campagne de travaux con
cernait uniquement le rez-de-chaussée ouver Cour Office ture un passage sous aile maintenant située Grande salle Jardin entre deux cours et jonction des deux bâtiments Cuisine Chambre
agrandissant ainsi le corps de logis principal une Salle manger
salle manger et une chambre fig l)12
Hôtel Brûlart proposition de restitution Un terminus post quem impose de fait pour du rez-de-chaussée la datation de ces décors ils ont pu être exécu
tés partir de 1670 est-à-dire après la jonc Junon de bénir leur union Dans la chambre tion des deux bâtiments les plafonds peints du attenante Bacchus est représenté précisément au rez-de-chaussée se situant dans la partie annexée moment de ses noces avec Ariane couple mytho Hôtel Brûlart proposition de restitution cette date logique auquel désiraient sans doute être identi du premie étage Cette année-là le 22 novembre Catherine fiés les nouveaux mariés Cet événement donne épousa en secondes noces Pierre Brûlart seigneur lieu la plus débridée des fêtes une bacchanale Verrio était dans la capitale pendant hiver du Broussin13 Cet événement tout comme la per reflet peut-être de celles de Brûlart et de ses 167l26 logeant rue du Hazard paroisse Saint- sonnalité du nouvel époux donnent une clef pour compagnons de débauche Au premier étage le Roch27 En mai de cette année il demanda être comprendre iconographie des plafonds peints admis Académie royale de peinture28 En août vocabulaire allégorique est repris aux voussures
Fils aîné de Louis seigneur du Broussin et du des plafonds ur et torches enflammés Mor- suivant nous avons découvert il rut engagé par
Rancher grand maître des Eaux et Forêts et de phée...) scènes de bacchanale Minerve...) Georges Pellissari trésorier général de la Marine et
Madeleine Colbert Pierre Brûlart était incon des galères pour effectuer des ouvrages de peintu
testablement lié au milieu libertin associant epi res. au cabinet de Madame dans sa demeure de Attribution du décor des plafonds curisme et liberté de moeurs Il avait réputation la rue de Cléry29 Mis en rapport avec Ralph Mon
auprès de ses contemporains de fameux débau tagu ambassadeur extraordinaire Angleterre en ché homme esprit et de bonne chère 14 Boi- Quel artiste ou quels artistes ont pu réaliser France Verrio le suivit certainement quand celui-ci
leau-Despréaux lui imputait un goût ridicule ces quatre plafonds Nous proposons de les attri fut rappelé dans son pays au mois de mars 167230
dont le comte se faisait même honneur 15 Il buer pour essentiel Antonio Verrio20 artiste adopta désormais cette nouvelle patrie où
tenait table ouverte et traittoit sérieusement les Né Lecce dans les Pouilles vers 163921 An il devait connaître une réelle notoriété31
repas 16 Membre de ordre des Coteaux il tonio Verrio mena une longue carrière dans trois Le séjour parisien de Verrio donc été de dut certainement fréquenter avec son frère abbé pays en Italie en France et surtout en Grande- courte durée peine plus une année après du Broussin le cabaret de la Croix de Lorraine ou Bretagne22 De Dominici un de ses biographes nos sources Les décors du château de Bonrepos se retrouvait la bacchique bande 17 composée suggère que jeune il partit Venise23 Il revint près de Toulouse comme celui de la rue de Cléry ensuite Lecce En 1661 il était Naples où il noceurs18 de Chapelle est Boileau ce seigneur Molière que et Bachaumont autres joyeux et Paris ont pas été conservés et de son oeuvre peignit le plafond de la pharmacie du Collège des anglaise ne subsistent que des réalisations tardi Chapelle dédièrent le Voyage ils firent en 1656 Jésuites Pendant les cinq années suivantes on ves est cependant en confrontant les plafonds en Languedoc et Provence récit bien davantage perd sa trace Selon Croft-Murray il aurait voya de la rue du Perche aux grands décors exécutés en porté sur la gastronomie et les bons vins que sur gé attardant Rome et Gênes24 auteur Angleterre que nous voudrions proposer attri les richesses du patrimoine local19 dramatique Palaprat raconte que Paul Riquet bution des premiers Verrio Selon toute vraisemblance les décors ont été ingénieur et constructeur du Canal du Midi
commandés par Catherine Bauyn et son époux aurait fait venir de Florence pour décorer son Les quatre plafonds de la rue du Perche sont
Pierre Brûlart pour célébrer leur récente union château de Bonrepos près de Toulouse vers voussures Trois entre eux Morphée fig et
Au rez-de-chaussée dans la salle manger les 166625 Le peintre installa ensuite quelques an Minerve fig 8) au premier étage et Bacchus
nées Toulouse avant de se rendre Paris 4) au rez-de-chaussée présentent la même deux jeunes époux demandent Jupiter et
65 Joëlle Barreau Antonio Verno hôtel Brûlart
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion Illustration non autorisée à la diffusion
Bacchanale vec Jupiter etJunon) rez-de-chaussée salle manger Morphée etEndymion détail) Barreau Antonio Verno hôtel Brûlart Joëlle
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Minerve et les Arts détail) Barreau Antonio Verno hôtel Brûlart Joëlle
disposition artiste cornine la plupart des pein Windsor Audience Chamber fig 11 Libéral Bruand est conservé dans le fonds Tessin
tres fran ais du XVI siècle traité séparément 12 Endymion rue du Perche et Apollon du musée de Stockholm39 fig 36 53 Au
espace central et les voussures est ce principe Windsor ont le même visage androgyne et le verso du dessin Bruand spécifié il agissait
de décoration que Verrio avait déployé au cabinet même corps éphèbe Junon et Jupiter ont un du dessin du cabinet quy est costé de la cham
de la rue de Cléry où le décor consistait en un air de famille Windsor et rue du Perche fig 11 bre de parade sur esie et ... ayant commencé
tableau au milieu du plafoni quatre ouvertures et 12 Les couples de centaures Bacchus et ceux au platfond au pourtour quy sera fort riche com
ornées enfans et festons de rieurs avecq quatre des nymphes aux angles de la voussure de la pris la croisée Il aura un tableau dans le millieu
bareliefs et huit figures autour du plafond fei troisième George room Burghley semblent peints suivant le subjet que on désirera architecte
gnant le stuc 32 sur le même modèle Et le Théâtre rue du qui esquisse rapidement au centre du plafond
Perche et Astronomie Ham House ont la Diane et Endymion propose trois solutions pos En revanche dans la salle manger 4) le
sibles ornements et figures placer au niveau même tête aux traits juste ébauchés fig 13) décor est unifié la pièce ouvre sur un ciel ctif
de la voussure Il ne précise pas la demeure con avec pour seule transition entre les deux espaces Les positions de certains personnages se font
cernée ni même son propriétaire Aucune maison de la salle et du ciel une balustrade feinte qui écho du Bacchus et du jeune époux vus de dos
ou hôtel construit par architecte notre con peinte la base de la voussure semble prendre assis une jambe pendante la seconde disparais
naissance ne présente la distribution décrite au appui sur les murs de la salle Cette quadratura sant dans la masse un nuage au personnage au
dos du dessin la seule exception de hôtel de la premier plan un dessin préparatoire pour Thé réduite une balustrade ou petit balcon est un
rue du Perche Le décor de ce cabinet disparu motif récurrent dans oeuvre de Verrio33 En Heaven Room Burghley fig 14 le même mou
rendant impossible toute étude comparative40 revanche ce type de composition est inhabituel vement de forte torsion opposant la tête en
voire nouveau dans architecture civile pari semble du corps rapproche un des acteurs de la Comme le remarquait Lap rade propos du
sienne cette date de 1670-1671 soit douze ans Bacchanale du dieu-fleuve dans le grand escalier travail de Fran ois Orbay Versailles homme
avant la réalisation du salon de Abondance Hampton Court de Cérès et autres person de art est souvent réduit sa fonction de bâtis
Versailles par René-Antoine Houasse34 nages au plafond de la Audience Chamber seur et son rôle dans le décor intérieur du bâti
Windsor ment souvent oublié au profit des peintres et des Si art de Verrio est divers foisonnant son
sculpteurs41 Cependant devis marchés et expertises un plafond autre on retrouve les mêmes uvre est inégale et son dessin parfois faible figures
au XVIIe siècle attribuent fréquemment architecte motifs la corbeille de fleurs ou de fruits un peine esquissées corps et visages excessivement
les dessins des ouvrages de menuiserie de serrurerie putto tient de ses deux mains sur la tête37 Baccha déformés par la perspective Ses femmes sont en
ou de pavage les profils des moulurations ces élé nale Hampton Court Burghley Windsor] ou général corpulentes bâties comme des hommes
ments participant au décor du bâtiment en général le motif plus rare des ailes de papillon comme Cependant il peint quelques visages comme de
voire une pièce en particulier il ne semble pas celles de Morphée doubles ou simples dessinées véritables portraits il sait donner des proportions
illogique étendre dans certains cas son rôle en souvent avec une frange plus foncée extrémité harmonieuses certains corps féminins et surtout il
semble de organisation du système décoratif et un ou deux yeux Burghley Hampton Court] excelle dans la parfaite fusion des éléments natu
compris des surfaces peintes Le dessin de Bruand ralistes et des motifs classiques 35 Qualités et dé Enfin si on attache un plafond particulier cautionne apparemment cette thèse laissant ouverte fauts sont présents aux plafonds de la rue du Perche comme celui de Minerve et les Arts un de ses la question du partage des responsabilités entre com aux figures de Jupiter et Junon du Théâtre thèmes de prédilection de Verrio que on retrouve manditaire peintre et architecte rarement évoquée brossées rapidement aux corps masculins Ariane Hamp ton Court Chatsworth Ham House) par historien art et des centauresses aux bras disproportionnés de on observe le même système organisation spatiale
Si cette question reste ouverte pour trois des Morphée et de Minerve sont associés les motifs que celui mis en uvre Ham House les arts en
décors de la rue du Perche Bacchus et Ariane ornementaux de qualité de la Bacchanale la tête de demi-cercle autour de Minerve avec sa gauche
Minerve et les Arts Morphée et Endymion in Morphée les guirlandes de fleurs et les couples de la Peinture et la Sculpture et sa droite la Poésie
vention de la Bacchanale selon toute vraisem centaures Bacchus On retrouve aussi ces drapés et la Musique38 13)
blance est due la rencontre de ces deux cassés aux plis marqués par des touches claires cette Si notre avis la responsabilitéde exécution personnages hauts en couleur que furent Brûlart animation vive des personnages rendue davantage par des quatre plafonds de la rue du Perche revient et Verrio Tous les biographes du peintre ont la position des corps que par expression des visages Verrio nous ne pouvons pas cependant rejeter la le tout dans une veine qui sait parfois être crue36 relaté ses frasques amoureuses dont témoigne participation assistants auprès du peintre il est peut-être la force expressive toute charnelle qui ces observations générales associent de probable par exemple que notre artiste fut se émane de sa peinture Verrio aimait aussi réunir nombreuses similitudes de détails Verrio fut un condé par sa femme Fran oise Dangely peintre des amis autour de sa table et Paris recevait tous artiste prolifique et réutilisa souvent dans ses elle aussi Peut-être a-t-il fait appel un aide pour les samedis Palaprat Molière et les acteurs de la oeuvres comme remarqué Mme Castellaneta les paysages la voussure de la chambre du rez- Comédie italienne dont il était devenu peine les mêmes motifs et les mêmes figures ce sont ces de-chaussée cependant on pourrait les rappro arrivé dans la capitale grand ami cousin cama signatures du peintre que nous nous sommes cher des paysages avec des épisodes de Histoire rade et compère furent ses convives42 Brûlart attachée retrouver de Diane peints Hampton Court William ne pouvait trouver interprète plus apte exprimer State Bedroom) Ainsi il existe une parenté étonnante entre le ses goûts que ce coureur invétéré et ce bon vivant putto blondinet et bouclé aux yeux protubérants La Bacchanale plus que les autres décors plafon qui relevé sans pudeur sa chemise pour retenir Le commanditaire le peintre et. nants de hôtel paraît le fruit de leurs appétences quelques fruits dans un angle de la Bacchanale et architecte convergentes Ne serait-ce pas cette voluptueuse celui qui montre sa petite tête entre le couple de fête qui inspira Palaprat ce quatrain osé sur Bacchus et Ariane avec le putto placé sous la gerbe Devons-nous cependant considérer les pla Verrio le peintre de fleurs et de nudités de Cérès dans le grand escalier Hampton Court fonds de la rue du Perche comme le simple Vario que voilà 10) cet autre au faciès lunaire aux bonnes résultat de la rencontre un commanditaire
peint des raisins et des belles joues et petit menton en avant qui dort ou qui Brûlart et un peintre Verrio Il semble un
Quel diable de peintre est-ce là envoie des fleurs dans Morphée mo me nouveau troisième acteur architecte soit intervenu Un
sa frimousse entre les nuages Hampton Courou dessin pour le décor un plafond de la main de Qui mange et qui fout ses modèles 43
68 Barreau Antonio Verrio hôtel Brûlart Joëlle
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
ee 10 Hampton Court le grand escalier dérails)
Illustration non autorisée à la diffusion Illustration non autorisée à la diffusion
11 er 12 Windsor Audience Chamber derails) Barreau Antonio Verr hôtel Brûlart Joëlle
NOTES
Cet article doit beaucoup Olivier Bonfait Fran oise
Boudon Jean-Charles Forgerer Bénédicte et Alexandre Gady
et Claude Mignot Nous remercions aussi Julie Clarini Vic
toria Sanger Anne Spica Diana Widmaier Une mission
étude financée par le CRHAAM CNRS-université Paris-
IV nous permis de nous rendre Londres
Macé de Lépinay dans article ci-dessus
Etude effectuée par le GRAHAL avant restauration des
plafonds nous remercions Michel Borjon et son équipe de
nous avoir autorisé la consultation de ce dossier Voir Fr
Macé de Lépinay art cité la note
Nous proposons la restitution des plans du rez-de-chaussée Illustration non autorisée à la diffusion et du premier étage de hôtel au moment où les décors furent
réalisés fig Le nom des pièces est donné lors de
apposition de scellés le 14 mai 1698 10730)
Moreau Les plafonds de la rue du Perche Arts
Littérature Beaux-arts Spectacles avril 1945 Jupiter
soutenu par trois figures volantes
Bacchus esc représenté avec plusieurs de ses attributs ceint
de feuilles de vigne et de grappes de raisins entrelacées le
thyrse dans la main gauche La couronne hyménée posée
par Bacchus sur la tête Ariane deviendra la Corona Borealis
la mort de la princesse le peintre figuré cette constellation
dans le ciel au-dessus Ariane
Sont représentés de droite gauche la Sculpture la
Peinture le Théâtre il serait figuré avec un pot de fard
identification proposée par Christine Raimbault Astro
nomie Architecture la Musique la Poésie ?)
Les triomphes de Bacchus de Silène et de Pan et peut-être 13 Minerve et les Arts Ham House
un sacrifice Pan
Lexicon iconograp hicùm mythologie classice. Zürich et Mu
nich 1986 III 554-556
Charles Normand les situe vers 1670 sans justifier sa
datation Nouvel itinéraire-guide artistique et archéologique de
Paris Paris 1889 404 er Louis Haucec ur de
époque Louis XIII mais il pas dû les voir Histoire de
architecture classique en France architecture sous Henri
etLouisXIII Paris 1967 III 917)
10 Marchés er ventes sont connus par le répertoire du no
taire Plasrrier Arch nat Min cent. étude LVI les actes sont
en déficit
11 Elle est dite veuve année du décès de son père Arch
nar Min cent. XVI 463 nov 1661 inventaire après
décès de Jean Bauyn sieur de Bersan inédit)
12 Nous résumons ici les travaux effectués par Bruand dans
cette demeure que nous avons étudiés dans le cadre de la thèse Illustration non autorisée à la diffusion que nous préparons sur cet architecte
13 Arch nat. Y220 2311e contrat passé dev nele notaire
Plastrier est en déficit Le couple se sépara en 1679 séparation
de biens uniquement semble-t-il Arch nat. 8893
14 Bibi nat. dossiers bleus l4l pièce 44
15 P.-E Lemonrey Essai sur établissement monarchique de
Louis XIV Paris 1818 II 73 note
16 Ibidem
17 Pinrard Le Libertinage erudii dans la premiere moitié
duXVlf siècle Genève rééd 1983 191-194 et note 624
18 F.T Perrens Les Libertins au xvif siècle Paris 1896
p.219 230 et 344
19 Chapelle et Bachaumont Voyage curieux historique et
galant contenant plusieurs particularitez très considérables.
1) 1680 Dans édition publiée en 1755 Lefève de Saint- 14 Burghley House Heaven Room dessin préparatoire pour le plafond
Marc précise ils effectuèrent ce voyage en 1656
20 Nous tenons ici remercier Sir Oliver Millar de nous
avoir encouragée dans nos recherches
21 Mortari Appunti sulla pittura del Seicento Sette
cento in Puglia Ricerche sul Sei-Settecento in Puglia 1978-
70 Barreau Antonio Verno hôtel Brûlarr Joëlle
1979 27-33 année 1639 est donnée par tous les 30 Instructions données aux ambassadeurs et ministres de 40 Fr Macé de Lépinay art cité la note
auteurs qui appuient sur argumentation de de Dominici France Paris XXV 1929 106 no lettres de créances 41 Laprade Fran ois Orbay Paris 1960 175-176 le décor signé er daté de 166l de la Pharmacie du collège des du 21 février 1669 fin de mission mars 1672) 42 Brueys er Palaprar op cit la note 251.1 XXIX Jésuites Naples que rno aurait peint âge de 22 ans) 31 Fr Haskell Mécènes et peintres art et la société au temps mais Luisa Mortari pense il faudrait plutôt placer sa nais 43 Petites pièces de différents recueils de poésies et relatives du baroque italien trad Paris 1991 361-362 366-367 sance en 1636 se fondant la fois sur le cartel du tableau de des artistes pubi par de Montaiglon Nouvelles archives Verrio nommé premier peintre du Roi en 1684) travailla Toulouse Le mariage de la Vierge Fastidio Opere di de Art fran ais 1872 119-120 Montaiglon précise que pour Charles II puis pour Jacques II er Guillaume III Il réalisa artisti napoletani nei Musei stranieri Napoli Nobilissima ce quatrain manuscrit et inédit on le comprendra du reste plusieurs décors Windsor Hampton Court Chatsworth 1901 175) et sur la dare de naissance un de ses fils thèse en le lisant été transcrit de la main du marquis Argen- Burghley House de G.-J Wiedmann Die Malerei in Apulien zur Zeit der son peu effarouché une vivacité de langage dans un recueil
32 La description du décor de la rue de Cléry fait fortement Gegenreformation Beiträge zu einer Kunstgeschichte der Ter de 58 pièces de poésie.... provenant de sa bibliothèque
penser la composition de Bacchus et Ariane rue du Perche ra di Bari und Terra Oti anto in 17 Jahrhundert vente de de Cayrol mai 1861 3203)
Ludwig-Maximilians-Universität zu München Munich 33 Windsor spresence chambersx audience 1977 chamber Burghley First third and fourth George rooms
22 Nous nous fondons sur les études suivantes après vérifi Selon Croft-Murray op cit la note 22 54 ces motifs ABSTRACT cation des sources Castellaneta attività francese di viendraient des décors du Palais Negrotto-Cambiaso salon
Antonio Verrio Ricerche sul Sei-Settecento in Puglia 1982- de Lazzaro Taverone Gênes dans la même ville Verrio vit Antonio Verrio at the hôtel Brûlart 1983 II 109-128 et Bozzetti ritratti inglesi di Anto apparemment aussi les plafonds peints par Giovanni Andréa
nio Verrio ibidem 1984-1989 III 211-220 Ansaldo la Villa Negrone et au Palais Cattaneo Adorno Renovation work at ni 7015-9 rue du Perche Whinney Millar English art 1625-1714 Oxford 1957 Gavazza La grande decorazione Genova Gênes 1974 96 and the restoration of the painted ceiling provi 296-302 Croft-Murray Decorative painting in 114 213 il connaissait certainement les décors vénitiens et
England 1537-1837 Londres 1962 50-60 et Antonio florentins ded an opportunity to study the building in
Verrio Studi di storia pugliese in onore di Giuseppe Chiarelli depth Catherine Bauyn assigned the task of 34 Whinney Millar op cit la note 22 298 ces Galarina 1974 III 415-459 Nous avons exclu tout auteurs ont suggéré possible prototype for this form is building to the architect Libéral Bruand and her rapprochement avec les tableaux de chevalet peints par Verrio rhe ceiling of the Salle de Abondance at Versailles. remarriage to Pierre Brûlart enables to date the fauce de reproductions correctes origine de ce type de décor chez Verrio serait uirramontain paintings to 1670-1671 The partnership and et non versaillais 23 De Dominici Vite de pittori scultori architetti personality of the married couple associated with napoletani Naples 1742-1745 173 35 Galante Schede per il problema dei Verrio Studi Illustration non autorisée à la diffusion libertine circles sheds some light on the icono di storia pugliese in onore di Giuseppe Chiarelli Galatina 1974 24 Croft-Murray op cit la note 22 51 We are graphy of the decoration The attribution to 482 le indubbie qualità del pittore che si impone not told where he went but to judge from his subsequent Antonio Verrio whose presence is attested in come quello di Montpellier per la perfetta fusione di elementi work in England he almost certainly visited Rome and Ge naturalistici di motivi classicistici. P.J Mariette Abece Paris in 1671 is based on comparisons with the noa dario Paris 1860 52-54 Mariette se réfère deux work he executed in England where he would 25 Brueys er Palaprat Théâtre Paris 1755 1.1 XXIX auteurs Walpole er de Dominici dont les jugements contra settle in 1672 composition the balustrade at the Palaprat indique il connut Verrio chez Riquec mais sans dictoires sont révélateurs des réactions que peut provoquer préciser la date base of the cove replication of motifs and pat art de Verrio et qui vont dans le sens de nos observations
terns drawing of the decoration for the ceiling 26 Ibidem 36 Nous pensons particulièrement la femme renversée en by Bruand Nationalmuseum of Stockholm arrière dans la Bacchanale er dans Enfer Burghley grand 27 Son adresse est donnée dans le marché de peinture il THC 4558 raises the issue of the role of the escalier) mais les exemples sont nombreux passa avec Georges Pellissari le août 1671 Arch naè. Min architect in the overall organisation of the deco cent. XX 338 37 Ce motif est pas propre Verrio mais celui-ci emploie
rative system including the painted surfaces de manière récurrente dans ses diverses compositions 28 Procès-verbaux de Académie royale de peinture et de sculp
ture 1648-1672 pubi par de Montaiglon Paris 1.1 38 Nous avons malheureusement pas de reproductions
1875p.361 des plafonds de Chatsworth et Hampton Court Joëlle BARREAU prépare une thèse sur 29 Arch nar. Min cent. XX 3383 août 1671 Un an plus 39 Musée national de Stockholm THC 4558 dessin signalé Libéral Bruand université Fran ois-Rabelais tard Pellissari fera appel Bruand pour la construction un par Patrick Reuterswärd The two Churches of the Hotel des de Tours pavillon Versailles actuel 10 avenue de Sceaux subsiste Invalides history their design Stockholm 1965 22
71