Littérature et aliénisme : poétique romanesque de l Asile (1870-1914), Literature and psychiatry : the poetics of Asylum in novels (1870-1914)
837 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Littérature et aliénisme : poétique romanesque de l'Asile (1870-1914), Literature and psychiatry : the poetics of Asylum in novels (1870-1914)

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
837 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sous la direction de Françoise Susini-Anastopoulos
Thèse soutenue le 28 octobre 2010: Nancy 2
Au XIXème siècle, la perception de la folie évolue de façon sensible : des méthodes thérapeutiques sont déterminées, un plan architectural est arrêté, des médecins spécialistes de la folie sont nommés, une loi est promulguée. L'asile, lieu de la folie, subit nécessairement ces évolutions, et devient un lieu culturellement disponible : le peuple le visite, les romanciers l'investissent. Aux confluents de l'imaginaire collectif et des travaux aliénistes, les incursions de la littérature dans le monde asilaire se multiplient. A travers un corpus varié, cette thèse se propose d'étudier comment, entre 1870 et 1914, les écrivains mettent en place une représentation poétique de l'asile. Elle montrera comment cette poétique se forme dans l'usage commun, dans toutes les oeuvres asilaires, d'un substrat culturel et scientifique que des exigences personnelles et un travail de construction scripturale vont modifier au gré des romans. Ainsi, l'esthétique du paysage asilaire se dessine par les descriptions des lieux, par les symboles qui lui sont attachés, par la représentation de ceux qui l'habitent, mais aussi de ceux qui y officient. Se révèlent alors une typologie de l'Asile, définie par une série de paradigmes, ainsi qu'une taxinomie de l'aliéné et de l'aliéniste, et de leurs discours respectifs. A travers l'étude stylistique et rhétorique de ces éléments, une écriture asilaire se dégage, et la poétique naît de la tension entre clichés et singularité de l'écriture. L' « asile » se fera ainsi « Asile » au creux des romans.
-Asile
-Aliénisme
-Analyse du discours
-Représentation
In the XIXth century, the perception of madness goes through significant evolutions : therapeutic methods are determined, an architectural plan is settled, specialists of madness are appointed, a law is promulgated. The asylum, place of madness, inevitably undergoes these evolutions, and becomes culture free scenes : people visit it, the novelists invest it. At the crossroad of collective imagination and the works of the alienists, the explorations of the literature in the asylum multiply. Through a varied corpus, this thesis deals with the question of novelists developing a poetical representation of the asylum between 1870 and 1914. It will expound how this poetics takes shape in the common sense and in the literary work, from a cultural and scientific substratum which personal requirements and work of scriptural construction will modify as novels come out. Thus, the aesthetics of the asylum?s landscape is drawing out of the descriptions of the place, the symbols attached to it, and the representation of those who live in it, but also of those who work there. A typology of the Asylum shows itself then, defined by a series of paradigms, as well as a taxonomy of the madman and the alienist, and their respective speeches. A writing of the asylum appears through the stylistic and rhetoric study of these elements, and the poetics arise from the tension between clichés and the singularity of the writing. The ?asylum? will thus be ?Asylum? in the novels.
Source: http://www.theses.fr/2010NAN21011/document

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 161
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

Littérature et aliénisme :
poétique romanesque de l'Asile
(1870-1914).
Thèse pour l'obtention du doctorat
Littératures comparées
École doctorale Langage, Temps, Sociétés
Julie FROUDIERE
Sous la direction de Mme le Professeur Françoise Susini-Anastopoulos
Thèse présentée et soutenue publiquement le 28 octobre 2010
Jury constitué de :
Mme le Professeur Jacqueline Carroy, École des Hautes Études en Sciences Sociales
M. lePr ofesseur Francis Claudon,Un iversité Paris-Est (Paris 12)
M. le Professeur Reynald Lahanque, Nancy-UniversUnitiéve (rsité Nancy 2)
Mme le Professeur Françoise Susini-Anastopoulos, Nancy-Université (Université Nancy 2)
U.F.R de Lettres
Université Nancy 2
12Résumé
ème
Au XIX siècle, la perception de la folie évolue de fa çon sensible : des méthodes
thérapeutiques sont déterminées, un plan architectural est arrêté, des médecins spécialistes de
la folie sont nommés, une loi est promulguée. L'asile, lie u de la folie, subit nécessairement
ces évolutions, et devient un lieu culturellement disponi ble : le peuple le visite, les romanciers
l'investissent. Aux confluents de l'imaginaire collectif et des travaux aliénistes, les incursions
de la littérature dans le monde asilaire se multiplient . A travers un corpus varié, cette thèse se
propose d'étudier comment, entre 1870 et 1914, les écriva ins mettent en place une
représentation poétique de l'asile. Ell poé et m iontque re s rea c formomme ent da c nset l t'use age
commun, dans toutes les œuvres asubsiltairaret scul, d'unture l et sci entifique que des
exigences personnelles et un travail de construction s cripturale vont modifier au gré des
romans. Ainls'ei s ,t hétique du paysage asilaire se dessine par les descriptions des lieux, par
les symboles qui lui sont attachés, parc eluxa requi pré lse'hantbiat teinton, dema i s aussi de
ceux qui y officient. Se révèlent alors une typologie de l'Asile, définie par une série de
paradigmes, ainsi qu'une taxinomie de l'aliéné et de l'aliéni ste, et de leurs discours respectifs.
A travers l'étude stylistique et rhétorique de ces éléments , une écriture asilaire se dégage, et la
poétique naît de la tension entre clichés et s« iasnguli »l seeari fetéra de ai lns'éciriture. L'
« Asil » aeu creux des romans.
èmeMots-clés : Asile. Aliénisme. Maladies mentales. Li stitèécra lte ure. française. XIX
Littérature et médecine. Analyse du discours. Représentation. Poétique.
Abstract
Literature and psychiatry: the poetics of Asylum in novels (1870-1914).
th
In the XI Xcentury, the perception of madness goes through significant evolutions :
therapeutic methods are determined, an architectural plan i s settled, specialists of madness are
appointed, a law is promulgated. The asylum, place of madnes s, inevitably undergoes these
evolutions, and becomes culture free scenes : people vis it it, the novelists invest it. At the
crossroad of collective imagination and the works of the ali enists, the explorations of the
literature in the asylum multiply. Through a varied corpus , this thesis deals with the question
of novelists developing a poetical representation of the asylum between 1870 and 1914. It
will expound how this poetics takes shape in the common sense and in the literary work, from
a cultural and scientific substratum which personal requi rements and work of scriptural
construction will modify as novels come out. Thus, the aesthet ics of the asylum’s landscape is
drawing out of the descriptions of the place, the symbols atta ched to it, and the representation
of those who live in it, but also of those who work there. A typ ology of the Asylum shows
itself then, defined by a series of paradigms, as well as a taxonomy of the madman and the
alienist, and their respective speeches. A writing of the asylum appears through the stylistic
and rhetoric study of these elements, and the poetics aris e from the tension between clichés
and the singularity of the writing. The “asylum” will thus be “Asylum” in the novels.
Key-Words : Asylum. Psychiatry. Mental health. French literat ure. XIXth century. Literature
and medicine. Speech analysis. Representation. Poetics.
3Remerciements
Au terme de cette thèse, je tiens tout d'abord à exprim er ma gratitude envers ma
directrice, Mme Susini-Anastopoulos pour ses conseils et ses remarques, qui ont toujours
permis de faire avancer ma réflexion et ma démarche scientifique.
Mme le Professeur Jacqueline Carroy et M. le Professe ur Francis Claudon m'ont fait
l'honneur d'accepter d'être les rapporteurs de ma thèse. Je le ur sais gré de l’intérêt qu’ils ont
porté à mon travail.
Je remercie tous les membres de mon jury de thèse, Mme le Professeur Jacqueline
Carroy, M. le Professeur Francis Claudon, M. le Professeur Re ynald Lahanque et Mme le
Professeur Françoise Susini-Anastopoulos de me faire l'honneur d'assister à ma soutenance.
Je tiens à remercier également Daniel Couty, qui a di rigé mon mémoire de maîtrise,
prémisses nervaliennes d'une problématique asilaire qui me questionnait et me passionnait
déjà...
Hélène a relu, avec toute l'attention d'une ancienne khâgneuse, une partie de ce
manuscrit. Merci du temps qu’elle y a consacré.
Enfin, un grand merci à Emmanuel et à son précieux rega rd de néophyte devenu
amateur.
4Table des matières
pages
Tome 1
Résumé 3
Remerciements 4
Table des matières 5
INTRODUCTION G ÉNÉRALE 10
PREMIÈRE PARTIE :
POÉTIQUE D'UN ESPACE STÉRÉOTYPÉ
PREMIER CHAPITRE : LA DESCRIPTION ASILAIRE
I . Entre réalité et imaginaire
1. La réalité : la loi du 30 juin 1838 e t s e s di ffi c ul t é s 25
2. Regard aliéniste et regard populaire, vers l'é merge 37nce du regard littéraire
3. Usage et poétisation des stéré ot y pe s a s i l a i re s 41
II. De la représentation de l'asile à celle de l'Asile
1. « Prenons l'étroit sentier qui mène au pavillon, » e t re 44 gardons ce qui s'y passe
2. Exemplarité et repréUsen be ntau-fartèirevi d'Hteé :c tor Malot,
Les amours d'un interne de Jules ClL'iancreonnu ti dee, P aul He rvi e lulll 49 l lllll
3. Réseau d'images et stratégies paradigmatiques autour du bâtiment
asila lire'inve : ntion d'une poé t i que 58
III. A l'intérieur de l'Asile
1. Mise en scène d'un décorum a s i l a i re 67
2. Les c «hambre s» des fous : thèmes et va ri a t i ons 75
3. Paradoxe de la naissance d'une original topoïité poé t i que pa r l85 es
4. L’Asile fant : du réasmeé l vers l e rom a n 97
DEUXIÈME CHAPITRE : VISITES, GUIDES ET GALERIES DE FOUS
I. Une fascination paradoxale : e ntre peur et séduction, d u regard à l'écriture
1. La séduction du fou, les charme s de l 'A s i l e 112
2. Un Asile fantasma gor i que 116
3. Démiurgie narrative et univocité de la parole et du re127 gard
5 II. Regards sur un divertissement asilaire : les « b als d e fous »
1. L'historique ba dels des « fous » 135
2. Double théâtralisation de ba l l a de fol si i enc :ohé l re e» e «ntt seon rés c it 140
3. Permanence de cette thédaâtnsra lliesa rétci onts a sil a i re s 145
III. Une visite des Enfers asilaires
1. Une nosographie au service de l a re pré s e nt a ti on 153
2. L'infléchissement de la représentation : di s c our s et 166 si lences du guide
3. Le guide morticole, V

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents