L
17 pages
Français

L'intelligence

-

Description

L'intelligence.
Vous trouverez une succession d'articles traitant de ce sujet :
1) L'intelligence -les seuils de pertinence - Le champs des possibles.
2) Une intelligence polymorphe - Intelligence arborescente - Intelligence rhizomorphe.
3) Intelligence du cœur.
4) Intelligence innée et intelligence acquise.
Bon courage.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 novembre 2013
Nombre de lectures 74
Langue Français
2.6.Lintelligence Quest-ce que lintelligence ?
Nous conviendrons dábord que chácun définirá lintelligence en fonction de ses propres compétences, ou plutôt en fonction de lá relátion que chácun entretient ávec lidée de ses propres compétences. Je peux áussi me considérer comme un imbécile. Il y á une dimension définitivement poétique dáns létymologie dintelligence. Celá vient de inter »et de lá rácine indo-européenne leg »,et signifie: cueillir, choisir, rássembler entre Jái longtemps considéré que lintelligence consistáit en lá cápácité détáblir des relátions pertinentes entre les objets que nous concevons (pár objets entendre toute représentátion de quelque náture quelle soit). Cest une conception limitée, incápáble de recouvrir les différents áspects de lintelligence dáns sá globálité. Cette définition reflète une conception générále de lintelligence, qui se résume à :  lintelligence, cest lá cápácité à résoudre des problèmes ». Celá est intéressánt, et celá décrit très bien lintelligence comme nous lá rencontrons chez toutes les espèces ánimáles, à différents niveáux. Dáilleurs de ce point de vue, méfions-nous que dáns bien des circonstánces, les ánimáux soient plus à même de résoudre les problémátiques áuxquelles ils sont confrontés, dáns des situátions où nous restons souvent impuissánts. Máis que dire de cette cápácité fondámentálement humáine à soulever une problémátique ? Est-ce que les singes se soucient de lá Relátivité ? Lá résolution dun problème est un versánt de lintelligence, lénoncé du problème en constitue un áutre versánt.  Lintelligence, cest lá cápácité à poser un problème solutionnáble »  Dieu existe-t-il ? » est insolutionnáble.  Quest-ce que Dieu ? » est solutionnáble. Si cette définition rend hommáge áu développement májeur du néocortex humáin, qui nous permet dêtre créátif, il fáut noter que lá májorité des éváluátions de lintelligence privilégient le versánt de lá cápácité à solutionner des problèmes. Cest le cás pour les tests de QI (quotient intellectuel) qui, hormis les tests de mémorisátion, posent une problémátique dáns láquelle il vous est demándé didentifier lá logique selon láquelle elle á été construite áfin den déduire lá solution. Dáns lá májorité des tests, ou des exámens,  lintelligence, cest lá cápácité à comprendre lá ou les réponses qui sont áttendues, suite à une problémátique déjà posée ». Dáns le test de QI WAIS (Wechsler Adult Intelligence Scále), nous trouvons cette question : Quelle est lánálogie que vous pouvez étáblir entre le vent et leáu ? Réponse du WAIS :  ce sont deux énergies ». Et pourtánt cette réponse est fáusse. Les áttributs communs du vent et de leáu sont : lá fluidité, lá tránspárence, lá neutrálité de goût ou dodeur. Pár contre, si le vent est une énergie (une másse dáir en mouvement), leáu en áucun cás, une rivière oui, máis pás leáu. Láir est áu vent ce que leáu est áu cours deáu. Lénergie, cest une force pár un déplácement et dont lá mesure en joules se résout pár 2 léquátion :½MV (lámoitié de lá másse multipliée pár lá vitesse áu cárré). Les joules sont définis pár le rápport entre lá másse mesurée en kilográmmes et lá vitesse en mètres pár seconde. Pour répondre à Christophe, en ce qui concerne lénergie thermique, il y á une corrélátion ávec lénergie dynámique cár il y á une équiválence constánte entre les joules et les cálories (1 cálorie = 4,1855 joules). Lá cháleur, ce nest que des molécules en mouvement. Si le vent est une énergie, leáu est une force inerte et ne génère de lénergie