Jacques Cassard et la pharmacie militaire à l'île de Curaçao en 1713 - article ; n°310 ; vol.84, pg 261-268

-

Documents
9 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 1996 - Volume 84 - Numéro 310 - Pages 261-268
In the month of february 1713, Curaçaoan militia tried in vain to stop an invasion of French troops under leading of their commander Jacques Cassard. The battle was fought near the strategically situated country house called Malpais. Several surgeons in charge of the Dutch West India Company were called to take care for the sick and wounded French and Curaçaoan people. The medicines and other supplies were available from army medicine chests. The content of those chests is described and explained in this article.
En février 1713, les défenseurs de Curaçao essaient en vain d'arrêter l'invasion des troupes françaises sous le commandement de Jacques Cassard. Les français ont réussi à débarquer dans la baie de Sainte-Croix et la bataille s'engage à la plantation Malpais. Les blessés et malades, tant français que curaçaoens furent soignés dans un petit dispensaire installé près du champ de bataille ; les médicaments et articles chirurgicaux utilisés sont décrits.
8 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 1996
Nombre de lectures 32
Langue Français
Signaler un problème
Alphonse Rutten
Jacques Cassard et la pharmacie militaire à l'île de Curaçao en
1713
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 84e année, N. 310, 1996. pp. 261-268.
Abstract
I
n
t
h
e
m
o
n
t
h
o
f
f
e
b
r
u
a
r
y
1
7
1
3
,
C
u
r
a
ç
a
o
a
n
m
i
l
i
t
i
a
t
r
i
e
d
i
n
v
a
i
n
t
o
s
t
o
p
a
n
i
n
v
a
s
i
o
n
o
f
F
r
e
n
c
h
t
r
o
o
p
s
u
n
d
e
r
l
e
a
d
i
n
g
o
f
t
h
e
i
r
c
o
m
m
a
n
d
e
r
J
a
c
q
u
e
s
C
a
s
s
a
r
d
.
T
h
e
b
a
t
t
l
e
w
a
s
f
o
u
g
h
t
n
e
a
r
t
h
e
s
t
r
a
t
e
g
i
c
a
l
l
y
s
i
t
u
a
t
e
d
c
o
u
n
t
r
y
h
o
u
s
e
c
a
l
l
e
d
M
a
l
p
a
i
s
.
S
e
v
e
r
a
l
surgeons in charge of the Dutch West India Company were called to take care for the sick and wounded French and Curaçaoan
people. The medicines and other supplies were available from army medicine chests. The content of those chests is described
and explained in this article.
Résumé
En février 1713, les défenseurs de Curaçao essaient en vain d'arrêter l'invasion des troupes françaises sous le commandement
de Jacques Cassard. Les français ont réussi à débarquer dans la baie de Sainte-Croix et la bataille s'engage à la plantation
Malpais. Les blessés et malades, tant français que curaçaoens furent soignés dans un petit dispensaire installé près du champ
de bataille ; les médicaments et articles chirurgicaux utilisés sont décrits.
Citer ce document / Cite this document :
Rutten Alphonse. Jacques Cassard et la pharmacie militaire à l'île de Curaçao en 1713. In: Revue d'histoire de la pharmacie,
84e année, N. 310, 1996. pp. 261-268.
doi : 10.3406/pharm.1996.4349
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_1996_num_84_310_4349