Langue & Culture Françaises - LCF Magazine N°3

Langue & Culture Françaises - LCF Magazine N°3

-

Documents
42 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Troisième numéro du magazine LCF (Langue et Culture Française). Ce mensuel a pour objectif de promouvoir la culture et la langue française à travers le monde, tout en étant adapté au niveau des apprenants du français à l'étranger.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 juin 2013
Nombre de visites sur la page 135
Langue Français
Signaler un problème

Sommaire
Culture
Cinéma :
p.4 David et Madame Hansen dʼAlexandre Astier
Livre :
p.6 Léon et Louise dʼAlex Capus
Musique :
p.7 Dominique A
Arts :
p.9 Les festivals nantais
Édito
Mode
Voilà notre numéro 3 ! Créateurs :
p.11 Lapincitron et Fabric poésyLe « Projet LCF » n’est plus un projet, c’est une réalité !
Chaque jour qui passe, chaque article que nous écrivons,
nous rendons ce rêve un peu fou plus réel. A présent, Sociétésommes lus dans 146 pays et nos lecteurs réguliers
Tourisme :se comptent en dizaines de milliers. Notre but : vous p.12 Rendez-vous à Nantes
permet re, à vous qui n’êtes pas de langue maternelle Société:
p.14 La France et les langues régionales française, de pratiquer cet e langue en dehors du cadre
Vivre en France :de la classe. Lire en français devient tout simplement
p.16 Vacances et jours fériés
un loisir.
Sport :
Nous espérons très sincèrement vous faire aimer notre p.19 Quizz : connaissez-vous les sportifs français ?
langue à travers ces petits morceaux de notre culture : la Fêtes :
p.21 Joyeux Noël et Bonne Annéemusique avec Dominique A, le cinéma avec Alexandre
Astier, la cuisine avec les biscuits, la lit érature avec
Jules Verne, André Chedid et Alex Capus, etc. Vous Médias
trouverez également des articles sur les fêtes de Noël, les
Publicités :langues régionales, le sport ou encore la ville de Nantes. p.22 La publicité sʼempare de Noël
Faites passer le message autour de vous !
Vidéo :
p.24 Préparation à vidéo :
Que sont devenus les parfumeurs ?PS : Ce mois-ci, nous n’avons pas de rubrique « Correspon-
dants ». N’hésitez pas à vous manifester pour y fi gurer.
Langue
Lit érature :
p.26 Vingt-mille lieues sous les mers de Jules Verne
Francophonie :
p.28 Au coeur du coeur dʼAndrée Chedid
Grammaire :
p.30 Révision : le futur
Florence Teste, rédactrice en chef
Gastronomie
Cuisine :
p.32
Le Petit-beurreNouveau !
Produit régional :
p.34Dans le lexique, nous avons rajouté La mâcheCatégorie v. verbedes indications sur la catégorie
grammaticale n. Terroir :nomgrammaticale, le genre et le nombre des p.36adj. Le vinadjectif
mots. Quand il sʼagit de plusieurs mots, adv. adverbe
nous ne donnons pas ces indications
Voyagespour ne pas provoquer de confusion.
m. masculinGenre Rappel : le lexique donne le sens des
f. féminin Une Française en voyage :mots dans le contexte précis de lʼarticle ;
p.38 Visite au Pays du Matin Calmeil nʼaborde pas les emplois différents s. singulierNombre
p.quʼils pourraient avoir dans une autre pluriel Événements internationaux :
p.40situation. Voyage vers lʼexotiqueCinéma
par
Marion Munoz & Alex Flacoute
En cette fi n d’année, avec les gros succès du
moment (Skyfall et Twilight) et les autres à
venir (Le Hobbit), il est diffi cile pour un fi lm plus
«discret » d’avoir droit à sa petite publicité. Du
communiquer avec elle. Pourtant, David, avec ses coup, nous, on vous en parle !
méthodes peu habituelles, va tenter de percer le
mystère de Mme Hansen et chercher à comprendre
les origines de son traumatisme.
David et Madame Hansen
L’histoire est relative-
d’Alexandre Astier ment simple. Et pourtant,
Alexandre Astier réussit
4le pari de tenir le specta-
5teur en haleine jusqu’au
bout. Bien sûr, ce n’est pas
un fi lm à suspense, mais le réalisateur se sert adroi-
tement de l’histoire et de ses personnages pour créer
une certaine tension, et ainsi parler des accidents de
6la vie, des fêlures et des secrets cachés au fond de soi.
Les acteurs sont très bons, jouant avec naturel et
7délivrant les émotions sans en faire trop .
Evidemment, on reconnaît le « style Astier » dans
son premier fi lm, car même s’il met de côté l’humour,
on retrouve ses thèmes favoris, qu’il explorait déjà
dans Kaamelot (voir encadré) : la famille, les enfants,
les secrets.
Bref, une très belle surprise pour son passage au
8grand écran !
© Pathé distribution
David (Alexandre Astier) est un jeune ergo-
1 2thérapeute , qui travaille dans une clinique en 4 39
Suisse. Un jour, l’équipe médicale lui confi e une
patiente, Mme Hansen-Bergmann (Isabelle Adjani).
3Celle-ci souff re d’amnésie , et personne n’arrive à
© Pathé distribution
lcf - Cinéma
LEXIQUE
1. ergothérapeute (n. m.s.) : rééducateur
2. clinique (n. f.s.) : hôpital privé
3. amnésie (n. f.s.) : perte de mémoire
4. réussit (v. réussir) le pari : surmonte la diffi culté
5. tenir en haleine : garder l’attention
6. fêlures (n. f.p.) : cassures
7. en faire trop : exagérer
8. grand écran (m.s.) : cinéma (au contraire : petit
écran = télévision)
9. long métrage (m.s.) : fi lm pour le cinéma
10. clôturera (v. clôturer) : fi nira
11. œuvre culte : qu’il faut absolument connaître
12. saga (n. f.s.) : suite d’œuvres, série
13. se faire la main : s’exercer, pratiquer, s’entraîner
14. censé (adj. m.s.) : supposé
© Pathé distribution
© Pathé distribution© CALT Productions
Tout d’abord, Alexandre
Astier interprête le Roi
Arthur. Son père, Lionel
Astier, interprète le
beau-père du roi Arthur
(Léodagan) et le mari de
Dame Séli. Il a beaucoup
© CALT Productions
joué et mis en scène au
théâtre.
Joëlle Sevilla, qui in-
terprète Dame Séli, est
la mère d’Alexandre.
Elle a créé l’Acting Stu-
© CALT Productions
dio à Lyon, un établissement qui réunit une école
d’acteurs ainsi qu’une société de production. Elle y Kaamelot , enseigne également.
toute une histoire (de famille) !
Simon Astier, demi-
frère d’Alexandre, Avec David et Madame Hansen, Alexandre Astier
joue dans Kaamelot , 9réalise son premier long métrage . Pourtant, ce n’est
le célèbre Yvain. C’est
pas un débutant. En eff et, il est le créateur-scénariste-
un chevalier fainéant
acteur-réalisateur-monteur-compositeur (ouf !) de la 14 et peureux, censé
série télé Kaamelot . C’est grâce à cet e dernière qu’il
aider Arthur dans
s’est fait connaître, et depuis sa diff usion en 2005, elle
© CALT Productions sa quête du Graal.
est devenue un véritable phénomène; on peut même
Simon Astier s’est lui aussi lancé dans la réalisation,
10dire qu’elle a at eint le statut d’ « œuvre culte» .
en créant Hero Corp, une série humoristique sur des
super-héros.
Cet e série, qui compte 6 saisons, raconte de manière
Enfi n, la mère de Simon Astier (et ex-compagne de
comique, la vie à la cour du roi Arthur et des Chevaliers
Lionel), Josée Drevon, interprète Ygerne de Tintagel,
de la Table Ronde.
qui est la mère du roi Arthur.
D’ailleurs, même si elle est terminée à la télévision,
Astier compte tourner une trilogie de fi lms pour le
En résumé, si Alexandre Astier parle si bien (et si 11 12cinéma, qui clôturera vraiment la saga . Et c’est
drôlement) de la famille dans sa série, c’est sûrement 13pour se faire la main qu’il décide de réaliser entre
que travailler avec la sienne lui donne beaucoup
temps David et Mme Hansen.
d’inspiration.
Actu DVD
A noter la sortie du dernier
spectacle d’Alexandre As-
tier e ma joie demeure !
dans lequel il inter-
prète avec humour le
célèbre compositeur
Jean-Sébastien Bach.
© CALT Productions
5Kaamelot , c’est aussi et surtout l’univers Astier.
Toute sa famille, ou presque, a joué dedans, et elle est
très active dans le milieu du théâtre, du cinéma et de
la télévision.
lcf - Cinéma
QLivre
par
Noémi Gardet
Ce mois-ci, je vous propose
de découvrir un très beau ro-
man paru à la rentrée littéraire
2012, Léon et Louise, écrit par
Alex Capus. Une fois n’est pas
coutume, le texte original n’a
pas été écrit en français, mais
l’auteur et l’histoire qu’il nous
raconte sont liés à la France.
Léon et Louise,
d’Alex Capus
© collection Lecomte
À la fi n de la Première guerre mondiale dans un L’histoire d’amour de Léon et Louise nous fait
petit village français, Léon et Louise se rencontrent traverser une grande partie du XXe siècle français.
1 D’un petit village de campagne typique à la fi n dans un café. Les deux jeunes gens se lient d’amitié
avant de tomber amoureux, mais leurs chemins des années 20, jusqu’à Paris sous l’Occupation
7sont brutalement allemande lors de la Seconde guerre mondiale,
séparés lors d’un nos deux héros vivront une vie mouvementée tout
2bombardement près en essayant de joindre leurs destins.
Léon et Louise est un roman passionnant qui mêle de la côte normande.
La suite est dans le à la perfection histoire d’amour et roman historique
3 8 9tourbillon de leurs sans jamais basculer dans la mièvrerie ou
vies qui ne cesseront de l’ennui, sans doute grâce à l’implication personnelle
se croiser. de son auteur. En eff et, Léon n’est autre que le
grand-père d’Alex Capus qui s’est inspiré de cet e Avant cela, un long si-
10lence de plusieurs an- vie surprenante pour captiver ses lecteurs ! Le
nées où chacun ignore si mystère autour de la réalité des faits est intact, mais
l’autre a survécu et fi nit fi nalement on ne le regret e pas, c’est encore plus
4par tourner la page … fort comme ça…
jusqu’à une rencon-
tre de hasard sur deux Né en France en 1961, l’auteur franco-suisse a
quais de métro opposés, habité pendant une partie de sa jeunesse dans
5qui réveillera des sentiments longtemps enfouis et l’appartement parisien de son grand-père avant de
leur donnera une nouvelle chance. Mais voilà, Léon retourner dans le pays natal de sa mère, où il a déjà
6
publié de nombreux romans en allemand.est à présent marié avec Yvonne et la Seconde guerre
mondiale est sur le point d’éclater. De nombreuses
6 Léon et Louise de Alex Capus, traduit de l’allemand par Ema-péripéties at endent encore nos deux âmes-sœurs.
nuel Güntzbuger, Editions Actes Sud.
lcf - Livre
LEXIQUE
1. se lient d’amitié (v. se lier) : deviennent amis
2. bombardement (n. m.s.) : at aque par des bombes, des
missiles
3. tourbillon (n. m.s.) : mouvement en rond
4. tourner la page : oublier, changer de vie
5. enfouis (adj. m.p.) : enterrés, cachés au fond
6. péripéties (n. f.p.) : aventures
7. Occupation allemande : période où les Allemands
avaient envahi la France
8. basculer (v.) : tomber
9. mièvrerie : (n. f.s.) : manière molle, plate, sans intérêt
10. captiver (v.) : retenir l’at ention, at irerMusique
© Crédits Franck Loriou
par
Alexis Caucigh
Dominique A
(Cinq 7 Wagram Music)Vers les lueurs
© Crédits Franck Loriou
3Il atteint la notoriété en 1995 avec son opus La Auteur compositeur français, Dominique Ané (c’est
mémoire neuve diff usé sur les radios françaises son vrai nom) a vécu sa jeunesse à Nantes, où il
et avec le clip vidéo du titre Twenty two bar. commence sa carrière musicale dans les années 1990.
1 La reprise de la chanson Les Enfants du Pirée Je peux vous citer une anecdote amusante : à
remportera aussi un beau succès à la sortie de son cet e époque, il produit lui-même ses œuvres, il les
2 album Auguri en 2001.enregistre directement sur des cassettes , oui j’ai bien
L’univers de cet artiste peut paraître complexe, dit des casset es, et arrive à les vendre à la sortie de ses
minimaliste et froid lorsqu’il compose ses premiè-concerts.
res œuvres au synthétiseur et à la guitare, mais
sa poésie est toujours teintée
d’émotions vives et de senti-
ments profonds. On reconnaît
la sincérité du chanteur engagé,
sans concession dans toute son
œuvre, ainsi que sur la scène,
lorsqu’il se produit.
© Crédits Franck Loriou
4Parfois mélancolique , parfois révolté, c’est un
double concentré de poésie et de rock, un peu
comme une impression de chaud-froid.
Dominique A se renouvelle et nous off re à chaque
sortie de disque de belles surprises musicales. Son
5dernier album Vers les lueurs ne déroge pas à
cet e tradition. En eff et, en unissant un ensemble
classique à un univers rock et en utilisant des
6instruments à vent, il étoff e ses compositions et Son premier album La fosset e, paru en 1992, a reçu de
sa voix chaleureuse, comme de la haute couture. remarquables critiques, notamment de Bernard Lenoir,
Dominique A sort de l’ombre et revient sous la animateur d’une émission radio bien connue (Lenoir sur
lumière pour nous off rir cet album magnifi que et France Inter) et Arnaud Vivian, journaliste dans un ma-
envoûtant.gazine Rock de référence (Les
Inrockuptibles).
Le coup de coeur d’Alexis :
Ornette Featuring Mike Ladd, Sur le Sable 7
Un savant mélange de trip-hop et de douce mélodie
rappelant le folklore français.
A voir sur Dailymotion :
ht p://www.dailymotion.com/video/xsd3rz_ornet e-sur-le-sable-feat-mike-ladd-offi cial-video_musi c
© Julien Reymond & Bettina Kee
lcf - Musique
LEXIQUE
1. anecdote (n. f.s.) : petite histoire amusante ou marquante
2. cassettes (n. f.p.) : ancêtre du mp3, bandes magnétiques
enregistrées (qui s’emmêlait souvent !)
3. atteint (v. atteindre) la notoriété : devient célèbre
4. mélancolique (adj. m.s.) : triste à cause du passé, qu’il
regret e
5. ne déroge pas (v. déroger) : qui ne fait pas exception
6. étoff e (v. étoff er) : donne de la consistance, de l’épais-
seurArts
1
par Daphné Brot et
Flâner à la découverte des festivals nantais
Bien connue pour être la ville natale de l’écrivain Jules Verne, Nantes est par conséquent une
destination de choix pour les voyages culturels. Cette belle métropole ensoleillée propose par
exemple des projets d’art contemporain en relation avec l’espace urbain.
Dans les écoles d’art, les scientifi ques autant que
les architectes réalisent diff érents programmes pour
1tous les publics. Ainsi, les festivals sont à l’honneur .
Après L’estuaire et Le voyage à Nantes, qui accueillaient
pendant les vacances d’été, des œuvres d’artistes
contemporains à la renommée internationale (2007-
2012), les Nantais se
sont donné rendez-
vous sur les bords
de l’Erdre (RDV de
l’Erdre), et ont fêté la
2
fi n de l’été sur des airs
7de musique jazz. Le cinéma n’est pas en reste ! Dotée de quelques
Sans at endre les feuilles d’automne, La quinzaine salles «d’art et d’essai» (le Cinématographe, le
photographique nantaise, dédiée à la photographie Concorde, le Katorza), la ville off re aussi des
contemporaine, a ouvert ses portes au moment de la manifestations de genres spécifi ques. L’année est
rentrée des étudiants. Pour sa seizième édition, des alors ponctuée par des festivals qui accordent une
artistes et des scientifi ques ont exposé ensemble. Leurs large part au cinéma d’un pays ou d’une région
propositions dévoilent certains aspects invisibles du (italien, allemand, breton, de langue portugaise, des
monde. Indiens d’Amérique du nord, d’Asie…).
8Pluridisciplinaires , ces projets culturels participent
Parmi les 9 structures qui participent à cet e aux modifi cations de la ville et rythment la vie des
manifestation, la galerie RDV expose des photos Nantais durant toute l’année.
grand format de Sylvain Bonniol, qui s’intitulent
3« Visions Acoustiques ». Il s’agit d’une multitude
1- Air, Ile de Nantes / création pérenne Estuaire 2009© Gino Maccarinelli
de prises de vues de laboratoires dans lesquels le son 2- Ange Leccia, Nymphéa, Nantes, création pérenne Estuaire Nantes<>Saint-Nazaire 2009 © Gino Maccarinelli
est étudié scientifi quement. Toutes les images sont
réalisées à partir d’un endroit précis de chaque salle
4du laboratoire. Elles sont ensuite agencées sur un
5ordinateur. Cet ensemble de fragments forme un
6tout pictural ondulatoire (comme si on recevait des
vagues). Pendant un mois, le public est aussi invité à
des rencontres particulières (conférences, signatures
de livres, projections de fi lms…)
Sylvain Bonniol, vue de l’exposition Visions acoustiques, Galerie RDV (Nantes). 2012 Sylvain Bonniol ©
LEXIQUE
1. être à l’honneur : être célébré, fêté
2. coordonnent (v. coordonner) : organisent ensemble
3. acoustiques (adj. f. p.) : lié au son que l’on entend
4. agencées (adj. f. p.) : posées avec une certaine logique
5. fragments (n. m. p. ) : petits morceaux
6. pictural (adj. m. s.) : du domaine de la peinture
7. n’est pas en reste : est aussi concerné, fait aussi partie
8. pluridisciplinaires (adj. m.p.) : qui appartiennent à
plusieurs disciplines en même temps
© Phil JournéCréateurs
par Clarisse Maratchia
La ville de Nantes accueille de nombreux créateurs.
Deux d’entre eux ont attiré mon attention par leur
originalité. Des objets simples et colorés qui apportent de
la gaieté à la décoration d’intérieur.
Le Lapincitron
est le personnage principal
de l’univers imaginé par
Julie Lebreton.
Cet e créatrice installée
à Nantes dessine des
objets de décoration, des
jouets et des accessoires
qui nous rappellent notre
enfance.
A partir de vaisselle ancienne,
elle crée des assiet es, des théières et
1des tasses uniques et ludiques . Grâce à des couleurs
2gaies, des motifs simples et souvent en décalage , elle
3redonne vie aux objets qu’elle prend plaisir à chiner Malgré son nom anglais, Fabric poésy
dans les brocantes. est une marque 100%
française.
Sa créatrice Anaïs Legendre
5dessine des accessoires
de mode et des objets de
décoration. Elle utilise des
matériaux de qualité comme
le cuir ou des tissus en lin
Julie Lebreton fabrique également des jeux en 6sur lesquels elle brode et 4feutrine . Elle utilise ce tissu doux et solide pour faire
imprime des dessins uniques.
des objets en forme de nourriture. Ainsi, les enfants
Sa collection se compose de
peuvent imaginer manger des sushis et des makis,
coussins, de sacs, de pochet es
un poulet accompagné de frites ou encore un burger.
7et de manchons . Des objets
Sans oublier un beau gâteau pour le dessert !
aux formes simples et dans
10 8des couleurs rétro .
lcf - Créateurs
LEXIQUE
1. ludiques (adj. f.p) : amusantes, qui sont faites pour jouer
2. en décalage : un peu inat endu
3. chiner (v.) : chercher des vieux objets dans des
marchés spécialisés comme des brocantes, marchés aux
puces, vide-greniers
4. feutrine (n. f.s) : matériau fabriqué à partir de laine
5. accessoires (n. m.p) : objets non essentiels
6. rétro (adj. m.s.) : de style ancien
7. brode (v. broder) : fait des dessins en couture sur un tissu
8. manchons (n. m.p.) : pièces cylindriques de tissu ou
de fourrure pour protéger les mains du froid
9. sobriété (n. f.s) : avec simplicité et discrétion
© Nicholas Jones - Galeries Lafayette