16 pages
Français

Henri Sauvage, les brevets et la construction rapide - article ; n°1 ; vol.118, pg 41-55

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de l'Art - Année 1997 - Volume 118 - Numéro 1 - Pages 41-55
15 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1997
Nombre de lectures 106
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Exrait

Monsieur Jean-Baptiste
Minnaert
Henri Sauvage, les brevets et la construction rapide
In: Revue de l'Art, 1997, n°118. pp. 41-55.
Citer ce document / Cite this document :
Minnaert Jean-Baptiste. Henri Sauvage, les brevets et la construction rapide. In: Revue de l'Art, 1997, n°118. pp. 41-55.
doi : 10.3406/rvart.1997.348359
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1997_num_118_1_348359Minnaert Jean-Baptiste
Henri Sauvage les brevets et la
construction rapide1
fontes décoratives fabriquées en sé Complexe et multiforme in
rie et vendues sur catalogue dustrialisation de architecture pro
gresse travers des innovations
ponctuelles Celles-ci génèrent bien Le logement est un programme des paradoxes Ainsi les éléments fa dont exclusivité toujours été con briqués en usine peuvent-ils être as testée aux architectes Son industria
semblés sur un chantier organisé de lisation apparaît comme occasion manière artisanale ou encore la de défendre le champ de compéten mécanisation sommaire de la mise ces de la profession sinon même de en uvre entraîner une grande rus élargir Ainsi autour de 1913 la ticité apparence Même des élé presse fran aise fait-elle un large ments traditionnels de décor sont écho la production massive peu produits en série est le cas des coûteuse er de bonne qualité obte fa ades en pierre de taille dans les nue par industrie américaine grâce immeubles de rapport post-hauss- application de réorganisation manniens dont académique décor scientifique du travail initiée par est sculpté atelier au marteau comme béton du qués chantiers des treprises ges qué seul tion de laissé ment man prix ché nées rationalisation minées vrière XVH spécialisés tive féré puis ble concevaient vail 1830 architecte la La art renouvellement et coffrages en sites de objet au onéreux autre le généralement construction simplifier rapide été siècle uvres mécanisation par avait usine expérimentation armé milieu se I860 lent maison Fran composés de engagée assemblage qui utile le nivellera antique été sans rendement et mais aspect de par succès en ... ois telle étaient du et réalisaient entamé la qui des bois me aptitudes acheminés Coignet la création les XIXe dès mise machine Dans est éléments méthodes ne le technique.2 suis-je des commercial de standardisation autres ainsi architectes au hiérarchie travail avant soit la constructeurs siècle dès en souvent la des prérogatives cause Dès le concrète métallique degré que les de onr construc prédéter pas dit domaine sera ouvriers la uvre sur inrailli- les initia années orne de ouvra fin fabri par cher est pré De tra que ont en an ou des du ses de le et la Frederick Winslow Tavlor 1856- pneumatique Les recherches 1915)3 La presse architecturale di Henri Sauvage 1873-1932 en la vulgue quelques expériences de matière aboutiront une évidence standardisation telles que les mai idée de construction rapide sons en série en béton armé de Tho comme la qualifie architecte mas Edison 1906)4 Après la trouve son application immédiate première guerre mondiale applica dans une meilleure méthode de con tion de O.S.T au secteur du ception et dans une organisation bâtiment apparaîtra autant plus plus efficace des chantiers courants séduisante que les perturbations du
système financier et de industrie le
coût élevé de la reconstruction des
provinces dévastées ainsi que les ef- Un architecte-im entein
rers du moratoire des loyers rédui
sant néant la rentabilité des
investissements immobiliers ont Les immeubles habitation
entraîné le quadruplement des prix bon marché que architecte réali
de la construction sés entre 1903 et 1914 avec son
REVUE DE ART no 118 1997-4 l-5 41 Jean-Baptiste Minnaert Henri Sauvage
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Sauvage Ch Sarazin 26 rue Vavin Paris VIe 1912 Sauvage projet de maison pour le directeur de la S.E.C.B. Mimizan Landes 1919
associé Charles Sarazin ont déjà
confronté aux impératifs écono
mie qui fondent idée de construc
tion rapide immeuble gradins
du 26 me Vavin 1912 fig et
immeuble de Louis Majorelle au
11124-126 rue de Provence 1913
constituent ses premières expérien
ces de planification et de mécanisa
tion du chantier Après la guerre il
réalise quelques usines dont la mise
en uvre et esthétique restent
semble-t-il6 conventionnelles Il
laissé de cette période quelques pro
jets de bâtiments mise en uvre
simplifiée comme la maison du di
recteur de la S.E.C.B Mimizan
Landes 1919 fig con ue Illustration non autorisée à la diffusion après un assemblage de poutres en
bois ou en métal aux dimensions
standard ou le projet de petites
maisons construites en série 1922
plan circulaire probablement des
tiné la reconstruction des provin
ces dévastées fig Mais
contrairement habitude il
prend bientôt ces deux dernières
études ne font objet aucun bre
vet
Sauvage lie en effet la plupart de
ses expériences de construction ra
pide la procédure juridique du dé
pôt de brevet Il manifeste par ce
biais la volonté de se présenter en
architecte-inventeur voire en in
dustriel de architecture Suivant
sa fa on exemple de son père8 in
dustriel du textile et de la tenture Sauvage Projet de petites maisons construites en série 1922
42 Jean-Baptiste Minnaert Henri Sauvage
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Sauvage Ch Sarazin brever Sluv.ige projet de Giant Hotel 1927
système de construction en gradins 1912
décorative il se rapproche égale uvre de recourir au béton armé îï visible de invention Le bre il éloigne architecte du do
ment Auguste Perret dont entre offre occasion de rationaliser or vet au contraire en protège la logique maine artistique auquel il devrait
intrinsèque11 ce qui explique selon lui se limiter Henri Sauvage prise de construction en béton armé ganisation du chantier
Henri Sauvage ait préféré initia cumule conception architecturale La nature juridique du système pourrait ignorer cette disposition
de construction en gradins est ambi lement la forme du brever qui pas force de loi mais il en études techniques et mise en uvre
Mais il répond aussi aux encourage guë Le 26 rue Vavin est con pour un architecte dépose des bre tient quelques fois compte en
la Société des maisons gradins dont vets pose un problème de déontolo ments gouvernementaux visant 1928 il dépose le brevet un sys
protéger du plagiat les inventions acte de fondation reconnaît aux tème de parquet déroulé13 un gie Le Code élaboré par Julien
fran aises De 1912al931> il dépo architectes le statut inventeur en Guadet approuvé en 1895 par la entrepreneur lui rachète immédiate
sera quinze brevets concernant di leur attribuant des parts bénéficiai Société centrale des Architectes et ment afin de exploiter
vers systèmes constructifs et res du capital constitué en contre en 1899 par la Société des Architec Il consacre le plus souvent son
procédés de fabrication et de mon partie de exploitation de leur tes diplômés par le gouvernement talent des inventions moins éloi
gnées de innovation architectoni- tage éléments de second uvre et invention priori en tant que S.A.D.G.) stipule que si un archi
exploitera la licence au moins deux morphologie architecturale médire tecte pris un brevet pour un pro que et de la création architecturale
autres systèmes Le premier brevet la construction en gradins relèverait duit concernant industrie du Ainsi dépose-t-il en 1920 le brevet
déposé Avec Charles Sarazin en plutôt des dessins et modèles un système de décoration de murs bâtiment il ne exploite pas person
19129 concerne la construction en ailleurs le rendu perspectif du nellement mais il le vend un in et plafonds par projections lumi
gradins flg 4) appliquée la nieme dustriel en ku cédant tous ses droits neuses colorées et rotatives fig 6) Giant Hôtel 1927) projet non
de propriété pour exploitation 12 année au 26 rue Vavin Ce système réalisé de pyramide gradins fig 5) qui est appliqué aux cinémas Sèvres
est pas proprement parler un sera déposé la Société du Droit Guadet considère que le dépôt de et Gambetta Palace U920V Son
auteur aux artistes10 Le dépôt de brevet relève de univers technique intérêt pour optique amène aussi procédé de construction rapide
mais la nécessité pour le mettre en dessins et modèles protège surtout la et commercial de entrepreneur et prévoir pour un projet de cinéma Jean-Baptiste Minnaert Henri Sauvage
fcsà
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Sauvage brever nature clu Système aide de projections décoration lumineuses des murs plafonds 1920 et surfaces de toute
de 1921 un système de miroirs des aussi de gaine de ventilation15 verrouillés la hauteur voulue et le riaux le déplacement des ouvriers et
tiné isoler les parties publiques et fig Relevant davantage du do tour est soulevé son tour par les éviter les difficultés occasionnées
la cabine de projection les pellicules maine de la construction mais non vérins du niveau inférieur Ce sys par les travaux de grande hauteur
au nitrate causaient alors de nom moins original est le système breveté tème revient construire édifice Hors ces inventions dont la dif
en 19291 qui consiste construire breux incendies En 1928 il bre par le haut et limite les travaux de fusion semble limitée par leur origi
vette un assemblage de prismes et de un immeuble en utilisant comme gros- uvre au niveau du sol Il nalité même Henri Sauvage
lentilles comparable celui un pé poteaux verticaux des vérins téle- pour but alléger la structure développe des systèmes directement
riscope destiné éclairer les sous- scopiques fig Ceux-ci soulèvent économiser la construction opérationnels En 1924 il brevette
sols la lumière naturelle et qui serr le plafond de chaque niveau sont échafaudages le levage des maté un système de plan modulaire dont
44 Jean-Baptiste Minnaert Henri Sauvage
Sauv.ia.e brevet
pour bâtiments er edihces de
toure nature et système
érection de ces
bâtiments 1929
la trame est déterminée par des élé
ments porteurs qui servent de gaine
aux réseaux techniques et sanitai
res18 fig architecte traduit par
ce moyen son attention la con
nexion des logements ces réseaux
eaux gaz électricité chauffage cen
tral téléphone évacuation ordu
Illustration non autorisée à la diffusion res voire air comprimé... dont le
nombre croît sensiblement épo
que attention qui est au centre de sa
réflexion sur la conception de im
meuble de rapport19
La Société de Constructions
rapides
Bientôt il con oit intérêt de
créer une société qui développerait
et commercialiserait ses inventions
Fondée en 1925 la Société de Cons
tructions rapides S.C.R.)20 sert
intermédiaire entre les entrepre
neurs et agence de architecte si
tuée 26 rue Vavin oil la société est
initialement domiciliée er donr elle
mobilise le personnel En 1929 le
siège de la S.C.R est transféré chez
un collaborateur et comme par un
fait exprès est après ce change
ment adresse que la société entre
la Chambre syndicale des construc
teurs en ciment armé21 Le code
Guadet ne stipule-r-il pas un ar
chitecte ne doit pas cumuler exer
cice de son métier avec celui
entrepreneur Indice convergent
est en qualité de directeur tech
nique de la S.C.R. et non pas en
Illustration non autorisée à la diffusion tant architecte Henri Sau
vage signe les projets con us par la
société en occurrence il se con
forme au code Guadet ne empêche
pas de revendiquer dans la presse la
possibilité de cumuler son métier
avec celui de maître uvre con-
Sauvage brevet
un Système de
construction permettant
la distribution intérieure
au gré de occupant
sans modification du
gros oeuvre 1924 Jean-Baptiste Minnaert Henri Sauvage
meuble de rapport ou de logements
bon marché26 aménagement in
térieur fait objet de recherches er
gonomiques qui rappellent les
expériences de la Nouvelle Objecti
vité allemande et préfigurent celles
de Jean Prouvé et de Pierre Chareau 2-
Des toilettes-placards des lits
bascule dont idée première revient
Ventre27 montrent placés là
combien des aménagements prati
ques peuvent être étudiés et combi
nés de diverses manières selon les
goûts de habitant 28 9-
Illustration non autorisée à la diffusion Avec le système de cellules en
acier Henri Sauvage intéresse
moins aux goûts de habitant il
ne perpétue comme nombre de ses
confrères le mimétisme de la cons
truction automobile ou ferroviaire
la maison doit devenir un produit
manufacturé transportable et inter
changeable Outre les difficultés
liées aux particularités de implan
tation sur le site ce principe néglige
le fait que parmi toutes les produc
tions industrialisables la construc
tion fait exception édifice est un
bien fixe réalisé sur un lieu de pro
duction mobile le chantier Sa fa
Sauvage brevet du Système de construction par cellules indépendantes de maisons habitation ou autres 1925 brication est antithèse de celle des
autres biens manufacturés objets
formément une pratique encore mobiles produits sur un site fixe
courante avant la première guerre usine29 Sauvage néanmoins
mondiale22 embarque autant plus facilement
dans aventure que O.S.T est En 1919 le constructeur censée appliquer tous les domai avions Gabriel Voisin développe nes de la production humaine Elle un modèle de maison préfabriquée est alors objet une pédagogie une photographie publicitaire dont les exemples sont parfois puisés représente avec rideaux aux fenê dans activité du bâtiment30 ar tres posée sur la remorque du ca chitecte fait preuve de plus de luci mion de livraison est ce principe dité il tire les conclusions de de logement fabriqué en usine et cette première expérience La so livré clé en main Henri Sau lution des cellules en acier] sédui Illustration non autorisée à la diffusion vage adopte avec son premier sys sante en principe dû être rejetée tème opérationnel de préfabrication pour deux raisons La difficulté de logement breveté en 192523 fig et le coût du transport éléments 10 et 11 Les unités de base en sont faisant près de 50 mètres cubes fiiill filii liiiil les cellules qui sont toutes un importance des appareils de levage lJLlJl !J. l..- -l !L modèle identique strictement stand lUUl lliUl -- lilli l1 fiiiii Hil1 employer sur place et la difficulté ardisé Une cellule est construite la arriver un montage très pré manière un wagon entièrement cis 31 liiii liiii ini iili iiii liiiil en tôle acier rivée ou emboutie 24 ..1 -J 1- Con ues pour rivaliser avec les mo Dans une deuxième étape de ses lUiii fliiil L-] Iilil liiiil -é liiiil -J L-! liiiil liiiil
dèles mis au point la même époque recherches il attellera un patient MII iin
par industrie sidérurgique25 les travail adaptation des méthodes
cellules standard en acier peuvent de industrie manufacturière cel
composer un habitat individuel les du bâtiment Il emploie fabri
comme la maison que la S.C.R pré quer séparément les éléments 11 Sauvage projets immeubles cellules en acier 1927
sente au Salon des Arts Ménagers de porteurs métalliques les parois non
1926 ou bien être élevées sur plu porteuses et les cloisons intérieures
sieurs étages pour former un im- Suivant un principe comparable
46 Jean-Baptiste Minnaert Henri Sauvage
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
12 Maison Bunau- Varilla fa ade Orsay Essonne 1927 13 Maison Bunau-Varilla vue du chantier Orsay Essonne 1927
celui de la balloon frame améri récente vint attirer notre attention
caine32 il place le processus usi sur intérêt que présenterait la cons
truction en béton armé de fabrica nage en amont afin que la
fabrication le transport et assem tion ultra-rapide- ou mieux de fer
blage des éléments constructifs enrobé de béton Le concessionnaire
de la Société est assuré sur notre soient compatibles avec les équipe
ments et les compétences profes demande la licence exclusive des
sionnelles existants ... les procédés brevetés permettant ob
poteaux constituant ossature tenir le moulage parfait en quelques
sont en fer composé les planchers minutes un élément de béton pour
en fer avec des solivages de longueur poteaux traverses dalles etc. Ces
standardisée des cloisons en solo- brevets permettent de démouler
mite paille compressée ayant des avec une telle rapidité un seul
qualités isolantes recouvert de staff ouvrier peut fabriquer facilement 40
aux deux faces livrées par panneaux pièces par jour 34 Mis au point par
de la hauteur un étage et de 50 la Société des Applications mécani Illustration non autorisée à la diffusion centimètres de largeur les portes ques du Ciment armé
livrées toutes ferrées avec leurs huis S.A.M.C.A.)35 ce procédé est per
series les fenêtres également Une fectionné par la S.C.R. qui brevette
maison de ce type été réalisée la en 1928 un système de solidarisa-
demande de Bunau-Varilla tion de ces éléments préfabriqués au
..] 33 Construite Orsay Es moyen une coulée de béton36
sonne en 1927 pour le directeur du fig 14) système appliqué im
meuble du square Gabriel Faure quotidien Le Matin fig 12 et 13)
ce prototype met en uvre un sys 1928-1931 dont le gros uvre est
tème plus souple que la cellule en achevé après ce en dit la presse
acier et qui cependant ... don en quatre mois37 fig 15 Henri 14 Société de né des résultats infiniment plus sa Sauvage décrit cette troisième filière Constructions tisfaisants que les précédents Le de construction rapide comme dé rapides brevet du
Procédé de montage est effectué en bon ordre finitive mais il concède par ailleurs
construction en les détails exécution pour une que les progrès de la technique frap béton armé de maison de deux étages et composée pent rapidement obsolescence ses poutres de dix-sept éléments ont pas dé expérimentations II est pas préfabriquées 1929
passé quarante-deux jours malgré les impossible que dans un avenir pro
intempéries et des fausses man chain nous voyions apparaître des
vres compréhensibles au cours une solutions où le fer pourra jouer le
première expérience La S.C.R. al rôle prépondérant car depuis peu
lait engager définitivement dans industrie nous fournit des aciers
inoxydables et certaines matières cette voie] une découverte
47 Jean-Baptiste Minnaert Henri Sauvage
dont application en surface permet meilleur ... étais tout naturelle
assurer la conservation des aciers ment conduit rechercher ceux qui
Titane cellulose Duco) 38 ne oxydaient pas air ou eau
assuraient une isothermie convena Il ne manque pas occasion ap
ble et pouvaient aisément assem pliquer ses recherches habitat in
bler Les tuyaux en ciment et dividuel dont la demande est
amiante Eternit répondent ce pro fortement stimulée par la loi Lou-
gramme En outre ils sont incom cheur 1928 En 1929 il invente
bustibles et leur durée paraît cette fin le Procédé Après
indéfinie Enfin ils sont un poids avoir recherché la solution de la Illustration non autorisée à la diffusion très réduit et faciles expédier ... construction usinée au moyen de
Un des avantages principaux de ce acier et dans la suite du béton ai
système en dehors de ceux indiqués pensé côté de ces deux procédés
ci-dessus est extrême rapidité de la qui ... exigeaient pour leur mise en
construction et la facilité de se pro route des capitaux extrêmement im
curer des éléments tubes ou de fabri portants il avait place pour au
quer les bouchons en un lieu tres systèmes dont le point de départ
quelconque 39 Il est possible serait utiliser des matériaux exis
avec le Procédé Henri Sau tant couramment dans le com
vage inspire des brevets déposés en merce ai pensé que le tube serait
1918-1919 par Le Corbusier bre théoriquement élément type le
vets qui valorisent la plasticité et la 15 Sauvage et Société de Constructions rapides immeuble square Gabriel-Fauré Paris
XVIP 1928-1931 vue du chantier solidité des panneaux et des tubes
Eternit notamment comme coffra
ges perdus de colonnes en béton
armé40 La longue démonstration
laquelle Sauvage attache laisse
soup onner il compris avan
tage utiliser des procédés simples
des composants maniables éprou
vés répandus et peu coûteux et de
commercialiser son invention avec
appui une société industrielle41
Il protégera le Procédé par deux
brevets successifs en 1929 et 193042
fig 16 Deux maisons toit-ter
rasse sont étudiées en 1929 et sont
suivies des types 1930
fig 17) mais seulement deux pro
Illustration non autorisée à la diffusion totypes seront réalisés en 1930 et
1931
La loi Loucheur motive égale
ment un autre brevet dû Albert-
Alphonse Monteils 1929)43 mais
immédiatement exploité par Henri
Sauvage Il agit un système de
construction légère par éléments
préfabriqués qui servent de coffra
ges perdus la coulée des membru
res et planchers en béton armé Ceci
permet éviter emploi de moyens
de levage importants et de main
oeuvre spécialisée architecte dé
cline le système en trois types de
maison con us en 1929 améliorés
en 1933 par ses collaborateurs-suc
16 Sauvage brevet du Système de construction par pans ou éléments tubulaires Procédé 1929 cesseurs Louis-Marie Charpentier
et Lucien Escrivan Malgré leur
simplicité ces expériences dans le
domaine du logement individuel
resteront lettre morte Le pro
gramme de construction massive de
48 Jean-Baptiste Miniuert Henri Sauvage
logements individuels lancé par au contraire une exacte distribution
Louis Loucheur sera mené le plus de activité chaque homme cha
souvent avec des méthodes tradi que groupe hommes trouve son
tionnelles heure comme sa place le temps de
Sauvage est ordre 50 Si une
magistrale maîtrise du temps déter
mine la construction des superstruc Les magasins Decré
tures la réalisation des fondations
quant elle est exclue du délai la Les grands magasins constituent planification de ce corps érar éranr un terrain expérience idéal en ma par nature aléatoire Au demeurant tière de construction rapide car ce la qualité du sous-sol est si mauvaise Illustration non autorisée à la diffusion programme esc traditionnellement et entraîne de tels retards que on le lieu de innovation formelle des doit faire appel un procédé spé prouesses techniques et de leur mé cial51 diatisation Après extension du ingratitude du site oblige magasin puis la reconstruction
autres innovations étroitesse du du magasin de la Samaritaine
trottoir qui ceinture les anciens bâ réalisées entre 1925 et 193044 est
timents empêchait attroupement avec les magasins Decré Nantes des clients devant les étals extérieurs 1931) Henri Sauvage concré La nouvelle fa ade du rez-de-chaus tise ses recherches en matière de sée sera reculée un mètre Ceci 17 Sauvage modèle de maison en cubes amiante-ciment Procédé 1929 construction rapide et ce autant oblige suspendre en porte-à-faux la plus magistralement il étend ici fa ade des niveaux supérieurs qui son intervention très en amont dans eux restent alignement fig 19 le domaine de la programmation cette architecte dépose en fig 18 Le rimenr est réalisé dans 1931 le brevet un système de py le délai imparti de cent jours45 Ce lônes balancier porre-nlins délai impose le choix une structure
fig 21 est suspendue une ra- métallique entièrement usinée et ade-rideau dont est la première pré-assemblée en atelier et afin de application en France Henri Sau réduire les pertes de temps liées aux
vage prouve une nouvelle fois que le ajustages la mise en uvre de la
caractère exemplaire une architec charpente métallique et celle de la ture dépend beaucoup de relations serrurerie est confiée la même privilégiées entre architecte et ses firme les Ateliers de constructions clients le leur ai une reconnais Schwartz-Hautmont46 Comme
sance profonde de avoir laissé en pour le magasin no de La Samari
tièrement libre de réaliser mes taine architecte établit un plan conceptions les plus hardies 33. intervention des entrepreneurs47
Quel en soit le prix Car le fort et son chef agence Nantes Char dépassement de budget54 lié proba les Frieseis rient our un carnet qui
blement aux difficultés causées par Illustration non autorisée à la diffusion relate très précisément avancement
les fondations constitue la seule par du chantier depuis son ouverture en
tie de opération où Henri Sauvage janvier 1931 jusqu en août période ait manqué ses exigences exacti où la structure est assemblée une tude telle vitesse il est plus perrinenr
en mentionner le détail
Achevés peu avant la mort Esthétique de la construction Henri Sauvage les magasins De rapide cré ont valeur de testament Emma
nuel de Thubert rend hommage la
Avec les magasins Decré Henri méthode de architecte en ces ter
mes usinage procède un pro Sauvage maîtrise esthétique de la
gramme de travail dans le temps construction rapide jusque dans
les séduisantes photographies du comme dans espace Chaque mé
tier vient point nommé produire chantier puis du bâtiment achevé
son effort sans que le chantier ait qui ont été publiées par la presse
souffrir de sa hâte ni de sa lenteur fig 20 armature elle-même 18 Sauvage avec L.M Charpentier Escrivan Ch Fncsr Durand-Gasselin Le facteur temps dont parlait si ... ne fut guère dissimulée les 80 grands magasins Decré Nantes 19 souvent Sauvage ofh donc rien poteaux larges ailes de 22 sortis
de commun avec cette rolie de la de laminoir assemblés par boulon-
vitesse qui nous dévore Il entraîne nage sur le chantier ayant pour