Livre de lecture et de conversation

Livre de lecture et de conversation

-

Documents
328 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

"^ OF THE BY ^Jrt-'O^L, $~qixaJ^ Xf^n, D.C, 1"lo Soptcnihl-f, 1Has ( iElle Elle '" leçon).on payez-vous luie paire de gants ?8. Combien 9. Quelsgants préférez-vous, des gants de chevreau ou dos gants de peau de suède ? ""10. Combien de commis sont employés par le magasin du Louvre V '.' 11. Où se rencontrent les plus beaux magasins de bijouterie précieuses12. Quelles sont les principales pierres ? langues européennes ?13. sont les parlent Anglais ?14. Quelle langue les 15. Ya-t-il interprètes dans les grands magasins de Paris ?des 16. Les étrangers ont-ils des difficultés à faire leurs achats à Paris ? 17. Qu'est-ce que c'est qu'un interprète ? ?18. De (jui les grands magasins de Paris semblent-ils être le rendez-vous Douzième Leçon. 25 ' "11). Avez-vous visité le magasin du Bon-JMarché à l'aris ? 20. Que préférez-vous, la turquoi.se ou le rubis ? —Règle générale. En français, comme en anglais, le verbe s'accorde avec son sujet. —A. Si un verbe a deux .sujets, il ,se met au pluriel exemple : Le ; "Louvre" le "Bon-Marché" deuxet sont immenses magasins. — sujets d'un verbe sont de différentes personnes,B. Si les le verbe se met ait pluriel, mais s'accorde avec la personne qui la prioritéa ; exemple : Madame X. et vous préférez l'étude à la promenade. Verbe pouvoir Verbe dire Verbe acheter. (irréguliur). (irrégulier). Indicatif présent. Indicatif présent. Indicatif présent.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 20
Langue Français
Signaler un problème

"^
OF THE
BY
^Jrt-'O^L, $~qixaJ^
Xf^<^/3LIA^RE
DE CONVERSATIONLECTURE ET
lîT
C. FONTAINE, B.L., L.D.,
InsTRIiTIDN IN TUE IIkJII SllKluI.S OF WaSIIINGTOM, D.U.DiKKCTUK OK Fp.EXWI
Gutta caoat hqddeni, non vi, sed sœpe cadendo
1
BOSTON, U.S.A.
D. HEATH & PUBLTSHERSC. ce,
1900CorvRiGHT, 1S93,
by c. fontaine.
Co.Typography by S. Cushing &J.
Churchill.Presswork by Rockwell &PREFACE.
ni un partisan enthousiaste niL'auteur de ce volume n'est
"" ceuxde la méthode naturelle il est deun détracteur acharné ;
comme en beaucoupqui croient qu'eu matière d'enseignement,
d'une théorie est une presqued'autres, l'application absolue
élèves, donneimpossibilité. Tel système qui, avec certains
d'autres à un completd'excellents résultats conduira avec
but deSi, cependant, l'étude d'une langue a pourinsuccès.
cette langue,donner aux élèves une connaissance pratique de
premières leçons, l'élève commence à seil faut que, dès les
écrit ce livrefamiliariser avec ses sons : voilà pourquoi on a
entièrement en français.
On demandait un jour à (xœthe (piels étaient les écrivains
qu'il répondit: "diede son choix, et c'est avec enthousiasme
Griechen, die Griechen und immer die Griechen." Si l'on
quelle estnous demandait (si parva licet componere magnis)
l'enseignement du français sur laquelle doit porterla partie de
"l'effort du maître, nous répondrions : les verbes, les verbes,
les bien enseigneret toujours les verbes." C'est pour arriver à
nous avons commencé, dès les premières pages, à donnerque
permis d'offriraux élèves des verbes à réciter et s'il nous était
;
nos collègues dans l'enseignement, nousici une suggestion à
différent àleur conseillerions d'exiger l'emploi d'un verbe
5™^la leçon : onchaque personne comme cela a été indiqué à
éviterait ainsi chez l'élève un travail mécanique.
livre bienOn pourra peut-être s'étonner de trouver dans ce
mouledes répétitions, bien questions jetées dans le mêmedes ;
reditesqu'il nous soit permis de dire immédiatement que ces
iiiiv Préface.
ni le résultat d'une erreur, ni celui de l'inattentionne sont
répétitions sont voulues,de leur auteur ces elles ne sont que
;
pratique de l'épigraphe inscrite en tête dela mise en ce
"volume : La goutte creuse la pierre, non par la force, mais
Dans nos longues annéesen tombant souvent." d'enseigne-
nous avons fréquemment remarqué que ce n'est qu' à forcement,
phrases, de faire les mêmesde répéter les mêmes questions, et
les mêmes formules qu'on parvient à forcer lesd'employer
élèves à retenir ce qui leur est enseigné : d'où ces questions et
ces redites.
Il va sans dire que les notions de grammaire (ju'on rencontre
dans ce volume sont absolument insuffisantes pour obtenir une
non seulement parfaite mais raisonnable, de laconnaissance,
langue. Telles qu'elles sont, nous ne les considérons que
com-comme une préparation à l'étude d'une grammaire plus
plète. Pour tout dire en un mot nous ne considérons ce vokuue
comme complet, sous aucun rapport, nous l'offrons aux maîtres
livre suggestions pour n'en citer qu'unsurtout comme un de et
exemple, nous (j^u'où dix ou \'ingt (pu'stions ont étéi)ensons
données après une leçon, il a lieu pour le maître d'en fairey
trente ou quarante.
On espère aussi que la classification des verbes qui se trouve
à la fin du volume pourra faciliter aux élèves l'étude si ardue
si ingrate de cette partie de la langue.et
Ce nous est un plaisir de reconnaître ici ])ubliquement la
enversdette de reconnaissance que nous avons contractée
IMonsieur le professeur A. Gonard de Boston, pour l'aide pré-
cieuse qu'il nous a apportée dans la correction des épreuves,
et aussi pour le idées (]u'il nous a sug-nombre d'excellentes
gérées.
FONTAINE.C.
\V.\shin(;t(>n, D.C,
1"lo Soptcnihl-f, 1H<»3..
TABLE DES MATIERES.
PAOE
Leçon. Animaux, Objets, Kleurs, et Fruits 1P'"«
2"'e Leçon. Pays, Fleuves, et Capitales 8
8'"<= CouleursLeçon. Figures géométriques et 5
4""^' Let/on. Division du Temps 7
5'"« Leç<in. La France et les Etats-Unis 9
(]iiie (suite) . HLeçon. La France et les
7""= différentes Races humaines LJLeçon. Des
gme 10Leçon. L'Univers
9me Description d'une Maison 18i^eçon.
10"'e d'une (suite) 20Leçon.
23lime Leçon. Les Grands Magasins de Paris
12"'« 25Lec^on. L'Industrie de la Soie en France
!:}"'*= 28Leçon. Lincoln et l'Abolition de l'Esclavage
32\-l'"« Leçon. La Fontaine
15"'^ 35Leçon. Histoire de Guttenberg
16"'e 38Leçon. Le Canal de Suez
17"'« 41Leçon. Les Tunnels des Alpes
18'"e 45Leçon. Lettre à un Ami
19'"e Lettre précédente. ... 48Leçon. Képonse à la
20'"e Daguerre . 51Leçon. Niepce et
21"ie 5fiLeçon. Histoire de Stephenson
22""= 60Leçon. de (suite)
.'23'n« 63Leçon. Histoire de Stephenson (suite)
24n'e 67Leçon. de Stephon.son (fin)
2ô"^^ aujourd'hui 70Leçon. Comment on voyage
26'"^ transatlar tique. 73Leçon. Le Câble
vvi Tahle des Matières.
PAGE
27'"« Leçon. Bayard 77
28'"e Leçon. (fin) 80
29'"e Leçon. Le Journalisme en Améri(iue 84
30""* Leçon. Un Incendie à Paris 87
SI""» Leçon. Corneille 9(1
32"'^ Leçon. Molière ]01
3;3me (suite) 10.5
34"'e Leçon. Molière (fin) 1 10
35"ie Leçon. Racine 1 13
30"'e Leçon. Jeanne d'Arc 117
37""^ Leçon. Hachette 121
38"'e Leçon. Madame Roland 125
SOn'e Leçon. (tin) 129
40me Leçon. Meissonier 132
41"'e Leçon. Pasteur 140
42""= Leçon. Victor Hugo 145
43'"e Leçon. Victor Hugo (fin) 148
44™« Leçon. Vieille Fille loi
45"'^ Leçon. Vieille Fille (fin) 154
46"'^ Leçon. Sur la Dune 157
47'"^ Leçon. Sur la Dune (suite) 161
48'"e Leçon. Sur la Dune (fin) 1G2
49'"» Leçon. Une Hi.stoire vraie 107
•OO'"* Le Foyer français 1 72