//img.uscri.be/pth/e0c258cf80d7d00fb5f4ac82c6449eb87f1ecba2
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

COPPÉE françois (1842-1908)

De
2 pages

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis CCOOPPPPÉÉEE ffrraannççooiiss ((11884422--11990088)) Poète, connu pour sa

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 9
Signaler un abus
COPPÉE françois (1842-1908)

Poète, connu pour sa manière simple et intimiste de dépeindre la vie des humbles. Il débuta comme petit employé au ministère de la Guerre et connut le succès en 1869 avec une pièce de théâtre, Le Passant. Son recueil de poèmes Les Humbles (1872) est le mieux connu et le plus caractéristique. Il fut élu à l'Académie française en 1884. Après une grave maladie, il revint au catholicisme et publia La Bonne Souffrance (1898), roman inspiré de cette expérience.

Il manifesta une grande activité politique à l'occasion de l'affaire Dreyfus, en participant à la fondation de l'association antisémite dite Ligue de la patrie française, avec Barrès et Jules Lemaitre.

Ses mélodrames faisaient le bonheur des lecteurs de feuilletons. Coppée subit d'abord l'influence de Hugo et, plus encore, de Leconte de Lisle, mais, délaissant le Parnasse, il s'orienta bientôt vers une poésie intimiste et petite-bourgeoise, où l'émotion se fait prosaïsme et cliché sentimental ; ce qui lui vaudra les railleries et parodies des pièces de l'Album zutique attribuées à Rimbaud. Coppée gardera cependant le goût d'un certain achèvement formel. Admirateur de Verlaine, il lui consacra quelques chroniques.

Auteur: E.U.