cours KT 2005 definitif
51 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

cours KT 2005 definitif

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
51 pages
Français

Description

ETUDES CAS-TEMOINS15/11/2005(I) Principes générauxRappels• On s’intéresse au lien entre un facteur F et une maladie M:– l’exposition augmente-t-elle le risque de M ?• Notions de causalitéRappels• Représentation de la populationExpositionoui nonMalade a bNon malade c d• Intuitivement, on compare a/(a+c) et b/(b+d)– Si la proportion de malades est plus élevée chez les exposés, cela va dans le sens d’un lien entre F et MRappels• Regarder la proportion de malades chez les exposés et les non exposés est l’approche naturelle…• Mais si la proportion de malades est plus élevée chez les exposés que chez les non exposés, en parallèle la proportion d’exposés est plus élevée chez les malades que chez les non malades :=> Pour étudier si un facteur F augmente le risque d’une maladie M, il est équivalent de regarder s’il y a « trop » de malades chez les exposés, ou « trop » d’exposés chez les malades.Etudes étiologiques• Etude de cohorte– Plusieurs formes possibles mais schéma habituel et intuitif (suivi d’une population, mesure de l’apparition de la maladie…)• Etude cas-témoins– Sélection de malades (cas) et de non malades (témoins), comparaison chez les uns et les autres de l’exposition antérieure au facteur F étudié.Principaux avantages d’une étude cas-témoins(par rapport à une étude de cohorte)• Durée (on ne suit pas une population au cours du temps)• Si la maladie est « rare », il faudrait suivre une cohorte de grande taille pendant une période ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 112
Langue Français

Exrait

ETUDES CAS-TEMOINS
15/11/2005
(I) Principes généraux
Rappels
On sintéresse au lien entre un facteur F et une maladie M:
 l exposition augmente-t-elle le risque de M ?
Notions de causalité
Rappels
Représentation de la population
Malade
Non malade
oui
a
c
Exposition
non
b
d
Intuitivement, on compare a/(a+c) et b/(b+d)
 Si la proportion de malades est plus élevée chez les exposés, cela va dans le sens dun lien entre F et M
Rappels  Regarder la proportion de malades chez les exposés et les non exposés est lapproche naturelle  Mais si la proportion de malades est plus élevée chez les exposés que chez les non exposés, en parallèle la proportion dexposés est plus élevée chez les malades que chez les non malades : => Pour étudier si un facteur F augmente le risque dune maladie M, il est équivalent de regarder sil y a « trop » de malades chez les exposés, ou « trop » dexposés chez les malades.
léceS de tiondes malate )sac( non ed s delamansoiém(t
Etudes étiologiques
 Plusieurs formes possibles mais schéma habituel et intuitif (suivi dune population, mesure de lapparition de la maladie)
Etude de cohorte
Etude cas-témoins
.éiduté rFeuctfau  areeu snul te zeh selisra con c),paom nnaétirpxsotiois de lees autre
r oipaappoe  vurqleu seutîarq erendant utaille pedl nougenp réoicoe une vrui sit ednarg ed etrohst «ie ealadla mduar laf,»i arer
Durée (on ne suit pas une population au cours du temps)
ac.sxua icaprPni)etrSi detuas cém-tnsoitnavsegaud é enne étude de cohop(rar paoptrà u 
 Pour évaluer si le facteur F augmente le risque de maladie.  Mais on ne peut estimer le risque relatif de maladie chez les exposés par rapport aux non-exposés.  Le nombre (global) de malades et de non malades est défini arbitrairement dans la construction de létude.
Comparaison de lexposition passée chez les cas et les témoins
 On peut travailler avec lodds-ratio.
Toutefois
à u ené utedd  ecohorte)eduté enmét-sac ar(pnsoirtpoap riLimpparte a duente
Odds ratio
Soit un événement aléatoire (lapparition dune maladie) :
 Probabilité p =  Autre façon de mesurer : la cote ( odd ) = p/(1-p)
La probabilité rapporte lévénement à lensemble des possibles, la cote rapporte lévénement aux autres possibles, cest une autre « unité de mesure » pour la même chose.  Ex : 1 chance sur 2 dêtre malade Ù 1 chance dêtre malade pour 1 chance de ne pas être malade : probabilité = ½ ; cote = 1/1 = 1  Ex : 1 chance sur 4 dêtre malade Ù 1 chance dêtre malade pour 3 chances de ne pas lêtre : probabilité = ¼ ; cote = 1/3
Odds ratio
Représentation graphique :
2
1,5
1
0,5
0
0
0,2
0,4
/(1-p)
0,6
0,8
vers +oo  
1
Odds ratio  Si p est petit, alors : cote p  Donc RR OR  Intérêt : dans une étude cas-témoins on ne peut pas estimer le risque relatif de maladie, mais par contre on peut estimer lodds ratio  Car le rapport des cotes dêtre exposé chez les malades et les non malades est égal au rapport des cotes dêtre malade chez les exposés et les non exposés ( démonstration diapo suivante )   et ce dernier étant proche, si lon parle dune maladie « peu fréquente », du risque relatif de maladie chez les exposés par rapport aux non exposés