Les pratiques pastorales d altitude dans une perspective ethnoarchéologique. Cabanes, troupeaux et territoires pastoraux pyrénéens de la préhistoire à nos jours., Spatial modeling approach of summer pasture grazing walks in an ethnoarcheological perspective : a pyrenean case study
960 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les pratiques pastorales d'altitude dans une perspective ethnoarchéologique. Cabanes, troupeaux et territoires pastoraux pyrénéens de la préhistoire à nos jours., Spatial modeling approach of summer pasture grazing walks in an ethnoarcheological perspective : a pyrenean case study

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
960 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sous la direction de Elisabeth Zadora-Rio, Christine Rendu
Thèse soutenue le 04 novembre 2010: Tours
Ce travail s’attache aux espaces pastoraux d’altitude dans la longue durée et s’intègre dans le cadre de recherches menées en archéologie pastorale dans les Pyrénées. Il repose sur une démarche ethnoarchéologique et vise à une meilleure compréhension des pratiques de ces espaces, à travers deux axes, soit l’élaboration d’un corpus de sites pastoraux d’altitude inédit et la constitution d’un référentiel actuel de parcours de troupeaux. L’objectif est d’envisager les territoires pastoraux, leurs recompositions et surtout d’identifier leur corrélats matériels permettant de les approcher à la fois dans l’actuel et dans la longue durée. Les cabanes et les enclos qui président au déploiement des troupeaux sont envisagés en relation à d’autres sources, à savoir les résultats des disciplines paléoenvironnementales et les sources planimétriques. Les territoires pastoraux sont enfin confrontés aux sources écrites conservées par les communautés valléennes depuis le Moyen âge.
-Archéologie du paysage
-Pastoralisme
-Analyse spatiale
-Pyrénées
-Environnement
-Modélisation
-Moyen-âge
-Montagne
This study takes an interest in pastoral altitude areas in the long term and integrates itself into the framework of pastoral archaeological research in the Pyrenees. It rests on ethnoarchaeological approach and aims to a better understanding of the practices in these areas through two axes i.e. the elaboration of a pastoral altitude areas’ corpus and the making of a system of reference regarding to the distances travelled by herds. The aim is to consider the pastoral territories, their reconstructions and above all the identification of the material correlates which enables pastoral territories’ present and long-term approach. Shacks and pens governing held’s deployment are considered in connection with other sources i.e. paleoenvironmental and planimetric. At last pastoral areas are compared to written sources preserved by the valley’s communities since the Middle Ages.
-Landscape archaeology
-Mountain
-Spatial analysis
-Hut
-Anthropology
-Environment
-Pyrenees
-Modelisation
-Middle Ages
Source: http://www.theses.fr/2010TOUR2011/document

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 85
Langue Français
Poids de l'ouvrage 122 Mo

Exrait


UNIVERSITÉ FRANÇOIS - RABELAIS
DE TOURS


École Doctorale Sciences de l’Homme et de la Société
Laboratoire Archéologie et Territoires - UMR 6173 CITERES

THÈSE présentée par :
Mélanie LE COUÉDIC

Soutenue le : 4 novembre 2010

pour obtenir le grade de : Docteur de l’université François - Rabelais
Discipline/spécialité: Histoire et archéologie

Les pratiques pastorales d’altitude
dans une perspective
ethnoarchéologique. Cabanes,
troupeaux et territoires pastoraux
pyrénéens dans la longue durée.
Texte : volume 1

THÈSE dirigée par :
Madame Élisabeth ZADORA-RIO Directeur de recherche CNRS, UMR 6173, CITERES
Madame Christine RENDU Chargé de recherche CNRS, UMR 5136, FRAMESPA

RAPPORTEURS :
Monsieur Jean-Loup ABBÉ Professeur, université de Toulouse II - Le Mirail
Monsieur Jean-Paul CHEYLAN Directeur de recherche CNRS, UMR 6012, ESPACE


JURY :
Monsieur Jean-Loup ABBÉ Professeur, université de Toulouse II - Le Mirail
Monsieur Jean-Paul CHEYLAN Directeur de recherche CNRS, UMR 6012, ESPACE
Monsieur François FAVORY Professeur, université de Franche-Comté
Monsieur Jean-Paul MÉTAILIÉ Directeur de recherche CNRS, UMR 5602, GEODE
Madame Christine RENDU Chargé de recherche CNRS, UMR 5136, FRAMESPA
Madame Élisabeth ZADORA-RIO Directeur de recherche CNRS, UMR 6173, CITERES


2
Remerciements
Mes remerciements s’adressent tout d’abord à mes deux directrices de thèse, Élisabeth Zadora-
Rio et Christine Rendu pour l’accueil, l’encadrement, le soutien constant et nos nombreux échanges.
Je remercie Jean-Loup Abbé, Jean-Paul Cheylan, François Favory et Jean-Paul Métailié d'avoir
accepté de faire partie de mon jury et d'avoir consacré du temps à l'examen de ce manuscrit.
Mes remerciements vont également à toute l’équipe du LAT-CITERES et de la MSH, dont
Henri Galinié, Alain Ferdière, Élisabeth Lorans, Xavier Rodier, Philippe Husi, Pascal Chareille,
Corinne Scheid, Frédéric Épaud, Jean-Michel Gorry, Samuel Leturcq, Sandrine, Monique, Nadège
parmi lesquels j'ai fait mes armes mais également reçu encouragement, écoute et conseil.
Du côté de Toulouse, je remercie les membres du laboratoire FRAMESPA, tout
particulièrement Benoît Cursente pour l’accès aux archives ossaloises, la lecture des parchemins et la
compréhension des textes ; Carine Calastrenc, je te remercie pour tout ! Merci aussi aux membres de
GEODE, notamment Didier Galop pour ses précieux conseils et la transmission des données, parfois
même non publiées et l'aide qu'il m'a apporté pour la compréhension des courbes palynologiques. Mes
remerciements vont aussi à Jean-Paul Métailié pour ses précieux conseils depuis mes premiers pas
dans la montagne et sa flore et à Marie-Claude Bal pour ses déterminations anthracologiques.
Aussi, merci aux différents réseaux dans lesquels je me suis insérée. Du côté du réseau ISA
merci pour toute l’aide technique et les formations. Je remercie chaleureusement Laure Saligny,
Olivier Barge et Françoise Pirot pour l’accueil, les formations, les conseils techniques et autres
échanges autour de GPS, de logiciels ou d’objets volants. Merci au RNSC, à Frédéric Amblard et Nils
Ferrand pour cette belle école thématique de Mèze.
Merci au SRA Aquitaine pour l’accueil, la transmission des informations et données, plus
singulièrement à Dany Barraud qui a favorisé la mise en place et le développement du programme de
recherche dès ses débuts ainsi qu’à Olivier Ferullo pour la transmission des informations.
Je remercie par ailleurs le PNP, ses directeurs successifs dont Rouchdy Kbaier qui a impulsé ce
programme ainsi que les services communication, pastoral, SIG et documentation dont Christophe
Cognet, Pierre Lapenu, Jacqueline Rousseau et Marie Hervieu, les gardes pour les échanges de terrain,
surtout en Ossau Charles, Yannick, Jérémy et en Aspe Roland, Fernand, Harry et Jérémy.
Merci à Daniel Carrey, président du syndicat pastoral du Bas-Ossau qui a autorisé la fouille sur
son terrain ainsi qu’aux maires de différentes communes béarnaises qui m’ont ouvert leurs archives ou
leurs mémoires.
3
Du coté des Pyrénées de l’est, mes remerciements s’adressent à toute l’équipe de Cerdagne,
dont Pierre Campmajo, Denis Crabol, Marc Conesa et Cécile Cau.
Vers l’ouest, ils vont à Patrice Dumontier, François Réchin pour leurs précieuses études
céramiques et, par ailleurs, à Anne Berdoy et Pierre Gascouat qui m’ont accueillie et renseignée sur
différentes facettes des vallées béarnaises. Merci également à Marie-Madeleine et Jean-Pierre
Calastrenc qui m’ont tour à tour aidé et reçue ; au camping au fil de l’eau d’Urdos et aux bénévoles du
centre de Pont de Camps.
Sur le terrain, merci à tous les bergers et à tous habitants qui ont répondu (ou pas) à mes
questions ! Grand merci aussi à tous les fouilleurs bénévoles qui sont venus participer aux chantiers de
2005 à 2008, sans qui ce travail archéologique n’aurait été envisageable.
Tous ceux que j’ai pu croiser à des rencontres, des séminaires et des colloques m’ont beaucoup
inspiré! Merci d’abord à mes amis plus loin du village, TKD, Alex, Cécile, Céline, Jérôme, Julie,
Marie, Mélanie pour le soutien et la compréhension… et tous les gens des Forums, blogs, sites, pages
personnelles, petits ou grand supports virtuels. Tous mes remerciements vont à mes collègues et amis
du Labo tant le début de la promo que la fin, Julie Volant, Julien Courtois, Cyril Driard, Benoît
Pescher, François Capron, Émeline Marot, Benjamin Lefèvre, Gaël Simon, Marie Quéru, Cécile
Bébien, Vincent Hirn, Amélie Laurent, Anne Moreau, Mélanie Fondrillon, Nicolas Poirier et Bastien
Lefebvre. Merci pour tout : les conseils sur les logiciels de tout et n’importe quoi, les conseils de
dessins, les conseils de lecture, les critiques, les relectures multiples et tout le soutien…les discussions
par tous les temps sur la plage du RU ou ailleurs….
Merci Isabelle, la fée du fond et surtout de la forme ! Évidemment, Marina… merci pour la
rigueur, la précision, l’énergie et surtout les escapades avec tous les mouflons, les palourdes, les
chocolats et les cafés ! Enfin je remercie toute ma famille et mes parents. Mille merci à ma fratrie, mes
grandes petites sœurs Cécile et Laetitia qui m’ont accompagnée, épaulée, suivie, fait rigoler et penser
bon sens ou évasion tout au long de ce périple…
4
Résumé
Ce travail s’attache aux espaces pastoraux d’altitude dans la longue durée et s’intègre dans le
cadre de recherches menées en archéologie pastorale dans les Pyrénées. Il repose sur une démarche
ethnoarchéologique et vise à une meilleure compréhension des pratiques de ces espaces, à travers deux
axes, soit l’élaboration d’un corpus de sites pastoraux d’altitude inédit et la constitution d’un
référentiel actuel de parcours de troupeaux. L’objectif est d’envisager les territoires pastoraux, leurs
recompositions et surtout d’identifier leur corrélats matériels permettant de les approcher à la fois dans
l’actuel et dans la longue durée. Les cabanes et les enclos qui président au déploiement des troupeaux
sont ensuite envisagés en relation à d’autres sources, à savoir les résultats des disciplines
paléoenvironnementales et les sources planimétriques. Les territoires pastoraux sont enfin confrontés
aux sources écrites conservées par les communautés valléennes depuis le Moyen âge.
Mots-clefs : archéologie du paysage, montagne, territoire, analyse spatiale, cabane, ethnologie,
environnement, Pyrénées, longue durée, Moyen Âge, modélisation.
5
Résumé en anglais
This study takes an interest in pastoral altitude areas in the long term and integrates itself into
the framework of pastoral archaeological research in the Pyrenees. It rests on ethnoarchaeological
approach and aims to a better understanding of the practices in these areas through two axes i.e. the
elaboration of a pastoral altitude areas’ corpus and the making of a system of reference regarding to
the distances tr

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents