Selon Pasteur, un « commis de pharmacie » devint « président des savants du monde entier » - article ; n°314 ; vol.85, pg 153-156

-

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 1997 - Volume 85 - Numéro 314 - Pages 153-156
Un curieux document autographe signé L. Pasteur et J.Bertrand, mentionnant les discours prononcés par ces deux savants lors de la réception à l'Académie française de J. Bertrand, a récemment été mis en vente aux États-Unis. Il permet d'évoquer, d'une part, l'admiration que Pasteur vouait à son maître, J.-B. Dumas, auquel Bertrand succédait, et d'autre part, de suggérer quelques éléments de la pensée politique de Pasteur.
According to Pasteur, a « pharmacist's clerk » became « wilde world savants' president »
An odd autograph cosigned by L. Pasteur and J. Bertrand, reporting addresses given par both scientists during the reception of J. Bertrand at the French Academy, has been recently sold in the United States. It gives the opportunity to evoke, first how J.-B. Dumas, Pasteur's master and Bertrand's predecessor in the Academy, filled his pupil with admiration, second to suggest some elements at Pasteur's political thought.
4 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1997
Nombre de visites sur la page 28
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
François Chast
Selon Pasteur, un « commis de pharmacie » devint « président
des savants du monde entier »
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 85e année, N. 314, 1997. pp. 153-156.
Résumé
Un curieux document autographe signé L. Pasteur et J.Bertrand, mentionnant les discours prononcés par ces deux savants lors
de la réception à l'Académie française de J. Bertrand, a récemment été mis en vente aux États-Unis. Il permet d'évoquer, d'une
part, l'admiration que Pasteur vouait à son maître, J.-B. Dumas, auquel Bertrand succédait, et d'autre part, de suggérer quelques
éléments de la pensée politique de Pasteur.
Abstract
According to Pasteur, a « pharmacist's clerk » became « wilde world savants' president »
An odd autograph cosigned by L. Pasteur and J. Bertrand, reporting addresses given par both scientists during the reception of J.
Bertrand at the French Academy, has been recently sold in the United States. It gives the opportunity to evoke, first how J.-B.
Dumas, Pasteur's master and Bertrand's predecessor in the Academy, filled his pupil with admiration, second to suggest some
elements at Pasteur's political thought.
Citer ce document / Cite this document :
Chast François. Selon Pasteur, un « commis de pharmacie » devint « président des savants du monde entier ». In: Revue
d'histoire de la pharmacie, 85e année, N. 314, 1997. pp. 153-156.
doi : 10.3406/pharm.1997.4505
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_1997_num_85_314_4505