Le gisement acheuléen de Cagny-l Épinette (Somme) - article ; n°2 ; vol.92, pg 169-192
25 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
25 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bulletin de la Société préhistorique française - Année 1995 - Volume 92 - Numéro 2 - Pages 169-192
RESUMÉ Le gisement acheuléen de Cagny- Г Épi nette a une séquence archéologique incluse dans les formations flu- vi at i les fines de la nappe la plus récente du complexe de la moyenne terrasse du bassin de la Somme et à la partie inférieure de la couverture sablo-limoneuse sus-jacente. D'après les données palynologiques et pa- léontologiques, les occupations humaines, attestées par la présence de silex taillés et d'ossements d'animaux montrant des signes d'actions an- thropiques, se situent dans un paysage de steppes arborées correspondant à des ambiances climatiques proches de l'interglaciaire, allant du Tardiglaciaire au Début Glaciaire. Les industries lithiques se caractérisent par la présence de bifaces de morphologie variée. Le débitage et la production des supports témoignent d'un comportement opportuniste sans chaîne opératoire élaborée. L'outillage sur éclat, non standardisé, comprend surtout des pièces de mauvaise facture, essentiellement des encoches et des denticulés. La grande faune correspond à des espèces caractéristiques du Pleistocene moyen (Bos primigenius trochoceros, Equus caballus mosbachensis, Equus hydruntinus, Cervus elaphus, Dama...). Il a été possible d'établir des comparaisons avec les faunes d'autres gisements. Les études spatiales en cours permettront de mieux comprendre les relations entre les ossements et les silex taillés.
steppic landscape interrupted by trees. The climatic conditions were close to those of an interglacial, from the Tardiglacial to the Early Glacial. The lithic industries are characterized by bifaces with various morphologies. The flaking and blank production indicate an opportunistic behaviour which did not develop any sophisticated operating scheme. On the whole non-standardized flake tools were badly manufactured : they mainly consist of notches and denti- culates. The big fauna is typical of the Middle Pleistocene one (Bos primigenius trochoceros, Equus caballus mosbachensis, Equus hydruntinus, Cervus elaphus, Dama...). Comparisons with other site fauna could be drawn. When the spatial distribution analysis is fully achieved there will be a better understanding of bones and flint artefacts.
24 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1995
Nombre de lectures 68
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Extrait

Alain Tuffreau
Pierre Antoine
Philip G. Chase
Harold L. Dibble
Brooks . Ellwood
Thijs van Kolfschoten
Agnès Lamotte
Michel Laurent
Shannon P. Mc Pherron
Anne-Marie Moigne
André-Valentin MunautLe gisement acheuléen de Cagny-l'Épinette (Somme)
In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1995, tome 92, N. 2. pp. 169-192.
Résumé
RESUMÉ Le gisement acheuléen de Cagny- Г Épi nette a une séquence archéologique incluse dans les formations flu- vi at i les
fines de la nappe la plus récente du complexe de la "moyenne terrasse" du bassin de la Somme et à la partie inférieure de la
couverture sablo-limoneuse sus-jacente. D'après les données palynologiques et pa- léontologiques, les occupations humaines,
attestées par la présence de silex taillés et d'ossements d'animaux montrant des signes d'actions an- thropiques, se situent dans
un paysage de steppes arborées correspondant à des ambiances climatiques proches de l'interglaciaire, allant du Tardiglaciaire
au Début Glaciaire. Les industries lithiques se caractérisent par la présence de bifaces de morphologie variée. Le débitage et la
production des supports témoignent d'un comportement opportuniste sans chaîne opératoire élaborée. L'outillage sur éclat, non
standardisé, comprend surtout des pièces de mauvaise facture, essentiellement des encoches et des denticulés. La grande
faune correspond à des espèces caractéristiques du Pleistocene moyen (Bos primigenius trochoceros, Equus caballus
mosbachensis, Equus hydruntinus, Cervus elaphus, Dama...). Il a été possible d'établir des comparaisons avec les faunes
d'autres gisements. Les études spatiales en cours permettront de mieux comprendre les relations entre les ossements et les
silex taillés.
Abstract
steppic landscape interrupted by trees. The climatic conditions were close to those of an interglacial, from the Tardiglacial to the
Early Glacial. The lithic industries are characterized by bifaces with various morphologies. The flaking and blank production
indicate an opportunistic behaviour which did not develop any sophisticated operating scheme. On the whole non-standardized
flake tools were badly manufactured : they mainly consist of notches and denti- culates. The big fauna is typical of the Middle
Pleistocene one (Bos primigenius trochoceros, Equus caballus mosbachensis, Equus hydruntinus, Cervus elaphus, Dama...).
Comparisons with other site fauna could be drawn. When the spatial distribution analysis is fully achieved there will be a better
understanding of bones and flint artefacts.
Citer ce document / Cite this document :
Tuffreau Alain, Antoine Pierre, Chase Philip G., Dibble Harold L., Ellwood Brooks В., van Kolfschoten Thijs, Lamotte Agnès,
Laurent Michel, Mc Pherron Shannon P., Moigne Anne-Marie, Munaut André-Valentin. Le gisement acheuléen de Cagny-
l'Épinette (Somme). In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1995, tome 92, N. 2. pp. 169-192.
doi : 10.3406/bspf.1995.10004
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1995_num_92_2_10004;
de la SOCIÉTÉ PRÉHISTORIQUE FRANÇAISE 1 995 / TOME 92, n° 2 169 Bulletin
LE GISEMENT ACHEULÉEN
DE CAGNY-UÉPINETTE (SOMME)
Alain Thijs TUFFREAU, van KOLFSCHOTEN, Pierre ANTOINE, Anne-Marie Agnès Philip LAMOTTE, MOIGNE G. CHASE, et Michel André Harold LAURENT, V. MUNAUT L DIBBLE, Shannon Brooks P. McPHERRON В. ELLWOOD,
RESUMÉ steppic landscape interrupted by moneuse et des sédiments fluviatiles
trees. The climatic conditions were fins peu épais comprenant des osseLe gisement acheuléen de Cagny- close to those of an interglacial, from ments (grands mammifères, micrГ Épi nette a une séquence archéolo the Tardiglacial to the Early Glacial. omammifères ; cf. : Tuffreau et al., gique incluse dans les formations flu- The lithic industries are characterized 1986). Les cailloutis de la couverture vi at i les fines de la nappe la plus by bifaces with various morpholog contiennent des séries lithiques récente du complexe de la "moyenne ies. The flaking and blank product assez abondantes mais la faune terrasse" du bassin de la Somme et à ion indicate an opportunistic beha n'est pas conservée dans ces nla partie inférieure de la couverture viour which did not develop any iveaux. Les artefacts de la couverture sablo-limoneuse sus-jacente. D'après sophisticated operating scheme. On sablo-limoneuse sont en position seles données palynologiques et pa- the whole non-standardized flake condaire, ce qui accroît les risques léontologiques, les occupations hu tools were badly manufactured : they de mélange entre des séries diffmaines, attestées par la présence de mainly consist of notches and denti- érentes et limite leur intérêt à leurs silex taillés et d'ossements d'animaux culates. The big fauna is typical of seules caractéristiques technolomontrant des signes d'actions an- the Middle Pleistocene one (Bos pr giques et typologiques. L'échantthropiques, se situent dans un pay imigenius trochoceros, Equus cabal illonnage des séries de ces niveaux sage de steppes arborées correspon lus mosbachensis, Equus hydrunti ayant été jugé suffisant, il fut décidé dant à des ambiances climatiques nus, Cervus elaphus, Dama...). d'abandonner leur fouille, d'autant proches de l'interglaciaire, allant du Comparisons with other site fauna plus que la découverte en 1988 d'un Tardiglaciaire au Début Glaciaire. could be drawn. When the spatial chenal, où la séquence fluviatile fine
Les industries lithiques se caracté distribution analysis is fully achieved se dilate nettement, nous amena à
there will be a better understanding étudier de façon privilégiée cette risent par la présence de bifaces de
of bones and flint artefacts. partie du gisement. Dans l'Europe du morphologie variée. Le débitage et la
production des supports témoignent Nord-Ouest, les dépôts fluviatiles
fins sont parmi ceux qui sont le plus d'un comportement opportuniste
sans chaîne opératoire élaborée. susceptibles de livrer des informatLe gisement de Cagny-l'Épinette
L'outillage sur éclat, non standardisé, est l'un des gisements acheuléens ions sur le contexte paléoclimatique
en raison de la bonne conservation comprend surtout des pièces de de la région d'Amiens (fig.1). Il fait
mauvaise facture, essentiellement des depuis 1980 l'objet de fouilles qui, des ossements et des pollens. La
encoches et des denticulés. La pendant plusieurs années, ont sur dynamique fluviatile, assez faible, est
en outre favorable à un enfouisse- grande faune correspond à des es tout concerné la couverture
pèces caractéristiques du Pleistocene
moyen (Bos primigenius trochoceros,
Equus caballus mosbachensis, Equus
hydruntinus, Cervus elaphus, Dam
a...). Il a été possible d'établir des
comparaisons avec les faunes
d'autres gisements. Les études spat
iales en cours permettront de mieux
comprendre les relations entre les os
sements et les silex taillés.
ABSTRACT
Cagny-L'Épinette is an Acheulean
site of the Somme basin. Its archaeol
ogical sequence is included in the
fine fluvial formations of the most re
cent deposits of the "middle-terrace"
complex and it is covered by a sandy
and loamy deposit. The human occu
pations are witnessed by flaked and
retouched flint artefacts as well as by
animal bones showing anthropic acti
vities. The pollen analysis and pa- Fig. 1 - Cagny-l'Épinette. 1 : fouille archéologique ; 2 : courbe de niveau 3 : route
laeontological studies revealed a 4 : ligne électrique moyenne tension. ;
I
:
;
Bulletin de la SOCIÉTÉ PRÉHISTORIQUE FRANÇAISE 1995 /TOME 92, n° 2 170
ment des vestiges archéologiques saerts et Dupuis, 1986), la nappe de qui tendent à devenir plus impor
sans trop de déplacements. A partir l'Épinette serait attribuable aux tants que la sédimentation fluviatile
de 1991, une équipe de l'Université stades 10 et 9 des stades isoto fine.
de Pennsylvanie s'est jointe au pr piques. Cette hypothèse est en ac Dans le secteur où le chenal a sa ogramme d'étude du gisement de cord avec les résultats d'une data profondeur maximale, un limon (I0), Cagny-l'Épinette. Cette collaboration tion par E.S.R. effectuée sur les gris (10 YR 5/2 à 5/3 ; ép. max. : permit notamment d'informatiser la sédiments I qui a donné un âge de 0,35 m), à nombreux granules de fouille avec l'utilisation d'un théodol 296 ka ± 53 (Laurent, 1993) et les r craie, jalonné à la partie inférieure ite électronique connecté avec un ésultats de l'aminostratigraphie par un lit brun noir (7,5 YR 3/2), ar- ordinateur portable. (Ba

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents