L
6 pages
Français

L'art et la poésie

-

Description

Les concepts d'art et de poésie, sont ici re-visités afin de comprendre la mécanique propre à chacun.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 19 novembre 2013
Nombre de lectures 47
Langue Français
7.2.Lart  L'art est à la dimension de nos corps, aussi beau, aussi incertain, et peut-être un jour parfait, stérile , prétendais-je du haut de mes quinze ans. Etymologiquement,  art  signifie : ajustement, technique (articulation, ouvrage dart). Cest aussi le point de conjonction dune armure, au niveau de lépaule, entre le bras et le torse, qui a donné  arm  en anglais. Articulation, rituel, harmonie, artifice, arithmétique, inerte, sont tous des termes construits sur la racine indo-européenne  Ar, Er . Le grec  Tecknê  signifie lui-même  Art . A l'observation de la production de nombreuses civilisations, j'ai toujours eu le sentiment, que l'art jaillit du travail des artisans, les artistes ne font que pérorer. L'art consiste en l'organisation d'un système, où chaque composant trouve sa place en parfait ajustement avec l'ensemble, tout en s'inscrivant dans le tout.
La portée de l'uvre est à la dimension de la réduction du tout. Je peux créer une uvre qui n'a qu'une portée familiale. Quand le tout est réduit à moi-même, il est temps de se poser question. La composition consiste à la mise en uvre des ajustements. L'assemblage constitue un système. Curieusement la composition repose sur des critères universels indépendamment de la culture, des modes ou des générations. Les notions d'équilibre, de résonance, d'arrangement et de distribution, semblent absolument partagées. La composition concerne tous les aspects, qu'ils tiennent du graphisme, de la lumière et des ombres, de la forme, des couleurs, de la répartition des masses comme du sens de lecture, de l'harmonie de la mélodie et de toutes les caractéristiques qui peuvent qualifier tout arrangement d'objets, matériel ou immatériel, sans oublier la mesure. De la mesure avant toute chose, et en toute matière.
La composition tient aussi de la structure sous-jacente de l'uvre qui lui confère son élégance. Cette élégance est particulièrement visible dans les ouvrages d'art, quand les solutions techniques employées sont en juste relation avec la prouesse réalisée. La beauté en matière artistique est indépendante du sujet, elle tient de sa représentation. Il y a de merveilleuses représentations du laid, de la fange et de l'horreur. Ce que nous appelons communément beauté, renvoie à l'accomplissement de l'uvre. C'est un sentiment de complétude où le singulier s'inscrit dans le tout, et fait écho aux aspirations de notre unicité. Cette complétude nourri aussi notre exigence de cohérence au seuil créatif.
 Le beau me repose , disait Dominique Séguier, comme je le comprends.
La composition répare. Nous avons tous, un besoin vital de nous exprimer, de manifester notre présence aux autres, si ce n'est notre présence au monde. Le besoin d'expression ne garanti en rien sa dimension créative. Tout le monde s'exprime, peu sont créatifs. La condition du créatif impose un processus artistique. La créativité demande un arrangement et l'émergence d'une logique dans l'assemblage des éléments constitutifs de notre expression. Cet arrangement est structurant tant pour son auteur que pour ses lecteurs, en ce qu'il permet de nous recomposer et de jouir d'une mobilité nouvelle en ce qui nous constitue. Mobilité qui nous ouvre la possibilité d'accueillir et d'enrichir notre sensibilité au monde. L'art est majeur dit-on, car il permet d'ouvrir les voies d'expression de nos émotions. C'est vrai, il l'est d'avantage encore en ce qu'il permet un réassemblage à la fois libérateur et structurant de nous-même propice à tous les enrichissements, que nous en soyons l'auteur, l'acteur ou le