Les Alsaciens-Lorrains élèves en pharmacie à Nancy de 1872 à 1914 - article ; n°341 ; vol.92, pg 55-66

-

Documents
14 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 2004 - Volume 92 - Numéro 341 - Pages 55-66
A la suite de la guerre franco- prussienne de 1870, l'École supérieure de pharmacie de Strasbourg fut transférée à Nancy avec plusieurs membres de son personnel enseignant. Si ces professeurs sont bien connus, il n'en est pas de même des élèves venus à Nancy depuis les départements annexés, entre 1872 et 1914, pour y effectuer leurs études de pharmacie. Les archives détenues à Nancy montrent que, pendant ces quatre décennies, le quart des élèves nancéiens était originaire d'Alsace-Lorraine. L'étude précise leur nombre en fonction des années écoulées depuis l'Annexion. Plusieurs situations, illustrées par des exemples, se rencontrent : jeunes adultes venus immédiatement, élèves ayant suivi leur famille en France lorsqu'ils étaient enfants, jeunes gens ou pharmaciens diplômés à Strasbourg après l'Annexion désirant émigrer en France beaucoup plus tard, etc. Les résultats de ce travail conduisent à plusieurs questions aux réponses délicates à formuler et qui pourraient motiver une autre étude : quelles ont été à l'époque les motivations de la venue en France en vue de l'obtention du diplôme français, que sont devenus les diplômés et quel a été leur exercice, qu'ont-ils fait pendant la Grande Guerre, certains ou leurs descendants sont-ils retournés en Alsace-Moselle après l'Armistice de 1918 ? Quelles que soient ces réponses, la présence des Alsaciens-Lorrains fut un appoint significatif et précieux dans le recrutement estudiantin de l'École supérieure de pharmacie de Nancy à cette époque.
Pharmacy students proceeding from Alsace and Moselle to Nancy between 1872 and 1914.
Because of the war against Prussia, the school of pharmacy of Strasbourg was transfered to Nancy in 1872 with some of its professors. These professors are generally well known, but it is not the same for students who came from annexed departments to Nancy for studying pharmacy between 1872 and 1914. The archives stored in Nancy show that, during these fourty years, the quarter of pharmacy students in Nancy were native of Alsace or Moselle. We specify their number for each year after annexation. Some situations, illustrated by examples, are possible: young men who came in France before annexation, students who came with their family when they were children, pharmacists with a diploma obtained in Strasbourg having the wish to emigrate in France some years later. Our results lead to questions whose answers are difficult to formulate and would perhaps justify another study : what were the reasons for the obtaining of the french pharmacist diploma ?, what was the professional activity of these pharmacists ?, what was their posture during the First World War, did some of them return to Alsace or Moselle after the war ? Whatever the answers, the presence of these « Alsaciens-Lorrains » students was significant and precious for the school of pharmacy of Nancy at this period.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2004
Nombre de visites sur la page 124
Langue Français
Signaler un problème
Pierre Labrude
François-Xavier Remmel
Les Alsaciens-Lorrains élèves en pharmacie à Nancy de 1872 à
1914
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 92e année, N. 341, 2004. pp. 55-66.
Citer ce document / Cite this document :
Labrude Pierre, Remmel François-Xavier. Les Alsaciens-Lorrains élèves en pharmacie à Nancy de 1872 à 1914. In: Revue
d'histoire de la pharmacie, 92e année, N. 341, 2004. pp. 55-66.
doi : 10.3406/pharm.2004.5597
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2004_num_92_341_5597