Des artistes homériques, ou, Histoire critique des artistes qui figurent dans l

Des artistes homériques, ou, Histoire critique des artistes qui figurent dans l'Iliade et dans l'Odyssée

-

Documents
31 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Rossignol, J.P. (Jean Pierre) Des artistes homériques :"gii!!nL?âgîH!g:; PA 4037 R68 Présented to the LiBRARY ofthe UNIVERSITY OF TORONTO by Victoria Collège DES ARTISTES HOMÉRIQUES HISTOIRE CRITIQUE DES ARTISTES OUr FIGUREMT DANS L'ILIADE ET DANS L'ODYSSÉK. .1. P. ROSSIGNOL, Membre de l'InsCitut, professeur de littérature grecque au Collégi' de France. PARIS, AUGUSTE DURAND. LIBRAIRE, RUE DES GRÈS, 7. 1861 1 ARTISTESDES HOMERIQUES ou ARTISTESDESCIUTIQUEHISTOIRE FIGURENTQUI LODYSSÈE.ET DANSI/ILIADEDANS PAR ROSSIGNOL,J.-P. grecquede littératurel'Institut, professeurHembre 6e Collège de France.au PARIS, LIBRAIRE,DURAND,AUGUSTE GRÈS, 7.RUE DES 1861 LfD3l ^ A SON EXCELLENCE M. ROULAND SÉNATEUR MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE ET DES CULTES. AU MINISTRE QUI A RELEÏIÎ LES ÉTUDES CLASSIQUES ET QDI ENCOURAGE AVEC VXt. PATERNELLE SOLLICITUDE TOUS LES'MEIBRES DU CORPS ESSEIOAMT. , JbouiiiKxac sonDe Irès-liumble et très-obéissant serviteur, J.-P. ROSSIGNOL. DES ARTISTES HOMÉRIQUES on HISTOIRE CRITIQUE DES ARTISTES QUI FIGDRfNT DANS L'IUADE ET DANS L'ODYSSÉE. Comment se fait-il que l'histoire de l'art n'ait pas encore un cha- pitre consacré aux artistes qui figurent dans YIliade et dans YOdys- sée?

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 78
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème

Rossignol, J.P. (Jean Pierre)
Des artistes homériques
:"gii!!nL?âgîH!g:;
PA
4037
R68Présented to the
LiBRARY ofthe
UNIVERSITY OF TORONTO
by
Victoria CollègeDES ARTISTES
HOMÉRIQUES
HISTOIRE CRITIQUE DES ARTISTES
OUr FIGUREMT
DANS L'ILIADE ET DANS L'ODYSSÉK.
.1. P. ROSSIGNOL,
Membre de l'InsCitut, professeur de littérature grecque
au Collégi' de France.
PARIS,
AUGUSTE DURAND. LIBRAIRE,
RUE DES GRÈS, 7.
1861
1ARTISTESDES
HOMERIQUES
ou
ARTISTESDESCIUTIQUEHISTOIRE
FIGURENTQUI
LODYSSÈE.ET DANSI/ILIADEDANS
PAR
ROSSIGNOL,J.-P.
grecquede littératurel'Institut, professeurHembre 6e
Collège de France.au
PARIS,
LIBRAIRE,DURAND,AUGUSTE
GRÈS, 7.RUE DES
1861LfD3l
^A SON EXCELLENCE
M. ROULAND
SÉNATEUR
MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE
ET DES CULTES.
AU MINISTRE
QUI A RELEÏIÎ LES ÉTUDES CLASSIQUES
ET QDI ENCOURAGE
AVEC VXt. PATERNELLE SOLLICITUDE TOUS LES'MEIBRES
DU CORPS ESSEIOAMT.
,
JbouiiiKxac
sonDe Irès-liumble et très-obéissant serviteur,
J.-P. ROSSIGNOL.DES ARTISTES
HOMÉRIQUES
on
HISTOIRE CRITIQUE DES ARTISTES
QUI FIGDRfNT
DANS L'IUADE ET DANS L'ODYSSÉE.
Comment se fait-il que l'histoire de l'art n'ait pas encore un cha-
pitre consacré aux artistes qui figurent dans YIliade et dans YOdys-
sée? Comment se fait-il que dans ces Catalogues que l'on a dressés
des artistes de l'antiquité , on ait précisément omis ceux que nous
offrent deux plusles anciens monuments de la littérature, ou que, si
l'on a consenti à signaler un ou deux noms, ce n'ait été qu'en pas-
sant, et presque en demandant grâce? Cette omission, qui touteest
volontaire, se doit fonder sur une manière de voir dont nous démon-
trerons la fausseté ; elle doit avoir pour cause une erreur que nous
réfuterons, et n'a pu être conseillée que par des scrupules que nous
essaierons de lever.
Persuadé donc que l'histoire de l'art n'a pas à retirer de la con-
des artistes homériques unnaissance moindre fruit que de celle des
personnages les plus authentiquement nouscertains, allons les passer
en revue, donnant sur chacun d'eux tous les renseignements qu'il
nous a été possible de recueillir..
—— 2
DÉDALE.
Homère a cite Dédale comme l'auteur d'un has-relief remontant nu
—delà de 1300 ans avant le Christ. Ce nom de Dédale, quine /ut
d'abord qu'une appellation générique, pour désigner un artiste in-
connu, signifiait aux yetix de la tradition, comme à ceuxdu poète,
mi être réel.
J'ai déjà consacré un article particulier à Dédale, et je ne m'occu-
perai ici de ce personnage que dans ses rapports avec lîomère. Le
poète l'a signalé comme le sculpteur d'un merveilleux bas-relief,
représentant danse Vulcain reproduisitun chœur de que sur le bou-
clier :d'Achille
(1 bouclierSur ce le célèbre boiteux traçait le dessin varié d'un
« chœur semblable à celui que jadis, dans la vaste Gnose, Dédale
« travailla pour Ariane à la belle chevelure. »
'Ev 8à /opbv 7to(xtXXE itEpix^utb; 'AjAspifui^ît;,
TS ïxeXov, oToV ITOT'Ivi Kv(0(Tb> £Ùp£(r,
Aa(5aXoç YjsxYiaev xoXXtTiXoxixixii) 'Aptaûvr, (1).
* L'artiste est supposé ici dans la Crète, où il se réfugia après le
forcé de s'exilermeurtre qui l'avait d'Athènes, et où il se fit admi-
d'étonnants ouvrages. Ces vers lui assignent une date àrer par peu
près déterminée, en le plaçant à l'époque d'Ariane et de Thésée,
c'est-à-dire au delà de 1300 ans avant le Christ.
nousLe nom de Dédale, l'avons déjà dit, ne servit dans le principe
l'auteur inconnu de d'art dequ'à désigner quelque œuvre ou quel-
invention remarquable, et ce n'est, à proprement parler, queque
l'adjectif ôacoaXoç, si souvent employé par Homère pour exprimer
,
ingénieusement exécutétout ce qui est conçu et industrieusement
prouve cependant que le poète n'ait pas cru que ce nomRien ne
avait été porté par un individu réel et ce qu'il a de sûrau moins,
; y
c'est qu'il regardait le bas-relief de Cnose comme sorti de la main
11. r, 590 sqq.(1)