Philosophie de la Révolution française

Philosophie de la Révolution française

-

Français
188 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

"J^i ,vR. ^^ m:...:7*^. V'-y h' / .^.W4W ' 1*:^ kj/ i^ S^ .^ f9k f* N\ PHILOSOPHIE DE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE UYRAGES DU MEME AUTEUR 2^ édition, vol. in-18Le matérialisme contemporain, 1875, 1 de la Dibliolhèque de pliilosophie contemporaine 2 fr. 50 La crise niiLOSOPHiQUE, MM. Taine, Renan, Vachcrot, Littrô, 1805, 1 vol. in-18 de la Bibliothèque de philosophie contempo- raine fr.2 50 Lk cerveau 1867. vol.et t.a pensée, 1 in-18 de la Bibliothèque de philosophie contemporaine 2 fr. 50 laHistoire de la science politique dans ses rapports avec morale, seconde édition, 2 vol. in-8 20 fr.1872, Ktudes dans Hegel,sur la dialectique dans Platon et 1 vol. in-8 6 fr. La famille, leçons de philosophie morale (ouvrage couronné 8isidérations sur la France, 1793.1« Voir son livre èAINT-MARTlN ET J. DÉ MAISTRE 37 ferontet de son génie fatal exactement comme plus lard les sectateurs fanatiques du jacobinisme. Pour lui, « une mission »comme pour eux, la France accomplit dans le monde, et la révolution fait partie de11)(p. cette mission. Seulement, pour les jacobins, la mission la raison et de l'é-de la France est d'établir le règne de cette mission est d'êtregalité; pour Joseph de Maistre, nation très-chrétienne. La France ayant méconnula siècle, ayant porté leset trahi cette mission au xviir qu'elle était chargée de protégermains sur l'arbre sacré proportion sonfaire fleurir, a dû être châtiée en deet de immense, la punition doitpéché. Le crime ayant été révolution est une expiation.l'être.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 31
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo
Signaler un problème

"J^i
,vR.
^^
m:...:7*^.
V'-y
h'
/ .^.W4W
' 1*:^
kj/ i^ S^<wy
#
\^>.^
f9k f*
N\
PHILOSOPHIE
DE
LA RÉVOLUTION FRANÇAISEUYRAGES DU MEME AUTEUR
2^ édition, vol. in-18Le matérialisme contemporain, 1875, 1
de la Dibliolhèque de pliilosophie contemporaine 2 fr. 50
La crise niiLOSOPHiQUE, MM. Taine, Renan, Vachcrot, Littrô,
1805, 1 vol. in-18 de la Bibliothèque de philosophie contempo-
raine fr.2 50
Lk cerveau 1867. vol.et t.a pensée, 1 in-18 de la Bibliothèque
de philosophie contemporaine 2 fr. 50
laHistoire de la science politique dans ses rapports avec
morale, seconde édition, 2 vol. in-8 20 fr.1872,
Ktudes dans Hegel,sur la dialectique dans Platon et
1 vol. in-8 6 fr.
La famille, leçons de philosophie morale (ouvrage couronné
8<=par l'Académie française), édition, l vol. in-18.... 3 fr.
3^Philosophie du bonheur, 1 vol. in-12... 3 fr. 50
Eléments de morale, 1 vol. in-12 3 fr. 50
I,A MORALE, 1874, 1 vol. in-8 7 fr. 50
Œuvres philosophiques de Leibniz avec une introduction et
des notes, forts vol. in-8, ornés portrait fr.2 d'un 15
Les causes vol. i!i-8 10 fr.finales , 1
Conl.mmiftrs _ Alukhi i ONSOTTypop. et P. PRODARDPHILOSOPHIE „
DE LA
REVOLUTION FRANÇAISE
PAR
PAUL JANET
Membre de l'Institut
Professeur à la faculté des lettres de Paris.
PARIS
LIBRAIRIE GERMER BAILLIÈRE ET C^»
BOULEVARD SAIM-GERMAIN,108, 108
Au coin de la rue liantffeuille
1875-.^
OcNous n'avons pas eu la petitprésomption, dans ce
écrit (i), de donner une théorie nouvelle de la révolu-
tion française; nous nous sommes proposé un but plus
modeste, et plus utile : recueillir et résumer, en les ac-
d'une sobre critique,compagnant toutes les opinions
de quelque importance émises par les différentes écoles
politiques sur le sens, la portée, les bienfaits ou les
conséquences funestes de ce grand événement. C'est ce
que nous appelons la philosophie de la révolution fran-
çaise, c'est l'histoire de cette philosophie qui sera
l'objet de notre travail.
Cette histoire peut être divisée en deux périodes dis-
tinctes : la première, de 1789 à 1848, est une période
d'enthousiasme ou de colère, essentiellement militante;
la seconde est une période d'examen et de critique, où
1. La plus grande partie de ces études a paru dans la Revue des
Deux-Mondes.
12 PHILOSOPHIE BE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE
défensele doule se mêle à la foi, et où l'allaque et la
inclinent plus ou moins au scepticisme. Dans la première
période, la philosophie révolutionnaire va toujours en
pars'accentuant,en s'exaltant davantage^ soit l'opposition
soit parqu'elle rencontre et qu'elle provoque, son propre
après avoir atteint sonentraînement. Dans la seconde,
maximum d'acuité, elle rétrograde peu à peu, et de cri-
réserve en réserve,tique en critique, de elle aboutit à
rétractation et de quiune sorte de désaveu, n'ose pas
aller cependant jusqu'à la contre-révolulion : état né-
toutes lesgatif, également funeste à causes, et auquel
il est impossible, selon nous, de s'arrêter. Le premier
livre de cet ouvrage sera consacré à l'histoire de la pre-
mière période; le second livre, à la seconde. Entre
l'exagération de l'une et le scepticisme de l'autre, il
y
a une voie moyenne, qui est vraisemblablement la vé-
rité. Nous espérons qu'elle se dégagera d'elle-même
des études qui vout suivre.