La pensée française dans la fondation de Belo Horizonte : des représentations aux pratiques - article ; n°1 ; vol.106, pg 85-96

-

Documents
13 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de l'Art - Année 1994 - Volume 106 - Numéro 1 - Pages 85-96
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1994
Nombre de visites sur la page 22
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Madame Heliana Angotti
Salgueiro
La pensée française dans la fondation de Belo Horizonte : des
représentations aux pratiques
In: Revue de l'Art, 1994, n°106. pp. 85-96.
Citer ce document / Cite this document :
Angotti Salgueiro Heliana. La pensée française dans la fondation de Belo Horizonte : des représentations aux pratiques. In:
Revue de l'Art, 1994, n°106. pp. 85-96.
doi : 10.3406/rvart.1994.348177
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1994_num_106_1_348177Heliana Angotti Salgueiro
La pensée fran aise dans la
fondation de Belo Horizonte
des représentations aux pratiques
Dans la mouvance des idées des ment-clé non seulement ingénieur
élites brésiliennes lors du fédéra Aar Reis qui organise les études
lisme républicain naissant des années préalables et dessine le plan de la
1890 des politiciens provinciaux fi ville se réclame une pensée héritée
rent donc appel un groupe ingé des Lumières via le saint-simo-
nisme et le positivisme cultivés nieurs progressistes de Rio pour
construire une ville pensée de toutes école Polytechnique de Rio4 mais
pièces la capitale de Etat du Minas José de Magalh es auteur des projets
Gérais Leur projet inscrit la fois architecture publique été un des
dans le discours classique sur les va rares Brésiliens avoir fréquenté
cole des Beaux-Arts de Paris5 ins leurs représentatives symboliques
économiques et topographiques titution dont il approprie les
tendances tour en les transformant des villes capitales et dans histoire
des premiers débats pour la planifi des années après sur les chantiers
cation urbaine au Brésil En étudiant brésiliens Replacer histoire de Belo
histoire des villes on est amené Horizonte dans le champ de la comme breux passé lande prendre lienne mateurs temps villes du tir moderne utopique sil avec par cette sa ou souverains ment un On bâtir modernisation encore dical sentations 18402 même construction du de le parle Chaque monde la aménagement écrivait et neuves époque mythe apparaissent milieu ne prise projets fin recommencement Si il une si le faire celles actifs on présent en proches des mentales qui la de ce prendra dessein en de civilisé petite année nouvelle du grande Allemagne fallait La construire années Charles furent mesures est de des conscience Rio voyait même progrès ils ex-nihilo XIXe de plupart la caractère plus on villes capitale de vraiment que rompre universel dans partageaient aux transformations ceux 1950 celles longue faire régénération Janeiro siècle ou Fourier construit on urbanisme une qui Etats-Unis rhétorique- en Des coexistent des les propre moins ou idée partout en ont traverse au avec parfois durée Portés forme repré de nom brési petits réfor celle Bré Fin pays vers par des fait ra de au la le articuler les dimensions locales culture professionnelle de ceux qui
ont participé implique donc la fois nationales et internationales pour
cerner les situations particulières une approche biographique dans le
autour un certain nombre de ques sens renouvelé on lui donne au
tions générales Ainsi la construction hui6 et une analyse de type
comparatif analyse qui inscrit né de Belo Horizonte événement appa
remment circonscrit se révèle-t-il cessairement dans une corrélation
exemplaire non seulement pour af de séries Objet et méthode se dé
firmer le lien entre histoire de ur finissent ensemble en fonction de la
banisme et histoire de architecture période étudiée marquée par la cir
mais surtout pour mener une ré culation cosmopolite des représenta
flexion sur le transfert des pensées et tions
des formes fran aises dont se nourrit Le XIXe siècle pour lequel inté
rêt est considérablement accru la génération de ses créateurs3
reste idéal par la diversité des ap Les rapports culturels France-Bré
proches il autorise permettant les sil maintenus tout au long du
visées multiples et interdisciplinaires XIXe siècle en étaient ici un mo
85 sont les nôtres interaction des tifs si communs dans la France des qui
Lumières15 Malgré son côté officiel champs les nouvelles alliances la
sortie des limites nationales idée du enquête se présente donc comme un
décloisonnement enfin sont la base des textes fondateurs de la connais
des recherches actuelles8 impor sance régionale par accumulation
tance du phénomène urbain aujour de cartes de statistiques de graphi
hui ne peut laisser historien de ques manifestations exemplaires
art indifférent il considère archi un savoir qui se voulait positif
Mais est surtout dans les représen tecture comme un fait culturel9
Dans le cadre de histoire une tations écologiques de chacune des Illustration non autorisée à la diffusion
ville la démarche méthodologique villes on reconnaîtra la parenté
choisie était donc de partir des ac avec Reynaud
teurs du projet dans le cas présent
ingénieur architecte et le bâtisseur
La ville entre le beau italien et simultanément de soule
ver des questions dans une grille de et utile
lecture où appartenances généra-
tionnelles traditions éducatives et un moment où la notion du
habitudes de métier restent indisso beau va de pair avec celle de utile ciables des possibilités pratiques de la la lecture des lieux associe utopie et mise en uvre10 Cette démarche re Ecole Polytechnique Rio de Janeiro ainsi nommée en 1874 cette institution scientisme autour une question coupe les analyses autour de avène pour origine Académie Royale Militaire créée en 1810 et qui se divise en 1858 centrale porteuse un sens très ment un projet qui se veut unitaire en Ecole Militaire et Ecole Centrale dénominations qui rappellent ses homonymes large le site Les considérations to fran aises Le bâtiment est un projet de Pierre Joseph Pézérar polytechnicien projet de ville mais aussi archi pographiques se réfèrent tout fran ais qui travaillé au Brésil de 1826 1831 tecture qui inscrit dans le cadre bord emplacement thème que Lithographie de Bereichen 1856 une histoire socio-culturelle qui ne on retrouve dans toutes les propo se définit jamais isolément sitions du changement de la capitale
On se bornera ici relier quel du Minas tout au long du XIXe siècle
ques aspects de la pensée de ingé absence au Brésil un discours riences urbanistiques comme celle de Parmi les représentations négatives
nieur Aaräo Reis aux références de la ville ancienne la représenta systématique sur le territoire et la Chicago la fondation de nouvelles
fran aises sous-entendues ou évo tion fouriériste une ville distri ville ne veut pas dire que les ques capitales comme Washington Saint- quées dans ses écrits notamment bution barbare ... aux rues étroites tions du débat international Pétersbourg et plus près eux La
dans deux documents fondateurs de maisons amoncelées sans courants étaient pas présentes Nos recherches Plata modèle qui sera privilégié pour
Belo Horizonte enquête préalable le plan de Belo Horizonte12 air ni jours suffisants disparate gé sur les textes apparemment anodins sur les localités indiquées pour le néral sans aucun ordre correspond de petits rédacteurs de journaux ou On partira de enquête sur les lo choix de emplacement de la capitale image on donne Ouro Preto sur les critiques circonstancielles calités proposées pour le choix de la et le plan de la ville nouvelle Les ingénieurs participant la gestion fig et 3) la vieille capitale du Mi capitale du Minas13 en analysant représentations qui émergent du urbaine permettent établir des nas cachée entre les montagnes la lumière des conceptions fran aises texte et de image mettent en scène rapports avec des références étran sans espace sans horizons sans air économie politique des pensées certains des aspects fondamentaux de ni lumière.. 16 Dans la référence gères notamment fran aises qui utopiques et saint-simoniennes no la réflexion urbaine au XIXe siècle étaient alors passées inaper aux convenances de beauté une tamment de article Villes de Jean ainsi que les modalités appropria ues Ainsi peut-on prendre en ville sont par ailleurs contenus de Reynaud14 Il est intéressant de voir tion des modèles européens de autre manière implicite des thèmes succes compte soit de grands textes des comment Reis avec les ingénieurs et côté de Atlantique On verra que les sifs touchant la salubrité hy théoriciens de époque comme les le médecin il regroupés autour transferts supposent toujours des giène voire aux circonstances traités soit des projets urbains ou de lui approprie les fondements transformations des amalgames générales de la géographie comme bliés des rapports officiels soit préalables pour la construction des contradictoires des réemplois frag disait Reynaud) la centralité et aux même des périodiques manuels et villes prônés par Jean Reynaud plus mentaires Le travail de repérage encyclopédies pour le peuple qui voies de communications thèmes de quarante ans avant Les points un certain nombre de notions pré particuliers de économie politique) étaient alors en circulation Les pro communs empêchent pas que ap sentes dans enquête et sur le plan jets amélioration ou même de re ou encore aux bienfaisances de la propriation soit partielle et que des de Belo Horizonte explicite des res construction ailleurs suggérés pour nature fécondité agricole et res mesures indispensables aux villes mo semblances mais surtout des diachro- Rio de Janeiro la fin du siècle sus sources en matériaux dans environ dernes associent On ne sera pas nies face aux textes fran ais Ce sont citent ainsi des discussions qui sont nement immédiat) surpris de telles discontinuités devant elles il faut retenir comme un des assez proches des idées de Jean Rey- Examinons-les un après autre deux genres textuels différents aux lieux de -la différence on essaiera naud sur le déplacement ou la va Suivant les préceptes de Jean Rey finalités et aux publics aussi divers et de comprendre dans cet espace- riation des capitales 11 De même naud enquête coordonnée par décalés dans le temps temps propre objet et ses ac les arguments débattus aménage Aarâo Reis démontre également teurs ment au nom de la salubrité dépla Le projet de déplacement de la combien la connaissance du milieu cement au nom de la centralko capitale du Minas Gérais commence physique est importante pour les in géographique voire économique et enquête en vue une ville prendre forme en 1893 partir de génieurs auxquels la multiplicité de besoin un réseau de circulation raisonnée et ses bases saint- cette enquête document on peut leurs savoirs permet élaborer une sont invoqués plusieurs reprises par considérer comme pratiquement uni lecture scientifique du paysage simoniennes la génération des concepteurs de Be que au Brésil pour tout ce qui touche proche de celle qui se faisait en lo Horizonte qui connaissaient les par quelle série études pré France un siècle auparavant17 ob la ville et le territoire La comparai textes de Michel Chevalier diffusés paratoires par quelles observa servation des conditions naturelles de son systématique et chiffrée établie dans le milieu des polytechniciens de tions et comparaisons multipliées sur les inégalités entre les sites est ex salubrité approvisionnement en Rio fig Les ingénieurs brésiliens il convient de passer avant oser ceptionnelle dans un pays où la eau potable étude du drainage et faisaient aussi référence aux travaux se faire un avis et de conclure fin du XIXe siècle on ne comptait de la déclivité des sols pour permet Haussmann et autres expé Sainte-Beuve pas encore de ces mémoires descrip tre écoulement des eaux de pluie
86 dernes est ainsi que les condi
tions du site pour installation des
égouts les facilités naturelles pour
éclairage électrique er la répartition
des équipements dans espace urbain
sont pensées par le biais des écrits
des hygiénistes fran ais qui seront
plus tard la base des règlements Illustration non autorisée à la diffusion édilité de la ville nouvelle21
Dans la suite du discours sur
tile qui prend en compte les rapports
de la ville future avec les conditions
topographiques autres préoccupa
tions fonctionnelles concrètes émer
gent est le cas des voiries urbaines
et du système de transports Jean
Reynaud avait écrit que le sol doit
être peu près horizontal pour la Villa Rica appellation Ouro Pre avant indépendance du Brésil en 1822 Vue partielle par Armand Julien Pallière pein
commodité de la circulation surtout tre er graveur lié aux artistes de la Mission Fran aise de 1816 professeur de dessin Ecole militaire de Rio où il vécu jus
en 1830 avant de retourner Bordeaux Huile sur toile Museu da Inconfidência Ouro Predo égard des chevaux et des voitures
... Quelques légères eminences
dit-il ne gênent pas la circulation
dès on arrange les rues en vue
une inclinaison peu sensible 22
Dans le même sens on lit dans en
quête qu une faible inclinaison de
vrait être propice la circulation des
véhicules et favorable au trafic de exception des égouts qui relèvent de tramways électriques prévision as préoccupations modernes) de même sez moderne et qui échappe aux dé que examen des conditions clima- bats traditionnels sur la composition tologiques et météorologiques sont urbaine des préoccupations classiques même
si elles sont ici analysées par des Mais attention portée au relief
moyens modernes tableaux statisti déborde largement le sens fonction
ques minutieux examens chimiques nel nous renvoyant par exemple
des échantillons des eaux et des sols aux descriptions de la beauté du site
recueillis dans chaque contrée clas de chaque ville concurrente On ob
sement des matériaux appropriés la serve que la topographie du Minas
construction ne présente guère de site plat pour
la nouvelle capitale les plaines mon Le fait de lier les données physi tagneuses entre 800 1200m al ques aux données humaines étude titude dominent le paysage il existe de état des populations des cinq lo peine quelques vallées sans acci calités manifestent aussi une préoc dents de terrain Or si on revient cupation caractéristique des enquêtes au texte de Reynaud il ne condamne du milieu du XVII siècle en France pas pour autant les collines mais il il agit de comprendre une situa suggère de les utiliser pour mettre en tion enracinée dans un milieu 18
valeur architecture Il même de thème qui réapparaît sous les mêmes Ouro Preto ancienne capitale remplacer lithographie faisant partie un très belles phrases sur la visibilité traité sur les mines de ingénieur allemand W.L von Eschwege Les chemins droits termes dans enquête brésilienne de la ville spectacle pour être vu de ne correspondent pas la réalité du pays alignement er accessibiliré sont le pro Cette écologie locale basée sur la loin du dehors si une ville veut pre de la pensée normative des voyageurs étrangers au cours du XIXe siècle nature été analysée par Claude Ni- Pluto Brasilienses... Berlin Reiner 1833 prévenir ceux qui arrivent elle en colet comme étant dans tous les les frappant par le charme ou la pays au cours du XIXe siècle une splendeur de ses constructions il lui obligation morale liée au régime po faut donc nécessairement quelques litique 19 La liaison organique
reliefs qui la rehaussent et sur les on veut établir alors entre science quels elle puisse dresser les oeuvres et politique hantait aussi au Brésil architecture dont elle se fait hon les médecins et les ingénieurs elle neur Les villes dont on ne peut faisait objet innombrables projets passer devant elles sans les saluer du discutés dans la presse de Rio20 regard et qui peuvent être vues
Assainissement et embellissement un coup il sont celles où les
sont toujours évoqués ensemble dans eminences se présentent comme une
le discours rationaliste sur les villes condition fondamentale de beau-
ré 23 Reynaud est ailleurs pas le Dans enquête pour le choix de la
capitale du Minas on relève en prio seul considérer les sires mouvemen
rité les améliorations hygiène et tés comme idéaux pour la construc
du confort de la vie urbaine appor tion des villes Fourier se référait aux
tées par la science et industrie mo avantages apportés par la vue une
87 ligne de collines ou de mon comme une solution favorisant uni ceux de Reynaud il parle propos de emplacement des villes belle
té régionale en même temps que la une planète unie et homogène Dans enquête on remarque le souci tagnes préférable au pays plat ...
qui ne suscite pas les formes 24 Le réconciliation des autonomies muni par la hiérarchie des diverses agréga examiner les possibilités natu
calcul de ce qui convient pour em cipales concurrentes ce qui corres tions en chaîne de la campagne au relles pour la construction carrières
placement des édifices la disposition pond bien idée saint-simonienne village du village la ville-capitale de pierres réserves de terre dépôts
au nom de utilité et de agrément de gravitation politique point et la nation tout entière et de sable et de bois dans
prônés aussi bien par Reynaud que quilibre et de cohésion entre des aux pays voisins le texte de Reynaud que le terrain
soit solide il ait autour les ma par Fourier seront ainsi repris par villes que leurs diversités géo-écono Cette proposition reste en fait
Reis dans les discours renvoyant au miques semblaient conduire au sépa tériaux nécessaires et que ces maté utopique étant donné unité alors
site puis au tracé de la nouvelle ca ratisme riaux soient la fois une impensable une région comme le
pitale exploitation facile et de bonne qua enquête reprend ainsi ambition Minas plutôt vouée au morcellement
lité On peut dire que la ville résulte irréelle union et de mobilité pré association Les observations Dans ce raisonnement qui va du
alors simplement un nouvel arran sente dans les projets antérieurs de ordre pragmatique emportent beau utile et vice-versa) il est
gement donné la masse minérale déplacement de la capitale on donc par la suite les données se rap évident que les défauts empêchant
dont son territoire se compose prônait organisation un mot portant au site et emplacement de Ouro Preto être maintenue comme
Réaliste Reynaud ajoute que dans typiquement saint-simonien un la ville dans le territoire prennent capitale ne tiennent pas seulement
certains lieux ces matériaux ne peu plan général de liaison du nord au principalement en compte les cul sa topographie mot qui revêt au
vent être employés grands frais sud de la république plan dont la tures vivrières et les ressources en tres formes que visuelles et qui dé
capitale serait le point central des matériaux de construction Une en sans compter il est bien rare il borde le seul cadre paysager On ait pas quelques-uns des éléments ramifications vers le littoral est quête prévisionnelle doit répondre reconnaîtra dans enquête pour le indispensables architecture qui ne vers les républiques du Plata au sud avant tout aux possibilités futures du choix de la capitale deux idées-forces soient situés hors de portée 28 On vers le Pacifique ouest On voit milieu physique fondement de empruntées aux ingénieurs fran ais sait que emploi des matériaux lo donc la capitale comme un centre toute planification urbaine celles de réseau et de centralité au
caux était un leitmotiv dans les textes intégration des réseaux dans Etat comme observe Fran oise Choay27 point articulation entre ville et ter concernant architecture au XIXe siè puis de celui-ci dans le pays le le rapport sur les localités inscrit ritoire En effet Ouro Preto ne
cle il fallait tirer le meilleur parti rayonnement allant même au-delà ainsi dans apriorisme des discours correspond pas la réflexion de type
possible des moyens mis disposi des frontières nationales grâce la caractéristiques du pré-urbanisme saint-simonien fondée sur la méta tion 29 coordination des chemins de fer et progressiste par la description il phore de la gravitation qui do
des voies navigables Cet effet global fait des bienfaisances de la nature mine les discours de Assemblée Pourtant les difficultés de créa
défendu par Reis de diffusion et et de économie des moyens dont Provinciale et les propositions de dé tion un contexte de production lo
entraînement 26 de la ville dans un dispose chaque lieu afin assurer placement de la capitale Comme la cale lors de la construction de la
plan extensif de circulation et de aux commanditaires la viabilité de plupart des villes minières de la ré capitale du Minas ne permirent pas
transports au nom une rationali entreprise Ce point nous permet de gion Ouro Preto fut située par me de suivre la lettre les conseils des
sation économique du territoire rapprocher encore une fois les condi sure de sécurité au temps de sa maîtres penser fran ais ceci mal
inscrit dans le raisonnement saint- tions examinées dans enquête de fondation coloniale en bout de route gré les mesures mises en place
simonien selon les termes qui sont celles prônées par Jean Reynaud et non aux croisements et ne pouvait construction de routes et de ponts
par conséquent pas répondre aux exi aux alentours de la ville et même
une ligne de chemin de fer urbain gences de rayonnement er accessi-
bilité qui imposent désormais provisoire traversant agglomération
de part en part avec des arrêts de La réflexion sur idée de la ville distribution devant les chantiers des comme agent de polarisation une édifices Ces mesures de rationalisa région organisant ensemble des tion avérèrent insuffisantes pour ac échanges la ville capitale comme compagner le rythme intensif des ud de communication est un travaux exigé par le gouvernement des principes de économie politique On dut finalement importer une fran aise qui se généralise apparais grande partie des matériaux même sant ici et là dans la formulation de le bois dont enquête avait relevé projets qui concernent aménage toute une gamme essences assortie ment de espace3 Cette réflexion études comparées des coûts était est pertinente pour un pays comme soumis aux difficultés extraction et le Minas du XIXe siècle dont les de transport depuis les forêts envi villes sont des unités fragmentées aux ronnantes Quant au fer matière activités économiques traditionnelle première pourtant abondante dans la ment vouées au marché externe on région elle sera exploitée par les rêvait une capitale comme centre Belges vingt ans plus tard il était des centres capable de polariser les lui aussi importé des ferronneries de intérêts agricoles industriels et poli Bruges sous forme éléments préfa tiques de toutes les régions Ainsi briqués constructifs et décoratifs Projet de gare embranchement par José de Magalh es 1894 Démolie dans les dans les discours fondateurs de Belo
années 1930 La bourgade choisie pour remplacement de la capitale devrait abord Horizonte idée de centralité va de La question des matériaux en en être reliée aux voies de communications ferrées existantes la forme inusitée du bân- pair avec celle un plan de circula traîne une autre celle de optimisa ment pour ce programme et emploi des matériaux modernes ont été aussi mis en tion et de transport pour faciliter le tion financière du projet voire du évidence dans les discours promoteurs commerce industrie et le ravitaille calcul des dépenses que détermine le
ment dans le but évident intégrer choix un site optimisation qui est
la future capitale un réseau global une des conditions favorables pour
de voies de communications fig établissement une ville selon les
On fait autre part appel des prin recommandations de Jean Reynaud
cipes de stratégie spatiale administra Les raisons économie orientèrent
tive la nouvelle capitale apparaît donc le choix de emplacement adé- dans le rapport final Aarao le mot topographie apparaît six quat
Reis Mais dans histoire des villes fois dans les deux pages de sa pré
les écarts restent inévitables entre la sentation au gouvernement ail
rationalité technique des ingénieurs leurs un réseau de triangulation
leurs discours descriptions et calculs fourni les bases de son tracé Nous
et la réalité des enjeux politiques ne pouvons donc pas simplement
nous borner affirmation rapide pour la mise en uvre Compétence
et pouvoir ne vont pas toujours de présente dans historiographie que
pair dans la gestion urbaine Lorsque le plan de Belo Horizonte ne tient
les politiciens locaux votèrent pour aucun compte de la configuration du
Belo Horizonte ce ne furent pas les site Le caractère rigide du projet de
circonstances générales de la géogra Reis explique par deux raisons
phie ou les avantages de commu premièrement la pesanteur des codes
nications et de ressources relevés modernes défendus par les ingé
dans enquête qui pesèrent sur leur nieurs brésiliens pour la construction
choix La délibération en faveur de des villes passait nécessairement par
cette bourgade dont les dispositions la critique des dispositions des villes
étaient même plus onéreuses ne fut anciennes filles du hasard ou de
une affaire intérêt politique circonstances commerciales aux
question implicite de histoire ur rues étroites et tortueuses des re
baine30 mais contraire au scientisme présentations stéréotypées que on Le portrait de groupe est une représentation des distinctions socio-culturelles
défendu par les polytechniciens les cadres de la Commission Constructrice de Belo Horizonte et ingéniew-en-chef retrouve dans les discours ayant trait
Aarao Reis avec le plan de la ville nouvelle en 1894 au déplacement de la capitale du Mi
nas Deuxièmement est une ville Le plan de la ville nouvelle il agit issue un pro
fragments archaïsme pos délibéré dont la prétention de
et de modernité rationalité justifie on en fasse voir
la différence celle qui lui donne as
II est inutile de dire on doit pect une ville bâtie avec mé
thode 34 Une ville fondée partir éviter autant que possible une
plaine sans montagnes contiguës de rien ne peut que suivre un plan
régulier et ce plan dessiné par un Ch Fourier
ingénieur géomètre tient évidem Le choix de Belo Horizonte pour ment compte de sa pratique et ré emplacement de la capitale consi pond une volonté régulatrice déré en fait comme peu judicieux par encore très forte dans le milieu des les experts réclamait une rhétorique polytechniciens Si on considère positive pour affirmer est encore que la matérialité formelle une ville Aarao Reis qui poursuivant la mis est indissociable de histoire intellec sion il fait sienne de fabriquer la tuelle de ses concepteurs le plan de ville nouvelle est convoqué par le Belo Horizonte fig 6) en dépit de gouvernement pour mettre en place sa simplicité graphique avère ainsi une Commission Constructrice fig 5) de même que enquête un document dont organisation sectorielle fon privilégié pour analyser les représen dée sur la pensée des réseaux révèle tations et connaissances urbaines de des ressemblances avec la France du époque Second Empire31 ingénieur mettra
de nouveau accent sur les condi Ce plan se compose de trois zones tions emplacement de la localité urbaine suburbaine et rurale é-
dont le nom est en soi déjà une chiquier étant plutôt appliqué pour image Belo Horizonte louant la la zone centrale qui suppose une
beauté et les convenances du site le double trame la géométrie en asso
panorama la luminosité et aéra cie deux systèmes de voies un qua tion32 Les dénivelés topographiques drillé et autre diagonal les mailles
qui étaient présentés comme des obs étant orientées dans deux sens diffé
tacles dans les premiers textes en rents mais inscrites dans une régu
viennent alors être envisagés sous larité globale On est tenté de
leurs aspects pittoresques Exami rapprocher la conception en trois nons donc comment la topographie Belo Horizonte Cidade de Minas) plan général organisé en trois zones dont la zones du plan de Belo Horizonte de densité de découpage été graduelle Un plan est en soi un manifesce de la pensée aurait pu être traitée par urbaniste celle de la ville idéale de Fourier elle urbanisrique de son temps et des lieux de son histoire homme du XIXe siècle suivant aussi divisée en trois enceintes35 Le Revista da Comiss Construtora da Nova Capital 1895 la pensée fouriériste construit son rapprochement vaut encore pour ce
rêve au milieu du réel 33 dans le cas qui concerne la faible densité des
de Reis tout indique on pas constructions prévue dans les zones
affaire un plan de ville pré-établi de banlieues par rapport la zone ur
un tel document ne faisait pas partie baine même si Belo Horizonte les
des annexes de enquête inverse parcelles demeurent clôturées de ma
des avant-projets architecture Le nière traditionnelle et elles sont
plan donc été réalisé sur place et tracées la règle en dépit des inten
cautionné par des études du terrain tions proclamées de suivre le re-
89 plus accidenté en zone Fourier on adopte pas un lief
centrale On peut néanmoins affir plan simple ... où on donne la
mer une réflexion plus moderne préférence tel ou rel architecte
est origine de la conception de mais on prend de chacun ce il
de bon pour en composer un cette zone suburbaine cité-jardin tout 40 avant la kare qui devait fonctionner
comme une transition entre la ville
et la campagne un espace intermé
diaire urbano-rural car dans la troi La ville contre la nature et
sième zone devaient installer les histoire communautés agricoles de culture vi-
vrière) Le plan de Belo Horizonte ex
Mais que dire de la critique fou- plique encore par une série de repré riériste et sainr-simoniénne faite aux sentations indissociables de la villes nouvelles civilisées de pensée de sa fondation Suivant les mensongère identité aux mono contradictions propres son tones échiquiers platitude des temps il reste fidèle des mythes rues droites la réperirion des quar provenant des Lumières mythes où tiers aux fa ades uniformes Reis intervention et aménagement de la ne pouvait ignorer cette critique re nature sont des cor ulLures41 Il est prise par ranr auteurs du siè Belo Hor zo vue panoramique prisii du haut de la rua ?..- B.ihia vers 1910 donc anachronique de demander appropriation des textes comme celle des images est dans la plupart de cas par- cle même si la plupart du temps ses concepteurs de prendre 1ë nature cielle et soumise des rythmes temporels er hls ronques différents Eu errer la criti elle reste dans le champ théorique telle quelle sans essayer de la trans que de ReynauJ envers les rues droites pas écho Belo Horizonte On ou ne applique quelques lo former homme du siècle est se gardera ... de prolonger les rues en ligne droire srir de trop grandes longueurs tissements paysagers Il faudra atten encore celui qui remodèle les choses er de les briser ou de les infléchir outre mesure ... Les longues rues drokes sont dre le début du XXe siècle en effet et espace pour reprendre Fourier généralement tristes et elles ont en outre inconvénient de faire paraître la ville pour que les rues cintrées ou ser plus petite elle ne est réellement car faure de points de repère on ne peut se Et sa ville est plutôt une rupture pentees voulues par Fourier ou rendre un compre exact de leurs dimensions Elles vont inverse de ce on doit un mode supplémentaire un aux angles courbes et brisés sui désirer elles semblent courtes qui les voit longues qni les parcourt complément naturel du site42 En vant Reynaud se généralisent sur tre il qui -i?iW lhorizon aube les plans de villes qui commenceront voir racontées par les chroniqueurs varier grâce usage de tracés po- de la ville les promenades Aarao Ivcentriques tenant compte des Reis il dessinait son plani ec encore des notions du biî et de idée archaïque de ville finie ou courbes de niveau Or Belo Hori le geste qui fonde ordonne espace de cité cloisonnée inspire ce bou utile par exemple intérêt pour la zonte est créée la charnière un il un véritable abîme qui ex végétation artialisée avec les dou levard comme tvpique des utopies changement du discours urbanisrique plique parfaitement on vu par bles rangées arbres soulignant les de la Renaissance pourtant on lui internat LJ.1 le retour aux che état de la réflexion urbanisrique larges voies ou la présence att-ribue des fonctions nouvelles mins des ânes par Camillo Sitte lui Au-delà de absence une pensée un parc situé comme il faut dans comme celle être utile la percep est de peu postérieur Par ailleurs le cu!ni i ste elle émergeait peine le sire le plus accidenté La première tion des impôts locaux et comme modèle basé sur éch quier était dans les pays européens) tour pro prônée par Reynaud sera typique de voie de beauté la fois de prome consacré par la tradition pour les cessus de tondarion est incompatible urbanisme de régularisation du nade et de circulation arguments villes nouvelles sans doute cause en effet avec idée de continuité his XIXe siècle37 tandis que la deuxième également rencontrées dans les textes de la facilité du lotissement) et il au torique Dans une région marquée fran ais39 suit la conception pittoresque tour ra fonctionné dans la pratique pen par les stigmates du passé sponta en insérant habilement dans le plan Reste évoquer un dernier point dant tout le siècle dernier Et puis neiste qui est celui des villes mon par son conrour géométrique Cela qui fait référence la rols aux uto lorsque au damier commencent se tagneuses penser le site consiste ne constitue pas un contraste la va- pistes aux hygiénistes et Jean Rey superposer des percées en diagonales alors surtout faire disparairre les riéré dans uniformité est dans air naud est la hiérarchisation de ce est pas simplement une cassure traces Ainsi le plan de la ville mo du remps Ainsi orthogonalité des de 1ë monotonie mais une réponse espace en termes de distribuci des derne ne peut se faire que sur la table voies crée des confluences sur des la logique de flux 3 au besoin équipements voire de localisation rase des horizons du déjà-là en places aux dimensions et formes di de aération er des communications fonctionnelle des services au nom antithèse avec image de la ville an verses toute-contenues dans une sy de la triade saluhritc commodité em Le tracé svmerrique er uniforme du cienne elle De même métrie générale bellissement est dans les faubourgs plan des villes nouvelles contrarie pour le destin des monuments dont on prévoyait de placer le cime manifestement les principes de Jean Ce plan est aussi intéressant par ancienneté est plutôt considérée tière abattoir hippodrome un la Reynaud la mobilité artificiellement idée un boulevard de ceinture de comme une entrave anachronique voir ec des bains publics dessinée et non-organique du réseau 35-00 de large et 10 km de long une valeur positive ces monu incinérateur la station de traite de voiries aussi Belo Horizonte qui interrompt irrégulièrement le da ments ayant pas assez de force les voies surdimensionnées entre les ment des eaux usées et même un four mier et délimite la zone urbaine en historique pour rester debout de quartiers non-constitués resteront crématoire tout ceci dans la partie une forme similaire celle de Paris mander leur intégration dans espace la plus basse le long de la rivière sui désertes pour longtemps fig Re Léonce Reynaud conseilla comme nouveau serait devancer le temps de sultat de IJ contradiction de inten vant la logique hygiéniste tandis que forme idéale du contour une ville la prise en compte du patrimoine du tion une croissance naturelle des réservoirs eau ser.iienr placés de ellipse très sensiblement déformée pays44 Les photographier ou les faire autre côté plus de 000 al manifestée par Reis avec la compo par la direction du fleuve et celle peindre avant leur disparition esc le titude sition pré-déterminée un plan-mo des vents régnants 38 Au-delà des seul geste de sauvegarde possible les dèle Exemple de écart entre les raisons topographiques qui semblent Ce sont toutes ces dispositions démolirions reprennent ailleurs représentations et les pratiques avoir imposé les limites des zones de archaïques et modernes qui deux motivations du discours urba
autres mesures prévues dans le composent ce plan on peut dire nisrique utopique la salubrité et Belo Horizonte ses dimensions ré
plan de Belo Horizonte en font un pondent la prévision démographi sorti une démarche typiquement embellissement qui avaient été déjà
montage de citations qui ont trait que de époque Retenons surtout éclectique suivant la déclaration de évoquées dans enquête Belo Horizonte années 1910 rue de Bahia la fois traditionnelle et moderne la Belo Horizonte au début siede Pour Jean Reynaud un des maîtres penser nouvelle capitale du Minas est une ville image du XIXe siècle où la îï ur- Aarâo Reis une ville est un tout harmonieux un emplacement convenable
ment choisi les rues les jardins les places publiques bien tracés le lieu de chaque banistique se révèle plus avancée que architecturale par la prévision du transport
édifice marqué les maisons qui élèvent au gré de chacun et dont on sent les mécanique dans le tracé les voies droites ponctuées arbres alignés et la condamna
voir elles sont toutes de la même famille Encyclopédie nouvelle.. tion de immeuble en hauteur au nom de hygiénisme
10 Vue de la gare centrale de Belo Horizonte au début du siècle sur une carte-pos 11 Belo Horizonte projet une nouvelle gare par Olivieri 1920 Les différentes
tale fran aise Démolie en 1920 et remplacée par une gare plus grande ce qui at gares construites er aussitôt démolies dans une période si courte confirment obser
vation de Claude Lévi-Strauss dans Tristes tropiques sur les villes brésiliennes teste le caractère labile des villes contemporaines auquel Reynaud se montrait
construites pour se renouveler avec la même rapidité elles furent bâties déjà sensible nous savons que si nous pouvons mettre nos édifices en état de bra
ver les injures du temps pendant une longue série de siècles il nous est impossible
de les assurer contre celles des hommes qui leur sont bien plus redoutables Traité
architecture
Dans les discours fondateurs ou ristique des descriptions de la bour tions Devant une situation topogra architecture et son image
dans les albums images de propa gade qui se mue en capitale Méta phique difficile comme celle de em urbaine placement de Belo Horizonte gande de Belo Horizonte on re morphose matérielle dit-on alors
La correction imperfections ingénieur et architecte étant par trouve les conceptions de Fourier fondée sur les contrastes on nie les
naturelles est prévue par Léonce ailleurs contraints de dessiner une propos de association de utile et vieilleries autant on affirme les
nouveautés 46 Dans cette représen Reynaud il se réfère aux ville progressiste rationnelle comment de agréable elles ressortissent une
tation est la logique de effet vi dispositions des capitales paradoxa pouvaient-ils estimer mathémati vision manichéenne du passage de la
suel de ensemble et de ses parties lement il prône en même temps la quement la valeur des accidents na ville ancienne la ville nouvelle la
transition du mal au bien a43 tran qui compte plus que le souvenir un nécessité de savoir tirer parti de la turels 47 Rappelons que intérêt
sition qui nous met devant le récit passé considéré comme sans valeur situation naturelle du terrain et cela pour le problème du rapport entre
imagé une métamorphose caracté au nom de la visibilité des construc objet architectural et son site la fig 10 11)
91 12 Belo Horizonte vue générale dans les années 1900 en évidence le palais présidentiel et les secrétariats Etat Du panorama la photographie la ville est un des thèmes
principaux de la représentation du XIXe siècle
faisabilité de architecture en semblables se généralise On peut en
correspondance avec espace réel core rapprocher le système orne
une ville nouvelle étaient chose mental gradué prôné par Fourier
rare époque48 Pourtant la revue de la conception des maisons-
de la Commission Constructrice de types de la nouvelle capitale mai
Belo Horizonte explicite clairement sons-types hiérarchisées en
son intention de jouer avec la va dimension distribution et surtout en
leur esthétique des eminences pour ornementation des fa ades compte
reprendre Reynaud) en concevant tenu des revenus et catégories de
une architecture qui se réfère aux fonctionnaires publics auxquels elles
panoramas et aux points de vue sont destinées Les différences avec
et en mettant accent sur les pers les idées de Fourier concerneront
pectives réciproques dues au rap échelle interdiction des immeubles
port entre disposition des édifices et collectifs et de toute construction
croisement des avenues La ville est très élevée) ainsi que les proportions
donc aménagée dans le but de ga relatives espace vacant destiné aux
rantir des effets artistiques 49 il cours et jardins il est plus limité
là une idée qui inscrit directe dans le cas de Belo Horizonte par
ment dans la ligne du garantisme la conservation des parcelles
visuel de Fourier ou de accrois étroites Tandis que la maison indi
sement de visibilité prôné par viduelle répond aux préceptes des hy
13 Belo Horizonte vue actuelle une rue du quartier des fonctionnaires Les giénistes fran ais52 la densité des lots Reynaud
grattes-ciels congestionnent le damier en renversant les rapports échelle entre reste conditionnée par la persistance Mais intention de tirer profit architecture et les rues la largeur de celles-ci trouvant finalement sa raison être de la structure parcellaire tradition des ondulations pour emplacement nelle brésilienne fig 16) des constructions ne articule pas
pour autant avec un plan rigide les Pour ce qui est des représenta
architecture qui dominait image bâtiments prônée dans les textes considérables travaux de terrassement tions empruntées la culture euro
de Belo Horizonte dès le début laisse fondateurs se fait par la soumission qui se sont imposés ont finalement péenne ainsi que des diachronies
croire que un été aménagé pour aux règles architecte en chef de été exécutés en partie Si suivant dans le champ de architecture pro
le futur tandis que autre ne peut les indiquer fig 14 15) la la pensée de Reynaud les édifices pre au XIXe siècle il aurait beau exprimer son présent Disconti Commission Constructrice puis la publics principaux dominaient bien coup dire sur la notion nuité que le temps et histoire de la mairie de les faire observer en vue la ville sur une colline aplanie ornement son traitement oscille
ville se chargera harmoniser de esthétique de ensemble de la fig 12) harmonie ensemble du simplisme sa quasi-absence ville 50 Revenons aux Fran ais Fou en revanche ajustant la morpholo fig 13) anarchie abus de son emploi rier se réfère une police générale gie du site au projet architectural pour reprendre les termes employés
de salubrité et embellissement gé est restée en grande partie inachevée par Fourier et qui se sont généralisés Une architecture policée rée par un comité apparat et dans la critique internationale33 La logique des flux ne est pas ac
Reynaud suggère le droit de sur cordée avec celle de effet En réali Cette notion est pas sans lien avec
veillance de Etat pour que du té on ne réussit que partiellement Arrêtons-nous alors une idée la dialectique de uniformité et de
point de vue artistique les maisons obtenir des perspectives dans la liée elle aussi la fabrication de la variété qui traverse le siècle Pour
soient soumises influence une plupart des cas les ondulations du image urbaine et qui nous permet notre étude de cas on assistera au même loi 31 Ainsi la prescription de terrain entraînent des plans syncopés de confirmer une nouvelle fois le triomphe de la variété explicite dans certains dispositifs dans les règle avant aboutir une vue quel rapport entre les concepteurs de Belo abondance décorative des fa ades ments édilité de Belo Horizonte Horizonte et les théoriciens fran ais les jouissances de la vue Fourier conque La juxtaposition dispropor fait une typologie de logements tionnée entre urbanisme et organisation générale des types de ont finalement emporté sur la ré-
92 de ornement dans archi pression
tecture de Belo Horizonte
fia 17 18 Et cela après les années
54
..en aziête une société idéale
Un dernier niveau de comparai
son entre images fondatrices et réa
lités de la ville nous conduit aux
représentations de la société dans la
rhétorique et dans espace urbain
On ne peut pas clore la confronta
tion des textes brésiliens et fran ais
sans examiner leurs différences rela
tivement la dimension sociale Ac
teur privilégié par Jean Reynaud dans
son article Villes habitant ordi
naire est pratiquement absent de
enquête il apparaît que lors des
topographies médicales des lieux
14 Belo Horizonte élévation du Palais Présidentiel par José de Magalh es élève en seconde classe une absence qui sera réitérée dans
Ecole de Beaux-Arts de Paris en 1878 il dirige la section architecture de la ville nouvelle en 1894 le plan de la ville et témoigne dans ses projets de attachement fran aise Le portrait négatif des villageois
exproprier illustre les textes fonda
teurs de Belo Horizonte il ressortit
la fois au darwinisme social et aux
représentations utopiques de contre-
société de ville épurée qui nou-
rissent encore la du siècle la
génération des ingénieurs polytechni
ciens brésiliens Le processus de for
mation une ville valeurs
modernes présuppose élimination
des gêneurs la toilette topo
graphique succède la toilette so
ciale 55 Indignes habiter un site
si plein atouts naturels les villa
geois sont considérés comme in
compatibles avec image urbaine
idéalisée qui installe lorsque cette
bourgade sera percée de larges ave
nues de spacieuses et belles rues or
nées de palais de marbre de jardins 15 Belo Horizonte projet un casino pour le parc municipal par José de Magalh es ensemble de de luxe un joli parc et entourée projets faits un seul coup ont mis en scène une ville qui été architecturale avant être urbaine Le
élégantes maisons de campagne on geste du découpage er de association des formes et volumes divers en hauteurs inégales esr propre archi
tecture éclectique de la deuxième moitié du XIXe siècle sera surpris apprendre une po
pulation mesquine habité..
Comme Fourier on veut croire que
la ville voire architecture transfor
merait le monde social
Selon la tradition classique la
ville est considérée non seulement
comme le lieu de la concentration
des richesses mais comme un mi
lieu esprits cultivés et éclairés w37
Les saint-simoniens amplifient cette
définition réaffirmant les villes
comme foyers de sociabilité intellec
tuelle centres intérêts et échan
ges matériels fig 19 Cette idée
laquelle ajoute ensemble des repré
sentations esthétiques et fonction
nelles présentes dans enquête et 16 Belo Horizonte vers 1910 Les dans le plan de Belo Horizonte se maisons demeurent dans alignement retrouve dans un texte de architecte conventionnel en bord de rue dans des José de Magalh es qui travaille avec parcelles étroites et profondes randis que ingénieur Aarâo Reis58 Ce texte of les avenues prennent la largeur et la fre une synthèse de la pensée la fois ligne droite propres aux temps modernes
93