Le mécénat de Marino Grimani. Tintoret, Palma le Jeune, Jacopo Bassano, Giulio del Moro et le décor du palais Grimani; Véronèse et Vittoria à San Giuseppe - article ; n°1 ; vol.95, pg 41-51

-

Documents
12 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de l'Art - Année 1992 - Volume 95 - Numéro 1 - Pages 41-51
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1992
Nombre de visites sur la page 61
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Monsieur Michel Hochmann
Le mécénat de Marino Grimani. Tintoret, Palma le Jeune,
Jacopo Bassano, Giulio del Moro et le décor du palais Grimani;
Véronèse et Vittoria à San Giuseppe
In: Revue de l'Art, 1992, n°95. pp. 41-51.
Citer ce document / Cite this document :
Hochmann Michel. Le mécénat de Marino Grimani. Tintoret, Palma le Jeune, Jacopo Bassano, Giulio del Moro et le décor du
palais Grimani; Véronèse et Vittoria à San Giuseppe. In: Revue de l'Art, 1992, n°95. pp. 41-51.
doi : 10.3406/rvart.1992.347963
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1992_num_95_1_347963Michel Hochmann
Le mécénat de Marino Grimani
Tintoret Palma le Jeune Jacopo Bassano
Giulio del Moro et le décor du palais Grimani
Veronése et Vittoria San Giuseppe
ment de la famille Grimani dont les goûts et les
choix eurent une grande influence sur les autres
patriciens et sur la Seigneurie pendant tout le siè multipliées principaux montré de maine On Venise un commence que au rôle mécènes sur certaines XVIe ce prépondérant sujet qui siècle familles mieux depuis animèrent Les connaître jouaient quelques est études la le vie action cas qui dans années artistique se notam ce sont do ont des cle Les noms des cardinaux Marin et Domenico
Grimani du patriarche Giovanni et de son frère
le procurateur de Saint-Marc Vettor sont aujour-
Illustration non autorisée à la diffusion
Palais Grimani Luca Venise
41 familiers tous les spécialistes de la Venise le 1er avril 1588 puis doge après un long hui
de la Renaissance ainsi que le palais de Santa Ma conclave le 26 avril 1595 Le peuple ébloui par
ria Formosa où ils résidèrent1 Une autre branche sa richesse et sa magnificence désirait ardemment
de cette famille celle des Grimani de la paroisse son élection et la générosité il montra oc
de San Luca fut aussi une grande magnificence casion des feres de son couronnement ne le dé ut
10 Les fêtes qui entourèrent le couronnement On connaît immense palais un des plus admi pas
rables de la Renaissance que le procurateur de de sa femme comme dogaresse le mai 1597
Saint-Marc Hieronimo Grimani fit construire au furent peut-être encore plus fastueuses Une telle
bord du Grand Canal et dont il commanda les cérémonie étant devenue tout fait exceptionnelle
plans Michele Sanmicheli I)1 Son fils le au cours du XVIe siècle Marino témoignait une
doge Marino Grimani déploya un faste extraor extraordinaire ambition Il déploya un faste prin
dinaire occasion du couronnement de sa femme cier comme les Gonzague de Mantoue la doga
Morosina comme dogaresse3 au début du resse parut entourée de ses deux nains Une sorte
XVIIe siècle il fit ériger un tombeau imposant de tempietto juché sur une barque dessiné par Vin
Illustration non autorisée à la diffusion pour lui-même et pour son épouse dans église cenzo Scamozzi suivit le cortège on avait re
de San Giuseppe di Castello4 est ce person présenté saint Marc en train de couronner le doge
nage que nous voudrions consacrer cette étude car et la dogaresse comme pour montrer il les avait
nous avons eu la chance de retrouver parmi les lui-même choisis pour régner sur les mers Les
archives familiales conservées Archivio di Staro nombreux autres décors avaient érigés les arti
de Venise plusieurs livres de comptes qui permet les corporations vénitiennes exaltaient de même
tent de reconstituer en grande partie les relations la noblesse de ces deux familles
il entretint avec les artistes est la série de Comme son père Marino Grimani entretint
documents la plus complète que les archives vé des relations étroites avec de nombreux artistes Il
nitiennes aient livrée sur le mécénat des patriciens fut un des principaux protecteurs du peintre
Marino fut ailleurs probablement un des doges Santé Peranda il emmena avec lui Rome
vénitiens les plus attirés par les arts er il semble occasion de son ambassade auprès de Clé
être servi de sa magnificence pour se gagner la ment VIII et il incita ensuite poursuivre sa
faveur du peuple et de aristocratie er parvenir formation dans la Ville11 Il employa son re
ainsi la dignité suprême tour pour peindre un tableau dans église de San
Giuseppe di Castello puis de nombreuses autres Son père Hieronimo avait déjà fait montre Palais Grimani Cheminée du étage reprises le nom de Santé revient plusieurs fois une grande ambition de ce point de vue et le
dans les documents que nous publions Il fut éga palais de Sanmicheli dont la construction
lement très lié avec Leandro Bassano qui fut un commen peut-être la rin des années cinquante riode avec ses deux têtes grima antes ses cuirs
de ses peintres préférés et il fit chevalier de tranchait par ses proportions et son élévation sur extrêmement épais et ses volutes Pour le premier
Saint-Marc pour le remercier avoir peint son tous les palais avoisinants6 il signalait ainsi la étage Marino fit appel un artiste de plus grande
portrait12 Mais nous verrons il employa aussi place eminente de son propriétaire au sein de envergure Giulio del Moro celui-ci re ut en
la plupart des grands peintres et des grands sculp aristocratie vénitienne Hieronimo était en effet 1577 de juillet octobre vingt-cinq ducars pour
teurs de son temps le décor de stuc de quatre cheminées deux dans nous avons dit procurateur de Saint-Marc et il
les chambres et deux dans les mezadi entresol 15 fut désigné trois reprises comme ambassadeur ex
traordinaire auprès des pontifes nouvellement élus Les cheminées du premier étage ont disparu mais Le décor du palais de San Luca Il eut lui aussi ambition de devenir doge et fut une cheminée de entresol subsiste son
même un des candidats favoris lors de élection style coïncide pleinement avec celui des décors du Après la mort de son père il semble il ait de 1559 qui vit finalement la victoire de Gero- Palais des Doges que de récentes recherches ont joué un rôle prépondérant dans achèvement du lamo Pnuli il ne avoua ailleurs vaincu au permis attribuer Giulio les deux figures fé palais de San Luca il déclarait en effet avoir dé quinzième tour de scrutin cette élection se dé minines ailées et la tête placées au centre de en pensé 844 ducats dans les travaux aménage roula peu de temps après que Hieronimo eut cadrement sont tout fait caractéristiques avec ment du premier étage il avait fait appel avec commandé les plans de son palais et ce est sans leur nez recriligne leurs lèvres épaisses et leur son frère architecte Gianantonio Rusconi pour doute pas un hasard Il fur un des protecteurs menton arrondi la chevelure bouclée est rejetée mener bien ces travaux Les décors intérieurs de Veronése qui comme nous apprend Ridoifi vers arrière du crâne er retombe le long du cou il voulut pour son appartement semblent avoir Pour le reste ces figures obéissent au canon ma accompagna Rome occasion une de ses été un faste qui pouvait rivaliser avec celui de ambassades il est malheureusement difficile de dé niériste avec leur corps étiré leurs seins haut pla architecture ils ont été en grande partie détruits terminer la date exacte de ce voyage Dans son cés et nettement divergents Là aussi on donc ou déplacés au XIXe siècle lorsque le palais fut testament il prit des dispositions concernant son affaire un décor très caractéristique de époque vendu Etat autrichien pour devenir la poste de palais qui était pas complètement achevé au mo une fois de plus encadrement est composé de Venise est hui le siège de la cour ap ment de sa mort en 1570 il en laissait le premier cuirs très épais qui enroulent en volutes sur le pel) mais les documents que nous avons retrouvés étage son fils Marino et le deuxième étage son manteau prend place un très beau vase avec en permettent en préciser la chronologie et en re autre fils Almoro son centre une autre tête de femme que on doit trouver certains éléments hui dispersés Il aussi pouvoir attribuer Giulio et au-dessus un Marino né le 1er juillet 1532 allait lui aussi fit orner certaines salles de figures de stuc suivant ovale peint fresque sur lequel nous reviendrons mener une carrière brillante Sa fortune était cette mode typiquement maniériste dont on au
considérable comme ailleurs celle de son frère hui encore un superbe exemple au palais des Le plus beau morceau qui subsiste de la contri
et il avait de plus épousé une fille de la riche Doges Il fit appel abord avec son frère un bution de Giulio au décor du palais de San Luca
famille Morosini prénommée Morosina qui pos certain Marcello da Urbino qui exécuta en 1570 esr le grand groupe de stuc au-dessus de la porte
sédait de grandes propriétés en Istrie autour du juste après la mort de Hieronimo trois cheminées qui donne accès escalier principal dans le por
château de Vincenti Comme son père il fut pour le deuxième étage er trois pour le premier tego du premier étage il fut payé vingt ducats en
plusieurs reprises ambassadeur extraordinaire au étage 14 Comme je ai pu identifier cet artiste mars 1578 17 il agit de deux grandes figures fé
près des papes nouvellement élus Sixte Quint il est difficile de savoir il faut lui attribuer la minines encadrant nouveau deux épaisses vo
Grégoire XIV et Clément VIII Sixte Quint le fit grande cheminée qui subsiste seule au second étage lutes avec au centre une tête fig Ce sont
chevalier et lui donna un fragment de la Sainte 2) même si elle pu subir quelques modi des oeuvres de qualité où on retrouve les carac
Croix Il fut élu procurateur de Saint-Marc de citra fications elle est indiscutablement de cette pé- tères stylistiques que nous avons déjà soulignés
42 Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Palais Grimani cheminée de entresol détail du médaillon peint Giulio del Moro cheminée de entresol Palais
Grimani
Illustration non autorisée à la diffusion Illustration non autorisée à la diffusion
Giulio del Moro porre de escalier dans le partego Porte de escalier dans le portego du premier étage détail)
du premier étage Palais Grimani costume laisse la poitrine complètement dénu le
dée la figure de droite appuie sa main sur un
globe céleste alors que la figure de gauche rient
un livre il pourrait donc agir de deux muses
Uranie et Th lie car ce sont les attributs que leur
donne Cartari Les stucs du palais Grimani sont
il faut le souligner les premières uvres documen
tées que nous ayons conservées de Giulio
Marino fit encore appel plus tard un autre
sculpteur le grand Alessandro Vittoria pour exé
cuter son portrait qui devait aussi prendre place
dans le palais Celui-ci exécuta un buste de terre
Illustration non autorisée à la diffusion Illustration non autorisée à la diffusion puis un buste de marbre Allessandro fut payé
soixante ducats pour le buste de marbre le 11 dé
cembre 1592 et est le mars 1593 que Marino
donna 26 lires un certain Ludovico pour dorer
le portrait de terre18 Nous avons par chance
conservé un et autre celui de terre était peut-
être encore exposé dans le vestibule du rez-de-
chaussée lorsque le palais fut vendu Etat en
1818 Il passa ensuite au Musée archéologique et
se trouve hui la oro fig
Quant au portrait de marbre il est hui
au musée du Palais de Venise Rome Comme
très peu de portraits Alessandro Vittoria peuvent Alessandro Vittoria Portrait de Marino Grimani Tintoret Portrait de Marino Grimani Los Angeles être datés avec certitude les livres de comptes de Venise oro Galleria Giorgio Pranchem County Museum of Art Marino se révèlent encore une fois très précieux
Ce sont là des uvres de premier ordre en par
ticulier le buste de la oro Jacopo Bassane fut aussi prié envoyer trois ta
bleaux qui représentaient la Nativité la Fzate en Le décor peint était également magnifique et
Egypte et le Couronnement épines Il re ut pour ce Marino fit une fois de plus appel aux meilleurs ar
travail vingt-cinq ducats entre le 12 août et le 13 oc tistes de son temps Benedetto Caliari le frère de
tobre 157826 il devait donc agir uvres assez Veronése re ut vingt ducats en deux versements le
petites dimensions si on compare ce salaire celui 1er juin 1576 et le octobre 1577 pour des fi
de Tinroret Elles faisaient peut-être partie des petits gures peintes dans une pièce de entresol qui don
tableaux du premier étage du palais que les héritiers nait sul pato di la scala granda est-à-dire sur le Grimani exceptèrent de la vente en 1816 27 Elles ne palier de escalier principal Cerre indication manque
semblent pas apparaître en tout cas dans inventaire de clarté De toure fa on un seul fragment de décor
qui fut réalisé après cette vente en 1818 Il existe Illustration non autorisée à la diffusion peint subsiste hui dans entresol du palais
de très nombreuses versions de chacun de ces sujets est ce médaillon de la cheminée dont nous avons
qui sont dues Jacopo lui-même ou son atelier parlé fig Il représente un cortège de Neptune
et je ai pas encore réussi identifier celles qui fu le dieu est sur son char au milieu de la lagune Il
rent destinées Marino semble il agisse une fresque mais son état nous
interdit de risquer attribution20 Palma le Jeune re ut la commande la plus im
Le décor peint était comme toujours Venise portante il était encore un débutant et est
surtout composé de toiles les documents confir là son premier travail documenté La plupart de
ment ici ce que le contrat entre le procurateur Gi- ses toiles étaient destinées la grande chambre
rolamo da Mula et Tintoret montrait déjà les du premier étage du côté du Rialto Il commen
riches Vénitiens commandaient parfois des séries par exécuter six portraits de membres de la
de tableaux qui devaient servir orner les diffé famille Grimani qui lui furent payés trente du
rentes pièces de leur palais 21 La plus grande partie cats entre le 10 et le 24 avril 157828 Puis il
de ces toiles fut commandée au cours de année peignit cinq toiles qui devaient former la frise Tintoret Portrait de Morosina Grimani Minneapolis
1578 Tintoret exécuta un grand tableau destiné Institute of Arts de cetre chambre et qui lui furent payées
au portego du premier étage et deux portraits un soixante-dix ducats 29 Il exécuta enfin quatre ta
de Marino et autre de sa femme Morosina pour bleaux deux pour une pièce de entresol du exactement avec inscription autre part on re lesquels il fur payé soixante-cinq ducats du mai côté du petit canal qui représentaient la Vierge
connaît dans ce portrait le visage de Marino tel au 28 juillet de cette année22 Ridoifi précise que et le Christ et deux pour la chambre sur le
il apparaît dans les bustes Alessandro Vittoria le grand tableau représentait la Madeleine pleurant même côté du palais qui Saint
et plus âgé dans les portraits qui le représentent cause de ses péchés aux pieds du Rédempteur 23 Jérôme et la Madeleine Borghini fait allusion
comme un doge Enfin Suida avait remarqué avec oeuvre était encore dans le palais il fut ce décor dans le Riposo et Ridolf mentionne
grande perspicacité que cette uvre avait pour vendu Etat autrichien par les descendants de les portraits et la frise de la grande chambre pendant un portrait de femme conservé aujour la famille et elle fut explicitement exclue de cette dans ses Maraviglie ainsi une Résurrection de
hui Institute of Art de Minneapolis qui pos vente 24 Je ne sais ce elle est devenue aujour Lazare31 dont les comptes ne parlent pas et qui
sède peu près les mêmes dimensions fig 9) le hui mais ai pu identifier les deux autres toiles fur exclue de la vente par les héritiers Grimani32 paysage on aper oit dans ce tableau est très un des portraits les plus beaux de Tintoret le Le décor de la grande chambre était en revanche
semblable celui du tableau de Los Angeles or Sénateur du Los Angeles County Museum of Art entièrement en place lors de inventaire de
quand on le compare aux nombreux portraits qui porte en effet inscription AETA./XLVI fig 8) 181833 Il ne été possible pour instant subsistent de Morosina Grimani on aper oit comme Marino était né le 1er juillet 1532 et que dentifier aucune de ces uvres Douze ans plus il agit bien elle23 les paiements datent de 1578 son âge coïncide tard le 25 septembre 1590 Jacopo re ut encore
44 six ducats pour restaurer les tableaux de la cham
bre er peindre un portrait de Marino
Comme au palais des Doges selon une tradi
tion typiquement vénitienne ces toiles prenaient
place intérieur encadrements de bois très ri
chement sculptés De rour ce décor il ne subsiste
guère que le plafond et la corniche du portego et
quelques autres éléments mais les comptes nous
donnent plusieurs précisions ce propos On
aper oit en particulier que ce travail coûtait
souvent beaucoup plus cher que les peintures elles-
mêmes ainsi le menuisier Hieronimo qui exé
cuta la plus grande partie de ces travaux re ut
en 1577 avec autres artisans cent vingt-cinq
ducats deux lires et six sous pour la corniche de
bois de la chambre sur le petit canal33 De même
encadrement un tableau du portego proba
blement celui de Tintoret lui fut payé quinze du-
cars est-à-dire autant que trois portraits de
Palma le Jeune36 inventaire de 1818 montre que
les toiles de Palma dans la grande chambre du
Illustration non autorisée à la diffusion côté du Rialto étaient elles aussi encadrées par
des ornements de bois sculpté les portraits pre
nant place au-dessus de la frise peut-être la ma
nière des portraits des doges dans la salle du Grand
Conseil au Palais ducal
Les comptes mentionnent autres éléments du
décor Le 19 décembre 1579 Marco Flamengo de
vait exécuter trois carrons de grotesques pour réa
liser des tapisseries38 On aussi conservé tous
les comptes propos de deux tables de marbre de
Vérone et de quatre tables de marbre blanc qui
furent faites en 1601 sous la direction du proto
Francesco Smeraldi39 inventaire de 1818 men
tionne encore deux .tavolini grandi di marmo di
Verona dans le portego du premier étage t0 Signa
lons enfin achat de cuori oro pour le portego le
juillet 1605 41 Ces deux dernières commandes
furent passées après que Marino fut devenu doge
il avait pourtant depuis cette date abandonné le
premier étage il occupait alors son
frère Almoro qui lui laissa en échange le deuxième
étage il le loua Francesco Tiepolo) mais il ne 10 er 11 Médailles de Marino er Morosina Grimani
cessa pas pour autant de occuper de sa de
meure 42 Il en avait fait un des intérieurs les plus
fastueux de Venise et ce palais était comme la ma sode 45 Il adressa nouveau Giulio del Moro ne permet de affirmer on connaît une autre ver
térialisation de cette ambition qui animait on pour lui faire exécuter deux portraits de lui-même sion du portrait du doge qui se trouve Art Mu
comprend il ait eu dans le peuple une telle ré et de sa femme qui devait ensuite servir un cer séum de Princeton 49 Leandro peignit aussi pour
putation de magnificence tain Cesare de Bronzi pour fondre cent douze mé Morosina un tableau représentant la Vierge que
nous avons pas retrouvé50 dailles les paiements sont du 19 juin 1598 Je
nai pas retrouvé trace malheureusement de ces Les comptes font allusion une autre impor Les commandes passées par Marino dans deux médailles celles que connaît aujour tante commande de Marino qui été conservée
le cadre de son activité politique hui datent de 1595 pour celle de Marino er le devant autel il avait fait faire pour la ba
de 1597 pour celle de Morosina fig 10 11 46 silique Saint-Marc comme il était obligé par la
Il commanda nous avons dit Leandro Bassano tradition et dont il avait commandé le carr Nous avons aussi conservé les traces de quel
son portrait officiel de doge qui prit place après Domenico Tintoretto oeuvre et le carton existent ques commandes il passa dans le cadre de ses
Ridoifi dans les Procuraties Je ne pense pas il encore hui mais comme ces documents activités politiques pour les miniatures de sa pro
faille mettre ce portrait en rapport avec un paie missione le livret en parchemin qui contenait ses ont déjà été publiés par Rodolfo Gallo après une
ment de vingt ducats en dare du 30 janvier 1597 autre source nous reviendrons pas51 Nous obligations comme procurateur de Saint-Marc il
st. pour deux portraits représentant le doge adressa Marco del Moro frère de Giulio le ajourerons seulement que Domenico exécuta aussi
et la dogaresse47 selon Ridoifi en effet le doge pour le doge deux autres portraits un en habit 17 décembre 1589 43 Une fois élu doge il deman
avait conféré au peintre le titre de cavalier pour ducal autre de petites dimensions pour mettre da le 13 janvier 1596 st.) son protégé Santo
le remercier du tableau exposé dans les Procuraties dans la maison Oriago pour lesquels il fut payé Peranda de peindre les deux petits tableaux sur
Comme Leandro signe une toile avec le titre r- six ducars le 10 avril 1600 je ne sais pas non plus cuivre qui accompagnaient son ecu Il lui
ques le 16 avril 159648 les uvres mentionnées ce ils sont devenus commanda aussi en 1602 un tableau représentant
par le document que nous avons découvert furent le couronnement de la dogaresse pour mettre au-
peintes plus tard agit-il alors des deux portraits dessus des portes du portego de sa maison Oriago
que on conserve hui la galerie de ai quelque peine identifier ce tableau parmi
Dresde fig 12 13 est probable même si rien la multitude oeuvres qui montrent cet épi-
45 église de San Giuseppe
Marino autre pari: chercha pendant toute sa
vie embellir église où se trouvaient les tombes
de sa famille San Giuseppe di Castello Ti-
mofiewitsch déjà publié ensemble des docu
ments concernant immense tombeau il fit
ériger nous avons dit auquel collaborèrent Vin
cenzo Scamozzi Francesco Smeraldi Girolamo
Campagna et son protégé Santé Peranda Mais
plusieurs années auparavant il avait déjà commen
cé faire refaire le ch ur de église pour le consa
crer la mémoire de son père Hieronimo San
Giuseppe fut donc transformée en une sorte de
mausolée de la famille Grimani fig 14 Les livres
de comptes nous donnent des informations pré
cieuses sur les travaux du ch ur qui permettent
Illustration non autorisée à la diffusion de corriger les chronologies proposées pré sent53
Le août 1573 Girolamo commanda Ales
sandro Vittoria extraordinaire portrait de marbre
de son père qui orne hui le ch ur de
église je ai pas en revanche trouvé de docu
ment sur le portrait de terre cuite hui au
Illustration non autorisée à la diffusion Seminario patriarcale qui devait être le modèle du
buste de marbre mais dans le cas du buste de
Marino seul le buste de marbre semble avoir été
payé et le buste de terre est seulement mentionné
parce que Marino le fait dorer 54 Ce buste ne
12 Leandro Bassano Portrait de Marino Grimani fut installé dans église en 1582 fig 15 Ma
Dresde Gemäldegalerie rino commanda alors au sculpteur Francesco Ca
salla ou Caselli comme il signe lui-même les
deux figures féminines qui encadrent inscription
commemorative fig 16 On attribuait
maintenant ces figures Vittoria en les rappro
chant de celles qui encadrent inscription comme
morative du voyage de Henri III au Palais des
Doges Il est vrai que Francesco Casella est ins 15 Alessandro Vittoria Buste de Girolamo Grimani
piré de cet exemple mais la lourdeur des têtes et Venise église de Giuseppe
Illustration non autorisée à la diffusion
13 Leandro Bassano Portrait de Morosina Grimani
Dresde Gemäldegalerie
14 Vue générale du choeur de Giuseppe Venise des bras montre bien il agit un artiste dif
férent Nous savons assez peu de choses sur cet
artiste il était originaire de Melide dans le Tessin
et son principal tirre de gloire fur de participer
aux côtés de Giulio del Moro de Girolamo Cam
pagna et Alessandro Vittoria la décoration de
la salle des Quatre portes au palais des Doges en
1584 56
Marino décida en même temps de faire refaire
le maître-autel de église et en commander la
pala Veronése encore une fois les documents
sont extrêmement précis sur ces travaux et per
mettent en établir la chronologie Le 22 novem
bre 1581 un tailleur de pierres nommé Zuanne
recevait 480 ducats pour construire le maître-au
tel en suivant le dessin un maître Bernardin
proto les paiements se prolongent en
1583)57 il me semble logique de supposer que
ce Bernardino doit être Bernardino Contin archi
tecte et sculpteur assez mal connu qui est aussi
auteur des tombeaux de la famille Corner San
Salvador et du palais Barbarigo della Terrazza où
on retrouve les mêmes jeux maniéristes assez mal
adroits 58 ici les frontons rompus et emboîtés se
superposent les grosses consoles raccordent avec
lourdeur les chapiteaux la corniche on notera
cependant la beauté du marbre dans lequel sont
taillés les fûts des colonnes jumelées fig 19
20 ce sont là des motifs extrêmement fréquents
dans architecture vénitienne de cette époque
dont les plus beaux exemples se trouvent la fa
ade de la Scuola de San Pantin qui est ailleurs
due un autre membre de la famille Contin An
tonio Je me demande il ne faut pas aussi attri
buer Bernardino le couronnement du portail de
église qui encadre une Adoration des bergers due
encore Giulio del Moro fig 17 élévation est
en effet très semblable celle de autel mais nous
avons pas trouvé de documents ce sujet)
Quant la pala que Terisio Pignatti datait de
la dernière année de la vie de Veronése elle est
en réalité de la même époque fig 18 le contrat
fur passé le avril 1582 er le peintre re ut cin Illustration non autorisée à la diffusion
quante ducats pour ce travail les paiements
échelonnent du mai 1582 au novembre
1583)39 elle est effectivement assez caractéristi
que des dernières années de la vie de Paolo avec
son luminisme influencé par art des Bassans il
me semble que on peut aussi percevoir cette in
fluence dans les figures des bergers Sur la droite
on reconnaît la figure de saint Jérôme agenouillé
le saint patron du père de Marino On voit ha
bituellement un portrait posthume de Hieronimo
Grimani et les traits du saint sont certes assez
proches de ceux du buste de Vittoria mais ils sont
aussi très semblables ceux un grand nombre
de vieillards peints par Veronése oeuvre est au
hui habituellement considérée comme auto
graphe malgré certaines faiblesses qui laissent
penser dans quelques endroits une intervention
de atelier60
Marino une fois devenu doge voulut encore
enrichir le décor du ch ur il fit faire un nouveau
tabernacle en bois61 Il semble que on soit aussi
intervenu nouveau sur le maître-autel mais ai
un peu de mal définir ampleur de ces travaux
qui furent menés sous la direction de Francesco
Smeraldi Gerolamo Campagna devait sculpter un 17 Fa ade de Giuseppe calice et deux angelots sur le fronton de cet autel
47 on voit encore hui les deux angelots qui
sont en fait placés juste en-dessous de ce fronton)
ainsi un Dieu le Père sur le primo frontespizio
sans doute le fronton proprement-dit) qui devint
la colombe du Saint-Esprit62 Le doge fit aussi
peindre le mur de abside sous la direction de son
protégé Santé Peranda celui-ci fît appel pour le
seconder Palma le Jeune et Antonio Foler
Ce décor en camaïeux été récemment restauré
fig 19 20 il est il faut avouer assez médiocre
dans ensemble il représente dans une niche
gauche le roi-prêtre Melchisédech dont saint Paul
fait la préfiguration du sacerdoce éternel du Christ
il tient dans sa main le pain et le vin) et droite
Aaron qui porte les vêtements liturgiques et le
pectoral que Moïse lui fit faire sur ordre de
Dieu il agit donc de deux modèles pour le cé
lébrant Au-dessus on voit deux épisodes liés la
Nativité Saint Joseph et Ange et La Fuite en
Egypte Enfin au-dessus des fenêtres on peint
deux allégories de la Foi gauche et de Espé
rance droite Nous avouons avoir quelque mal
discerner les mains des différents artistes dans
cet ensemble Il faut dire que leur style est très
semblable seule peut-être la figure Aaron qui
semble de meilleure qualité que le reste pourrait
être attribuée Palma Sante Peranda occupa en
outre de restaurer la pala de Veronése et de pein
dre la porte du tabernacle disparue)
Les comptes de Marino Grimani sont donc ex
trêmement précieux Ils nous fournissent un grand
nombre de paiements et de contrats ce titre
ils pourraient permettre de comparer la fa on dont
Illustration non autorisée à la diffusion était évalué le talent de chaque artiste et de suivre
évolution de leurs salaires entre 1570 et le début
du XVIIe siècle Ils nous font en outre mieux
connaître un certain nombre de sculpteurs et ar
chitectes sur lesquels nous sommes encore mal ren
seignés comme Francesco Casella Giulio del
Moro ou Bernardino Contin En ce qui concerne
Giulio del Moro ils confirment pleinement les at
tributions récentes de Enrico Comastri en
particulier celle des cariatides de la Sala degli Stuc
chi au palais des Doges Quant Bernardino
Contin le maître-autel de San Giuseppe est certes
une uvre mineure mais le rapprochement avec
la Scuola de San Fantin devrait nous inciter étu
dier de plus près le rôle que la famille Contin
pu jouer dans le maniérisme architectural de la
fin du XVIe siècle Venise
Nous saisissons mieux autre part action
que mena Marino Grimani dans le domaine ar
tistique il adressa aux plus grands artistes vé
nitiens de son temps il sut aussi entourer un
certain nombre de protégés moins connus dont il
aida la carrière nous avons déjà dit pour Santo
Peranda mais est également vrai pour Giulio del
Moro Francesco Casella et Palma le Jeune rap
pelons que ce dernier avait pas encore eu de
commande importante lorsque Marino fit appel
lui et il travailla peu après au palais des Doges
Une fois de plus nous nous apercevons aussi que
les commandes publiques malgré anonymat ap
parent des décisions prises par les conseils étaient
en réalité orientées par un petit nombre de grands
amateurs qui parvenaient ainsi confier aux ar
tistes ils aimaient les commandes les plus pres
tigieuses il me semble par exemple assez évident
Veronese Adoration des Bergers Venise église de Giuseppe 18 que Marino dut jouer un rôle important dans le Illustration non autorisée à la diffusion Illustration non autorisée à la diffusion
19 ee 20 Fresques du choeur de Giuseppe
F.M Piave Feste fatte in Venezia pella incoronazione della Se NOTES décor de la salle des Quatre portes au palais des renissima Dogaressa Morosina Morisini Grimani giorni mag Doges puisque les statues placées au-dessus des gio sussequenti anno 1596 Emporio artistico letterario portes furent toutes exécutées par des artistes qui ossia raccolte di amene lettere novità anneddoti cognizioni... Je remercie Bertrand Jestaz de aide il apportée en dé avaient travaillé pour lui Alessandro Vittoria Gi- II 1847 chiffrant certains passages de ces documents et surtout en pho
rolamo Campagna Francesco Casella et Giulio del tographiant pour moi certains éléments du décor du palais Sur le tombeau de Marino Grimani cf Timofiewitsch Grimani Moro De même après être devenu doge Marino Quellen und Forschungen zum Prunkgrab des Dogen Marino
Grimani in Giuseppe di Castello zu Venedig Mitteilungen Sur le mécénat de la famille Grimani de Santa Maria For confia nouveau Giulio la décoration de la Sala des Kunsthistorisc cn Institutes in Florenz 11 1963-1965 33- mosa voir notamment les articles et les ouvrages de Pio Pas degli Stucchi Comme pour son lointain parent 54 et id. Girolamo Campagna Munich 1972 cat 21 268- chini Domenico Grimani Cardinale di San Marco Rome 1942 Vettor Grimani le mécénat était un des aspects 273 Le collezioni archeologiche dei prelati Grimani del Cinquecen essentiels de sa vie publique et est probablement to Atti della Pontificia Accademia Romana eli Archeologia Ren Il agit dil fonds que on appelle Archivio privato Grimani diconti 1926-1927 146-169 II mecenatismo artistico cette magnificence il dut en grande partie la Barbariga Archivio di Staro de Venise A.S V) les archives del patriarca Giovanni Grimani dans Studi in onore di Aristide réussite de sa carrière politique provenant des Grimani sont en effet regroupées avec autres Calderini Roberto Paribeni Milan 1956 vol III 851-862 qui proviennent de la famille Barbarigo Les deux livres de II mecenatismo artistico del cardinale Marino Grimani dans comptes que nous citerons le plus fréquemment se trouvent dans Miscellanea onore di Roberto Cessi Rome 1958 voi II 79- la ba 33 Libro spese salariadi di casa et dans la ba 20 Na 88 Sur le mécénat Venise au seizième siècle voir Logan tatorio 1589-1604) il agit un journal tenu par Marino qui Culture and Society in Venice 1470-1790 the Renaissance and note toutes ses dépenses its Heritage Londres 1972 ee Tafuri Venezia il Rinasci On pense habituellement en se fondant sur un passage de mento religione scienza architettura Turin 1985 Vasan qui affirme que Sanmicheli fond tir sopra terra se Sur le palais de San Luca cf Giacomo Boschieri II palazzo condo un suo modello con spesa incredibile il maraviglioso pa Grimani San Luca Rivista di Venezia 1931 461-490 lazzo del nobilissimo messer Girolamo Grilliäni Vasari le Gallo Michele Sanmicheli dans Michele San Vite... ed Milanesi voi 359) que architecte eue le micheli Verone 1960 97-160 Vincenzo Fontana Cos temps élever rout le rez-de-chaussée du palais entre 1557 truire Venezia nel Cinquecento Quaderni della ricerca dace supposée du début des travaux et 1559 date de sa more scientifica 106 Primo congresso nazionale di storia arte on doit remarquer cependant que dans les livres de comptes Rome 11-14 septembre 1978 de Hicronimo Grimani que ai consultés on ne trouve aucun
Sur le couronnement de Morosina Morosini Grimani la bi paiement pour le palais avant le 21 juin 1560 A.S.V Archivio
bliographie est très abondante nous renvoyons ce propos privato Grilliäni Barbarigo ba Gionial cli Girolnmo Grimant
aux notices de Padoan Urban dans le catalogue de expo 1519-1570 adi 21 ditto juin 1560 fabrica de Luca in
sition Architettura Utopia nella Venezia del Cinquecento Venise ého de ser jacomo et Hieronimo Foscarini due 72 14 per ms
Palais des Doges juillet-octobre 1980 155-163 Voir aussi Piero del .aro et Zn Paliaza per resto de piore da Ruvigno
49