Misère de la philosophie. Réponse à La philosophie de la misère, de Proudhon

Misère de la philosophie. Réponse à La philosophie de la misère, de Proudhon

-

Documents
300 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

*^>; - .^'•^. • "'^X s^mmmfdiy^sm^ MISÈRE DE LA PHILOSOPHIE — Laf'fray.lîcaugcncy. Inip. "^ ""~ MISERE DE LA PHILOSOPHIE RÉPONSE A LA PHILOSOPHIE DE LA MISÈRE PROUDHONDE M. . PAR AVEC UNE PRÉFACE DE ^-^7,^.; /;,,/-, PARIS V. GIARD & E. BRIÈRE LIBRAIRES-ÉDITEURS Rue Soufflot, i6i6, 189G PRÉFACE présent écrit fjt composé dans l'hiver 1846-Le à une époqueoùMarx était arrivé à élucider1847, histori-les principes de sa nouvelle conception Système des contradic-que et économique (i). Le économiques ou Philosophie de la misère detions Proudhon, qui venait de paraître, lui donna l'oc- opposantcasion de développer ses principes en les (i) La Misère de la Philosophie, écrite en français, parut Richelieu et àen à Paris, chez A. Franck, rue1847 69, petite rue de la Made-Bruxelles, chez C -G. Vogler, 2, leine elle a été traduite en allemand par Bernstein et ; librairie du PartiKarl Kautsky et publiée en 1892 par la d'Allemagne elle était précédée pardémocrate-socialiste : cette préface d'Engels. livres,L'exemplaire de Marx, qui, ainsi que ses autres a été donné Laura Lafargue et Eleanorepar ses deux filles, Aveling, au Parti socialiste allemand, pour former, avec les livres d'Engels, le fonds d'une bibliothèque du Parti, porte la main de l'auteur : elles ontquelques corrections de été reproduites dans cette réédition. de l'Éditeur.Note 6 PRÉFACE idées de l'homme qui, dès lors, devait prendreaux une place prépondérante parmi les socialistes fran- çais de l'époque.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 15
Langue Français
Signaler un problème

*^>;
-
.^'•^.

"'^Xs^mmmfdiy^sm^MISÈRE
DE
LA PHILOSOPHIE— Laf'fray.lîcaugcncy. Inip."^ ""~ MISERE
DE LA
PHILOSOPHIE
RÉPONSE
A LA PHILOSOPHIE DE LA MISÈRE
PROUDHONDE M. .
PAR
AVEC UNE PRÉFACE DE
^-^7,^.;
/;,,/-,
PARIS
V. GIARD & E. BRIÈRE
LIBRAIRES-ÉDITEURS
Rue Soufflot, i6i6,
189GPRÉFACE
présent écrit fjt composé dans l'hiver 1846-Le
à une époqueoùMarx était arrivé à élucider1847,
histori-les principes de sa nouvelle conception
Système des contradic-que et économique (i). Le
économiques ou Philosophie de la misère detions
Proudhon, qui venait de paraître, lui donna l'oc-
opposantcasion de développer ses principes en les
(i) La Misère de la Philosophie, écrite en français, parut
Richelieu et àen à Paris, chez A. Franck, rue1847 69,
petite rue de la Made-Bruxelles, chez C -G. Vogler, 2,
leine elle a été traduite en allemand par Bernstein et
;
librairie du PartiKarl Kautsky et publiée en 1892 par la
d'Allemagne elle était précédée pardémocrate-socialiste :
cette préface d'Engels.
livres,L'exemplaire de Marx, qui, ainsi que ses autres a
été donné Laura Lafargue et Eleanorepar ses deux filles,
Aveling, au Parti socialiste allemand, pour former, avec
les livres d'Engels, le fonds d'une bibliothèque du Parti,
porte la main de l'auteur : elles ontquelques corrections de
été reproduites dans cette réédition.
de l'Éditeur.Note6 PRÉFACE
idées de l'homme qui, dès lors, devait prendreaux
une place prépondérante parmi les socialistes fran-
çais de l'époque. Depuis le moment où tous deux
avaientà Paris longuement discuté ensemble de
questionséconomiques, souvent pendant des nuits
entières, leur direction était allée s'écartant de plus
en plus l'écrit de Proudhon montrait qu'il; y
avait déjà un abîme infranchissable entre eux
;
le silence possible cons-faire n'était pas Marx;
tata cette rupture irréparable dans cette réponse
qu'il lui fit.
Le jugement d'ensemble de Marx sur Prou-
exprimédhon se trouve dans l'article qui est
reproduit en appendice et qui paru poura la pre-
mière fois dans le So:{ialdemokrat de Berlin, n°'
i6, et 1 8. Ce fut le seul article que Marx écri-17
vit dans cette feuille. Les tentatives de M. von
leSchweitzer pour amener journal dans les eaux
gouvernementales et féodales s'étant presque im-
médiatement manifestées, cela nous contraignit
de retirer publiquement notre collaboration au
bout de peu de semaines.
Le présent ouvrage a pour l'Allemagne main-
une importance que Marx n'a jamaistenant pré-
vue. Comment aurait-il pu savoir qu'en s'atta-
quant à Proudhon il frappait par là même l'idole
des Strebers (arrivistes) d'aujourd'hui, Rodber-
detus, qu'il ne connaissait même pas nom.
rap-Ce n'est pas ici le lieu de s'étendre sur le
port qu'il a entre et Rodbertus, j'auraiMarxy