APPRENDRE À VOIR
2 pages
Français

APPRENDRE À VOIR

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

N°15 - MARS 2002
A G E N DA APPRENDRE À VOIRExposition «Une nature sensible, passions et raisons
du paysage» au CAUE du Rhône
LE GOÛT DE L’ARCHITECTURE VIENT AUX JEUNES COMME LE PLAISIR• Photographies de Fabrice Bunuel jusqu'au 6 juin 2002-
er DE LIRE, EN OUVRANT LES PORTES DE LA DÉCOUVERTE.lun/ven - 9h/17h30 - ouv. exceptionnelle : 1 et 2 juin 10h/19h
• Textes littéraire s de G. Brisac, S. Doizelet, B. Giraud, J.-C. Pir o t t e ,
Pour la plupart des gens, l’architecture
H. Voignier, paysage vidéographique et sonore de C.Dugave,
et la ville sont des mondes étrangers.
installation jardinière de R. Katz, promenade interactive dans
Ils n’ont en effet jamais été formés à
les paysages du Rhône d'O. Provost.
v o i r. Or, de même que toutes les activités
• Tables d'hôtes «Ecritures du paysage»
humaines qui procèdent d’une culture
mardi 7, 14 et 21 mai 2002 - 12h/14h - Jardin du CAUE du Rhône accumulée au cours des siècles, les
- sur inscription au 04 72 07 44 55 - participation : 11€ (repas) formes bâties expriment des pensées,
• Formation «Paysages en représentation» des intentions, des connaissances, des
mercredi 15 mai 2002 - 8h30/17h30 - à la DRAC Rhône-Alpes et contraintes, des désirs, cent autres
au CAUE du Rhône - public : professeurs des collèges et des choses encore. Pour apprécier ces données,
il faut être capable de les déchiffrer :lycées, conseillers pédagogiques de l'enseignement primaire.
Professeur agrégé d’arts plastiques, directeur de l’Ecole d’architecture de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 121
Langue Français

Exrait

N∞15-MARS2002
A G E NAD APPRENDRE ¿ VOIR Exposition ´Une nature sensible, passions et raisons du paysageª au CAUE du RhÙne LE GO€T DE LÕARCHITECTURE VIENT AUX JEUNES COMME LE PLAISIR ¥Photographies de Fabrice Bunuel-jusqu'au 6 juin 2002 DE LIRE, EN OUVRANT LES PORTES DE LA D…COUVERTE. er lun/ven - 9h/17h30 - ouv. exceptionnelle : 1et 2 juin 10h/19h ¥Textes littÈraire sde G. Brisac, S. Doizelet, B. Giraud, J.-C. Piro t t e , Pour la plupart des gens, lÕarchitec H. Voignier,paysage vidÈographique et sonorede C.Dugave, et la ville sont des mondes Ètrange installation jardiniËrede R. Katz,promenade interactivedans Ils nÕont en effet jamais ÈtÈ formÈ les paysages du RhÙne d'O. Provost. v o.iOr, de mÍme que toutes les acti ¥Tables d'hÙtes ´Ecritures du paysage ª humaines qui procËdent dÕune cult mardi 7, 14 et 21 mai 2002 - 12h/14h - Jardin du CAUE du RhÙne accumulÈe au cours des siËcles, les - sur inscription au 04 72 07 44 55 - participation : 11(repas) formes b‚ties expriment des pensÈe ¥Formation ´Paysages en reprÈsentation ª des intentions, des connaissances, d contraintes, des dÈsirs, cent aut mercredi 15 mai 2002 - 8h30/17h30 - ‡ la DRAC RhÙne-Alpes et au CAUE du RhÙne - public : professeurs des collËges et deschoses encore. Pour apprÈcier ces donn lycÈes, conseillers pÈdagogiques de l'enseignement primaire.il faut Ítre capable de les dÈchiffrer: ProfesseuragrÈgÈdÕartsplastiques,directeurdelÕEcoledÕarchitectureynodLepas plus quÕon ne peut go˚ter la lAtelier vivant des Rencontres architecture- Èducation,1994. pendant plusieurs annÈes, Daniel Vallat dont on connaÓt les talents de -graPrÈsentation de l'ouvrage rÈalisÈ par le CAUE du RhÙne P h o:tFroÈdÈric Janisset. phiste,revientaujourdÕhuiverssapassiondelÕarchitectureetdelap-hoto rature en nÕayant pas lu de livres, ´Jeunes, artisans de la ville et de l'arc h i t eecª,tÈduitrÈ par le CRDP. graphie. Par sa pratique pÈdagogique et artistique il sait nous Èmouvoir sur peinture en nÕayant pas frÈquentÈ de la composition des formes quÕil retient par une image nette et prÈcise¥ªsTables rondes ´ N a t euert paysage, articulations et rupture musÈes, on ne peut prendre plaisir ‡ lÕarchitecture si lÕon nÕy connaÓt rien. des volumes et de la lumiËre; son travail en partie prÈsentÈ dans lÕouvrage au CAUE du RhÙne - sur inscription au 04 72 07 44 55 - participation : e ´Un prÈsent qui passe, valoriser le patrimoine du 20siËcleª, ÈditÈ par le La question du plaisir est donc une question dÕÈducation. Plus on en sait, plus on 7(1 ou 2 tables rondes) - 12(3 ou 4 tables rondes) : CERTU, est un exemple de grande sensibilitÈ dans lÕobservation de ce -patri aime, et plus on aime, plus on apprend. Ensuite, les bonheurs de dÈcouverte nÕont moine moderne rÈgional encore mal reconnu. - 5 juin, 9h, ´Economie et Ècologie des paysagesª plusdefin.Ilsuffitdecommen.cer - 6 juin, 9h, ´ReprÈsentations et crÈations du paysageª Comment sÕy prendre? Il y a deux voies. La premiËre est celle dÕune pÈdagogie POINT DE VUEConfÈrences du paysage ¥ classique. Il sÕagit dÕapporter des connaissances ‡ des ÈlËves qui dÈcouvrent tout. 18h30 - au MusÈe des Beaux-Arts, Auditorium Henri Focillon Selon les penchants des formateurs qui empruntent cette voie, on rendra plus ou Pourquoi parler dÕarchitecture et dÕurbanisme- 5 juin ´Les reprÈsentations sociales de la naturavece ªmoins appÈtissante cette nourriture intellectuelle : certains tiennent ‡ une prÈsentation seulementdansdesdispositifsspÈcialisÈs?N. Blanc, docteur en gÈographie, chercheur au CNRSaustËre, voire sÈvËre, quand dÕautres cherchent ‡ flatter les papilles. Mais dans tous - 6 juin ´Le paysage, philosophie et actionª avec O. Marcel,eritrgguintenivodsevËlÈselteur,ÈrieÕextdeltrÈpaopsetiorlesavslecas. Cette mÈthode a son efficacitÈ, et sans aucun doute certains points ne peuvent Ítre ´Habiªtesetrune nÈcessitÈ pour lÕHomme et cÕest plutphilosophe, Ècrivain, professeur ‡ Lyon III transmis que de cette faÁon-l‡. Mais il existe une autre voie, qui me paraÓt co-mplÈ rare dÕentendre parler dÕarchitecture pendant sa scolaritÈ.¥ªFormation associÈe ´Connaissance floristique(2 derniËres mentaire et parfois mÍme prioritaire. Pourtant un b‚timent, un quartierÉ cÈlËbres ou non, ontsessions) - CAUE du RhÙne Il sÕagit de donner dÕabord le go˚t de voir et de savoir. DÕouvrir en quelque sorte une toujours beaucoup de choses ‡ nous raconter. Pour le30 mai 2002 - 8h/17h30 -´ Notions de biodiversitÈ ª porte sur un monde inconnu, et de donner envie dÕy pÈnÈtrer. Avec lÕassurance dÕy comprendre, on a besoin dec´l ªÈnoisniseetslrteªs´tsnum19 juin 2002 - ´Principes de l'ethnobotanique urbain rencontrer des plaisirs inattendus. DiffÈrentes actions pÈdagogiques existent pour permettreFormation ´Lire et comprendre le paysage urbainª Quels plaisirs? Mais ceux des histoires, bien s˚r. Parce que les architectures et les aux jeunes de dÈcouvrir les multiples facettes du mondecycle de 6 modules de formation destinÈ aux membres des conseils villes racontent des histoires. InquiÈtantes, dÈlicieuses, merveilleuses, banales, dÈ-li qui les entoure.de quartier. CAUE du RhÙne et Mairie de Villeurbanne cates, sordides: des rÈcits innombrables, qui ne demandent quÕ‡ Ítre dÈlivrÈs pour DËs le primaire, des actions sur le thËme de lÕarchitectur¥Module 3 ´Lecture et analyse d'un quartierª ‡ Villeurbanne peu quÕon y regarde de prËs, et dont permettent par exemple : de dÈcouvrir le quartier, deavec G. Emonot,e ª14 et 15 mai 2002 ´La ville parle de son histoiron sÕaperÁoit alors quÕils Ètaient dÈj‡ l‡: construire une ville en maquettes ÉDe la modernitÈ ‡ la post-modern i t Èhistorien - 16 et 21 mai 2002 ´dans ce qui est b‚ti. Au collËge et au lycÈe, les ateliers de pratiques artistiqueª avec A. Damani, architecte historiendes Gratte-Ciel ‡ CharpennesCÕest une porte qui b‚ille. Un jardin quÕon devine. Des signes gravÈs sur les permettent ‡ des collÈgiens volontaires accompagnÈs par- 22 et 23 mai 2002 ´FrontiËres de la ville : entre limites physiques murs. Des affiches. Une fenÍtre ÈclairÈe un architecte, dÕexplorer le monde architectural.et limites symboliquesª avec J. Marcon, architecte - 24 et 25 mai danslanuit.UneruetropmincUe.n La mise en place rÈcente des classes ‡ P.A.C. : projetmelle du paysage urbain : analyses et dissonancesª2002 ´Analyse for angle arrogant. Le front brutal dÕun artistique et culturel (dont certains sont sur le thËme deavec N. Banel, historienne b‚timent. La modestie troublante lÕarchitecture), poursuit cette sensibilisation en parten-a¥Module 4 ´Les outils de lecture urbaine et paysagËr eª dÕun pavillon de banlieue. LÕorgueil riat avec un professionnel. Elles permettent par exemple29 mai, 30 mai, 26 juin, 27 juin 2002 - Mairie de Villeurbanne dÈmesurÈ dÕun Èchangeur autoroutier. des classes de visiter le patrimoine architectural localÉAvec J.-P. Givord, architecte La couleur des tuiles. Un cabochon Ces visites contribuent ‡ faire dÈcouvrir les dÈmarches-dÈb-TabelJuryatnoreis´LnioitnvcoreaednorsopxE-Atelier pÈdagogique, collËge Gaston Baty, PÈlussin (Loire), juin 1993. Ètrange. Des cariatides. Les mots croisÈs P h o:tHoervÈ Hugues. dÕarchitectes peuo´ r d i nªa:Li erCeorsbusier, Tony Garnier,du site de l'Antiquaille (Lyon 5)ª gÈants dÕune faÁade dÕimmeuble. Des Renaudie ÉVendredi 14 juin 2002 -17h - CAUE du RhÙne - entrÈe libr ecaves. Des couloirs. Une chambre pleine de secrets, de rÍves et de ciel. Un lit quÕon Aller ‡ la rencontre du patrimoine architectural local estExposition 14 au 20 juin 2002 Ð lun/ven - 9h/12h et 14h/17h30transforme en navire. Des cours vues de haut. Un parking obscur. Un plan de bÈton mon avis fondamental car ‡ partir de visites architecturales,sur lequel joue la lumiËre. Un porche. Un trottoir. Ce qui traÓne sur ce trottoir. Des A c t u a l i t È s reliefs, des dÈchets, des dÈbris : des bouts de vie. lÕÈlËve peut enrichir sa culture et aiguiser un regard critiq Alors naissent des histoires. FondÈes sur les formes b‚ties, quÕon observe, quÕon sur son cadre de vie.REGARDS CROIS…S dÈcrit, quÕon dÈnombre, quÕon classe -donc quÕon voit. Et sur lesquelles on se met ‡ LÕarchitecture, cette ´sacrÈe machineª, mÈcanique trËsQuand les adolescents s'engagent pour rÍver. Donc ‡ inventer. En ne quittant jamais ni lÕarchitecture ni la ville. complexe a besoin dÕÍtre expliquÈe et rencontrÈeÉleur communeÉ Inventer son espace en commenÁant par le regarder avec une grande attention, cÕest Faire entrer lÕarchitecture ‡ lÕÈcole dËs les petites classesFin juin prochain, trois Èquipes d'adolescents vaudais je crois un beau programme. Et si, ‡ cÙtÈ des efforts souhaitables de lÕEducation permettra ‡ cette grande ´Dameª de ne plus Ítre ina-cvenant des centres sociaux de la commune, prÈsenteront nationale, le CAUE suscite des travaux de ce genre-l‡, o˘ se mÍlent et se dÈveloppent cessible au grand public, et ‡ tous ceux qui font la villeleurs rÈflexions sur les espaces publics. OrganisÈs sous lÕobservation, la curiositÈ, les savoirs et lÕimaginaire, je crois que nous aurons accompli du spÈcialiste au citoyen, de mieux se comprendre pour lforme de stage, les adolescents se retrouvent ‡ l'Espace quelques pas dans la bonne direction. construire ensemble ÉCarcot, pendant le temps des vacances en alternant, loisirs Blandine Goin-Machabert, architecte et enseignante.et urbanisme. Maquettes, photographies, enquÍtes de terrainJean-NoÎl Blanc, au sein des collËgesÉ Toutes leurs investigations serontsociologue, Ècrivain et enseignant.
CAUE du RhÙne 6bis quai St-Vincent 69283 Lyon cedex 01 T 04 72 07 44 55 - F 04 72 07 44 59 -M caue69@caue69.fr http://www.archi.fr/CAUE69
N∞15-MARS2002
Dans le RhÙneF l a s h - d mises au dÈbat public, avec les Èlus, techniciens, et habi-ConfÈrences ‡ l'AmphithÈ‚tre de¿ LIRE tantsÉ de Vaulx-en-Velin.l'OpÈra de Lyon :La rue. Essai sur l'Èconomie de la Si l'on est aujourd'hui assez attentif sur la qualitÈ des jeux-13 mai 2002 : 18h30 ´PrÈservation etforme urbaine et espaces pour les tous petits, qu'en est-il de la prise enmise en valeur du patrimoine histo-J.L. Gourdon - Editions Ch.L.Mayer/ Editions compte des vÈcus, des usages ainsi que du regard portÈrique en Angleterreª par Stefan2de l'Aube, 2001- 2par les adolescents sur leurs quotidiens extÈrieurs? QueMuthesius, University of East AngliaTravail analytique comparable ‡ celui Loin de rÈsoudre tous les problËmes, ces stages peuventBohÍme, patrimoine et identitÈ natio-urbaine, dans les annÈes 1880.bis signifie un lieu public pour euxÉ la ´rouilleª, la galËre, la(Norwich) entreprissur ´la placeª par Camillo drague, les jeux et discussions ?- 3 Juin 2002: 18h30 ´Prague et laSitte, fondateur de la morphologie Ítre vecteurs d'une certaine participation dans le sens o˘naleª par Ales Pottorsky, UniversityL'auteur pose la question du rapport e ils impliquent de jeunes citoyens ‡ la vie de la citÈ et per -Charles de Praguequ'entretient au XXIsiËcle l'Ètablisse-mettent des Èchanges constructifs avec la maÓtrise d'Ïuvr eAteliers des Te r re a-Ruenxs. : 04 72 07 49 00ment humain avec l'espace concret et urbaine et sociale des quartiers concernÈs. Les rÈalisationsRencontre autour du livre d'archi-la temporalitÈ. Livre de sagesse, livr e de ces jeunes sont porteuses de projets, et rÈvÈlatrices detecture ´Le jardin en mouvement,optimiste qui s'adresse aussi bien aux prÈoccupations souvent oubliÈes.de la vallÈe au jardin planÈtaireªcitoyens ordinaires qu'aux spÈcia-Une vÈritable richesse pour ceux et celles qui saurontpar son auteur, Gilles ClÈment, pay-listes. regarder au-del‡ !!Martin Rauch. Rammed Earthsagiste, romancier Blandine Romelundit(1ilireugn)oaKOtt,vierklrduinBsora-igeMin-p9fh0102-,2r00e2siaum31hPour l'Association Robins des Villesde l'image et du son ‡ VilleurbanneVÈritable manifeste pour un retour ‡ et pour les centres sociaux Peiry, le Grand Vire et Levy.l'utilisation de la technique tradition-O rganisÈepar la Maison de l'Architecture RhÙne-Alpes en parte- nelledu pisÈ, cet ouvrage prÈsente JURY-DEBAT ´ LA RECONVERSION DU SITEonitduMuÏeeuvrilalcele'iriarbnavtiaarl'architecte autrichienr de DE LÕANTIQUAILLEªRens. : 04 78 30 61 04 - 04 72 75 77 17Martin Rauch, considÈrÈ en Europe Favoriser lÕinsertion des jeunes architectes dans le milieuªParcs urbainsParcours ´comme l'un des pionniers de la tech -professionnel, initier le dialogue entre professionnels, usa -jeudi 16 mai 2002 - 17h45 - Parc denique moderne et de la crÈation gers, et Èlus autour du projet dÕamÈnagement, engager leGerland - sur inscriptionen matiËre de. contemporaine dÈbat critique par un nouveau rapport entre lÕenseigne-Rens. AMO RhÙne-Alpes : 04 72 74 60 19construction en terre crue. ment et le grand public, tels sont les objectifs de cette prÈ-ª RaphaÎlSans titreExposition ´ SITES ¿ VISITER sentation publique des travaux des Ètudiants de 5iËmew w. m a i s o n s c o n t e m p o r a i n e s . c o mB o c c a n f u s o annÈe de lÕEcole dÕarchitecture de Lyon.jusqu'au 18 mai 2002 - du mercredi auLes JournÈes de la Maison contempo -Le nom de lÕAntiquaille provient des vestiges, en particuliersamedi - 14h/19h - la BF15 (5, place desraine auront lieu en juin en France, romains, dÈcouverts ici ‡ lÕoccasion de diverses campagnesTerreaux - Lyon 1)- Rens. : 04 78 28 66 63Suisse et Belgique et proposeront ‡ la de fouilles ou dÕÈdification de b‚timents. Ce village dans laSÈminaire ´Chandigarh. Le Corbusiervisite prËs de 300 maisons et apparte-ville compose avec son site un ÈlÈment caractÈristique de‡ l'Èpreuve de la villeªments rÈcents dÕarchitectes. Cette la silhouette de la colline de FourviËre.samedi 8 (10h) au dimanche 9 juin (16h)manifestation a pour objectif de sensi-Dans le cadre du schÈma rÈgional dÕorganisation sanitaire2002 - ‡ La To uertte (Eveux/ L'Abresle) - surbiliser les particuliers ‡ la qualitÈ du Grand Lyon, les Hospices Civils de Lyon vont libÈrer ‡i n s c r i p t i o narchitecturale. La liste des maisons court terme cette emprise encadrÈe par les montÈes duAvec W.Curtis, C.Devillers, M.Doshi,ouvertes ainsi que des exemples Chemin Neuf et Saint-BarthÈlÈmy, et la rue de lÕAntiquaille.Mme Joshi, M.Sharma, B.Queysanne.remarquables dÕhabitat social, groupÈ, LÕopÈration sÕinscrit dans une rÈflexion et une approche ‡Rens. : 04 74 26 79 70 (Centre culturel deou environnemental, de bureaux et diffÈrentes Èchelles. Au-del‡ du site de lÕAntiquaille, unLa Tourette/Rencontres Thomas More)dÕindustries se trouveront sur le site pÈrimËtre restreint a ÈtÈ dÈfini pour Ètendre la rÈflexion ‡Exposition ´Premiers projetsªdÈbut mai ‡ lÕoccasion de la sortie la rÈutilisation du Couvent de la Visitation. Enfin un pÈri-jusqu'au 13 juin 2002 - ‡ la Maison deveraledediugini-unmdÕeu mËtre Èlargi permet dÕapprÈhender la limite ouest du sitel'Architecture RhÙne-Alpes (21, place desª.´ Architectures‡ vivre historique de Lyon avec sa zone tampon incluant le Fort deTerreaux - Lyon 1) - mardi au samedi -w w w. m i l l e n a i r e 3 . c o m Loyasse et le Quartier Saint-IrÈnÈe.e13h/19h - entrÈe librLe site interactif du Grand Lyon et du LavocationretenuelorsdelacommissiondereconversionPrÈsentationde´premiersprojeªtrsÈa-ConseildeDÈveloppementsurla du 10/07/2001 est le tourisme liÈ aux activitÈs culturelles.lisÈs ou non par des architectes ded È m cahreprospective lyonnaise Elle tÈmoigne dÕune ouverture du site ‡ son environnementmoins de 35 ans en RhÙne-Alpes.constitue un centre de ressources sur immÈdiat et se veut cohÈrente avec le label ´Lyon patri- PrÈsentationspubliques par leursles grands sujets de sociÈtÈ pour tous moinedelÕhumanitȪ.LarÈflexionrestetrËsouverteetlesauteu(r16s-.22-30maiet6juin)lescitoyens,aveclesthËmes,les enjeux sont multiples.Rens. : 04 78 30 61 04acteurs et les projets de lÕagglomÈration Ëme A lÕEcole dÕarchitecture de Lyon, les Ètudiants en 5 annÈeParcours commentÈ ´Puits et fon-lyonnaise, lÕactualitÈ, les rÈflexions, les de lÕatelier ´Patrimoine et rÈhabilitationª se sont penchÈs:nt a il'easu dans la villeªmanifestations et publications. sur ce site et ont explorÈ la relation entre projet et mÈmoireMusÈe Gadagne - dimanche 16 juin 2002 - 15h en se servant des ÈlÈments de mise en perspective pour- sur inscription prÈalable - OrganisÈ par le 6bis n∞15 - mai 2002 lÕavenir du site et de ceux issus de son passÈ. Un fondsMusÈe Gadagne - Rens. : 04 78 42 03 61Lettre dÕinformation du CAUE du RhÙne 6 bis quai Saint-Vincent 69283 Lyon cedex 01 documentaire sur le site et les b‚timents a Ègalement ÈtÈActualitÈs d'architectureVoyage ´T È: l04 72 07 44 55 a-F9447507240x: M È:lcaue69@caue69.fr - Site : ww.wa r c h i . f r / C AU E 6 9 rÈalisÈ. Ce travail est le support du dÈbat dont lÕobjet est laen Suisse. B‚le-L u c e-rNenuceh‚tel ªDirecteur de publication : RenÈ TrÈgouÎt, prÈsident, sÈnateur du RhÙne RÈdactrice en chef: C. Grandin Maurin - RÈdacteur: T. Saunier valorisation du patrimoine architectural et urbain de Lyon.du 20 au 22 juin 2002 - sur inscription DossieretrubriquesdecenumÈroJ:ean-NoÎlBlanc,Blandine Goin-Machabert, Christian Marcot, Blandine Rome Christian Marcot, architecte, urbaniste et enseignant EAL.Rens. : AMO RhÙne-Alpes : 04 72 74 60 19 Imprimerie: IDMM - Dardilly ISSN 1621 - 210X - 2000 exemplaires gratuits.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents