Indications et non-indications de la radiographie de l'abdomen sans préparation - ASP Pédiatrie - Fiche BUTS

-

Documents
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mis en ligne le 28 janv. 2009 Préciser les indications, les «non-indications» et la place dans la stratégie diagnostique de la radiographie de l’abdomen sans préparation. Le codage spécifique à chaque acte, prévu dans la Classification commune des actes médicaux (CCAM) a permis de constater que les radiographies conventionnelles (aux rayons X) de l’abdomen sans préparation (ASP) étaient très fréquemment réalisées. L’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM) a demandé à la HAS de préciser les indications, les «non-indications» et la place dans la stratégie diagnostique de la radiographie de l’abdomen sans préparation, afin de disposer d’un référentiel validé et actualisé. Il pourra être utilisé dans le cadre de la maîtrise médicalisée, afin de favoriser la diffusion des indications et des «non-indications» médicalement justifiées des radiographies de l’abdomen sans préparation auprès des professionnels de santé et du grand public. Mis en ligne le 28 janv. 2009

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2009
Nombre de visites sur la page 537
Langue Français
Signaler un problème
B O N U S A G E D E S T E C H N O L O G I E S D E S A N T É
Que reste-t-il de la radio d’abdomen sans préparation chez l’enfant ?
Un examen d’imagerie, quel qu’il soit, n’est indiqué qu’après un bilan clinique permettant une prise de décision argumentée. La radio d’abdomen sans préparation (ASP) a été très largement utilisée dans l’exploration de nombreuses pathologies. Sa place dans la stratégie diagnostique a cependant beaucoup diminué avec l’évolution des techniques d’imagerie. La HAS a évalué et mis à jour ses anciennes indications en précisant les autres techniques recommandées aujourd’hui chez l’enfantchez l’adulte font l’objet de deux autres[les indications de l’ASP fiches].
Douleurs abdominales
Suspicion d’appendicite
Douleurs abdominales avec examen clinique normal
: des indications limitées
La technique d’imagerie recommandée, si le d i a g n o s t i c c l i n i q u e e s t i n c e r t a i n , e s t l’échographie. Son interprétation, prudente, devra être confrontée à l’avis chirurgical. L’ASP n’est indiqué qu’en deuxième intention, e n c a s d e p r é s e n t a t i o n a t y p i q u e o u d e suspicion d’occlusion.
L’ i m a g e r i e n ’ e s t i n d i q u é e q u ’ e n c a s d e douleurs nocturnes ou récidivantes ou d’orientation chirurgicale. La technique recommandée estl’échographie. L’ASP est indiqué si l’échographie n’est pas contributive.
Autres symptômes digestifs : des indications limitées
Vomissements
Rectorragies et méléna
Constipation
L’ASP n’est indiqué qu’en cas de vomis-s e m e n ts b i l i a i r e s , s i o n s o u p ç o n n e u n e occlusion intestinale.
La technique d’imagerie recommandée est l’échographie. L’ASP n’est indiqué que chez le nouveau-né, pour le diagnostic d’entérocolite.
L ASP n’est pas indiqué.