Etude MFG 2005
7 pages
Français

Etude MFG 2005

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Les étudiants en formation aux professions de la santédans le Nord-Pas-de-Calais en 2005En 2005, les 70 centres de formation aux professions de santé reçoivent 9 190ère ème ème èmeétudiants en 1 , 2 , 3 et 4 année. A ceux-ci s'ajoutent environ 600 étudiants sortis desécoles en cours d'année, en majorité par abandon, 723 infirmiers qui effectuent un stage de finde scolarité et 75 étudiants qui ont obtenu un report de scolarité.Quotas ou capacités, nombre d'étudiants et de diplômés dans les écoles de formationsaux professions de la santé du Nord-Pas-de-Calais en 2005Discipline Nombre de Quotas ou Nombre Flux d'entrantscentres de capacités pour d'étudiants en en 2005formation 2005-2006 2005Aide-soignant 27 1 167 1 165 1 162Auxiliaire de puériculture 3 129 131 130Pédicure-podologue 1 55 143 45Ergothérapeute 1 50 152 50Infirmier diplômé d'Etat 23 2 527 6 261 2 322Masseur-kinésithérapeute 3 193 574 195Psychomotricien 1 50 146 50Sage-femme 2 67 248 66Infirmier anesthésiste 1 30 53 30Infirmier de bloc opératoire 1 50 57 30Puéricultrice 3 108 98 98Cadre de santé 4 175 162 151Ensemble 70 4 601 9 190 4 329Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005Les infirmiers sont les plus nombreux : ils représentent 68 % des étudiants. 13 % sontdes aides-soignants et 6 % des masseurs-kinésithérapeutes. Les autres formationsreprésentent, chacune, de 1 à 2 % de l’effectif total.Parmi les 70 centres, 37 ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 42
Langue Français
Les étudiants en formation aux professions de la santé dans le Nord-Pas-de-Calais en 2005
En 2005, les 70 centres de formation aux professions de santé reçoivent 9190 ère ème èmeème étudiants en 1, 2, 3et 4année. A ceux-ci s'ajoutent environ 600 étudiants sortis des écoles en cours d'année, en majorité par abandon, 723 infirmiers qui effectuent un stage de fin de scolarité et 75 étudiants qui ont obtenu un report de scolarité.
Quotas ou capacités, nombre d'étudiants et de diplômés dans les écoles de formations aux professions de la santé du Nord-Pas-de-Calais en 2005 Disci lineNombre deQuotas ouNombre Fluxd'entrants centres deca acitésour d'étudiantsen en2005 formation 2005-20062005 Aide-soi nant27 1167 1165 1162 Auxiliaire deuériculture 3129 131 130 Pédicure-podolo ue1 55143 45 Er othéra eute1 50152 50 Infirmier dilômé d'Etat23 2527 6261 2322 Masseur-kinésithérapeute 3193 574 195 Ps chomotricien1 50146 50 Sa e-femme2 67248 66 Infirmier anesthésiste1 30 53 30 Infirmier de bloc opératoire1 50 57 30 Puéricultrice 3108 98 98 Cadre de santé4 175 162 151 Ensemble 704 6019 1904 329 Source : Drass Nord-Pas-de-CalaisEn uêteau rèsd sécoles de forma ion auxrofessions de la santé 2005
Les infirmiers sont les plus nombreux : ils représentent 68 % des étudiants. 13 % sont des aides-soignants et 6% des masseurs-kinésithérapeutes. Les autres formations représentent, chacune, de 1 à 2 % de l’effectif total.
Parmi les 70 centres, 37 sont publics et 33privés. Tous les centres de formation de masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, ergothérapeutes, psychologues et infirmiers de bloc opératoire sont privés. Par contre, la formation d’infirmiers anesthésistes est publique. Les autres centres se partagent entre le public et le privé.
ère Pour certaines formations, le nombre d’étudiants en 1année est supérieur aux quotas ou capacités du centre : il est ainsi supérieur de 16 % chez les ergothérapeutes et de 11 % chez ère les masseurs-kinésithérapeutes. En revanche, le nombre d’étudiants en 1année correspond à 98 % des quotas ou capacités chez les infirmiers, 96 % chez les sages-femmes, 93 % chez les cadres de santé et 91 % chez les puéricultrices.
1
Effectif par formation et année de scolarité en 2005 Formation 1èreannée 2èmeannée 3èmeannée 4èmeannée Aide-soignant 1165 Auxiliaire de puériculture131 Pédicure-podologue 5443 46 Ergothérapeute 5847 47 Infirmier diplômés d'Etat2 4862 0561 719 Masseur-kinésithérapeute 214193 167 Psychomotricien 5344 49 Sage-femme 6466 59 56 Infirmier anesthésiste30 23 Infirmier de bloc opératoire30 27 Puéricultrice 98 Cadre de santé162 Ensemble 4548 2499 2087 56 Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005
Huit étudiants sur dix sont des femmes
Total 1 165 131 143 152 6 261 574 146 245 53 57 98 162 9 190
Les femmes représentent 83% de l'ensemble des étudiants. Cette proportion varie de 55 % chez les infirmiers anesthésistes et 99 % chez les auxiliaires de puériculture.
Entre 2003 et 2005, la part de femmes a évolué de façon très différente d'une formation à l’autre. Elle a augmenté de 6 points chez les masseurs-kinésithérapeutes, alors qu'elle a diminué de 13 points chez les pédicures-podologues.
Part de femmes parmi les étudiants en 2005 Part de femmes (en %)Evolution Formation 2003 2005(en points) Aide-soignant 8986 -3 Auxiliaire de puériculture98 980 Pédicure-podologue 7360 -13 Ergothérapeute 8693 +7 Infirmier diplômé d'Etat86 85 -1 Masseur-kinésithérapeute 4958 +9 Psychomotricien 9590 -5 Sage-femme 96100 +4 Infirmier anesthésiste32 72+ 40 Infirmier de bloc opératoire76 Puéricultrice 9899 +1 Cadre de santé79 97+ 18 Ensemble84 840 Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005
2
Les étudiants ont 25 ans en moyenne
La moyenne d’âge globale est de 25 ans. C’est aussi celle des auxiliaires de puériculture. Elle s’élève à 21 ans pour les ergothérapeutes, à 22 ans pour les sages-femmes, les psychomotriciens, les masseurs-kinésithérapeutes et les pédicures-podologues, à 23 ans pour les infirmiers.
Effectif total des étudiants par tranche d’âges en 2005 % 60
40
20
0 1 à 2020 à25 à30 à35 à40 à45 àplus 24 2934 39 44 49 50
Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005
Dans d'autres formations, les étudiants sont relativement plus âgés. Ainsi, la moyenne d'âge est de 26 ans chez les puéricultrices, de 30 ans chez les infirmiers de bloc opératoire, de 32 ans chez les infirmiers anesthésistes et de 39 ans chez les cadres de santé.
Un tiers des étudiants bénéficient d'une prise en charge financière
Sur l'ensemble des étudiants des centres de formation aux professions de santé, 36 % bénéficient d'une prise en charge financière de leur formation, au moins partielle. Cette proportion est plus importante dans les formations à la profession d'infirmiers où elle s'élève à 80 %, contrairement à la formation d'infirmiers anesthésistes où un seul étudiant, sur un total de 53, est aidé financièrement, par la promotion professionnelle hospitalière. Répartition des étudiants bénéficiant d’une prise en charge de leur formation, selon le type d’aide en 2005 Bourse d'Etat Demandeur d'emploi Promotion professionnelle hospitalière Rémuération Conseil Régional ou Général Congé individuel de formation Plan formation entreprise Allocation d'études ARH - Contrat de qualification 0 1020 30 40 50 60% Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005
3
Plus de la moitié des étudiants qui bénéficient d'une prise en charge sont boursiers. 19 %sont aidés en tant que demandeurs d'emploi, 13% sont soutenus par la promotion professionnelle hospitalière et 9 % sont rémunérés par le Conseil Régional ou Général.
Les trois quarts des étudiants ont le baccalauréat à leur entrée en formation
La majorité des étudiants en formation aux professions de santé ont le baccalauréat comme niveau d’étude au moment de leur entrée en formation.
ère Répartition des étudiants de 1année selon leur niveau d’études à leur entrée en formation, en 2005
Primaire, 6ème, 5ème, 4ème Secondaire Fin terminale Baccalauréat Etudes supérieures
0 1020 30 40 50 60 70 80% Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005
Dans deux formations, la majorité des étudiants ont arrêté leurs études avant la fin de terminale : il s'agit des aides-soignants (70 %) et les auxiliaires en puériculture (53 %).
Situation professionnelle antérieure à l’entrée en formation.
Avant leur entrée en formation, 31% desétudiants étaient au lycée. C'est le cas de 85 %des infirmiers puisqu’ils doivent posséder le baccalauréat pour commencer leur formation.
18 % des étudiants étaient dans une classe préparatoire à la formation choisie, notamment les pédicures-podologues (64%), les psychomotriciens (93%) et les masseurs-kinésithérapeutes (81 %).
Un tiers travaillaient, majoritairement en milieu hospitalier. C'est surtout le cas des infirmiers anesthésistes ou de bloc opératoire (100%), des cadres de santé (88%), des puéricultrices (72 %) et des aides-soignants (29 %).
4
ère Répartition des étudiants de 1année selon leur situation professionnelle avant leur entrée en formation, en 2005
Etudes secondaires (<ou= bac)
Classe préparatoire à la formation actuelle
1ère année de médecine
Etudes supérieures
Emploi dans le secteur hospitalier Emploi dans un autre secteur Formation professionnelle (emplois jeunes ou de qualification) Chômage Même formation dans un autre établissement Maladie ou maternité Autres inactifs 0 510 15 20 25 30 35% Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005 Avant leur entrée en formation, 9% étaient au chômage. Les plus concernés sont les auxiliaires de puériculture dont un peu moins d’un tiers étaient dans ce cas. Presque toutes les ère sages-femmes ont suivi une 1année d’études médicales, conformément à l’arrêté ministériel du 13 novembre 2002.
Origine sociale des étudiants
Le père (ou la mère) des étudiants en formation aux professions de la santé est ouvrier pour 25% d'entre eux. Il occupe un emploi d'employé pour 16% des étudiants et de cadre dans 14 % des cas.
La proportion de chef de famille ouvrier est notamment plus importante chez les aides-soignants, les auxiliaires de puériculture, infirmiers diplômés d'Etat et cadre de la santé. A l'inverse, les étudiants dans les autres formations ont plus souvent un père (ou une mère) cadre.
2 % des étudiants proviennent d'une famille dont le chef est inactif. C'est surtout le cas des auxiliaires de puériculture (10 %).
5
ère annéeRépartition des étudiants en 1 selon la catégorie socioprofessionnelle du chef de famille en 2005 Artisan, Profession Formation Agriculteurcommerçant, CadreEmployé OuvrierInactif Inconnu intermédiaire chef d'entreprise Aide-soignant 25 5 717 423 18 Auxiliaire de puériculture2 7 8 729 25 10 12 Pédicure-podologue 43 21 228 7 431 Ergothérapeute 76 27 12 186 224 Infirmier diplômé d'Etat2 614 12 17 241 24 Masseur-kinésithérapeute 37 24 17 128 327 Psychomotricien 59 31 15 137 021 Sage-femme 24 318 611 138 Infirmier anesthésiste0 130 0 0 9 078 Infirmier de bloc opératoire6 931 13 20 210 0 Puéricultrice 56 24 12 11 160 27 Cadre de santé5 10 23 14 14 241 9 Ensemble2 62 2314 11 16 25 Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005
93 %de réussite au diplôme
93 % des étudiants présentés à l’examen diplômant ont été reçus. Le taux de diplômés est de 100% dans les formations de cadres de santé, d’infirmiers anesthésistes et de bloc opératoire.
Nombre d'étudiants présentés et reçus à l'examen diplômant en 2005 Formation PrésentésReçus %de réussite Aide-soignant 1143 1126 99 Auxiliaire de puériculture132 12494 Pédicure-podologue 5955 93 Ergothérapeute 5646 82 Infirmier diplômé d'Etat1 6741 46688 Masseur-kinésithérapeute 164159 97 Psychomotricien 4439 89 Sage-femme 5448 89 Infirmier anesthésiste29 29100 Infirmier de bloc opératoire33 33100 Puéricultrice 10094 94 Cadre de santé164 164 100 Ensemble 3652 3383 93 Source : Drass Nord-Pas-de-Calais - Enquête auprès des écoles de formation aux professions de la santé 2005
En 2005, les Ddass ont délivré environ 330 diplômes professionnels d’aide-soignant, obtenus par équivalence par des personnes ayant validé leur première année d’étude d’infirmier.
6
Ensemble 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100
Source : Tous les ans, la Drees réalise, en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale (Direction de l’évaluation et de la prospective), la Direction générale de la santé, et avec le concours des services statistiques des Drass, une enquête auprès des centres de formation aux professions de la santé délivrant des diplômes sous tutelle du Ministère de la Santé et des Solidarités. L’enquête a pour but d’identifier les centres de formation et de comptabiliser les étudiants afin d’en étudier leurs caractéristiques ( sexe, âges, niveau d’études etc…) Les résultats de l’enquête sont utilisés tant au niveau national que régional à des fins d’analyse démographique (relation entre quotas et diplômes délivrés, volumes des bourses à prévoir, promotion professionnelle des aides soignants…). Depuis 2002 des questions sur l’origine sociale et géographique ont été rajoutées.
Le champ de l’enquête pour l’année 2005 :
Formations de base : - Infirmiersdiplômés d’Etat -Sages-femmes -Masseurs-kinésithérapeutes -Aides-soignants -Pédicures-podologues -Ergothérapeutes -Psychomotriciens -Auxiliaires de puériculture Spécialisations : -Puéricultrices -Infirmiers anesthésistes -Infirmiers de bloc opératoire -Cadres de santé
La grande diversité des dates de rentrée scolaire a amené le choix de l’année civile er comme référence (du 1janvier au 31 décembre).
Cette étude a été réalisée par Marie-France Glas - Service Etudes et Statistiques de la Drass Nord-Pas-de-Calais
7