National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique TICEM UMVF Auteur Pierre Cochat Hôpital Edouard Herriot Lyon MAJ

-

Français
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Elémentaire, Primaire, CE2, CM1, CM2
C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique TICEM – UMVF Auteur : Pierre Cochat - ( Hôpital Edouard-Herriot - Lyon) MAJ : 05/01/2005 Infection urinaire – Item 93 Objectifs : 1. Diagnostiquer une infection urinaire chez le nourrisson, l'enfant (et l'adulte). 2. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Limites de la question : Le document ci-dessous ne concerne que les aspects pédiatriques de l'infection urinaire de l'enfant (adulte non traité). Sommaire Introduction Faq 1 - Etablir un diagnostic d'infection urinaire Faq 2 - Niveau de l'infection Faq 3 - Traiter une infection urinaire Introduction L'infection urinaire (IU) affecte 1% des enfants de moins de 2 ans, avec une prédominance masculine durant les premiers mois de vie et une prédominance féminine ensuite. L'urine et l'arbre urinaire sont normalement stériles et la colonisation microbienne suit le chemin inverse de l'écoulement normal de l'urine : périnée – urètre – vessie – uretère – bassinet - rein. Les trois premières étapes donnent lieu à une IU basse (cystite), les trois dernières à une IU haute (pyélonéphrite). Cela signifie que : - L'infection est favorisée par : o Chez le nourrisson (propreté non acquise) : couches, immaturité vésicale, prépuce étroit, exonérations fréquentes ; o Chez l'enfant (propreté acquise) : trouble mictionnel, vulvite, rétention stercorale, oxyurose, hygiène.

  • traitement

  • normale

  • emblée par voie orale

  • rvu

  • infections urinaires

  • variété des aspects en échographie

  • signes vésicaux

  • examen des urines


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 161
Langue Français
Signaler un problème
C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique
TICEM – UMVF
Auteur :
Pierre Cochat
- ( Hôpital Edouard-Herriot - Lyon)
MAJ : 05/01/2005
Infection urinaire – Item 93
Objectifs :
1.
Diagnostiquer une infection urinaire chez le nourrisson, l’enfant (et l’adulte).
2.
Argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
Limites de la question :
Le document ci-dessous ne concerne que les aspects pédiatriques de l’infection urinaire de l’enfant
(adulte non traité).
Sommaire
Introduction
Faq 1 - Etablir un diagnostic d’infection urinaire
Faq 2 - Niveau de l'infection
Faq 3 - Traiter une infection urinaire
Introduction
L’infection urinaire (IU) affecte 1% des enfants de moins de 2 ans, avec une prédominance masculine
durant les premiers mois de vie et une prédominance féminine ensuite.
L’urine et l’arbre urinaire sont normalement stériles et la colonisation microbienne suit le chemin
inverse de l’écoulement normal de l’urine : périnée – urètre – vessie – uretère – bassinet - rein. Les
trois premières étapes donnent lieu à une IU basse (cystite), les trois dernières à une IU haute
(pyélonéphrite).
Cela signifie que :
- L’infection est favorisée par :
o Chez le nourrisson (propreté non acquise) : couches, immaturité vésicale, prépuce étroit,
exonérations fréquentes ;
o Chez l’enfant (propreté acquise) : trouble mictionnel, vulvite, rétention stercorale, oxyurose,
hygiène.
- Toute pyélonéphrite aiguë (PNA) est a priori le fait d’un reflux vésico-urétéro-rénal (RVU), permanent
ou intermittent ; ainsi, le RVU ne crée pas la PNA, mais véhicule l’urine infectée jusqu’au rein.
- La PNA correspond à une infection du bassinet (« pyélo- ») et du parenchyme rénal (« -néphrite »),
répondant ainsi à une contamination ascendante qui exclut les exceptionnelles infections
parenchymateuses par voie hématogène.
L’infection peut être favorisée par un sondage vésical, un terrain immunodéprimé, une dérivation
urinaire.
Faq 1 - Etablir un diagnostic d’infection urinaire
Examen des urines
L’examen des urines commence par l’aspect macroscopique, habituellement trouble.
Modalités de recueil des urines:
1