2 pages
Français

Détection de l’antigène NS1 de la dengue - Diagnostic précoce de la dengue - Fiche BUTS

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mis en ligne le 17 juin 2009 La dengue est une arbovirose transmise par des moustiques diurnes du genre Aedes. Les formes les plus graves peuvent entrainer le décès du patient, notamment dans la phase précoce de la maladie. L’antigène NS1 est une protéine du virus de la dengue détectée dans le sérum des patients atteints de dengue en phase précoce. La détection de l’antigène NS1 a fait évoluer la stratégie diagnostique de la dengue : désormais, un test diagnostique est utilisable dès la phase précoce de la maladie. Ce rapport décrit l’évaluation de l’efficacité, la place dans la stratégie diagnostique et l’impact sur la stratégie thérapeutique de cette technique. Mis en ligne le 17 juin 2009

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2009
Nombre de lectures 57
Langue Français
B O N
U S A G E
D E S
Diagnostic
Ag Ag
NS1 NS1
T E C H N O L O G I E S
précoce
positif négatif
de
D E
la
S A N T É
dengue
:
den rien
gue confirmée n’est exclu
La dengue est une arbovirose transmise par des moustiques diurnes du genreAedes. Son diagnostic précoce est facilité par la détection dans le sérum del’antigène viral NS1 (Ag NS1). Cette protéine virale peut être détectée du premier au cinquième jour après l’apparition des signes cliniques par technique immunoenzymatique (ELISA) ou immunochromatographique (ICT).
Signes cliniques présents depuis 5 jours au maximum
Détection de l’antigène NS1
Résultat positif : la dengue est confirmée
Prise en charge spécifique (dépistage d’éventuelles complications, hémorragiques notamment…) Mesures sanitaires (lutte antimoustiques…) On peut en principe exclure un autre diagnostic
?
Résultat négatif : la dengue n’est pas exclue
Poursuite du diagnostic de la dengue ARN viral jusqu’au 7ejour Anticorps antidengue après le 5ejour Recherche d’une autre maladie selon le tableau clinique et le contexte épidémiologique