Problèmes majeurs de la cartographie des « Formations superficielles » et de ses applications - article ; n°1 ; vol.18, pg 5-7

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bulletin de l'Association française pour l'étude du quaternaire - Année 1981 - Volume 18 - Numéro 1 - Pages 5-7
Sont évoqués quelques aspects généraux de la prise en considération par la cartographie géologique de « formations superficielles » qui sont loin de coïncider avec le Quaternaire. En raison des problèmes conceptuels et graphiques qu'elles posent, ces formations, parfois opposées d'une manière entière au substrat, sont souvent maltraitées en dépit du besoin d'une bonne connaissance de base de ce domaine par plusieurs disciplines et de leur multiple intérêt pratique. Les déficiences de plus d'une cartographie géologique régulière se traduisent par un « appel au vide » : géomorphologie et pédologie portent ainsi un intérêt croissant aux formations superficielles en jetant des ponts vers la géotechnique. Avant tout, une saine intégration de ces formations dans la cartographique géologique est un problème d'état d'esprit.
In allgemeiner Weise wird die geologischen Kartierung oberflächennaher Bildungen, die keineswegs mit der Quartärgeologie gleichgestellt werden konnen, erörtert. Aus begrifflichen und graphischen Gründen werden diese oft übertrieben scharf mit den klassischen Gebieten der geologischen Kartierung m Gegensatz gestellt, sodass sie oft überhaupt nicht oder nur mangelhaft bearbeitet werden trotz vielfältigen Interesses mehrerer Wissenschaftszweige an guten Grundlagenkenntnissen dieser Art, trotz vielfältigen praktischen Interesses. Die Mängel mancher Kartierung fuhren zu einer wachsenden Erweiterung des Bereiches von Geomorphologie und Bodenkunde, die dabei Brücken zur Geotechnik schlagen. Auf diesem Gebiet ist die Bereicherung der geologischen Kartierung in erster Lime eine Frage des Willens zur Weiterentwicklung, um sie fur weitere Kreise nutzbarer zu gestalten.
3 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1981
Nombre de visites sur la page 11
Langue Français
Signaler un problème
Jean Vogt
Problèmes majeurs de la cartographie des « Formations
superficielles » et de ses applications
In: Bulletin de l'Association française pour l'étude du quaternaire - Volume 18 - Numéro 1 - 1981. pp. 5-7.
Résumé
S
o
n
t
é
v
o
q
u
é
s
q
u
e
l
q
u
e
s
a
s
p
e
c
t
s
g
é
n
é
r
a
u
x
d
e
l
a
p
r
i
s
e
e
n
c
o
n
s
i
d
é
r
a
t
i
o
n
p
a
r
l
a
c
a
r
t
o
g
r
a
p
h
i
e
g
é
o
l
o
g
i
q
u
e
d
e
«
f
o
r
m
a
t
i
o
n
s
superficielles » qui sont loin de coïncider avec le Quaternaire. En raison des problèmes conceptuels et graphiques qu'elles
posent, ces formations, parfois opposées d'une manière entière au substrat, sont souvent maltraitées en dépit du besoin d'une
bonne connaissance de base de ce domaine par plusieurs disciplines et de leur multiple intérêt pratique. Les déficiences de plus
d'une cartographie géologique régulière se traduisent par un « appel au vide » : géomorphologie et pédologie portent ainsi un
intérêt croissant aux formations superficielles en jetant des ponts vers la géotechnique. Avant tout, une saine intégration de ces
formations dans la cartographique géologique est un problème d'état d'esprit.
Zusammenfassung
In allgemeiner Weise wird die geologischen Kartierung oberflächennaher Bildungen, die keineswegs mit der Quartärgeologie
gleichgestellt werden konnen, erörtert. Aus begrifflichen und graphischen Gründen werden diese oft übertrieben scharf mit den
klassischen Gebieten der geologischen Kartierung m Gegensatz gestellt, sodass sie oft überhaupt nicht oder nur mangelhaft
bearbeitet werden trotz vielfältigen Interesses mehrerer Wissenschaftszweige an guten Grundlagenkenntnissen dieser Art, trotz
vielfältigen praktischen Interesses. Die Mängel mancher Kartierung fuhren zu einer wachsenden Erweiterung des Bereiches von
Geomorphologie und Bodenkunde, die dabei Brücken zur Geotechnik schlagen. Auf diesem Gebiet ist die Bereicherung der
geologischen Kartierung in erster Lime eine Frage des Willens zur Weiterentwicklung, um sie fur weitere Kreise nutzbarer zu
gestalten.
Citer ce document / Cite this document :
Vogt Jean. Problèmes majeurs de la cartographie des « Formations superficielles » et de ses applications. In: Bulletin de
l'Association française pour l'étude du quaternaire - Volume 18 - Numéro 1 - 1981. pp. 5-7.
doi : 10.3406/quate.1981.1397
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/quate_0004-5500_1981_num_18_1_1397