Apport du vestibular habituation training de Marcel Norré (V.H.T.) dans le traitement du V.P.P.B.

Apport du vestibular habituation training de Marcel Norré (V.H.T.) dans le traitement du V.P.P.B.

-

Documents
20 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Rééducation vestibulaire

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 12 mars 2015
Nombre de lectures 163
Langue Français
Signaler un problème
APPORT DU VESTIBULAR HABITUATION TRAINING DE MARCEL NORRE (V.H.T.) DANS LE TRAITEMENT DU V.P.P.B.
Prof. R. BONIVER Université de Liège
Société Internationale d’Otoneurologie 14 mars 2015 : Mons - Belgique
Depuis 1975, je m’intéresse particulièrement aux vertiges de position, que ce soit le vertige paroxystique bénin ou d’autres formes de vertiges. J’ai publié différentes communications à ce sujet et notamment : §Benign Paroxysmal Positional Vertigo. State of the art. Acta Oto-Rhino-Laryngologica Belgica, 1998, 52, 281-289.
§Benign Paroxysmal Positional Vertigo. An Overview. International Tinnitus Journal 14, 2, 159-167 (2008)
Voici mon expérience concernant • 350 cas de V.P.P.B.V.
• 50 cas de V.P.P.B.H. • et 20 cas de V.B.P.P.A. Tous les diagnostics ont été faits après une anamnèse détaillée et un bilan otoneurologique, afin de s’assurer qu’il s’agissait bien de lésions périphériques. Tous les autres cas ont été exclus de cette étude.
Tous ces vertiges paroxystiques bénins ont été traités tout d’abord par des manœuvres libératoires :
-Pour le V.P.P.B.V. :Semont, tellela manœuvre de que décrite dans « Vertiges positionnels », rapport de la Société Française d’O.R.L. 2007, dans laquelle Alain Semont redécrit avec détail sa manœuvre libératoire.
-Pour le V.B.P.P.H. :la manœuvre de Vanucchi dans 80% de ces cas et dans 20% la manœuvre de Lempert.
-Pour le V.B.P.P.A. :le V.H.T. de uniquement Marcel Norré.
Résultats
V.P.P.B.V. : une seule manœuvre a suffi à faire disparaître les symptômes dans 85% des cas. Si le V.P.P.B. ne disparaît pas après 4 manœuvres successives (dans 5% des cas), je considère qu’il s’agit d’un échec de cette thérapeutique. Ces échecs furent traités par le V.H.T. de Marcel Norré.
Pour le V.P.P.B.H. : la manœuvre de Vanucchi donne de bons résultats dans 89% des cas et la manœuvre de Lempert dans 86% des cas. Les échecs furent traités par V.H.T.
La réhabilitation vestibulaire de Marcel Norré est un programme de thérapeutique physique. Cette technique de réhabilitation inclut des exercices vestibulaires se basant sur le phénomène d’habituation déclenché par des stimulus provoquant les symptômes.
La base du traitement par réhabilitation
Nous savons, d’après les preuves cliniques expérimentales, que le mécanisme de compensation se développe progressivement et d’une façon plus rapide pour les composants statiques et plus lente pour les composantes dynamiques et, dans ce cas, souvent de façon incomplète.
Les mécanismes de compensation apparaissent révéler d’un mécanisme complexe qui inclut l’intervention de différentes structures, utilisent différentes stratégies et agissent à différentes rapidités pour les différentes manifestations de déséquilibre. C’est un phénomène actif et est sujet à décompensation. Il a été démontré que le développement de la compensation est dépendante des influx sensoriels et nécessite plusieurs fonctions centrales au niveau du système nerveux. Si ces fonctions centrales sont endommagées ou perturbées, par exemple par effet de drogue, un retard dans les phénomènes de compensation se produit.
La base du traitement par réhabilitation (suite)
Des influx multisensoriels et une activité sensorimotrice complexe sont indispensables pour le développement d’une bonne compensation. De plus, la confrontation répétée des centres avec une situation perturbante est le stimulus précis pour une adéquate réorganisation. En effet, les fonctions d’adaptation agissent comme un processeur de contrôle d’erreur.
Une fonction normale de ces centres est nécessaire pour la réalisation des phénomènes de réhabilitation. L’habituation est manifestement un mécanisme basique pour le développement de la compensation.
La base du traitement par réhabilitation (suite)
Cela nécessite : -l’utilisation d’exercices spécifiques adaptés à la situation dysfonctionnelle exacte chez le patient,
-
une présentation répétitive de la situation perturbante qui doit être corrigée et adaptée par les centres. Cela signifie également que cette activation réussit d’autant mieux qu’elle se réalise le plus rapidement après le début des symptômes.
Il est important d’écarter les drogues ayant un effet inhibiteur sur les centres vestibulaires. Ces mécanismes se réaliseront imparfaitement s’il y a une atteinte centrale accompagnant les lésions.
Les manœuvres proposées par Marcel Norré sont au nombre de 19.
SEQUENCE
M1
M
M
M
2
3
4
rapidement)
M5 *
M6 *
MANOEUVRES DU VHT
DIRECTION DE LA MANOEUVRE
médiane
gauche
droite
médiane
DESCRIPTION
changement de position de à
assise
couchée
couchée
couchée s/ le côté gauche
couchée s/côté gche
couchée
debout
couchée s/côté droit
assise (manœuvre
tourné rapidement vers la droite
tourné rapidement vers la gauche
exécutée