L INSTITUT DE STATISTIQUE DE L UNESCO (ISU) ET L ÉDUCATION ...
26 pages
Français

L'INSTITUT DE STATISTIQUE DE L'UNESCO (ISU) ET L'ÉDUCATION ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
26 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description















L'INSTITUT DE STATISTIQUE DE L’UNESCO (ISU)

ET

L'ÉDUCATION POUR TOUS (EPT) L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU)
et
L'Éducation pour Tous (EPT)

Table des matières


Section Page


Résumé 3


1. Mandat de l'ISU 8


2. Lien entre l'ISU et l'Éducation pour Tous (EPT) 9


3. Suivi des progrès vers la réalisation des objectifs de 10
l'EPT


4. Méthodologies alternatives de données 12


5. Rôle des indicateurs dans le suivi et la gouvernance 13


6. Renforcement des contributions de l'ISU aux activités de 14
mesure et de suivi de l'EPT


7. Accroissement de la contribution de l'ISU au 20
renforcement des capacités et à la gouvernance
nationale


8. Renforcement de la coordination 23


9. Renforcement du financement 24


10. Conclusions et recommandations 25


- 3 -


L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU)
et l'Éducation pour Tous (EPT)
Résumé

Le présent document a été rédigé afin d'éclairer la revue stratégique du rôle de l'UNESCO
dans l'EPT, qui sera débattu par le Conseil exécutif de l'UNESCO à la session de septembre
2004. L'ISU souhaite remercier tous ceux qui ont contribué par leurs commentaires très
précieux à une version préliminaire du présent document.

1. L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU) est particulièrement bien outillé pour répondre
aux besoins de statistique et d'information actuels et futurs relatifs à l'engagement ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 110
Langue Français

Exrait

       
      L'INSTITUT DE STATISTIQUE DE L UNESCO (ISU)  ET  L'ÉDUCATION POUR TOUS (EPT)
 
 
 
 1.  2.  3.
 4.   5.  6.
 7.
 8.
 9.   10.
L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU) et L'Éducation pour Tous (EPT)  Table des matières   Section   Résumé   Mandat de l'ISU   Lien entre l'ISU et l'Éducation pour Tous (EPT)   Suivi des progrès vers la réalisation des objectifs de l'EPT   Méthodologies alternatives de données  Rôle des indicateurs dans le suivi et la gouvernance   Renforcement des contributions de l'ISU aux activités de mesure et de suivi de l'EPT   Accroissement de la contribution de l'ISU au renforcement des capacités et à la gouvernance nationale   Renforcement de la coordination   Renforcement du financement
 Conclusions et recommandations  
 
Page
 3
 8
 9
 10
 12
 13
 14
 20
 23
 24
 25
 
 3 - -
  L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU) et l'Éducation pour Tous (EPT)
Résumé  Le présent document a été rédigé afin d'éclairer la revue stratégique du rôle de l'UNESCO dans l'EPT, qui sera débattu par le Conseil exécutif de l'UNESCO à la session de septembre 2004. L'ISU souhaite remercier tous ceux qui ont contribué par leurs commentaires très précieux à une version préliminaire du présent document.  1. L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU) est particulièrement bien outillé pour répondre aux besoins de statistique et d'information actuels et futurs relatifs à l'engagement mondial de l'Éducation pour Tous (EPT). L'Institut a développé certaines forces et a connu des succès tangibles. Cependant, il fait face à de sérieux défis dans la mesure où il doit répondre efficacement à une demande d'information sur l'éducation constamment en augmentation et en évolution.   Les forces permanentes de l'ISU et son avantage comparatif résident dans :
 
- son mandat international de l'UNESCO relatif à : son statut de dépositaire des données transnationales, le développement de normes et méthodologies appropriées, le renforcement des capacités de collecte et d'utilisation de données dans l'interprétation des données transnationales, et sa désignation par l'ONU comme agence de référence pour les statistiques internationales sur l'éducation ;
- 
 -
 -
ses relations de travail bien établies avec les bureaux statistiques des États membres, sur la base de principes opérationnels reconnus et acceptés, et l'extension de son réseau opérationnel aux régions, permettant des relations de travail plus étroites avec les homologues nationaux et les partenaires régionaux ;
son réseau établi et en croissance de relations professionnelles avec les unités statistiques des agences de l'ONU, les associations professionnelles, les organisations de développement multilatérales et les pays ; et
sa réputation pour : le respect de ses principes opérationnels et de ses relations avec ses membres, ses partenaires, ses collègues et ses collaborateurs, et d'intégrité et de crédibilité dans le système statistique international.
 
- 4 -
2. Parmi les succès marquants de l'ISU, plus particulièrement au cours des trois dernières années, depuis son déménagement à Montréal, Canada, figurent :
- l’apport d'un nouveau niveau d'intégrité et de transparence dans le système international des statistiques sur l'éducation ;
- la production de la CITE, outil standardisé permettant la comparabilité des indicateurs de l'éducation entre les pays et leur grande diffusion au moyen d'une publication annuelle, de l'offre de services personnalisés à ses clients et partenaires et à travers le site Web ;
- 
- 
la réduction des délais de collecte et de production de données, atteignant un niveau standard de l’actualité des données internationales comparables entre pays ;
l’élargissement de la pertinence de la collecte de données aux États membres et à ses partenaires au moyen d'analyses rapides, pertinentes et bien acceptées, comme le démontrent ses publications sur le financement des écoles et sur l'alphabétisation ; et
- l’attraction de financement extérieur, au point où 58 % de son budget de l'année écoulée a été financé par des contributions ne provenant pas de l'UNESCO.  3. L’ISU a plusieurs opportunités de renforcement du système statistique international au cours de la décennie à venir. Plus particulièrement :  - la visibilité apportée par l'EPT à l'éducation et à l'information sur l'éducation a donné lieu à un accroissement de l'engagement politique et à une volonté manifestée par de nombreux États d'investir dans leur système statistique national et de le développer (comme le montre l'initiative des Indicateurs de l'éducation dans le monde) ;  - 
 - 
 -  - 
 
il y a une plus grande demande d’informations nouvelles sur l'éducation : indicateurs plus pertinents et globaux au niveau transnational et information plus contextuelle au niveau national ;
une meilleure reconnaissance du besoin de renforcer les données relatives aux résultats du processus éducatif de manière à donner une image plus équilibrée que celle que permet la concentration actuelle sur les données relatives aux ressources et au processus ; un engagement politique plus important peut conduire à une augmentation des investissements aux niveaux multinational et régional ; la position unique de l'ISU comme seul institut transsectoriel de l'UNESCO ouvre la voie à d'excellentes occasions de créer des liens entre les points d'intérêt de l'UNESCO (par exemple, l'étude de l'impact de l'éducation sur la base scientifique d'un pays, et l'examen de l'impact de la technologie sur la prestation de l'éducation) ;
 
 5 - -
- des avancées rapides dans la technologie sous-jacente à la collecte, au traitement et à l'analyse des données pourraient alléger la charge de la collecte et faciliter l'accès des pays les moins développés au système statistique international.  4. Les défis auxquelles fait face l'ISU, les contraintes de ses opérations et les vulnérabilités conséquentes de la durabilité à long terme du système international de statistiques de l'éducation comprennent :  - la complexité accrue de l'environnement opérationnel, avec l'implication d'un nombre croissant d'acteurs dans les activités de statistique et de suivi, ce qui se traduit en des besoins croissants de ressources intensifs quant à la consultation, la collégialité et la coordination qu’exige le mandat de l'ISU comme leader des statistiques de l'éducation ;  - les attentes et les exigences croissantes relatives aux délais des utilisateurs, alimentées par des engagements pris envers les objectifs de l'EPT, ce qui conduit les bailleurs de fonds à se concentrer sur les résultats à court terme plutôt que sur les investissements à long terme nécessaires à la durabilité du système international de statistiques ;   -  -
 
 - 
  -
 - 
 
les lacunes chroniques et continues des capacités statistiques nationales ; l'érosion des capacités nationales et régionales, non seulement à cause du vieillissement des experts clés (permanents et contractuels), mais aussi à cause du déficit global de capacités fondamentales de planification de carrière et de formation ;
l'accroissement des pressions visant à réaliser de nouvelles initiatives de haut niveau sans aucun investissement connexe en statistiques pour le suivi et l'évaluation des politiques y afférentes ;
l'absence d'un financement de base stable du régime de l'ISU, qui inhibe sa capacité d'investir à long terme dans la méthodologie et l'infrastructure nécessaires à l'amélioration du système international de statistiques de l'éducation ; et
la pression supplémentaire de l’accroissement des coûts résultant du déménagement de l'ISU à Montréal, plus particulièrement le fardeau financier qu'impose le maintien des relations de travail étroites avec le Siège de l'UNESCO, ses secteurs respectifs et les bureaux régionaux.
 
Conclusions et recommandations
- 6 - 
5. Les éléments clés d'une réussite durable de l'ISU sont :
 le leadership :se faire le défenseur des besoins critiques en données de haute qualité et pertinentes aux politiques pour aider les pays à réaliser les objectifs de l'EPT.  l'intégrité :améliorer l'intégrité et la transparence du système internationalmaintenir et de statistiques de l'éducation.   la coordination et la collaboration : une approche fortement proactive qui adopter s'appuie sur les ressources et l'expertise des organisations sœurs afin d'assurer une description complète et équilibrée de l'état de l'éducation aux niveaux national et international.  la spécialisation : se concentrer sur les points prioritaires, là où l'ISU peut vraiment faire la différence.
6. Malgré les sévères limites des ressources, l'ISU compte de nombreuses réalisations depuis sa création récente. Il y a un potentiel considérable d'étendre son impact au moyen d'un soutien financier accru de partenaires bilatéraux et de fondations, ainsi que d'organisations multinationales et de l'UNESCO elle-même. L'appui des agences nationales et des autres agences internationales à travers la mise à disposition de l’ISU de statisticiens d'expérience est un moyen particulièrement efficace de renforcer l'ISU.
7. Les quelques premières années de l'ISU ont été consacrées au recrutement et à la formation du personnel, à l'élaboration de ses systèmes et à la mise sur pied des programmes initiaux. L'ISU doit maintenant diriger son attention vers la stratégie globale de son programme, y compris les mesures d'évaluation du rendement relatif aux objectifs déclarés.
8. L'ISU recommande que l'UNESCO, dans sa revue interne de l'EPT :
i. manifeste sa reconnaissance et son appréciation des rôles importants que joue l'ISU, au delà d'un « observatoire de l'éducation » passif, et appuie l'engagement proactif de l'ISU envers la définition, l'établissement et l'utilisation des statistiques par les gouvernements nationaux aux fins de leurs propres normes et besoins de suivi ;
ii. prenne acte des avancées importantes réalisées par l'ISU relativement à l'actualité et à la qualité des données en vue de l'appui de l'initiative de l'EPT, soutienne ces progrès, et approuve le travail actuel de l'Institut, afin de réaliser d'autres progrès ;
iii.
iv.
 
appuie l'ISU dans le développement d'une collaboration plus forte avec d'autres partenaires de l'UNESCO, y compris l'équipe du Rapport de suivi de l'EPT, dans le but d'améliorer la qualité du développement des données et leur utilisation dans l'interprétation et l'analyse, en portant une attention continue et systématique aux questions d'équité dans les systèmes d'éducation ;
appuie l'ISU dans la recherche de financement visant à augmenter le renforcement des capacités statistiques nationales, à entreprendre des travaux statistiques nationaux et régionaux connexes et à étendre son réseau de personnel basé dans les régions ;
 
v.
 vi.
- 7 -
s'engage à appuyer l'ISU dans la mise sur pied de programmes de formation professionnelle et de gestion de carrière pour son personnel de manière à mieux satisfaire aux besoins de l'UNESCO, de ses États membres et d'autres organisations internationales ; et
affecte un financement additionnel à l'ISU chaque fois que de nouvelles activités nécessitant des données ou une expertise statistiques sont proposées dans le cadre du programme de l'UNESCO, afin d'éviter de compromettre l'amélioration continue de la collecte et de l'utilisation des données de base.
 
 8 - -
   L'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU) et L'Éducation pour Tous (EPT)  1Mandat de l'ISU  1.1 Depuis sa fondation, l'UNESCO a la responsabilité de développer et de garder à jour des statistiques sur l'état de l'éducation dans ses États membres. Suite à une révision majeure de sa performance dans ce domaine, il a mis en place l'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU), un organe semi-autonome de l'UNESCO, qui a par la suite déménagé à Montréal, Canada, en 2001. Parmi le réseau de responsabilités statistiques de l'ONU, l'ISU est reconnu comme l'agence de référence pour les statistiques de l'éducation, la culture et la science et la technologie.  1.2 L'ISU a quatre priorités :  a) la fonction de dépositaire des données transnationales, y compris la promotion de leur utilisation pour l'élaboration éclairée des politiques ; b) le développement et le maintien de méthodologies et de normes adéquates ; c) le renforcement des capacités statistiques en matière de collecte et d'utilisation des données ; et d) l'analyse et l'interprétation des données transnationales.  L'ISU a la responsabilité de produire des données de haute qualité, crédibles et comparables ; à cette fin, il participe à de nombreux partenariats professionnels avec d'autres organisations internationales dont le mandat est similaire, comme la Division des statistiques des Nations Unies, la Banque mondiale et l'OCDE.  1.3 L'ISU réalise son mandat en reconnaissant pleinement l'importance des partenariats et de la collaboration avec ses collègues dans la collecte de données, le suivi et l’analyse. L'ISU est spécialisé dans les enquêtes auprès des institutions et des gouvernements nationaux afin d'obtenir des données fondées sur leurs registres administratifs. L’étendue des données requises est développée en consultation avec les utilisateurs des données; une variété plus étendue des données est développée en collaboration avec les autres administrateurs d’enquêtes (particulièrement ceux qui entreprennent des enquêtes auprès des ménages); et la qualité et la pertinence des données sont évaluées grâce à des partenariats avec les analystes utilisant les données.  
 2
 
- 9 -    
Lien entre l'ISU et l'Éducation pour Tous (EPT)
2.1 Une des fonctions les plus importantes de l'ISU est de soutenir les engagements internationaux envers le programme de l'Éducation pour Tous (EPT) pris à Dakar en 2000 et, en partenariat avec les autres entités de l'UNESCO1, à assurer le suivi des progrès réalisés vers la réalisation des objectifs de ce programme. Pour ce faire, l'Observatoire de l'Éducation pour Tous a été créé au sein de l'ISU en 2000. 
2.2 Le terme « Observatoire » suggère un rôle plus passif que celui que doit assumer l'ISU pour fournir un soutien adéquat à l'EPT et au développement des statistiques de l'éducation à plus long terme. Grâce à ses activités statistiques, l'ISU contribue de manière significative à la gouvernance nationale et internationale en matière d'éducation. L'ISU joue également un rôle clé dans la fourniture des données transnationales nécessaires au suivi des objectifs relatifs au genre et à l'éducation dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et pour aider les pays à mesurer les OMD au niveau national. 
2.3 Au niveau national, l'ISU aide les États membres: - en fournissant des données comparables entre pays pour assurer le suivi des progrès à travers le temps ; - en fournissant des données et des analyses nationales contextuelles afin d'informer les pays en vue de leurs activités de recherche et d'élaboration de politiques ; et - en contribuant au développement des capacités des systèmes statistiques nationaux. 
2.4 À plus long terme, un système international de statistiques de l'éducation n'est durable que s'il garantit la pertinence des données au niveau national. Ce n'est que par la participation éclairée des États membres qu'une fourniture crédible de données peut être maintenue. 
2.5 Au niveau international, l'ISU collabore étroitement avec les autres participants clés à l'initiative de l'EPT, comme les ministères des pays développés chargés du développement international, les agences de développement multilatéral et bilatéral, les partenaires de l'UNESCO et les représentants de la société civile, afin : - de leur fournir des données qui les aideront dans l'administration de leurs programmes et intérêts ; - d'entreprendre des analyses comparatives de données dans les domaines qui les intéressent particulièrement, tels que le financement ou les acquis scolaires ; 
                                            1 Cf. aux informations du rapport de suivi émanant de l'Institut Grâce « : d'action de Dakar, article 19 Cadre international de planification de l'éducation de l'UNESCO (IIPE), du Bureau international d'éducation de l'UNESCO (BIE), de l'Institut de l'UNESCO pour l'éducation (IUE) et en particulier de l'Institut de statistique de l'UNESCO, et aux données fournies par les forums régionaux et sous-régionaux sur l'EPT...». Ce mandat a été amendé à la première réunion du Groupe de haut niveau, qui s'est tenue à Paris en 2001, puis à une réunion convoquée en 2002 par l'UNESCO, laquelle a créé une équipe de rapport indépendante basée à UNESCO Paris qui a la responsabilité de produire un Rapport de suivi sur l’EPT […] qui soit analytique, fasse autorité en la matière, repose sur des données nationales – quantitatives et qualitatives – et évalue la façon dont les pays ainsi que la communauté internationale tiennent les engagements qu’ils ont pris à Dakar.
 
- 10 -   
- de définir des normes et une méthodologie de qualité pour la mesure des progrès vers les objectifs de l'EPT et les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ; et - de fournir les données tellement essentielles aux objectifs de promotion, particulièrement afin de donner une assise au rôle de l'UNESCO en tant que défenseur de l'Éducation pour Tous, et d'assurer l'équité de la prestation de l'éducation et de l'accès à l'éducation ; à ce regard, par exemple, l'ISU joue un rôle clé en s'assurant que les données sont désagrégées par sexe et sont sensibles aux questions du genre.
2.6 L'ISU doit également exercer ses responsabilités d'agence de référence de l'ONU en matière de statistiques de l'éducation. Plus particulièrement, il doit assurer que les besoins de données des nombreuses agences sont satisfaits et qu'il n'y a pas dédoublement de la collecte de données, ce qui serait un fardeau inutile pour les États membres. À cette fin, l'ISU a adopté les principes suivants pour soutenir son travail : - les données ne doivent pas être collectées en soi, mais doivent répondre à des fins d'élaboration de politiques (y compris le suivi, entre autres) ; - les pays doivent être pleinement impliqués dans la détermination des données à collecter et de la fréquence et des moyens de collecte ; - la charge des réponses des pays doit être minimale ; - la coordination avec les autres agences internationales est primordiale ; - la méthodologie utilisée doit s'adapter aux circonstances ; - la collecte des données exige des ressources et de l'expertise (un soutien intégré aux capacités est donc souhaitable) ; - les données sont la propriété des pays, lesquels doivent bénéficier d’une assistance pour les utiliser ; t - les données doivent être collectées et utilisées d'une manière qui respecte les cultures.
3Suivi des progrès vers la réalisation des objectifs de l'EPT
3.1 L'ISU fournit des données et des analyses aux agences et aux associations ayant un intérêt direct dans le suivi des progrès vers la réalisation des objectifs de l'EPT, ainsi qu'à de nombreuses initiatives internationales de haut niveau qui complètent et renforcent l'EPT, telles que les Objectifs du Millénaire pour le Développement, la Décennie pour l'alphabétisation, la Convention de l’ONU relative aux droits de l'enfant, la Décennie pour l'éducation pour le développement durable, les initiatives relatives au VIH/SIDA, L’Initiative de la Mise en Oeuvre accélérée et l'Initiative des Nations Unies en faveur de l'éducation des filles.
3.2 Grâce à son mandat et à sa qualité, le Rapport de suivi de l'EPT assure une grande visibilité en rapportant sur les progrès vers les objectifs de l'EPT. Il est localisé à l'UNESCO et, bien qu'il soit indépendant des programmes et agences de l'UNESCO, il travaille en partenariat avec eux. L'ISU a fourni les annexes statistiques pour chaque Rapport de suivi mondial de l'EPT, ainsi que du matériel pour un chapitre du rapport de cette année portant sur la qualité de l'éducation. Jusqu'à maintenant, l'ISU n'a participé à l'interprétation et à l'analyse des données qu'à l'invitation expresse de l'équipe de Suivi de l'EPT, comme c'est le cas pour d'autres secteurs de l'UNESCO. La séparation de la collecte des données de leur utilisation dans le Rapport de suivi implique la nécessité d'une coordination entre l'équipe de Suivi de l'EPT et l'ISU dans le traitement des demandes ultérieures des États membres. La grande visibilité du Rapport annuel a un impact important non seulement sur la manière dont le public perçoit la réussite de l'initiative de l'EPT,
 
- 11 - 
mais aussi sur la qualité et la justesse des données sur lesquelles les indicateurs de progrès sont basés et, partant, sur la réputation générale de l'ISU.
3.3 Plusieurs autres associations et agences sont également impliquées dans le suivi et l'analyse des progrès de l'éducation au niveau international, y compris l'OCDE, la Division des statistiques des Nations Unies, la Banque mondiale et Eurostat. D'autres instituts de l'UNESCO ont été mandatés dans le Cadre d'action de Dakar pour contribuer à assurer le suivi de l'Éducation pour Tous : l'Institut international de planification de l'éducation (IIPE), le Bureau international d'éducation de l'UNESCO (BIE) et l'Institut de l'UNESCO pour l'éducation (IUE) effectuent tous une collecte directe d'informations complémentaires, par exemple sur les systèmes d'éducation, les politiques et les plans. L'intégration de telles informations aux statistiques aide à assurer que l'analyse résultante reflète bien le contexte des systèmes d'éducation nationaux. Des partenariats étroits pour ces activités aboutissent à des résultats plus efficaces (grâce à l'harmonisation des définitions et des méthodologies) et diminue le fardeau assumé par les pays répondants. Il y a également possibilité de renforcer les relations entre les instituts de l'UNESCO concernant les projets nationaux, grâce par exemple à la promotion de l'utilisation de données dans le processus national de planification de l'éducation.
3.4 L'attention internationale sur l'éducation deviendra encore plus intense au cours de la décennie à venir. L'éducation est un facteur clé pour plusieurs aspects du développement social et économique. Dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement, elle est considérée comme le moyen principal de réduction de la pauvreté. En ce qui concerne la santé, elle est cruciale dans le combat contre le VIH/SIDA. Elle est également une partie intégrante du développement durable. La demande d'indicateurs fiables et utiles continuera d'augmenter. Un domaine important du développement d'indicateurs de mesure de progrès sera la transition entre la réalisation du premier niveau de l'EPT et celle du niveau suivant, c’est-à-dire du niveau primaire, au secondaire et au post-secondaire, et l'établissement de relations entre l'éducation formelle, l'éducation non formelle et l'éducation informelle.
3.5 L'augmentation de la demande de données plus actuelles sur l'éducation est pour l'ISU à la fois une bénédiction et un problème. La demande de données à court terme peut être mieux satisfaite au moyen de sondages adaptés auprès des ménages plutôt que par la collecte systématique de données administratives. Les pressions politiques en faveur de résultats et de réactions rapides peuvent donc ne pas renforcer les exigences fondamentales des investissements dans le cycle administratif de données qui sont essentiels non tant à des fins statistiques mais parce que ces informations sont indispensables à la planification et à la gestion des systèmes d'éducation.
3.6 A côté d'une pression accrue visant des données plus actuelles, il y a également une demande de données historiques rajustées en fonction des classifications actuelles afin de compléter les séries du passé de manière à pouvoir établir des projections sur les progrès. Il s'agit d'une tâche difficile, étant donné que la base de données dont l'ISU a hérité comporte des lacunes, d'autant plus que beaucoup de pays disposent de données historiques inadéquates ou de trop peu de ressources pour pouvoir fournir ces données à l'ISU.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents