Cours 4 suicide-V3-print

Cours 4 suicide-V3-print

-

Documents
8 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Objectif du coursCours de médecine sociale et préventive 4ème année • Enseigner les bases de l’épidémiologie et de l’épidémiologie clinique – science de base de la médecine10.12.2005 • Aborder des maladies / état de santé / risques importants en termes de santépublique et leur prévention• Montrer la continuité entre médecine Dépression et suicideindividuelle et médecine de populationMortalité et espérance de vie • Enseigner les bases de «la médecine et des soins basés sur les données actuelles de la B. Burnand, M. Vannottiscience» (evidence based health care / medicine – ebm)Cours MSP 4ème année Plan du coursSources d’information• Epidémiologie : quelques définitions•cours• Mesures de fréquence et d’association• http://www.iumsp.ch• Mortalité, espérance de vie – programme et synopsis du cours (lecture)• Epidémiologie (dépression, suicide)– polycopié "Méthodes épidémiologiques"– variations (Suisse, monde)– tendances • Gutzwiller F, Jeanneret O, éditeurs, Abelin T, Ackermann-Liebrich U, Paccaud F, Rougemont A, co-éditeurs.– facteurs de risqueMédecine sociale et préventive, santé publique. Berne: H. Huber; • Présentation d’une situation clinique 1999. 2ème éd. 502 p• Etat dépressif, risque de suicide, suicide, • http://www.bfs.admin.chposition et rôle du médecin- Portail de l’Office fédéral de la statistique– préventionSanté publique Epidémiologie• Ensemble des activités coordonnées • Etude de la distribution et des d’une communauté ayant pour ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 136
Langue Français
Signaler un problème
Cours de médecine sociale et préventive 4ème année
10.12.2005
Dépression et suicide Mortalité et espérance de vie B. Burnand, M. Vannotti
Plan du cours
• Epidémiologie : quelques définitions • Mesures de fréquence et d’association • Mortalité, espérance de vie • Epidémiologie (dépression, suicide) – variations (Suisse, monde) – tendances – facteurs de risque • Présentation d’une situation clinique • Etat dépressif, risque de suicide, suicide, position et rôle du médecin – prévention
Santé publique
• Ensemble des activités coordonnées d’une communauté ayant pour objectif la prévention des maladies et des traumatismes et la promotion de la santé • Multidisciplinarité • Fondée sur l’épidémiologie
Objectif du cours
• Enseigner les bases de l’épidémiologie et de l’épidémiologie clinique – science de base de la médecine • Aborder des maladies / état de santé / risques importants en termes de santé publique et leur prévention • Montrer la continuité entre médecine individuelle et médecine de population • Enseigner les bases de «la médecine et des soins basés sur les données actuelles de la science» (evidence based health care / medicine – ebm)
Cours MSP 4ème année Sources d’information • cours • http://www.iumsp.ch – programme et synopsis du cours (lecture) – polycopié "Méthodes épidémiologiques" • Gutzwiller F, Jeanneret O, éditeurs, Abelin T, Ackermann-Liebrich U, Paccaud F, Rougemont A, co-éditeurs. Médecine sociale et préventive, santé publique. Berne: H. Huber; 1999. 2ème éd. 502 p
• http://www.bfs.admin.ch - Portail de l’Office fédéral de la statistique
Epidémiologie
• Etude de la distribution et des déterminants des états de santé ou des événements qui s’y rapportent, dans les populations
1
Environnement
Comportements
Santé
Biologie humaine
Prévalence
Services de santé
• proportion de personnes affectées à un moment donné • nb. de cas / population étudiée (t ) i • prévalence de période: nb de cas prévalents et nouveaux au cours de la période / population moy. au cours de la période
Incidence
• permet de mesurer l’apparition de nouveaux cas de maladie / événement dans une population non atteinte • nb. de nouveaux cas / personnes-temps d’observation (personnes-jour, -mois, -année) • personnes à risque pour l’événement ou la maladie • ‘force de la morbidité’, ‘risque instantané’
Mesures de fréquence
• Mesures de fréquence – d’un état de santé – d’une caractéristique (facteur de risque, trait génétique, etc.) • Prévalence • Incidence
Prévalence =
Prévalence
nb. cas à un moment donné
population étudiée
Prévalence de période
Incidence
• risque (risk) • taux (rate)
2
Incidence
• risque qu'un individu sain développe la maladie au cours d'une période donnée
• probabilité conditionnelle
Taux = d’incidence
Incidence
0 - 1
nb. total nouveaux cas
Σpersonnes-temps observées
Incidence et prévalence
• taux de mortalité (générale, spécifique) – Taux de mortalité = taux d’incidence si le 100% des cas incidents vont décéder • registres (cancer) • enquêtes ad hoc – enquête suisse sur la santé – enquête ad hoc (MONICA) – enquête de santé des adolescents
Incidence
le taux d'incidence d'une maladie est le potentiel instantané pour la survenue de la maladie par unité de temps dans une population saine 'candidate'
ID = I / PT
(ID = “incidence density”)
Relation incidence / prévalence
I = incidence, P = prévalence, D = durée
P / (1-P) = I x D
• pour une même incidence, P peut augmenter si la survie augmente ou si un dépistage précoce est introduit
Incidence et prévalence
• selon les caractéristiques – des personnes (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, etc.) – du lieu – du temps • comparaison de taux et proportions – stratification – standardisation
3
Décès 1998 OFS Toutes causes
Mal. app. Circulatoire
13’836
14
11’607
2’152 23’277
113
397
31’016
Sexe Femmes Hommes
Différence 1 1 1 10 100 1000
362
1’009
Accidents, traumatismes Accidents
b 1,2 3 100 20 200 2000
a 0,2 2 99 10 100 1000
Tumeurs
411
9
dont sida
Mal. infectieuses
6’653
8’462
303
46
31’551
10’052
8’800
dont cardiopathies
1’294
843
2’302
1’193
Mesures d’association rapport & différence
Rapport 0,17 0,66 0,99 0,5 0,5 0,5
4’036 11’046
150
33
280
9
1
Groupes d'âges 014 1564 >64 573 10’878 51’116
Cancer poumon
1’857
73
1’621
1’187
776
13
1’711 17’128
Toutes causes
Cardiopathies ischémiques Accidents, tous
Hommes
780
5’360
5’346
1’369
83
2’375
2’042
32’134
Femmes
388
978
399
979
Suicides
30’411
Décès par suicide en 2000
Suicide
5
Décès
rapport & différence incidence c/o exposés Ie incidence c/o non exposés Ine risque relatif (RR) RR = Ie / Ine risque attribuable c/o exposé (RAE) RAE = Ie - Ine RAE% = [(Ie - Ine) / Ie] x 100
4
Mesures d’association
Espérance de vie
Au cours du 20ème siècle, l'espérance de vie a progressé de manière spectaculaire, principalement grâce au recul de la mortalité infantile.
L'augmentation est plus nette chez les femmes que chez les hommes qui, plus souvent, meurent avant l'âge de 70 ans, essentiellement d'accidents, de traumatismes, de tumeurs malignes des poumons et de cirrhose alcoolique du foie
Années potentielles de vie perdues 170 ans
Total Tumeur malignes Cardiopathies ischémiques Accidents, toutes formes  accidents, route Suicide
Femmes 79381 30916 3283
6444
3394 6433
Hommes 145731
36471 13053
22438
11236 20515
OFS 2004
5
Epidémiologie du suicide
• En Suisse : cause de décès la plus fréquente entre 15 et 44 ans • Plus fréquent que dans de nombreux pays étrangers – Possibilité de sous-déclaration dans les pays où les habitudes culturelles ou religieuses sont peu permissives par rapport au suicide – Fréquence élevée : Pays de l’est européen
Taux d’incidence du suicide pour 100’000 personnes par an
Pays Suisse Autriche Brésil Chine France Hongrie Italie Syrie U S A
année 1999 2001 1995 1999 1999 2001 1999 1985 1999
Hommes 26,5 27,3 6,6 13,0 26,1 47,1 11,1 0,2 17,6
Femmes 10,0 9,8 1,8 14,8 9,4 13,0 3,4 0,0 4,1 OMS 2004
6
Personnes ayant fait une tentative de suicide et traitées  hôpital, médecins (NL  1989  93)
• • • • •
•
155/100 000 femmes / an 95/100 000 hommes / an 52,7% hôpital général 27,6% médecin de premier recours en moyenne 2,3 cas/an de tentative de suicide traités par médecin 1er recours 51% avaient déjà fait une tentative, 22% dans les 12 derniers mois
Suicide après tentative. Hawton K Br J Psy 2003;182:537-42
Suicide : tentatives répétées
• Risque plus grand de décès subséquent par suicide si >1 épisode préalable que si 1 seul épisode – RR 2,24 (1,77-2,84, 95%CI) – RR 3,5 (2,5 - 4,7 , 95%CI) - femmes – RR 1,8 (1,4 - 2,4 , 95%CI) - hommes
Zahl DZ et al. Br J Psychiatr 2004;185:70-75
Suicide après tentative
• Patients suivis à hôpital général d’Oxford entre 1978 et 1997, suivi jusqu’en 2000; n=11’583 • Risque subséquent de suicide plus élevé que dans population générale au cours de l’année suivante Risque relatif 66 (52-82, 95%CI) Hawton K Br J Psy 2003;182:537-42
Suicide : tentatives répétées
• n = 11’583 avec suivi pendant 11,4 ans en moyenne entre 1978 et 2000 • 2’704 (23,3%) avaient un épisode précédent l’indice index • 2’666 (23,0% ont répété une tentative au cours du suivi • 4’540 (39,2%) ont eu plus qu’un épisode (idem pour hommes et femmes)
Zahl DZ et al. Br J Psychiatr 2004;185:70-75
Epidémiologie du suicide
• En Suisse : cause de décès la plus fréquente entre 15 et 44 ans • Raisons complexes – individu, vécu, génétique (?) – environnement individuel et social • Facteurs favorisants – disponibilité du moyen – modification de l’état de conscience (alcool)
7
Présence d’armes à domicile et mort violente à domicile
Armesà domicile
Rapports de cotes (OR) ajusté Hommes Femmes
Homicide vs autres décès
1,9 (1,13,4)
Suicide vs autres décès
10,4 (5,818,9) 2,3 (1,05,0)
Dahlberg LL et al. Am J Epidemiol 2004;160:92936
Dépression
Tristesse, perte dintérêt, manque d’énergie Durée et sévéritédes symptômes Suicide«fréquent» Causes variables (facteurs psychosociaux, biologiques, génétiques) Fréquent, prévalence: 5.8% des hommes et 9.5% des femmes vivent unépisode de dépression au cours dune année Variations entre populations (2,6% Nagasaki, Japon29,5% Santiago, Chili)
Interventions psychosociales et pharmacologiques après tentative de suicide: revue systématique (Hawton K et al. :The Cochrane Library, Issue 4, 2003. Chichester, UK: John Wiley & Sons, Ltd.- rév. 1999)
23 études mesure de résultat (outcome) : tentative répétée • résolution de problèmes: 0.70 (0.40 - 1.11) • carte de contact en cas d'urgence 0.45 (0.19 - 1.07) • prise en charge intensive et suivi 0.83 (0.61 - 1.14) • traitement antidépresseur 0.83 (0.47 - 1.48) Conclusions incertitude quantàl'existence de traitements efficaces, besoins de largesétudes avec long suivi
Soins reçus en Centre d’urgence au cours de l’année précédant un décès par suicide
219 personnes décédées 85 (39%) vus en Centre d’urgence 33 (15%) tentative de suicide
visite 38 jours (médiane) avant le décès
1/5 des patients nonsuivis par service de santé mentale
Gairin I et al Brit J Psychiatry 2003;183:2833
Dépression : dépistage
2 questions : «Estce que durant le mois qui a précédé, vousêtes vous souvent senti(e) triste, déprimé(e), désespéré(e) ?» «Avezvous souvent ressenti un manque dintérêt et de plaisir dans la plupart des activités que dhabitude vous appréciez ?» Sensibilité: 8996% Spécificité: 5778%.
8