Cours SAMU dec 2003b

Cours SAMU dec 2003b

-

Documents
46 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

PRISE EN CHARGE DES TROUBLES DE L’HÉMOSTASE EN MEDECINE D’URGENCEDr D.LASNE, laboratoire d’hématologie, hôpital Necker, 01-44-49-49-54, dom.lasne@nck.ap-hop-paris.frPour tous renseignements complémentaires concernant l’hémophilie, contacter le Dr C.ROTSCHILD, centre de traitement de l’hémophilie, hôpital necker 01-44-49-40-00 bip 672LES SYNDROMES HEMORRAGIQUES/ L’HEMOPHILIECIVDLES THROMBOSESLES ACCIDENTS DES ANTITHROMBOTIQUESLES TRANSFUSIONS MASSIVES©Dr D.LASNE 2003RAPPELSBrèche vasculaireHémostase primaire Coagulation(Vaisseau, plaquette, vWF, fibrinogène)FibrineClou plaquettaireCaillot fibrinoplaquettaireObstruction de la brècheFibrinolyseReperméation du vaisseau©Dr D.LASNE 2003©Dr D.LASNE 2003LES SYNDROMES HEMORRAGIQUESETIOLOGIES : locales (traumatisme, organiques)anomalies de l’hémostase constitutionnelles ou acquisesEXAMEN CLINIQUE ET INTERROGATOIREORIENTATION DIAGNOSTIQUEEX BIOLOGIQUES DE PREMIERE INTENTIONEX COMPLEMENTAIRESEXPRESSION CLINIQUESaignements cutanés (purpura, pétéchies, ecchymoses)Hémostase primaireSaignements muqueux (épistaxis, gingivorragie...)Le + souvent spontanésHématome, hémarthrose, hématurieCoagulationAprès traumatismeFibrinolyse Hémorragies différées de 24 à 48 heures après traumatisme ou chirurgie©Dr D.LASNE 2003INTERROGATOIREATCD personnels ou familiauxPathologies associéesTraitement en cours©Dr D.LASNE 2003EXAMENS DE PREMIERE INTENTIONNumération plaquettaire et hémogramme avec formule ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 148
Langue Catalan
Signaler un problème
PRISE EN CHARGE DES TROUBLES DE L’HÉMOSTASE EN MEDECINE D’URGENCEDr D.LASNE, laboratoire d’hématologie, hôpital Necker, 0-144-49-49-54, dom.lasne@nck.ap-hop-paris.frPour tous renseignements complémentaires concernant l’hémophili,e contacter le Dr C.ROTSCHILD, centre de traitement de l’hémophilie, hôpital necker 0-144-49-40-00 bip 672LES SYNDROMES HEMORRAGIQUES/ L’HEMOPHILIEVICDLES THROMBOSESLES ACCIDENTS DES ANTITHROMBOTIQUESLES TRANSFUSIONS MASSIVES©Dr D.LASNE 2003
Hémostase primaire(Vaisseau, plaquette, vWF, fibrinogène)Clou plaquettaireRAPPELSBrèche vasculaireCaillot fibrinoplaquettaireObstruction de la brècheFibrinolyseReperméation du vaisseauCoagulationFibrine©Dr D.LASNE 2003
 rD©D.LASNE 3002
EXPRESSIONCLINIQUEHémostase primaireCoagulationFibrinolyseSaignements cutanés (purpura, pétéchies, ecchymoses)Saignements muqueux (épistaxis, gingivorragie...)Le + souvent spontanésHématome, hémarthrose, hématurieAprès traumatismeHémorragies différées de 24 à 48 heures après traumatisme ou chirurgie©Dr D.LASNE 2003
INTERROGATOIREATCD personnels ou familiauxPathologies associéesTraitement en cours©Dr D.LASNE 2003
EXAMENS DE PREMIERE INTENTIONNumération plaquettaire et hémogramme avec formule sanguineSang prélevé sur EDTADiminution de l’Hb et Ht souvent retardée lors d’hémorragies gvraesRecherche d’une thrombopénie (plq < 150 G/L)Exclusion des fausses thrombopénies par examen du frottis sanguinDémarche diagnostique fonction du reste de l’hémogramme©Dr D.LASNE 2003
Hémogramme normalTHROMBOPENIE (plaquettes < 150 G/L sur tube EDTA)Rechercher des agglutinats plaquettaires sur lamePrésence d’agglutinats thrombopénie artéfactuellenumération sur citrate ou au bout du doigtContexte clinique évocateur-maladie autoimmune (LED)-hypersplénisme : rechercher la cause-cirrhose-consommation plaquettaire (syndrome infectieux,lésion tissulaire, affection maligne, complication obstétricale)URGENCE-médicamenteuse : lister les médicaments pris depuismoins de 8 jours. Arrêter les médicaments suspects.SURVEILLERPas de contexteclinique évocateurAbsence d’agglutinats MYELOGRAMMEHémogramme anormal©Dr D.LASNE 2003
Recommandations concernant les transfusions plaquettaires(AFSSAPS, Juin 2003)But :prévenir ou contrôler un syndrome hémorragique lié à un déficit de production de plaquettesSurveillance clinique et biologique:régression du syndrome hémorragique en cas de TF curative ou non-apparition de signes hémorragiques en cas de TF prophylactiquessi intolérance (fièvre, frissons, urticaire…) : ± antiH2, stéroïdes, déplasmatisation, Tf de produits frais et/ou lavésRTP = [NP après Tf* -NP avant Tf] x poids (kg) x 0.075 / nombre de plaq transfusées (x1011)* mesurée 15 min à 1 heure après la TfDose théorique à transfuser :0.5 x  1011plaquettes / 7 à 10 kg de poids©Dr D.LASNE 2003
Seuils :avant gestes invasifs: ils peuvent être réalisés avec des NP >50 G/L. L’abaissement de ce seuil dans certaines indications semble possible (ex PL chez l’enfant)en préopératoire : 50 à 100 G/LAu cours des thrombopénies périphériques : CIVD : si manifestations hémorragiques au er plan et profondesPTAI : Tf plaquettaires seules inefficaces (+ Ig polyvalentes etcorticothérapie)Thrombopénie médicamenteuse : Tf plq rarement utiles sauf si sujet très fragilisé et manifestations hémorragiques sévères (cas particulier des antiGPIIbIIIa Tf systématique si < 10G/L)©Dr D.LASNE 2003
Seuils :Transfusion de plaquettes et/ou PFC en cas de transfusion massive©Dr D.LASNE 2003
Tests de coagulations tnemevèlérPmuidos ed etartic ruImportance de la qualité du prélèvementLes principaux tests -Ex. différé possible sur plasma congelé-Le temps de Quick (TQ ou TP) :70 à 100 %II, V, VII, X et fibrinogène-Le temps de céphaline + activateurNormale variable en fonction du réactifII, V, VIII, IX, X, XI, (XII) et fibrinogène-Le temps de thrombineNormale > T + 5 secExplore la fibrinoformation-Taux de fNiobrrimnaolgeè :n e1,5 à 3,5 g/L©Dr D.LASNE 2003