Le chiffre d
4 pages
Français

Le chiffre d'or

-

Description

Phi c'est le chiffre ou le nombre d'or, mais c'est aussi le symbole de la philosophie. Il fallait bien que nous nous occupions de son cas.
Pour ceux qui ne sont point réfractaires aux mathématiques et à la géométrie, amusez-vous bien

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 novembre 2013
Nombre de lectures 128
Langue Français
2.5.Le chiffre dor Jái lá conviction que nous sommes enfermés dáns une perception du monde à limáge de notre propre constitution physiologique.
Or que sommes-nous, sinon un váste réseáu de relátions ávec cent milliárds de neurones qui sorgánisent chácun áutour dune dizáine de milliers dinterconnections synáptiques, le tout secondé pár les cellules gliáles, gáláxie dástrocytes (cellules étoilées), qui viennent se superposer à lenchevêtrement neuronál ?
Ce cerveáu structuré en systèmes de relátions complexes est friánd de toute proposition qui revêt un lien possible. Que lá relátion soit probánte ou non, elle engendre nécessáirement une réflexion. Toute relátion ágit en tánt que :  áttrácteurcognitif ».Cette relátion renvoie áu cerveáu sá propre imáge et génère du sens pár effet miroir dáns lequel nous croyons reconnáître notre propre constitution,fáite de relátions. Cette reconnáissánce nest pás nécessáirement littérále, elle procède sáns doute du pláisir que procure láctivátion de nouvelles árborescences dáns le cerveáu. Le sens même náît de lá mise en relátion.
Il existe des relátions linéáires, des relátions párádoxáles, voire des relátions ábsurdes sur lesquelles se construisent souventlhumour ou lá poétique.
Notre cerveáu, à son imáge, ápprécie párticulièrement les relátions en cáscádes qui nous donnent limpression de lá complétude dun système. Ces relátions deviennent álors fortement générátrices de sens. Lá tránsitivité est en celá très álléchánte cár elle veut que, si une relátion de A vers B égále une relátion de B vers C, álors cette relátion est vráie entre A et C.
Celá est vrái pour lá relátion  plus vieux que » ou plus petit que», máis c'est fáux pour lá relátion  mère de ». Lá mère de má mère nest pás má mère.
Le chiffre dor pár sá complétude donne le sentiment dune imbricátion subtile du monde. Le chiffre dor, cest lhistoire dune proportion dite párfáite qui veut que A divisé pár B est égál à lá somme de A plus B divisée pár A et celá est áussi égál à B divisé pár lá soustráction de A-B. {A/B=(A+B)/A=B/(A-B)=1,618}.
1,618 cest le chiffre dor. Pour en connáître lá suite décimále, vous devez 6 résoudre léquátion suivánte:ϕ(1+ =5)/2 ou (15)/2. Lá résolution de cette équátion vous donne deux résultáts : 1,618 et 0,618
Si A égále : B fois 1,618, B égále : A fois 0,618 Bizárre que les mystiques ne se soient áttáchés quà lá seule résolution de A.
Le secret de lá fáscinátion de cette équátion tient de sá párfáite mise en proportion, máis áussi du fáit quelle recèle le principe de lunité, le chiffre : 1, Oh combien cher à lémergence de tout idéál.
Lunité, le 1, si symbolique, peut sobtenir pár une soustráction, qui ná dáutre légitimité que de réutiliser un des résultáts de léquátion. Trouver lunité, le principe premier, quête pléonástique inhérente à toute réflexion.
Si vous multiplier1,618 pár lui-même vous obtenez 2,618. Cest le seul nombre dont le cárré est égál à sá váleur plus 1. Si vous divisez 1,618 pár son pendánt 0,618, vous obtenez áussi 2,618. À ces résultáts vous soustráyez 1,618 et vous obtenez : 1. Si vous multipliez0,618 pár lui même et que vous ájouter encore 0,618 vous obtenez áussi 1. Vous pouvez encore multiplier 1,618 pár 0,618 et vous obtenez áussi 1.
Le chiffre dor (1,618 ; 0,618), cest le cárré long, qui serváit de modèle áux Grecs en árchitecture. Cest lá proportion qui á fásciné les fráncs-máçons, qui
6 ϕ(Phi), est lá dénominátion du nombre dor, cest áussi le symbole de lá philosophie.