L

L'archéologie : sa valeur, ses méthodes

-

Français
492 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

W. D E O N N A DOCTEUR ÈS-LETTRES ANCIFN MEMBRE ÉTRANGER DE I.'ÉCOLE FRANÇAISE > d'athènes L'ARCHÉOLOGIE SA VALEUR, SES MÉTHODES TOME I LES MÉTHODES ARCHÉOLOGIQUES Trente-neuf dans le texte.figures I PARIS —LIBRAIRIE RENOUARD H. LAURENS, ÉDITEUR RUE DE TOURNON, 66, 1912 L'ARCHÉOLOGIE MÉTHODESSESVALEUR,SA DU MEME AUTEUR —Les statues de terre cuite en Grèce, 72 iii-8", avec 1 lîg. Paris,p. Foiitemoing, 1906. f.n statituirc céraniif/uc à Chypre. 17 in-Ho.— Genève,p. Kiindig, 1907. —/,('.s statues de terre cuite iluus ldutiquité, 250 in-8°, avec 23 lîg.p. l'aris, Fonlemoing, 1908. orsqu'au collège, on nous enseignait l'histoire romaine, l'anecdote consulon ne manquait pas de nous conter du Mum- pilleur et le destructeur de Corinthe, qui poussaitmius, le l'amour de l'art et la stupidité jusqu'à menacer ceux qu'il Rome les tableaux les statueschargeait de transporter à et de Grèce, de les faire remplacer à leurs frais s'ils les perdaientla n'est-il pas vrai,en route. Voilà là bien exactement, l'état archéologues en délire qui songent à rebâtir led'esprit des ^Parthénon ? à l'Acropole? Quel badigeonneur de casi-Qui touchera nos, quel raccommodeur de porcelaines, quel bâtisseur d'halles, de sous-préfectures, d'églises qui sont, en réalité, armoires, des pièces de confiserie'?des ou J'espère qu'une fois le branle donné, messieurs les ar- s'arrêteront plus.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 11
Langue Français
Poids de l'ouvrage 27 Mo
Signaler un problème

W. D E O N N A
DOCTEUR ÈS-LETTRES
ANCIFN MEMBRE ÉTRANGER DE I.'ÉCOLE FRANÇAISE
>
d'athènes
L'ARCHÉOLOGIE
SA VALEUR, SES MÉTHODES
TOME I
LES MÉTHODES ARCHÉOLOGIQUES
Trente-neuf dans le texte.figures
I
PARIS
—LIBRAIRIE RENOUARD H. LAURENS, ÉDITEUR
RUE DE TOURNON, 66,
1912L'ARCHÉOLOGIE
MÉTHODESSESVALEUR,SADU MEME AUTEUR
—Les statues de terre cuite en Grèce, 72 iii-8", avec 1 lîg. Paris,p.
Foiitemoing, 1906.
f.n statituirc céraniif/uc à Chypre. 17 in-Ho.— Genève,p. Kiindig, 1907.
—/,('.s statues de terre cuite iluus ldutiquité, 250 in-8°, avec 23 lîg.p.
l'aris, Fonlemoing, 1908.
<i Apollons ».Les Arckaï(fues Elude sur le ly]je masculin de la sta-
tuaire grecque au VI<^ siècle avani uoli-e èi-e. MJ7 in-'j", avi-c 9 pi. etp.
—202 (ig. Genève, Georg. 1909.
Ouvrage couronné par l'Association des Etudes grecques |Pri.\
Zograplios, 1910).
Couiinent les procédés d'expression inconscients se sont transformés en
—procédés conscients dans l'art grec. Peut-on comparer l art de la
Grèce l'art 87 in-8f, a\ec Ki — Genève,à du moyen âge? (ig.p.
Georg, 1910.
—/.es toilettes modernes de la Crète minocnne, 'jfi in-8. Genève,
f).
Kùndig, 1911.
Pour paraître prochainement :
MÉTHODES.L'ARCHÉOLOGIE, SA VALEUR, SES
ToiiK! Il : l.çs lois de 1 a ri.
Touir III ryllinics artisl icjucs.
: LesW. D E O N N A
docteur ès-lettres
ancif.n membre étranger de i,'école française
d'athènes
L'ARCHÉOLOGIE
SA VALEUR, SES MÉTHODES
TOME I
LES MÉTHODES ARCHP'OLOGIQUES
dans le texte.Trente-neuffigures
I
PARIS
—LIBRAIRIE RENOUARD H. LAURENS, ÉDITEUR
r», RUE DE TOURNON, 6
1912
«IMPORTÉ DE SUISSEGENEVE
ALBERT KÛNDIGIMPRIMERIEABRÉVIATIONS
Péviodujaes :
A. 1= /. Ant/iropoln^ie.
AA. = Jdhrhuch des kais. detilsch. arch. Iiistiluts. Aichaeo-
logischer Aiizeis(er.
AlîvSA =r Annual tlie firitish Sr/iool ai Athens.of
AJA. ^ Anierictin Journal (iichaeolugy.of
AScIiA. rr: Anzeiger schweizerische Alleilumskunde.fur
BCH. 311 Bulletin de Correspondance heltétiif/ue.
BphW. =r Berliner philologische Wocitensclirifl.
CR. = Clas.sical liei,'iea'.
CRAI. = Comptes rendus de l Académie des Inscriptions et
Belles Lettres.
DA. =: Saglio-Pottier, Dictionnaire des antiquités.
EA. = 'EçYi[j.epl(; 'ApyatXoyr/.rî.
GBA. = Gazette des Beaux-Arts.
JUAI. = Jahrhuch des kais. deutsch. arch. Instituts.
JHS. zz: Journal hellenic Studies.of
JOAI. =r Jalireshefte des Oesterr. Arch. Instituts.
JS. z= Journal des Savants.
MA. = Monumenti antichi.
MAH. ^ Mélanges d'archéologie et d'histoire de Borne.
MAI. = Miltheilungen des kais. deutsch. arch. Instituts, Athe-
nische Abhandlung.
M P. =z Monuments Piot.
=zMRI. Milleilungen des kais. deutsch. arch. Instituts,
Romische Abtheilung.
NJklA. ^ Neue Jahrbucher dus klassische Altertum.fiir
NS. z=: Notizie degli Scavi.
RA. = Bévue archéologique.
Rcr. = critique.
REA. :=: Bévue des études anciennes.
REG. zz des grecques.
RHR. = Bévue de l'histoire des religions.
RR. =z: des revues.
SMA. == Sitzungsherichte philos, philol. and hist. Klassed.
der Kais. bayr. Akad. d. Wissenschaften.— VIII
U'issen-= Kais. Preuss. Akad. d.SPrA. Sitzungsherichte d.
schaften.
= Striidi Materiali.SteM. e
Philologie.WklPIi. = Wochenschrift klass.
f.
Ouvrages :
= Griechische Kuustgrschichte. 1893-97.Brunn, GK. Brunn,
1'*= (une= Bulle, Der scliOne Meiisch iin Alterlum, éd.Bulle, SM.
2e paru enéd. :i 1910).
=: Collignon, Sculpture grecque.Collignon, SG.
greek Sculpture. 1895.Furtw., MP. 3r Furlwaengler. Masterpieces of
Meisterwerke. MW. = Furtwaengler,
les guerres modi-= Joubin, La sculpture grecque entreJoubin, SG.
Periclès, 1901.ques et l'époque de
Phidias. 1904.SA. = Lechat, La sculpture attique avantLechat,
1903.= Musée de l'Acropole d'Athènes, M. Au
=r Michel, LJistoire de l'art.Michel, HA.
l'art pendant la Renaissance.Munlz, HA. = MuTitz, LListoire de
l'antiquité.= Perrot, Histoire de l'art dansPcrrot, HA.
Catalogue des vases antiques de terre cuite.Pottier, CV. ^ Poltier,
Musée national du /.ouvre.