Les vertus du miel dans les thériaques selon les médecins arabo-musulmans (IXe-XIIIe s.) - article ; n°337 ; vol.91, pg 21-28

-

Documents
9 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 2003 - Volume 91 - Numéro 337 - Pages 21-28
Les électuaires et thériaques, des plus simples aux plus complexes, comportent parmi leurs ingrédients une proportion importante de miel. Celui-ci y joue le double rôle d'excipient et d'agent curatif. En effet, utilisé comme conservateur, liant et édulcorant, il est très largement préconisé pour ses propres et nombreuses vertus médicinales. L'attention des médecins se porte sur les conditions de sélection et de préparation nécessaires à l'optimisation de ses qualités ainsi que sur sa nature véritable acquise lors de son élaboration par les abeilles et qui en ferait un aliment et un médicament parfaits s'il ne subissait après ingestion les effets de la digestion.
Honey's virtues in theriacs .
Electuaries and theriacs include an important proportion of honey in their ingredients. This one has a double purpose. It is an excipient and a curative agent. On the one hand it is used as preservative, blinder and sweetener and on the other hand it is recommended because of its numerous healing virtues. Physicians take care of the selection and preparation's conditions to have an optimal quality of the honey and they consider its real nature got during its elaboration. Honey will be a perfect food and drug if it was not subjected to the digestion's action after its absorption.
8 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 2003
Nombre de lectures 25
Langue Français
Signaler un problème
Joëlle Ricordel
Jean-Marc Bonmatin
Les vertus du miel dans les thériaques selon les médecins
arabo-musulmans (IXe-XIIIe s.)
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 91e année, N. 337, 2003. pp. 21-28.
Résumé
L
e
s
é
l
e
c
t
u
a
i
r
e
s
e
t
t
h
é
r
i
a
q
u
e
s
,
d
e
s
p
l
u
s
s
i
m
p
l
e
s
a
u
x
p
l
u
s
c
o
m
p
l
e
x
e
s
,
c
o
m
p
o
r
t
e
n
t
p
a
r
m
i
l
e
u
r
s
i
n
g
r
é
d
i
e
n
t
s
u
n
e
p
r
o
p
o
r
t
i
o
n
importante de miel. Celui-ci y joue le double rôle d'excipient et d'agent curatif. En effet, utilisé comme conservateur, liant et
édulcorant, il est très largement préconisé pour ses propres et nombreuses vertus médicinales. L'attention des médecins se
porte sur les conditions de sélection et de préparation nécessaires à l'optimisation de ses qualités ainsi que sur sa nature
véritable acquise lors de son élaboration par les abeilles et qui en ferait un aliment et un médicament parfaits s'il ne subissait
après ingestion les effets de la digestion.
Abstract
Honey's virtues in theriacs .
Electuaries and theriacs include an important proportion of honey in their ingredients. This one has a double purpose. It is an
excipient and a curative agent. On the one hand it is used as preservative, blinder and sweetener and on the other hand it is
recommended because of its numerous healing virtues. Physicians take care of the selection and preparation's conditions to
have an optimal quality of the honey and they consider its real nature got during its elaboration. Honey will be a perfect food and
drug if it was not subjected to the digestion's action after its absorption.
Citer ce document / Cite this document :
Ricordel Joëlle, Bonmatin Jean-Marc. Les vertus du miel dans les thériaques selon les médecins arabo-musulmans (IXe-XIIIe
s.). In: Revue d'histoire de la pharmacie, 91e année, N. 337, 2003. pp. 21-28.
doi : 10.3406/pharm.2003.5475
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2003_num_91_337_5475