LA TELEVISION INTERACTIVE

LA TELEVISION INTERACTIVE

-

Français
26 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description









LE LIVRE BLANC DE

LA TELEVISION
INTERACTIVE

Bilan Juin 2003













AFDESI
2, rue Troyon
92316 Sèvres Cedex-France
Tel : +33 (0)1 46 29 39 00
Fax : +33 (0)1 46 29 39 01
www.afdesi.org


REPRODUCTION INTERDITE © AFDESI Page 1 / 26



Ce livre blanc a été réalisé par l'AFDESI fin 2002 à partir des différentes
informations et études que les membres de cette association ont
acceptées de mettre en commun.

L'objectif de ce document est triple:
- Expliquer ce qu'est la télévision interactive et comment ça marche,
- Fournir des repères sur le marché et ses développements récents,
- Enfin, réunir des informations factuelles sur divers types de
services interactifs ayant remportés des succès avérés.

Que ce soit en France ou dans le reste du Monde, la télévision interactive
a désormais acquis ses lettres de noblesse, son fort développement, son
modèle économique vertueux et un bassin de foyers initialisé important
permettent de développer des applications innovantes et génératrices de
revenus.

L'association AFDESI regroupe la plupart des acteurs français de ce
marché. Sa mission consiste à faire découvrir le formidable potentiel de
ce media interactif et à accompagner les fournisseurs de contenus, les
éditeurs, les annonceurs, les développeurs d'applications et les
fournisseurs de technologie dans leurs développements sur ce marché ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 128
Langue Français
Signaler un problème
       
      
LE LIVRE BLANC DE  LA TELEVISION INTERACTIVE  Bilan Juin 2003
    
                   AFDESI   2, rue Troyon 92316 Sèvres Cedex-France Tel : +33 (0)1 46 29 39 00 Fax : +33 (0)1 46 29 39 01 www.afdesi.org  
        
 REPRODUCTION INTERDITE © AFDESI  
Page 1 / 26
   Ce livre blanc a été réalisé par l'AFDESIfin 2002 à partir des différentes informations et études que les membres de cette association ont acceptées de mettre en commun.  L'objectif de ce document est triple: - Expliquer ce qu'est la télévision interactive et comment ça marche, - Fournir des repères sur le marché et ses développements récents,  Enfin, réunir des informations factuelles sur divers types de -services interactifs ayant remportés des succès avérés.  Que ce soit en France ou dans le reste du Monde, la télévision interactive a désormais acquis ses lettres de noblesse, son fort développement, son modèle économique vertueux et un bassin de foyers initialisé important permettent de développer des applications innovantes et génératrices de revenus.   L'association ISEDFA regroupela plupart des acteurs français de ce marché. Sa mission consiste à faire découvrir le formidable potentiel de ce media interactif et à accompagner les fournisseurs de contenus, les éditeurs, les annonceurs, les développeurs d'applications et les fournisseurs de technologie dans leurs développements sur ce marché.       SOMMAIRE  1. Comment la télévision devient de plus en plus interactive ?  2. La télévision numérique, un marché en plein essor  3. « Best of » des applications de TVi en Europe  4. Des résultats extrêmement prometteurs  5. Présentation de lAFDESI  
 
2
QUELQUES CHIFFRES CLES SUR LA TVi    o Avec3,8 millions de foyers français abonnés à une offre numérique, environ 10 millions de téléspectateurs ont désormais accès à la Télévision interactive.  o La TVi30 millions de foyers équipés soit environen Europe, c'est  80 millions d'individusans ce sont 70 à 80 millions de. Dici trois foyers qui devraient être abonnés en Europe, toutes plates-formes confondues (câble, satellite, numérique hertzien,).  o Trois cents services interactifs sont déjà diffusés en France.  o du Câble et du Satellite utilisent au moinsPlus 90% des abonnés un des servicesqui leurs sont proposés par leur opérateur.interactifs  o Lechiffre d'affaires généré par la TVI en France au travers de services tels que le Pay Per view, le PMU, le téléachat a dépassé230 millions d'euros en 2001,selon les chiffres communiqués par les opérateurs.  o  brother »En Angleterre sur les 22M. de votes à lemission « Bigil y a eu autant dappel par la Télévision Interactive que par le SMS, alors que le prix était de 0,94 par minute en Tvi . « Avec the Test Nation » de la BBC, 4 millions de personnes ont suivi cette émission et ont utilisé le dispositif interactif pour calculer leur QI.Soit 45% des foyers ayant un accès à la TV numérique par Satellite.  o Pizza, le chiffre daffaires généré par la TVi estPour Dominos aujourdhui trois fois plus important que celui du web  o La TVI c'estchaque mois  plus de 55 millions de contacts interactifs, ciblés, avec les téléspectateurs s,çniaFar   Comparaison TVi et Internet (en millions de visites par mois) Comparaison de l'audience des plus grands portails interactifs français   al Cna Satellite ooda rf.Wan  TPS  Aol.fr
25,1 32,4
 33  21 
 Source MediaCabSat  juin 2002 Source Jupiter MMX - février 2002
 
3
 1. Comment la télévision devient de plus en plus interactive ?  Jusquà une date récente, la télévision noffrait que des programmes regardés de manière passive par les téléspectateurs, linteractivité se limitant au télétexte. La rrivée des décodeurs numériques rend désormais possible le développement de programmes et de services interactifs, véritable nouvelle génération de chaînes de télévision.  1.1 - La Télévision numérique permet la démultiplication des chaînes  Les images restituées par la télévision traditionnelle et diffusées par le réseau de faisceaux hertziens sont de type analogique. La télévision numérique, quant à elle, traite des signaux de type numérique : la technologie de compression numérique transforme les images et les sons en langage binaire (de type informatique). Cette technologie permet ainsi de démultiplier les capacités de transmission : numérisées et compressées, les images produites sont six à huit fois moins volumineuses que les images analogiques correspondantes, et sont de meilleure qualité (les parasites sont éliminés) pour limage et pour le son. Les images numériques sont transmises soit par satellite, soit par câble, soit bientôt par voie hertzienne terrestre (numérique hertzien).   1.2 - Le décodeur rend possible linteractivité  Linterface entre le signal numérique et la télévision est assurée par le décodeur qui décrypte et décode les images. Le décodeur numérique peut être assimilé à un ordinateur particulier, situé au centre du foyer. En effet, il contient tous les ingrédients nécessaires pour réaliser des applications interactives : un microprocesseur, de la mémoire, des circuits pour la vidéo MPEG2, un dispositif dencryptage, un dispositif de paiement sécurisé, un modem pour la voie de retour téléphonique ou câble et bien sûr une télécommande servant dinterface. Un décodeur numérique est moins puissant quun ordinateur mais il est par contre beaucoup mieux adapté à un usage grand public car plus simple dutilisation (pas de barrière technologi que contrairement à un PC) et il est plus performant pour la diffusion du son et de limage. La norme DVB (Digital Video Broadcast) fait figure de standard mondial, ce qui permet de faciliter le travail des développeurs et permet damortir leur travail.  Si le standard est unique, il existe plusieurs logiciels dinteractivité TV ou systèmes dexploitation (OS). Le système dexp loitation prédominant est OPEN TV, un système utilisé en France par TPS, France Telecom Câble, Noos, NTL et de nombreux autres réseaux en Europe comme dans le reste du monde. OPEN TV équipe plus de 30 millions de décodeurs installés à ce jour dans le monde. 
 
 Canal+ Technologies (groupe Thomson) développe MediaHighway, une gamme de logiciels d'interactivité utilisée par de nombreux opérateurs de TV numérique à travers le monde dont parmi les plus grands Canal+ en Europe, NewsCorp en Italie, Astro en Asie et DIRECTV aux USA. MEDIAHIGHWAY couvre aussi bien les systèmes de première génération ainsi que les solutions DVB-MHP et les systèmes utilisant les technologies PVR comme celui qui équipe Pilotime, le décodeur récemment déployé par Canalsatellite en France. Au total, près de 15 millions de décodeurs embarquent la technologie de Canal+ Technologies dans le monde.  Il faut également compter sur les sociétés américaines Liberate, PowerTV, Microsoft, et Européenne avec Netgem et le standard émergent MHP.   1.3 - De la télévision numérique à la TV interactive  Le nombre de chaînes disponibles pour le consommateur est en croissance rapide. Le téléspectateur européen peut aujourdhui faire son choix parmi plus de 250 chaînes et services. Il y consacre en moyenne plus de 3 heures 30 par jour (davantage encore aux Etats-Unis), faisant de la télévision, le premier équipement domestique au monde et lun des tous premiers loisirs.     La baisse des coûts de transmission a ainsi permis lémergence de chaînes (hyper)thématiques avec des budgets de fonctionnement plus modestes qui ciblent des segments spécifiques de population. Parallèlement, les opérateurs de bouquet câble ou satellite, les chaînes de télévision généralistes et thématiques, les producteurs TV cherchent à générer toujours plus daudience, à accroître leurs parts de marché, à satisfaire et fidéliser davantage leurs téléspectateurs en leur permettant notamment dinteragir avec les programmes (via leurs avis, leurs votes, leurs sondages, leurs participations, etc). Cela ouvre la voie à la création de et programmes TV services interactifs, plus personnalisés et à grande valeur ajoutée. Ce sont ainsi les services et programmes interactifs qui constituent un des facteur clé de différenciation du numérique par rapport à lanalogique et des chaînes les unes par rapport aux autres.  Aujourdhui, les fabricants de décodeurs numériques, les fournisseurs de contenus, les éditeurs, les chaînes et les opérateurs du câble, du satellite et bientôt du numérique terrestre peuvent construire des avantages concurrentiels importants et de nouvelles sources de revenus grâce à la TVi.  
 
5
 2. La télévision numérique, un marché en plein essor  Le préalable à lexistence même de linteractivité, cest le passage de la télévision analogique à la télévision numérique. Le développement du marché de la télévision interactive est donc fonction du déploiement de la télévision numérique.  2.1 - Un précurseur : le marché français  Cest en France qua été donné le coup denvoi de la télévision numérique avec le lancement dès 1996 des bouquets satellitaires CanalSatellite (2,1M dabonnés en septembre 2002) et TPS (1,1M dabonnés en 2002). Les opérateurs satellitaires, Canalsatellite et TPS, furent les premiers à enrichir leurs offres de services et de programmes interactifs. A fin 2001, plus dune centaine de services interactifs étaient proposés aux abonnés sur le satellite et plus modestement sur le câble, plus de 300 en 2002. Parmis lesquels viennent les opérations événementielles : jeux-concours, votes au cours des émissions, ou bien publicité interactive.  En septembre 2002, le nombre de foyers abonnés à la TV numérique en France dépassait les trois millions et demi, soit un potentiel de 9 millions d'utilisateurs de services interactifs.  Selon lIDATE, à lhorizon 2005, 14,5 millions de Français seront équipés dun terminal permettant daccéder à une offre de services de télévision interactive. Toujours selon IDATE, les revenus de la télévision interactive en France atteindraient 20 milliards de francs en 2005.   2.2 - Le numérique en Europe  Au-delà de la France, le numérique sest également développé dans les principaux pays dEurope. Citons notamment BSkyB au Royaume -Uni, Via Digital et Canalsatelite Digital en Espagne, Tele+ et Stream en Italie, Viasat et Canal Digital en Scandinavie, Cyfra+ en Pologne, MIH en Grèce, Teleon et Digiturk en Turquie  En 2002, 30 millions de foyers européens reçoivent déjà la télévision en numérique.  L'Europe reste la zone géographique où la pénétration de la TVi est la plus importante (56% des individus utilisateurs de services de TVi, fin 2001), viennent ensuite les USA ( 34%), le Japon (8%) et l'Amérique latine (2%).Partout ailleurs, le marché reste embryonnaire avec une offre peu développée ou des expériences "pilotes".L'IDATE estime que fin 2001 environ 17 millions de foyers (soit 41,5 millions d'individus) pouvaient être considérés comme utilisateurs actifs de services de TVi.  
 
Le Royaume-Uni est aujourd'hui le marché le plus développé au monde . Il peut en effet se reposer sur la base d'abonnés à une offre de TV numérique la plus importante d'Europe (7,7 millions). La forte position du satellite avec Sky Digital, très dynamique dans le domaine, a aussi fortement contribué au succès des services de TVi dans le pays. La BBC également participe largement au développement de ce marché, puisqu'elle a développé plus de 59 applications interactives en 2001. Les câblo-opérateurs, Telewest et NTL, restent en retrait par rapport à Sky Digital. Néanmoins, leur offre est assez développée avec, pour Telewest, plus de 120 services incluant, outre l'accès à Internet, EPG, T-Commerce, musique et jeux à la demande.
DTV Households in Western Europe,  2001-2005 120 80% 99 100 8659%60% 80 7152% 60 42 5643%40% 35% 40 3226% 2420%20% 2015% 0 0% 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 DTV HHs Western Europe Percentage of Total HHs   Source : Jupiter MMXI, 2002   Selon une étude du cabinet anglais Jupiter Communicationsla télévision numérique pourrait toucher 70 millions de foyers en Europe dici 2005.  
 
7
DTV Households in Europe, by countries, 2001-2007
Germany Austria 25 000ndSiwztreal UK Ireland 20 000Sweden Denmark 15 000Norway Finland 10 000Netandsherl Belgium Luxembourg 5 000France Italy -Spain 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007Portugal Greece    Source : Jupiter MMXI European DTV Forecasts 2001-2007, 01/02  2.3 -Un marché potentiel énorme  Le premier levier de croissance vient de la volonté des opérateurs de développer le numérique. Les câblo-opérateurs poursuivent leurs investissements pour transformer les réseaux analogiques en réseaux numériques, ceci afin daccroître leurs capacités de distribution et d enrichir leur offre auprès de leurs abonnés.  Le deuxième levier de croissance proviendra dubasculement définitif de lanalogique hertzien vers le numérique, décidé par la grande majorité des gouvernements des pays développés et destiné à libérer des fréquences analogiques. Ce basculement fait ou fera lobjet de lois et sétalera dici à 2010 environ.  Le numérique progresse y compris sur des marchés plus récents, tel que celui des Etats Unis. Assez logiquement en effet, les Etats-Unis devraient se convertir massivement au numérique :75% des ménages américains ont déjà un abonnement câble ou satellite.  Le marché asiatique et surtout le Japon constituent également une source de développement potentiel important, leur équipement étant à ce jour extrêmement réduit dû à des choix technologiques non encore stabilisés.   Selon Allied Business Intelligence,sur un milliard de foyers équipés de téléviseurs dans le monde, plus de 240 millions auront un téléviseur numérique en 2005 (chiffre que nous jugeons toutefois surestimé).   
 
Au total, l'IDATE estime par ailleurs que,fin 2001, près de 75 millions d'individus dans le monde (soit 32,3 millions de foyers TV)t étaien utilisateurs de services de TVi s'agisse de la consultation d'un (qu'il EPG (Electronic Program Guide), d'un abonnement au services de PPV (Pay Per View), du recours à un service de VOD (Video On Demand), d'une connexion à un service de TVi indépendant, d'une participation à une émission de TV enrichie ou interactive ou d'un accès à la Toile via le Web).  
A l'horizon 2005, l'usage des services de TVi pourrait ainsi concerner environ 380 millions de d'individus dans le monde. 
     
 
  
 
  
 
 
   
 
3. « Best of » des applications de TVi  Ces dernières années, les opérateurs européens ont proposés plusieurs centaines de services et de programmes interactifs à leurs abonnés, dans des domaines aussi variés que le jeu, les services bancaires ou la télévision enrichie. Parmi eux, certains se sont installés, ont développé leur audience et font désormais partie intégrante de loffre de ces opérateurs.  Note : Les exemples cités ici nont aucun caractère dexhaustivité ni dexemplarité, ils viennent illustrés differents services parmis ceux réalisés par les sociétés qui ont bien voulu partager ces informations avec les rédacteurs de ce livre blanc.     Angleterre : services utilisés par les abonnés de Sky digital en 2001
10
 
 3.1  Des services d'informations interactifs:  Un des services rencontrant le plus de succès auprès des téléspectateurs est celui du guide électronique des programmes (ou EPG  Electronic Program Guide). La diversité des programmes diffusés par les bouquets numériques peut quelquefois laisser perplexe un téléspectateur désireux darrêter son choix pour la soirée. Un EPG bien conçu , offrant une recherche multicritères ou émanant dune source dans laquelle celui -ci a toute confiance, pourra faciliter la programmation de sa soirée.  En matière dinformation, linstantanéité et lexhaustivité que peuvent apporter la TVi constituent des avantages sensibles par rapport à dautres moyens dinformations. Ces avantages se trouvent renforcés lorsquils sont exploités de façon intelligente en conjonction avec un programme télévisuel.   SKY NEWS ACTIVE
    
 
 En juin 2000, le chaîne anglaiseSKY News lance une chaîne d'informations interactive qui remporte rapidement un vif succès. Les téléspectateurs peuvent choisirent entre différents contenus d'informations, dans différents formats: huit journaux télévisés thématiques, video clips, textes d'information contextuelle. Depuis mars 2001, ils peuvent également prendre part à des votes sur des sujets d'actualité, grâce à leur télécommande. 2,4 millions de votes ont été enregistrés en deux ans. Durant la campagne d'élection général de 2001 en Angleterre, 350.000 votes ont été enregistrés en une seule journée  
 
11