Chevreul et le retard français dans le développement des colorants de synthèse - article ; n°347 ; vol.93, pg 349-370

-

Documents
23 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 2005 - Volume 93 - Numéro 347 - Pages 349-370
Chevreul et le retard français dans le développement des colorants de synthèse.
Directeur des teintures à la Manufacture des Gobelins, président du Comité des arts et manufactures, membre du jury de plusieurs expositions universelles, Chevreul aurait manqué de discernement à rencontre des colorants de synthèse. L'examen de sa correspondance avec des teinturiers permet de voir émerger des freins plus déterminants, législatifs et économiques, sur lesquels un savant, armé de bon sens mais sans mandat politique, ne pouvait agir avec efficacité.
Is Chevreul accountable for the backward state of synthetic dyes in France ?
Head of dying at the Manufacture des Gobelins, Chevreul presided over the french Council of Arts and Manufactures and took part in the selection commitees of universal exhibitions. He was accused of lacking judgment against synthetic dyes. His correspondence with dyers shows other more determinant brakes as legislatif and economic ones, against which a scientist, without political power, could not act efficiently.
22 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 2005
Nombre de lectures 41
Langue Français
Signaler un problème
Josette Fournier
Chevreul et le retard français dans le développement des
colorants de synthèse
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 93e année, N. 347, 2005. pp. 349-370.
Résumé
Chevreul et le retard français dans le développement des colorants de synthèse.
Directeur des teintures à la Manufacture des Gobelins, président du Comité des arts et manufactures, membre du jury de
plusieurs expositions universelles, Chevreul aurait manqué de discernement à rencontre des colorants de synthèse. L'examen de
sa correspondance avec des teinturiers permet de voir émerger des freins plus déterminants, législatifs et économiques, sur
lesquels un savant, armé de bon sens mais sans mandat politique, ne pouvait agir avec efficacité.
Abstract
Is Chevreul accountable for the backward state of synthetic dyes in France ?
Head of dying at the Manufacture des Gobelins, Chevreul presided over the french Council of Arts and Manufactures and took
p
a
r
t
i
n
t
h
e
s
e
l
e
c
t
i
o
n
c
o
m
m
i
t
e
e
s
o
f
u
n
i
v
e
r
s
a
l
e
x
h
i
b
i
t
i
o
n
s
.
H
e
w
a
s
a
c
c
u
s
e
d
o
f
l
a
c
k
i
n
g
j
u
d
g
m
e
n
t
a
g
a
i
n
s
t
s
y
n
t
h
e
t
i
c
d
y
e
s
.
H
i
s
correspondence with dyers shows other more determinant brakes as legislatif and economic ones, against which a scientist,
without political power, could not act efficiently.
Citer ce document / Cite this document :
Fournier Josette. Chevreul et le retard français dans le développement des colorants de synthèse. In: Revue d'histoire de la
pharmacie, 93e année, N. 347, 2005. pp. 349-370.
doi : 10.3406/pharm.2005.5849
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2005_num_93_347_5849