Les auges doubles de Malia - article ; n°1 ; vol.95, pg 13-42

-

Documents
31 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bulletin de correspondance hellénique - Année 1971 - Volume 95 - Numéro 1 - Pages 13-42
30 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1971
Nombre de visites sur la page 21
Langue Français
Signaler un problème

René Treuil
Les auges doubles de Malia
In: Bulletin de correspondance hellénique. Volume 95, livraison 1, 1971. pp. 13-42.
Citer ce document / Cite this document :
Treuil René. Les auges doubles de Malia. In: Bulletin de correspondance hellénique. Volume 95, livraison 1, 1971. pp. 13-42.
doi : 10.3406/bch.1971.2148
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bch_0007-4217_1971_num_95_1_2148AUGES DOUBLES DE MALI A LES
rectangulaires dans Les les fouilleurs murs creusés des de maisons Malia de deux connaissent minoennes cavités, bien et que ces que, l'on blocs faute rencontre de d'un grès (« sur vocable ammouda le sol plus ou »)
exact, on désigne traditionnellement du nom d'auges ou de « gournes ».
Mais cette série d'objets n'a jamais été étudiée. On peut même dire qu'elle
n'a jamais été publiée : une bonne partie des auges rencontrées depuis le
début des fouilles n'ont même pas été signalées ; quelques-unes seulement
ont été photographiées et dessinées.
Cette situation est d'autant plus regrettable qu'il s'agit là d'une réalité
spécifiquement maliote : aucun autre site minoen ne semble avoir livré de
pierres de ce type1.
Or les fouilles des dernières années ont mis au jour un nombre d'auges
important; le type à quatre cavités a été étudié par O. Pelon2; un recens
ement des auges à deux cavités a été amorcé par J.-G. Poursat3 : c'est ce
recensement que j'ai entrepris de compléter. Non seulement les publications,
mais les rapports, les photographies et les plans inédits déposés à l'École
française d'Athènes, ont été utilisés dans ce but. Toutes les fouilles non
remblayées ont été systématiquement examinées. Trente-sept auges
doubles ont pu être ainsi recensées4 et, dans la plupart des cas, dessinées
et photographiées5 ; certaines toutefois se trouvent dans des secteurs
aujourd'hui recouverts.
(1) D. Levi et J. W. Shaw ont bien voulu m'aider à préciser ce point : je les en remercie
vivement.
(2) O. Pelon, « Maison d'Hagia Varvara et architecture domestique à Mallia », BCH 90
(1966), p. 568-572. Il convient peut-être d'ajouter à la liste donnée là une pierre trouvée dans la
Maison G (pièce 1), immédiatement au Sud du Palais : le plan publié — Études Cretoises XII,
plan II — n'indique qu'une auge double, mais l'original, déposé à l'École française d'Athènes
sous le numéro IV Ε 622, représente une auge à quatre cavités. Malheureusement le secteur a
été remblayé et rien ne permet plus aujourd'hui de trancher.
(3) J.-C. Poursat, « Un sanctuaire du Minoen moyen II à Mallia », BCH 90 (1966), p. 529-530.
(4) II est très probable que d'autres ont disparu : dans les pièces XIII-XIV du Quartier
Epsilon, le mur A « était fait d'auges remployées » (« Chronique... », BCH 74 [1950], p. 375-376) ;
mais il a été démonté en 1949 et aucune de ces auges n'a pu être retrouvée sur le terrain.
(5) Je dois à O. Pelon maint renseignement relatif aux auges du Palais et du Quartier
Epsilon, ainsi que l'autorisation de les publier ou republier ici ; J.-G. Poursat a donné son accord
à la publication de celles du Quartier Mu et contribué à ce travail par de nombreuses remarques
et suggestions ; H. et M. van Effenterre ont libéralement mis à ma disposition tous les documents 14 RENÉ TREUIL [BCH 95
A. CATALOGUE
I) AUGES TOMBÉES OU DÉPLACÉES6.
AD 1. Situation : Quartier Gamma, fouille de 1931, pièce 8, en bordure de la
ruelle c; le bloc ne semble pas avoir été trouvé en place; le secteur est
aujourd'hui remblayé.
Contexte : MM I.
Description : bloc à deux cavités cavités rectangulaires,. profondes.
Bibliographie : EC IX, p. 287.
Illustration : EC IX, pi. XIII, 2 et 3 (photographies).-
AD 2. Situation : Quartier Zêta, maison ζβ, pièce .V; le bloc a été trouvé, avec
deux auges simples, dans un bassin situé sous le pavement de la pièce
et antérieur à lui.
Contexte : MM I ou MA III.
Description : pierre, L. 0,65, 1. 0,40, h. 0,21 ; cavité Β grossièrement rectan
gulaire, L. 0,26, 1. 0,30, p. 0,06; cavité G grossièrement rectangulaire,
L. 0,25, 1. 0,30, p. 0,188.
Bibliographie : EC XI, p. 16-17.
Illustration : fig. 1; EC XI, pi. II, 3 et pi. IV, 1 et 2 (photographies).
AD 3. Situation : Quartier Zêta, constructions au Sud de la pièce XV de la maison
ζβ ; le bloc a été trouvé, en 1969, à l'extrémité Nord d'une murette
Nord-Sud, mais il n'était probablement plus en place.
Contexte : MM I (constructions solidaires du mur d'enceinte : EC XI, p. 82).
Description : pierre, L. 0,56, 1. 0,31, h. 0,22; cavité Β carrée, L. et 1. 0,21,
p. 0,07; cavité C circulaire, brisée, d. 0,21, p. 0,16.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 2; EC XI, plan VI (plan du secteur; l'auge n'y est pas
indiquée).
en leur possession, en m'autorisant à publier les auges de la Maison Thêta, de la Maison Κγ et
du Quartier Lambda. A tous j'adresse mes remerciements les plus chaleureux : si ce recensement
est, comme je le souhaite, complet, c'est à eux qu'il le doit.
(6) Ont été jointes à ce groupe toutes celles dont la position originelle n'est pas assurée.
(7) EC = Études Cretoises.
(8) Les abréviations suivantes seront employées dans la description des auges : L. = longueur,
1. = largeur, h. = hauteur, d. = diamètre, p. = profondeur ; par convention, la dimension L.
d'une cavité désignera toujours le côté parallèle au long côté de la pierre. Toutes les mesures
seront exprimées en mètres ; un point d'interrogation à la suite d'un chiffre indiquera que la
mesure n'a pas été prise sur la pierre elle-même, mais sur un plan, si possible sur l'original. —
Sauf indication contraire, tous les relevés ont été exécutés par A. Kozelj et D. Zaharias ; sur les
plans de situation, le Nord est toujours dans l'axe de la page, sauf dans le cas des fig. 24 et 27 ; les
différences qu'on pourra relever entre les dimensions portées sur les plans et celles indiquées dans
le texte s'expliquent en partie par les irrégularités des blocs, en partie par le fait que les deux séries
de mesures ont été prises indépendamment l'une de l'autre. AUGES DOUBLES DE MALIA 15 1971]
AD » 4. Situation : Quartier Kappa, Maison Κγ, « cave »; le bloc a été trouvé tombé
sur le côté, contre le mur Nord, sur une sorte de banquette en pierre ; ,
de nombreuses auges simples ont été découvertes dispersées dans la
même pièce.
Contexte : probablement MR I.
Description : pierre, L. conservée 0,58, 1. 0,35, h. 0,28; cavité Β grossièr
ement circulaire, d. 0,23 à 0,26, p. 0,15; cavité G brisée, peut-être rec
tangulaire, I. 0,20 environ, p. 0,10.
Bibliographie : néant.-
Illustration : fig. 3; « Chronique... », BCH 87 (1963), p. 876 fig. 2 (plan de la
maison; l'auge n'y est pas indiquée) et p. 877 fîg. 4 (photographie).
AD 5. Situation : Quartier Lambda, Maison de la Cave au Pilier, pièce VI ; le bloc
a été trouvé, dans l'angle Sud-Ouest de la pièce, basculé sur le côté et
posé sur. un autre bloc d'« ammoueia »; deux auges simples, peut-être
tombées de l'étage elles aussi, ont été rencontrées dans la même pièce.
Contexte : deuxième époque.
Description : pierre assez érodée, L. 0,70, 1.0,40, h. 0,45; cavité Β grossièr
ement rectangulaire, L. 0,20, 1. 0,24, p. 0,10 ; cavité C grossièrement
L' 0,24, p. 0,11. L. 0,20,
Bibliographie : « Chronique... », BCH 88 (1964), p. 907; EC XVII, p. 120.
Illustration : fig. 4; EC XVII, p. 115 fîg. 11 (plan de la maison ; l'auge n'y
est pas indiquée).
AD 6. Situation : Quartier Lambda, Maison de la Cave au Pilier, Appentis XIX γ;
le bloc a été trouvé non loin du mur Sud.
Contexte : deuxième époque.
Description : pierre, L. 0,75, 1. 0,36, h. 0,25; cavité Β grossièrement rectan
gulaire, L. 0,24, 1. 0,27, p. 0,14; cavité C grossièrement rectangulaire,
L. 0,26, 1. 0,24, p. 0,14.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 5; EC XVII, p. 115 fig. 11 (plan de la maison; l'auge y est
indiquée).
AD 7. Situation : Quartier Mu, pièce IV 4 (désignation provisoire) ; le bloc a été
trouvé sous un écroulement de pierres.
Contexte : MM IL
Description : pierre arrondie à une extrémité, L. 0,75, 1. maximale 0,37,
,h. 0,26; cavité Β grossièrement rectangulaire, L. 0,35, 1. 020 à 0,26,
p. 0,08; C carrée, L. et 1. 0,13, p. 0,12.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 6 et 7.
AD 8. Situation : Quartier Mu, pièce IV 4 (désignation provisoire) ; le bloc a été
trouvé tombé sur AD 7 et brisé par la chute.
Contexte : MM IL 16 RENÉ TREUIL [BCH 95
Description : pierre, L. 0,70, 1. 0,41, h. 0,30; cavité Β rectangulaire, L. 0,26,
1. 0,28,- p. 0,11; cavité G grossièrement circulaire, d. 0,27, p. 0,16.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 6 et 8.
AD 9. Situation : Quartier Mu, pièce IV 4 (désignation provisoire); le bloc a été
trouvé dans un écroulement de pierres.
Contexte : MM II.
Description : pierre endommagée en plusieurs endroits par la chute d'autres
blocs, L. 0,77, 1. 0,45, h. 0,37; cavité Β rectangulaire, L. 0,26, 1. 0,31,
p. 0,13; cavité G rectangulaire, L. 0,29, 1. 0,32, p. 0,15.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 6 et 9.
AD 10. Situation : Quartier Mu; carré F 5; le bloc a été trouvé tombé, dans une
pièce, en position verticale.
Contexte : MM II.
Description : pierre brisée en plusieurs endroits, L. conservée 0,71, 1. 0,67,
h. maximale 0,39; cavité Β rectangulaire disposée obliquement, L. 0,19,
1. 0,34, p. 0,10; cavité G circulaire décentrée, d. 0,22 environ, p. 0,15
environ.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 10.
II) AUGES ADOSSÉES A UN MUR.
AD 11. Situation : « Villa » A, pièce immédiatement à l'Est de la courette 7; le bloc
a été trouvé adossé au mur Est, vers le milieu du mur, la cavité rectan
gulaire au Nord; le secteur est aujourd'hui remblayé.
Contexte : MM I.
Description : pierre, L. 0,75 à 0,80 ?, 1. 0,45 ?, h. ?; cavité rectangulaire,
L. 0,25 ?, 1. 0,19 ?, p. ?; cavité circulaire, d. 0,16 ?, p. ?.
Bibliographie : EC IX, p. 12.
Illustration : EC IX, pi. LX (plan de la « villa »; l'auge y est indiquée).
AD 12. Situation : Quartier Delta, constructions à l'Est de la Maison Δα ; le bloc
a été trouvé adossé à la face Nord d'un mur Est-Ouest, la cavité la
plus grande à l'Est; le secteur est aujourd'hui remblayé.
Contexte : MM III.
Description : pierre, L. 0,60 à 0,70 ?, 1. 0,30 ?, h. ?; cavité Est circulaire,
d. 0,18 ?, p. ?; cavité Ouest circulaire, d. 0,13 à 0,15 ?, p. ?.
Bibliographie : néant.
Illustration : EC IX, plan LXVII (plan du quartier; l'auge y est indiquée).
AD 13. Situation : Quartier Mu, pièce I 19 (désignation provisoire) ; le bloc a été
trouvé sur le sol de la pièce, adossé au mur Nord-Est/Sud-Ouest, auprès
d'une auge simple; la cavité C était au Nord-Est.
Contexte : MM II. AUGES DOUBLES DE MALIA 17 1971]
Description : pierre brisée sur un angle, L. 0,60, 1. 0,33, h. 0,14; cavité Β
carrée, L. et 1. 0,21, p. 0,09; cavité C rectangulaire, L. 0,21, 1. 0,23,
p. 0,11.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 11 et 12 ; « Chronique... », BCH 93 (1969), p. 1048-1049
(plan du quartier; l'auge y est indiquée).
III) AUGSS INCORPORÉES A UNE CONSTRUCTION.
AD 14. Situation : Palais, salle V2; le bloc, presque entièrement engagé sous le
mur Ouest de la salle, est posé sur un mur perpendiculaire Est-Ouest,
d'époque prépalatiale ; il ne fait parement que sur la face Nord de ce
mur; la cavité Β est à l'Est.
Contexte : des coupelles MM III a ont été trouvées dans les cavités.
Description : pierre brisée à une extrémité, L. conservée 0,85 au moins,
1. 0,47, h. 0,36; cavité Β rectangulaire, L. 0,29, 1. 0,31, p. 0,11; cavité
G rectangulaire, L. conservée 0,43-au moins, 1. 0,24, p. 0,11 ; la cloison
entre les deux cavités a été brisée sur une largeur de 0,20, à moins que
les cavités n'aient été communicantes à l'origine : ce serait alors le
seul exemple connu d'une auge de ce type.
Bibliographie : EC XVI, p. 46 n. 2.
Illustration : fig. 13.
AD 15. Situation : Palais, réduit dans la salle XXVII 6; le bloc était posé sur le
mur Sud du réduit, près de l'angle Sud-Est, la cavité la plus grande à
l'Est; il a aujourd'hui disparu.
Contexte : MM III a et b.
Description : bloc à deux cavités rectangulaires (?) inégales et peu pro
fondes.
Bibliographie : EC VI, p. 16; J.-C. Poursat, « Un sanctuaire du Minoen
^ moyen II à Mallia », BCH 90 (1966), p. 529 n. 2.
Illustration : EC VI, pi. XXVIII, 5 (photographie).
AD 16. Situation : Abords Sud-Ouest du Palais, sondage M. 22 ; le bloc est incorporé,
en parpaing, au mur Sud de la « pièce orientale »; la cavité Β est à l'Est.
Contexte : MM I.
Description : pierre, L. 0,91, 1. 0,62, h. 0,45; cavités décentrées vers la face
Nord du mur; cavité Β grossièrement circulaire, d. 0,29 à 0,32, p. 0,08;
cavité C grossièrement circulaire, d. 0,30, p. 0,18.
Bibliographie : néant. .
Illustration : fig. 14; « Chronique... », BCH 93 (1969),. p. 1058-1059 fig. 3
(plan du sondage; l'auge y est indiquée).
AD 17. Situation : Abords Sud-Ouest du Palais, sondage L.21; le bloc forme le
seuil de l'unique porte de la «pièce centrale »; la cavité G est à l'Est.
Contexte : MM I. 18 RENÉ TREUIL IBCH 95
Description : pierre, L. 0,66 à 0,67, 1. 0,50, h. 0,40; le bord des cavités est
abattu du côté Nord sur une profondeur de 0,06; cavité Β en forme
de segment de cercle, L. (flèche) 0,19, 1. (corde) 0,36, p. 0,185; cavité G
rectangulaire, L. 0,20, 1. 0,30, p. 0,11.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 15; «Chronique... », BCH 93 (1969), p. 1058-1059 fig. 3
(plan du sondage; l'auge y est indiquée) et p. 1060 fig. 5 et 6 (photo
graphies).
AD 18. Situation : Quartier Delta, constructions à l'Est de la maison Δα ; le bloc
était incorporé à un mur Nord-Sud, peut-être dans l'angle d'une pièce,
la cavité la plus grande au Nord; le secteur est aujourd'hui remblayé.
Contexte : MM III.
Description : pierre, L. 0,78?, 1. 0,35 ?, h. ? ; cavité Nord circulaire, d. 0,25 ?,
p. ?; cavité Sud grossièrement circulaire, d. 0,22 ?, p. ?.
Bibliographie : néant.
Illustration : EC IX, plan LXVII (plan du quartier; l'auge y est indiquée).
AD 19. Situation»: Quartier Epsilon, bordure orientale de la maison Epsilon,
pièce II 2; le bloc est incorporé, dans l'angle Sud-Est, à une murette
qui double le mur Est; il ne fait parement que sur la face Ouest; la
cavité Β est au Nord.
Contexte : MM III a.
Description : pierre, L. 0,93 à 0,94, 1. 0,40 à 0,415, h. 0,25 au Sud et 0,32 au
Nord; cavité Β grossièrement ovale, L. 0,35, 1. 0,23 à 0,24, p. 0,24;
cavité C rectangulaire, L. 0,36, 1: 0,255, p. 0,14.
Bibliographie : EC XVI, p. 40-41.
Illustration : EC XVI, pi. IV, 2-3 (photographies), pi. XXXIII, 1 (plan,
profil et coupes) et plans I et II (bordure orientale de la maison Epsilon ;
l'auge y est indiquée).
AD 20. Situation : Quartier Epsilon, constructions . au Sud de la maison Ea,
couloir 15; le bloc ferme à demi l'entrée d'un réduit proche de la
pièce 14; il est posé sur le dallage et orienté Nord-Ouest/Sud-Est, la
cavité Β au Sud-Est; il n'est pas exclu qu'il ait été, dans le couloir 15,
adossé à un mur Nord du réduit qui aurait presque entièrement disparu
et dont les traces se confondraient presque avec le dallage du réduit.
Contexte : MM III a.
Description : pierre brisée sur un angle, L. conservée 0,67, 1. 0,27 à 0,31,
h. 0,27; cavité Β ovale, L. 0,22, 1. 0,19, p. 0,14; cavité G très grossièr
ement rectangulaire, L. 0,26 environ, 1. 0,21, p. 0,12.
Bibliographie : EC XVI, p. 141-142 et p. 142 n. 1.
Illustration : fig. 16; EC XVI, pi. VII, 3 (photographie) et plan III (mai
son Ea; l'auge y est indiquée).
AI) 21. Situation : Quartier Kappa, maison Κγ, partie fouillée en 1963 au Sud-
Ouest de la « cave »; le bloc est incorporé à un petit mur Nord-Sud,
mais ne fait parement que sur la face Est; la cavité Β est au Nord. AUGES DOUBLES DE MALI A 19 1971]
Contexte : MR I.
Description : pierre endommagée en plusieurs endroits, L. 0,52, 1. 0,38,
h. 0,18; cavité Β grossièrement rectangulaire, L. 0,16, 1. 0,19, p. 0,10;
cavité C grossièrement rectangulaire, L. 0,15, 1. 0,21, p. 0,10. La pierre
est remarquable par ses faibles dimensions.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 17 et 18.
AD 22. Situation : Quartier Lambda, Maison de la Façade à Redans, pièce XV;
le bloc est incorporé au mur Nord de la « cuisine » et forme probable
ment le seuil; il ne fait parement que sur la face Sud, mais la face Nord
du mur est à cet endroit mal définie : peut-être faisait-il parement
sur les deux faces; la cavité Β est à l'Est.
Contexte : MR I a.
Description : pierre, L. 0,80, 1. maximale 0,42, h. 0,40; cavité Β rectan
gulaire, L. 0,33, 1. 0,25 à 0,26, p. 0,15; cavité C rectangulaire, L. 0,27,
1. 0,30, p. 0,12.
Bibliographie : « Chronique... », BCH 88 (1964), p. 911; EC XVII, p. 94.
Illustration : fig. 19 et 20; EC XVII, p. 93 fig. 7 (plan de la maison; l'auge
y est indiquée); «Chronique... », BCH 88 (1964), p. 910 fig. 7 et EC
XVII, pi. LUI, 5 (photographies identiques).
AD 23. Situation : Quartier Lambda, constructions à l'Est de la Maison de la
Façade à Redans; le bloc, à demi engagé dans le mur Est de la Maison,
est incorporé à un mur Est-Ouest presque perpendiculaire, terminé
par un pilier d'« ammouda » et probablement antérieur à l'état connu
de la Maison; l'auge ne fait parement que sur la face Nord.
Contexte : MR I a ?
Description : pierre, L. supérieure à 0,45, 1. 0,32, h. 0,25; cavité Β cir
culaire, d. 0,18, p. 0,08; la forme et les dimensions de la C sont
impossibles à préciser.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 19 et 21; EC XVII, plan 2 (plan du quartier; l'auge y
est indiquée, mais avec une seule cavité).
AD 24. Situation : Quartier Mu, pièces III 2 et III 3 (désignation provisoire);
le bloc forme le seuil entre les pièces III 2 et III 3; il repose sur des
pierres qui semblent destinées à compenser sa faible épaisseur; la
cavité Β est au Nord-Ouest.
Contexte : MM II.
Description : pierre pentagonale, L. 0,88, 1. minimale 0,25, 1. maximale
0,50, h. 0,10; cavité Β grossièrement rectangulaire, L. 0,20, 1. 0,19,
p. 0,04; cavité G brisée en place, grossièrement circulaire, d. 0,22 envi
ron, p. 0,06.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 22 et 23. 20 RENÉ TREUIL ÎBCH 95
AD 25. Situation : Quartier Mu, pièce I 20 (désignation provisoire) ; le bloc est
incorporé à un mur Nord-Ouest/Sud-Est, qui sépare une pièce de ce
qui semble bien être un passage; la cavité Β est au Nord-Ouest; deux
pierres du mur, de part et d'autre de l'auge et à un niveau supérieur,
portent des traces de bois carbonisé, comme s'il y avait eu un linteau
de bois au-dessus de l'auge; mais la fouille de ce secteur n'est pas
achevée.
Contexte : MM IL
Description : pierre brisée en place, L. 0,56, 1. 0,26 à 0,32, h. 0,16; cavité Β
trapézoïdale, L. 0,20, 1. 0,15 à 0,19, p. 0,06; cavité C trapézoïdale,
L. 0,23, 1. 0,20 à 0,21, p. 0,08.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 24 et 25.
AD 26. Situation : Sanctuaire MM II; le bloc est incorporé à une murette limitant
à l'Est le dallage d'accès; le bord de la cavité B, au Sud, est engagé
sous le mur qui borde le dallage au Sud; la fouille ne s'est étendue ni
vers l'Est ni vers le Sud.
Contexte : MM IL
Description : pierre, L. 0,71, 1. 0,43, h. supérieure à 0,20; cavité Β circulaire,
d. 0,25 à 0,26, p. 0,17; cavité C rectangulaire, L. 0,27, 1. 0,30, p. 0,11.
Bibliographie : J.-C. Pours at, « Un sanctuaire du Minoen moyen II à
Mallia », BCH 90 (1966), p. 529.
Illustration : fig. 26; J.-C. Poursat, « Un sanctuaire... », BCH 90 (1966),
p. 516 fig. 3, p. 516-517 fig. 4, p. 517 fig. 5 (plans du sanctuaire; l'auge
y est indiquée) et p. 519 fig. 7 (photographie).
AD 27. Situation : bâtiment immédiatement au Nord du « Sanctuaire aux Cornes » ;
le bloc est incorporé à un petit mur qui, dans une grande pièce, délimite
un réduit; la cavité la plus grande est au Sud-Est, la plus petite au
Nord-Ouest; le secteur est aujourd'hui remblayé.
Contexte : ?
Description : pierre, L. 0,43 ?, 1. 0,24 ?, h. 0,18 ?; cavité Sud-Est carrée,
L. et 1. 0,13 ?, p. ?; cavité Nord-Ouest carrée, L. et 1. 0,12 ?, p. ?.
Bibliographie : néant.
Illustration : « Chronique... », BCH 81 (1957), p. 696-697 fig. 15 (plan du
«Sanctuaire»; l'auge y est indiquée).
AD 28. Situation : maison à l'Est du quartier Zêta ; le bloc semble être incorporé
à un mur Nord-Sud et ne faire parement que sur la face Ouest; la
cavité carrée est au Sud; le secteur est aujourd'hui remblayé.
Contexte : première époque.
Description : pierre, L. 0,90 ?, 1. 0,40 ?, h. ?; cavité Nord rectangulaire,
L. 0,18 ?, 1. 0,14 ?, p. ?; cavité Sud carrée, L. et 1. 0,18 ?, p. ?.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 27. AUGES DOUBLES DE MALIA 21 1971]
IV) AUGES REMPLOYÉES9.
AD 29. Situation : Palais, salle XV 2; le bloc a été trouvé tombé sur le sol de la
pièce, la cavité Β au Sud-Est; mais l'un des longs côtés est soigneus
ement dressé et la pierre voisine avec un énorme bloc d'angle en « ammou-
da », qui semble être tombé en même temps et du même endroit et dont
deux faces sont pareillement dressées; de plus l'auge est brisée au
milieu de la cavité C et la cassure paraît bien avoir été régularisée
pour permettre le remploi du bloc dans une construction.
Contexte : MM III-MR I a.
Description : pierre brisée et assez érodée, L. conservée 0,59, 1. 0,41 à 0,47,
h. 0,23 à 0,25; cavité Β ovale, L. 0,26, 1. 0,30, p. 0,09; cavité G grossi
èrement rectangulaire ( ?), L._conservée 0,18, 1. 0,26, p. 0,03.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 28.
AD 30. Situation : magasins au Sud-Ouest du Palais ; le bloc est incorporé au
mur Est d'un réduit de la partie orientale des magasins; il ne fait
parement que sur la face Ouest; la cavité circulaire, au Nord, est
incomplète, sans qu'il y ait d'intervalle entre les pierres : le bloc a été
réutilisé une fois brisé. Autre indice : le lit de pose est stuqué10.
Contexte : première époque.
Description : pierre extrêmement érodée, L. 0,76, 1. 0,54, h. 0,40; cavité Β
circulaire, d. 0,25 à 0,27, p. 0,13 ; cavité C rectangulaire, disposée
de façon légèrement oblique, L. 0,26, 1. 0,24, p. 0,03.
Bibliographie : néant.
Illustration : fig. 29 et 30; «Chronique...», BCH 85 (1961), p. 942-943
fig. 4 (plan des magasins; l'auge y est indiquée).
AD 31. Situation : Maison Thêta (« Maison de la Plage »), pièce occidentale («cui
sine ») ; le bloc est incorporé, au Nord de la pièce, à un système de
piliers d'« ammouda » qui semble soutenir un petit escalier ; il est posé
sur le dallage de la pièce, les deux cavités vers l'Est, et fait parement
sur les deux faces; l'extrémité Est est brisée, sans qu'il y ait un inter
valle correspondant à la partie manquante : le bloc a donc été réutilisé
une fois brisé. D'autres auges, simples celles-là, ont été trouvées au
voisinage.
Contexte : probablement deuxième époque, mais la céramique recueillie
au niveau du dallage voisin était de la première époque.
Description : pierre brisée, L. conservée 0,78, 1. 0,36, h. 0,26; cavité Β
grossièrement circulaire, d. 0,20, p. 0,15; cavité C circulaire, brisée,
d. 0,16, p. 0,10.
Bibliographie : « Chronique... », BCH 81 (1957), p. 704.
Illustration : fig. 31 et 32.
(9) Seules ont été prises en considération ici celles dont le remploi peut être prouvé.
(10) C'est, semble-t-il, le seul exemple connu.