Le professeur Bruntz, la transformation des Écoles supérieures de pharmacie en Facultés et la question de la création du diplôme d'État de docteur en pharmacie - article ; n°328 ; vol.88, pg 509-519

-

Documents
12 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 2000 - Volume 88 - Numéro 328 - Pages 509-519
Professor Bruntz, the transformation of the «Écoles supérieures de pharmacie» in «Facultés» and the creating of a diploma of doctor in pharmacy.
The examination of several reports written and speeches pronounced in Nancy at the end of the first World War indicates that the steps taken in view of obtaining the transformation of the «Écoles supérieures de pharmacie» in «Facultés» had been initiated by Professor Louis Bruntz, then director of the school of Nancy. The formation of a new school in Strasbourg in 1919 and the activities of the school of Nancy during the war were some favourable arguments pointed out. It appears also that the directors becamed deans had not forgotten the important question of doctorate, but probably they did not dare to ask it, perhaps for fear of meeting with a refusal on the two subjects.
Le professeur Bruntz, la transformation des Écoles supérieures de pharmacie en Facultés et la création du diplôme d'État de docteur en pharmacie.
L'examen de plusieurs rapports, procès verbaux et discours, rédigés ou prononcés à Nancy dès la fin de la Grande Guerre démontre que les démarches qui ont abouti à la transformation des Écoles supérieures de pharmacie en Facultés sont dues à l'initiative du professeur Louis Bruntz, alors directeur de l'École. La recréation d'une École à Strasbourg en 1919 et l'activité de celle de Nancy de 1914 à 1918 ont été des arguments considérés comme favorables et mis en avant. Il apparaît aussi que les directeurs devenus doyens n'avaient pas oublié l'importante question du doctorat, mais qu'ils n'ont pas dû oser l'aborder, peut-être de peur de se voir opposer un refus global à leurs démarches.
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2000
Nombre de visites sur la page 23
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Pierre Labrude
Le professeur Bruntz, la transformation des Écoles supérieures
de pharmacie en Facultés et la question de la création du
diplôme d'État de docteur en pharmacie
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 88e année, N. 328, 2000. pp. 509-519.
Abstract
Professor Bruntz, the transformation of the «Écoles supérieures de pharmacie» in «Facultés» and the creating of a diploma of
doctor in pharmacy.
The examination of several reports written and speeches pronounced in Nancy at the end of the first World War indicates that the
steps taken in view of obtaining the transformation of the «Écoles supérieures de pharmacie» in «Facultés» had been initiated by
Professor Louis Bruntz, then director of the school of Nancy. The formation of a new school in Strasbourg in 1919 and the
activities of the school of Nancy during the war were some favourable arguments pointed out. It appears also that the directors
becamed deans had not forgotten the important question of doctorate, but probably they did not dare to ask it, perhaps for fear of
meeting with a refusal on the two subjects.
Résumé
Le professeur Bruntz, la transformation des Écoles supérieures de pharmacie en Facultés et la création du diplôme d'État de
docteur en pharmacie.
L'examen de plusieurs rapports, procès verbaux et discours, rédigés ou prononcés à Nancy dès la fin de la Grande Guerre
démontre que les démarches qui ont abouti à la transformation des Écoles supérieures de pharmacie en Facultés sont dues à
l'initiative du professeur Louis Bruntz, alors directeur de l'École. La recréation d'une École à Strasbourg en 1919 et l'activité de
celle de Nancy de 1914 à 1918 ont été des arguments considérés comme favorables et mis en avant. Il apparaît aussi que les
directeurs devenus doyens n'avaient pas oublié l'importante question du doctorat, mais qu'ils n'ont pas dû oser l'aborder, peut-
être de peur de se voir opposer un refus global à leurs démarches.
Citer ce document / Cite this document :
Labrude Pierre. Le professeur Bruntz, la transformation des Écoles supérieures de pharmacie en Facultés et la question de la
création du diplôme d'État de docteur en pharmacie. In: Revue d'histoire de la pharmacie, 88e année, N. 328, 2000. pp. 509-
519.
doi : 10.3406/pharm.2000.5156
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2000_num_88_328_5156