Karl Marx

Karl Marx

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le Socialiste, 22-29 mars 1903.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 25
Langue Français
Signaler un problème
Charles Rappoport Karl Marx (Le Socialiste, 2229 mars 1903)  Le 14 mars a ramené levingtième anniversaire de la mort de Karl Marx, le plus grand maître du socialisme scientifique et révolutionnaire. Ses adversaires euxmêmes lont surnomméle Darwin de la science sociale. A ce propos, nous croyons utile de citer quelques passages caractéristiques extraits dune lettre de Frédéric Engels, son ami intime et son frère darmes, adresséeàun ami commun, F. Sorge, résidant en Amérique. Cette lettre aétéécrite le 15 mars 1883, cestàdire le lendemain de la mort du plus grand penseur de notre temps. Tous lesévénements survenus par une nécessité naturelle,écrit Engels, si terribles quils soient, portent en euxmêmes leur consolation. Cest aussi vrai pour notre cas (la mort de Marx). Lart médical aurait pu peutêtre lui assurer encore quelques années dune vie végétative. Mais Marx naurait pas supportécela. Vivre ayant devant soi de nombreux travaux inaccomplis, animédune soif de Tantale de les achever et se trouvant dans limpossibilitéde le fairetout cela lui serait mille fois plus amer que la douce mort qui la surpris.Le mort nest pas un malheur pour celui qui meurt, mais pour celui qui survit, avaitil lhabitude de dire avec Epicure. Et voir cet homme fort et génial mener une misérable vie de ruine pour la plus grande gloire de la médecine et faisant lobjet de risée des philistins quil a si souvent mis en pièces, au moment de sa pleine vigueur.Non, il est mille fois, oui, mille fois préférable quil soit mort et que nous le portions aprèsdemain dans le tombeau oùrepose sa femme . . . . Lhumanité sest raccourcie dune tête, et de la plus forte quelle possède actuellement. Le mouvement prolétarien poursuit son chemin, mais le point central a disparu vers lequel s’étaient adressés deuxmêmes Français, Russes, Américains, Allemands, pour obtenir chaque fois un conseil clair et sans réplique que seuls le génie et une connaissance des choses parfaite pouvaient donner. Les grands hommes de clocher et les petits talents, quand ce ne sont pas les charlatans, vont avoir toute libertédaction. La victoire finale est certaine, mais les déviations, les troubles temporaires et locauxen tout cas inévitablesmultiplieront en abondance. Mais nous continuerons le bon combat. se Autrement, de quelle utilitéserionsnous? Nous ne perdons pas courage.En quelques traits de maître, Frédéric Engels a dépeint lhomme et marquér sonôle historique. Karl Marx a mis fin au confusionnisme doctrinal et pratique. Il a montréla route au prolétariat en marche vers la conquête dun nouveau monde. Sa doctrine est une arme supérieure dune précision remarquable. Elle est impossibleàremplacer. Marx a prédit et défini le rôle que jouera le prolétariat socialiste dans le monde. Pas un des grands philosophes bourgeois vivants sociologuesou moralistes en plus niHerbert Spencer, ni Wilhelm Wundt, ni Alfred Fouilléenont prêtéleur nom au mouvement historique moderne. Marx seul a donnéla clé dumouvement social contemporain qui le reconnaît comme son maître. Marx a tué le confusionnisme que lon cherche maintenantàIl a d ressusciter.émasqué impitoyablementtous les faiseurs de petits projets réformateurs. Il a scientifiquementétabli lavènement inévitable, fatal, de la Révolution sociale que la sociétécapitaliste ellemême porte dans ses flancs. Tous les jours l’évolution sociale et politique confirme la doctrine de Marx. Dans le domaineéconomique, cest la concentration capitaliste sous la forme de trusts qui détermine une nouvelle pousséations du monde. Dans le domaine politique,e socialiste chez les deux puissantes n nous constatons que tous ceux qui ont désertéla doctrine de Marxles gens de lanouvelle méthode setrouvent dans le camp ennemi, participant au pouvoir des classes dominantes et destinésàdisparaître en même temps quelles et avec elles. Tous les critiques opportunistes de Marx ont abandonné, plus ou moins ouvertement, le socialisme tout en lexploitant. Ils nen ont gardé quele nom, quils ont dailleurs gravement compromis. Karl Marx reste donc aujourdhui plus que jamais le signe de ralliement pour tous ceux qui sont restés fidèles au socialisme et àla révolution organisée et victorieuse. In hoc signo vinces.